COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?"

Transcription

1 COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? Christiaens Sébastien Université de Liège Département PROMETHEE Institut de Mécanique et de Génie Civil, Bât. B52 Chemin des Chevreuils, 1 B-4000 Liège, Belgique Janvier 2005 RESUME Ce document met l accent sur l importance de la rédaction de bons rapports techniques. Une approche générale pour la rédaction de tels documents est proposée pour les étudiants de la Faculté des Sciences Appliquées de l Université de Liège et est adaptable pour toute forme de rapports techniques. La structure d un rapport est expliquée ainsi que le but de chacune des sections le composant. Une méthode systématique pour la rédaction de rapports techniques est proposée. Le but de ce document est d aider les étudiants à développer de bonnes habitudes lors de la rédaction de rapports techniques. TABLE DES MATIERES RESUME... 1 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION POURQUOI RÉDIGER DES RAPPORTS TECHNIQUES? BUT ET OBJECTIFS STRUCTURER UN RAPPORT GÉNÉRALITÉS LE RÉSUMÉ L INTRODUCTION LE CORPS DU RAPPORT LES CONCLUSIONS LES ANNEXES COMMENT PROCEDER? ORGANISATION DU RAPPORT INTRODUCTION STYLE FIGURES ET TABLES EQUATIONS RÉFÉRENCES CONCLUSIONS... 7 REFERENCES... 8 ANNEXE A: GUIDE POUR L ORGANISATION DU RAPPORT

2 1. INTRODUCTION 1.1 Pourquoi rédiger des rapports techniques? Au-delà des qualités nécessaires pour devenir un bon ingénieur telles que l esprit d analyse, l esprit d équipe ou la polyvalence, il existe d autres qualités capitales dont on doit faire preuve tout au long de sa carrière. La communication au sens large est un pilier incontournable de ces qualités essentielles. La capacité de communiquer ses idées ou découvertes est au moins aussi importante que la connaissance elle-même. Il est important de commencer dès ses études à améliorer sa communication à la fois verbale et écrite. La rédaction de rapports est un élément important de communication écrite pour l ingénieur et c est pourquoi ce document édicte quelques règles de bonne pratique pour la rédaction de rapports. Le but premier d un rapport est de fournir une information de manière brève et claire. La brièveté est importante, un rapport n est pas un roman. La clarté est obtenue en subdivisant le rapport en chapitres, sections, sous-sections, titres, etc. ayant chacun un rôle précis à jouer. Il n y a évidemment pas une seule manière de rédiger un rapport technique, mais la structure exposée ici se veut valable pour le plus grand nombre de rapports techniques. Cette structure pouvant bien entendu être modifiée en fonction du type de rapport. 1.2 But et Objectifs Le but de ce document est de donner aux étudiants des règles de bonnes pratiques lors de la rédaction de rapports. Les objectifs spécifiques sont : Justifier l importance de rapports structurés, Décrire et expliquer la structure d un rapport technique, Proposer une mise en page général pour la présentation de rapport et Proposer une approche logique à la rédaction de rapports. 2. STRUCTURER UN RAPPORT 2.1 Généralités Il est important de comprendre que la structure d un rapport découle directement du fait qu il doit pouvoir être lu à différents niveaux. Le niveau de détails des informations requis par un directeur technique est bien entendu différent de celui attendu par un directeur commercial. Plutôt que d écrire différents rapports pour chaque niveau hiérarchique, il est clairement plus intéressant d écrire un rapport unique structuré de manière telle à pouvoir être lu de manière différente par différentes personnes. Il y a quatre parties principales à tout rapport, chacune d elles ayant un rôle précis à jouer : Résumé Introduction Corps du rapport (ex : Théorie, Description des expériences, Résultats et Discussions) Conclusions Il est également possible d inclure des annexes à la fin du rapport. Un bref aperçu du contenu de chaque partie du rapport est donné dans les sections suivantes. 2

3 2.2 Le Résumé En un nombre de mot aussi limité que possible, le résumé introduit le sujet général du rapport, le type de démarche effectuée et les résultats clés. En général, les résumés ne dépassent pas 250 mots et sont généralement rédigés en un seul paragraphe. Le résumé se doit de distiller les éléments clés du rapport apparaissant dans l introduction et dans les conclusions et doit pouvoir être lu en isolation totale du reste du rapport. Il est donc utile d éviter les symboles, les acronymes ou des références à d autres sections du rapport. 2.3 L Introduction L introduction est une mise en contexte du sujet que vous allez développer dans le corps du rapport. En allant toujours du général au particulier, l introduction doit répondre aux questions suivantes que le lecteur pourrait se poser: pourquoi ce travail est-il présenté? où se situe-t-il dans le «monde des ingénieurs»? comment est-il relié à d autres travaux dans ce domaine? quels sont les buts et objectifs du projet? Il est parfois intéressant de diviser l introduction en sections telles que : 1.1 Motivations / Généralités / Buts et objectifs de manière à ce que le problème soit d abord présenté d une manière générale avant de donner une définition claire de l approche suivie dans le travail pour amener à une solution. 2.4 Le Corps du Rapport C est la partie principale du rapport qui doit fournir toutes les explications, tous les résultats et commentaires. Cette partie doit répondre à toutes les questions qu une personne intéressée par l étude pourrait se poser pour comprendre en détails votre travail. Par exemple, un rapport sur un travail expérimental devrait inclure les sections suivantes : théorie méthode expérimentale résultats discussions Ces sections devant bien entendu s adapter au sujet du rapport. 2.5 Les Conclusions Les conclusions doivent être une version condensée des principaux résultats donnés dans les chapitres et sections précédents. Attention, aucun nouveau développement ou argument scientifique ne doit être présenté dans les conclusions, tout doit déjà avoir été présenté dans les sections «discussions» précédentes. Il est également important de relier les conclusions aux objectifs énoncés dans l introduction de manière à donner une unité à l entièreté du rapport. Pour les travaux plus importants (par exemple Travaux de Fin d Etudes) il peut être intéressant de nommer ce chapitre «Conclusions et Perspectives futures» et de le subdiviser en ces deux sections. 3

4 2.6 Les Annexes D une manière générale, les annexes comprennent toute information qui n est pas directement utile au lecteur ou, pour une raison ou une autre, qui est difficilement intégrable au corps du rapport. Les annexes les plus classiques sont : longues dérivations mathématiques dessins techniques de grandes dimensions (attention, les graphiques clés doivent être insérés dans le corps du rapport) Toute annexe doit être référencée depuis le corps du rapport, si ce n est pas le cas, c est que vous ne l utilisez pas et qu elle ne sert donc à rien. Généralement, les annexes sont référencées au moyen de lettre majuscule : Annexe A, Annexe B, etc. 3. COMMENT PROCEDER? Idéalement, la première chose à faire est d écrire la table des matières. On écrit d abord les titres et sous-titres du rapport. Ensuite, brièvement, peut-être sous forme de points, on écrit le contenu de ce que l on projette d écrire dans chaque section. La première chose à écrire est l introduction. En théorie, on aura fait un travail de recherche (lecture, cours, visite, etc.) avant de se lancer dans le projet et on aura ainsi gagné une certaine expérience du sujet ; ce qui permettra de rédiger l introduction. Toutes les informations importantes que l on aura pu acquérir durant cette recherche doivent normalement se retrouver dans l introduction et il est donc tout à fait normal de retrouver la plus part des références dans cette partie du rapport. L introduction se termine en énonçant les buts et objectifs du projet. On peut à présent écrire le corps du rapport en incluant autant de détails que nécessaire pour permettre au lecteur de comprendre aisément toutes les démarches entreprises. Les annexes sont généralement générées lors de la rédaction du corps du rapport. Les conclusions du rapport reprennent alors les résultats clés déjà présentés dans les sections qui précèdent ; rien de nouveau ne doit être introduit ici. Idéalement, tout lecteur qui désire se familiariser avec le travail sans pour autant entrer dans tous les détails de l étude devrait pouvoir le faire en ne lisant que l introduction et les conclusions. Finalement, on rédige le résumé. Ici non plus, rien de nouveau ne doit apparaître. Le résumé doit seulement reprendre les points principaux de l introduction et des conclusions. Il est important que le résumé existe par lui-même et qu il puisse être lu en totale indépendance du reste du rapport. 4. ORGANISATION DU RAPPORT 4.1 Introduction Structurer un rapport a pour but de le rendre accessible au plus grand nombre de lecteur possible. Organiser la structure permet au lecteur de trouver encore plus facilement l information qui l intéresse. On ne doit pas hésiter à utiliser les fonctionnalités des logiciels de traitement de texte (gras, souligné, puces, etc.) pour améliorer l organisation des différentes sections. L Annexe A présente un exemple d organisation possible. 4

5 4.2 Style Le style d un rapport doit être sobre et précis. Il doit permettre d exposer les idées avec clarté. Il ne faut pas «sur écrire». Idéalement, les phrases doivent être de longueur modérée. Il est également capital d éviter les fautes d orthographes qui sont toujours du plus mauvais effet. Bien que simples, les tournures de phrases doivent rester soignées et en accord avec le rapport. Par exemple, le rapport étant général, il est important que la tournure le soit également. On privilégiera donc l emploi du «on» par apport au «nous» et surtout au «je». Par modestie, lorsque l on doit rendre compte d un choix personnel, on peut utiliser le «nous» pour souligner ce fait. Les pages doivent être impérativement numérotées de manière continue. Noter que dans le cas de rapports scientifiques, le recours à des notes de bas de page est assez inhabituel et doit donc être utilisé de manière exceptionnelle. 4.3 Figures et Tables Les figures et tables doivent être numérotées selon le chapitre auquel elles appartiennent et placées aussi près que possible du texte qui leur fait référence. Les figures et tables sont numérotées séparément, par exemple, Figure 3.1, Figure 3.2, etc. et Table 3.1, Table 3.2, etc. Dans de courts rapports, les figures et tables peuvent être numérotées consécutivement tout au long du rapport plutôt que par chapitre. Les figures et tables sont rarement numérotées par section et sous-section. Les graphiques sont repris comme figures et sont donc numérotés comme telles. En plus d un numéro de Figure ou de Table, il est souvent utile d inclure également une légende décrivant la figure ou la table. La légende doit permettre une lecture rapide de la figure ou de la table et doit donc reprendre l information complète présentée sous forme condensée. Il est également important de faire référence à toute figure ou table depuis le texte et ce toujours en amont de celles-ci. Finalement, la dernière chose à bien respecter lors de l insertion de graphiques est de s assurer que l information que celui-ci doit faire passer saute le plus directement possible aux yeux du lecteur. Pour cela, il est important de faire un bon choix d échelle, de nommer correctement les axes (avec leurs unités!) ou encore d utiliser des types de tracés différents si de nombreuses courbes se superposent. A ce propos, il est souvent conseillé de ne pas utiliser un code de couleur pour différencier les courbes car l information du graphique serait perdue lors d une éventuelle photocopie. Un code se basant sur des symboles différents est le plus souvent préférable. 4.4 Equations Les équations doivent également être numérotées consécutivement en fonction du chapitre (ou parfois de la section) et toute équation doit être référencée depuis le texte. Ici aussi, pour les rapports plus courts, les équations peuvent être numérotées consécutivement tout au long du rapport (comme les figures et tables). Rappelez-vous qu il est préférable de consigner les longs développements mathématiques en annexe. 4.5 Références Référencer est un des aspects les plus importants lors de la rédaction d un rapport. Généralement, le travail doit être replacé dans le contexte d une connaissance générale existante. A côté de cela, il se peut que l on souhaite utiliser, par exemple, une figure provenant d un livre ou de toute autre source. Référencer correctement ses sources fait partie des connaissances les plus difficiles à maîtriser lors de la rédaction. 5

6 Il existe deux grandes manières de référencer Par Numéros Par exemple: Il est bien connu que les boeufs viennent avant la charrue [1] L ordre de la numérotation des références étant simplement l ordre d apparition dans le texte Par Nom Deux choix sont possibles suivant que le nom de l auteur apparaît directement ou non dans la phrase : Selon Smith (1955) les bœufs viennent avant la charrue ou Il est bien connu que les boeufs viennent avant la charrue (Smith, 1955) Dans le cas où le livre (ou la publication) a plus de deux auteurs, alors la forme générale (Smith et al., 1955) doit être utilisée. Si vous utilisez par exemple une figure directement reprise d une publication, celle-ci doit être directement identifiée comme telle dans la légende par exemple : Fig. 3.4 : Charrue et bœufs dans leur configuration habituelle (d après Smith, 1955) Les références des publications apparaissant alors dans les annexes sous la forme suivante (par ordre de numéro ou par ordre alphabétique) Baldwin, M., Turpin, E. & Wilton, D. (1993), Long-Term Stability of Soap Films, Wetherfield Publishers Ltd. Saddler A.J., & Wright B. (1923), Design rules for cartwrights, J Horse-drawn Vehicles, 26, pp Smith, W.J.E.T.B. (1955), Philosophical misconceptions, Phil Tran, 106, pp Remarquez que chaque mot d un titre de livre ou de journal commence par une majuscule, qu un titre d article apparaît entre guillemets et ne comporte pas de lettre majuscule. Notez aussi qu il existe des abréviations pour certains mots courants : J.= Journal, Tran.= Transactions, Proc.= Proceedings of, Int.= International, Conf.= Conference., Les notations en gras représente le volume du journal. Les numéros de pages utilisées doivent être donnés ainsi que le numéro ISBN du document (si possible). Il existe bien d autres manières de référencer ses sources (voir à la bibliothèque par exemple ). Celle exposée ici n est qu un exemple et le choix final reste libre. Il est cependant impératif de garder le même style de référence tout au long du rapport! Les références provenant d Internet doivent inclure l adresse électronique du site ainsi que la date à laquelle l information a été consultée étant donné le caractère souvent éphémère de telles sources. 6

7 5. CONCLUSIONS 1. Un bon rapport est capital dans le monde des ingénieurs. Un rapport a pour but d informer le lecteur d une manière claire et précise. 2. Le rapport doit être structuré de manière à permettre à différents lecteurs de trouver le niveau d information qu ils recherchent. 3. Une bonne organisation du rapport aide le lecteur à trouver l information qu il recherche. 4. La rédaction d un rapport est un exercice direct qui découlera de manière naturelle si les quelques règles énoncées ci-dessus sont respectées. REMERCIEMENTS Il est parfois bon de remercier le (ou les) promoteur(s) de projet, la (ou les) personnes ayant contribué au succès du travail ou autre Si vous en éprouvez le désire, un petit paragraphe ou deux peuvent venir s intercaler entre le résumé et la table des matières de votre rapport. 7

8 REFERENCES Easson W., Bruce T. (1999), «Structure of a technical report», School of Mechanical Engineering, Edinburgh 8

9 ANNEXE A: GUIDE POUR L ORGANISATION DU RAPPORT RESUME Nouvelle page (La taille de police utilisée dans un rapport est souvent le 12pt) REMERCIEMENTS Nouvelle page TITRE (minimum 16pt et gras) Nom Affiliation de l auteur Date d écriture TABLE DES MATIERES (Eventuellement table des illustrations, table des tables, notations, etc.) 1. INTRODUCTION 2. THEORIE 2.1 Section Sous-section Sous-sous-section 3. METHODE EXPERIMENTALE 4. DISCUSSIONS 5. CONCLUSIONS nouvelle page REFERENCES ANNEXE A ANNEXE B - 9

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques Projet WebCSL : Laurence Clément, conseillère en communication édimestre Marc Olivier Ouellet, webmestre analyste

Plus en détail

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION SPECIALITE SYSTEMES D'INFORMATION DES ENTREPRISES GUIDE POUR LA REDACTION

Plus en détail

Styler un document sous OpenOffice 4.0

Styler un document sous OpenOffice 4.0 Mars 2014 Styler un document sous OpenOffice 4.0 Un style est un ensemble de caractéristiques de mise en forme (police, taille, espacement, etc.) qui sert à structurer un document en l organisant de manière

Plus en détail

Comment utiliser WordPress»

Comment utiliser WordPress» Comment utiliser WordPress» Comment utiliser WordPress» Table des matières» Table des matières Guide de démarrage rapide»... 2 Tableau de bord de WordPress»... 3 Rédiger un article»... 3 Modifier l article»...

Plus en détail

Guide d usage pour Word 2007

Guide d usage pour Word 2007 Formation TIC Septembre 2012 [email protected] Guide d usage pour Word 2007 ETSUP 8 villa du Parc Montsouris 75014 PARIS SOMMAIRE Interface... 2 Organiser son espace de travail... 3 La barre d

Plus en détail

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil)

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil) (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT ANNEXE VI MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES Les utilisateurs s attendent à trouver dans les définitions des

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Merci de suivre strictement les recommandations de ce manuel qui a pour but de vous aider à préparer un livre dont la qualité de mise en page est

Plus en détail

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Les Presses de l Université du Québec NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Le manuscrit, en version complète et définitive, doit être présenté de la manière la plus simple et uniforme possible, afin de

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

DÉFINITION DE LA NEWSLETTER : OUVERTURE DU LOGITIEL ETARGET

DÉFINITION DE LA NEWSLETTER : OUVERTURE DU LOGITIEL ETARGET DÉFINITION DE LA NEWSLETTER : La newsletter est un OUVERTURE document qui DU informe LOGITIEL le ETARGET client sur l'actualité, sur les nouveautés ou sur un sujet particulier. Elle est souvent rédigée

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes

Projet de Fin d Etudes République Tunisienne Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique ---- *** ---- Ecole Supérieure Privée de d Ingénierie, Sciences et Technologies de Sousse (SupTech Sousse) Projet

Plus en détail

Conseils pour rédiger vos posters scientifiques

Conseils pour rédiger vos posters scientifiques Conseils pour rédiger vos posters scientifiques Cellule de Pédagogie Universitaire Document élaboré à la demande du comité d organisation de la Matinée des Chercheurs 2007 1 Un poster pour communiquer

Plus en détail

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus Ecrire pour le web Un texte web de lecture aisée pour l internaute, l est aussi pour les moteurs de recherche ; l écriture peut ainsi être mise au service du référencement naturel. De façon complémentaire,

Plus en détail

Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web?

Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web? Charte éditoriale 1- Comment préparer un contenu écrit pour le Web? Mémo TRAME D'UN ARTICLE : pour vous aider, vous pouvez utiliser le canevas de page web standard TITRE : informatif et accrocheur, avec

Plus en détail

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal RAPPORT DE STAGE 3 ème Quels conseils méthodologiques pour la réalisation de votre rapport Voilà des conseils et des questions pour vous aider dans la réalisation de votre rapport. Ils vous sont proposés

Plus en détail

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Principes de base Durant le premier semestre, vous serez amenés à remettre un travail effectué en groupe. Le but de celui-ci est de s intéresser

Plus en détail

Rapport de stage d initiation

Rapport de stage d initiation Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de SILIANA Département Technologies de l

Plus en détail

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC GUIDE DE RÉDACTION DU RAPPORT DE FIN D ÉTUDES : STRUCTURE DU RAPPORT PAR LE DÉCANAT DES ÉTUDES

ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC GUIDE DE RÉDACTION DU RAPPORT DE FIN D ÉTUDES : STRUCTURE DU RAPPORT PAR LE DÉCANAT DES ÉTUDES ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC GUIDE DE RÉDACTION DU RAPPORT DE FIN D ÉTUDES : STRUCTURE DU RAPPORT PAR LE DÉCANAT DES ÉTUDES MONTRÉAL, 11 octobre 2011 (Version 2) École de technologie

Plus en détail

Publier dans la Base Documentaire

Publier dans la Base Documentaire Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier dans la Base Documentaire Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008

Plus en détail

Comment automatiser la création d index multiples avec Word 2010. Paul-Henri Dumas - URFIST - 2014

Comment automatiser la création d index multiples avec Word 2010. Paul-Henri Dumas - URFIST - 2014 Comment automatiser la création d index multiples avec Word 2010 Qu est ce qu un index? Un index fait partie de l apparat savant d un travail scientifique, tout comme la table des matières, le sommaire

Plus en détail

Créer un site Internet dynamique

Créer un site Internet dynamique Créer un site Internet dynamique avec SPIP (version 3) Document de référence Denise St-Pierre animatrice au service local du Récit 1. Qu est-ce que SPIP?... 3 2. Caractéristiques de SPIP... 3 3. Quelques

Plus en détail

COMMENT ECRIRE UN «JOB AID»

COMMENT ECRIRE UN «JOB AID» COMMENT ECRIRE UN «JOB AID» Jan Jacobs September 2009 1. Qu est ce qu un job aid? 1. Un job aid décrit étapes par étapes ce que vous devez faire pour réaliser une procédure. 2. Un job aid peut aussi être

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Guide d élaboration d un Projet de Fin d études

Guide d élaboration d un Projet de Fin d études Guide d élaboration d un Projet de Fin d études Partie 1 : Guide d orientation pour le choix d un PFE Partie 2 : Guide de rédaction du rapport de PFE Partie 3 : Guide d évaluation d un PFE Département

Plus en détail

1/ Présentation générale

1/ Présentation générale LE RAPPORT DE STAGE Le Présent document s adresse aux étudiants inscrits en deuxième année de la formation Théorie et Pratique des arts, parcours Master Professionnel Les métiers du film documentaire.

Plus en détail

Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR

Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR E. Angel, F. Pommereau Université d Évry-Val d Essonne Sommaire 1 Le travail de mémoire d un étudiant en M2 ASR..................................

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D)

GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D) GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D) Introduction Ce guide a été préparé pour assister l étudiant dans la rédaction

Plus en détail

Créer du contenu en ligne avec WordPress

Créer du contenu en ligne avec WordPress Créer du contenu en ligne avec WordPress La création d un blog ne demande pas de compétences particulières en informatique ou en développement. Wordpress vous permet de créer un blog via un compte en ligne

Plus en détail

Pas d installations ou d équipement particuliers.

Pas d installations ou d équipement particuliers. COURS MAM1010 : Niveau : Préalable : Description : Paramètres : MARKÉTING ET GESTION Débutant Aucun L élève acquiert des notions de base en gestion et en markéting et donne des indications sur les meilleures

Plus en détail

La rédaction d un courriel

La rédaction d un courriel La rédaction d un courriel Le courriel est un moyen de communication rapide et efficace pour transmettre des renseignements à des collègues, clients, supérieurs ou amis. Sa simplicité d utilisation permet

Plus en détail

Ville et Eurométropole de Strasbourg - Service communication numérique. Mode d emploi

Ville et Eurométropole de Strasbourg - Service communication numérique. Mode d emploi Saisie de manifestations pour le site internet de l été 2015 Mode d emploi 0/ Informations générales... 2 a, Les dates à retenir... 2 b, Le processus de validation... 2 1/ Créer un compte utilisateur...

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

Introduction. Étapes préalables: 6 phases. Consignes. Plan du mémoire. Conventions de formes. Conventions de structures

Introduction. Étapes préalables: 6 phases. Consignes. Plan du mémoire. Conventions de formes. Conventions de structures SAMEDI 16 FEVRIER 2013 METHODOLOGIE DE RECHERCHE Mme. ZinebEl Hammoumi SOMMAIRE Introduction Étapes préalables: 6 phases Consignes Plan du mémoire Conventions de formes Conventions de structures 2 INTRODUCTION

Plus en détail

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011 SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690 Dernière édition : octobre 2011 Texte mis à jour le 29 janvier 2014 MM. DAUTHIER [email protected] 1 Notes

Plus en détail

MAÎTRISE DE L ENVIRONNEMENT WINDOWS VISTA

MAÎTRISE DE L ENVIRONNEMENT WINDOWS VISTA MAÎTRISE DE L ENVIRONNEMENT WINDOWS VISTA OBJECTIFS : manipuler les fenêtres et l environnement Windows, gérer ses fichiers et dossiers, lancer les applications bureautiques présentes sur son poste. PUBLIC

Plus en détail

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues

DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues DESCRIPTEURS NIVEAU A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE MONOLOGUE SUIVI

Plus en détail

Cahier des charges modèle

Cahier des charges modèle VErSIon 1 - JuIn 2012 offert PAr www.en-haut.be Et www.valls.be Cahier des charges modèle nom de votre entreprise :... Date de rédaction :... Personnes participants à la rédaction :... E-mail de contact

Plus en détail

Module de gestion des contacts et échanges avec les clients et fournisseurs (CRM)

Module de gestion des contacts et échanges avec les clients et fournisseurs (CRM) bmi-fact+ Module de gestion des contacts et échanges avec les clients et fournisseurs (CRM) Module commun aux applications bmi-fact, bmi-compta, POWERGES et Gest-Office. Qu est-ce qu un CRM (Customer Relationship

Plus en détail

Écrire pour internet. Comment les internautes lisent ils? La lecture à l'écran

Écrire pour internet. Comment les internautes lisent ils? La lecture à l'écran Écrire pour internet Beaucoup d'études le montrent : l'avènement d'internet a transformé en profondeur nos habitudes et nos méthodes lecture. Ces mutations peuvent se constater non seulement dans la manière

Plus en détail

Comment utiliser la feuille de style «CMLF2010.dot»

Comment utiliser la feuille de style «CMLF2010.dot» Comment utiliser la feuille de style «CMLF2010.dot» TELECHARGER LA FEUILLE DE STYLE...1 OUVRIR UN NOUVEAU DOCUMENT WORD...2 ATTACHER LA FEUILLE DE STYLE AU DOCUMENT...2 AFFICHER LES STYLES DISPONIBLES...2

Plus en détail

Référencement naturel & E-tourisme. Pau 02/10/2008

Référencement naturel & E-tourisme. Pau 02/10/2008 Référencement naturel & E-tourisme Pau 02/10/2008 Enjeux de la visibilité de votre site e-tourisme Principe de fonctionnement d un moteur de recherche Evaluer la qualité de référencement de son site internet

Plus en détail

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007 SOMMAIRE 1) CRÉATION D UN INDEX SIMPLE 3 a) Étape 1 : Marquage des entrées d index (à l aide d un fichier de concordance) 3 Procédure d insertion du tableau 4 Saisie des entrées d index 5 Marquage automatique

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

Guide du mémoire de fin d études

Guide du mémoire de fin d études Guide du mémoire de fin d études à destination des enseignants et des étudiants Septembre 2011 AVERTISSEMENT Ce document rassemble les dispositions réglementaires d une part, le cadre des dispositions

Plus en détail

Rédaction d un mémoire de stage ou de projet

Rédaction d un mémoire de stage ou de projet Rédaction d un mémoire de stage ou de projet Ecole Polytechnique Universitaire de Lille L. Thais, J.P. Cassar, J. Foulon Sommaire i Sommaire Avant-propos 1 1 Rédaction et structuration du mémoire 2 1.1

Plus en détail

Atelier préparatoire à la réalisation. d un travail de recherche

Atelier préparatoire à la réalisation. d un travail de recherche Atelier préparatoire à la réalisation d un travail de recherche Appliqué au cours SCP 4010 pour la partie «recherche sur le nucléaire» Atelier du 26 Septembre 2008 Document réalisé le 25/09/2008 par Table

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

Site Internet de la Ville de Marssac. Comment ouvrir un compte et devenir contributeur PAGE 1

Site Internet de la Ville de Marssac. Comment ouvrir un compte et devenir contributeur PAGE 1 Site Internet de la Ville de Marssac Comment ouvrir un compte et devenir contributeur PAGE 1 Etape 1 : Créer un compte et devenir contributeur 1 / Vous êtes une association et vous n'avez pas encore de

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

Publier un Carnet Blanc

Publier un Carnet Blanc Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier un Carnet Blanc Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008 Publication,

Plus en détail

De quoi avez-vous besoin pour ce manuel?

De quoi avez-vous besoin pour ce manuel? Introduction Le commerce électronique est devenu l un des grands sujets de préoccupation des chefs d entreprise du monde entier. Ces derniers répètent à l envie que leur priorité absolue est de relever

Plus en détail

Plan. Traitement de texte et PAO 4/10/06. Initiation à Word 2002 1

Plan. Traitement de texte et PAO 4/10/06. Initiation à Word 2002 1 Plan Initiation A Microsoft Word 2002 Quelques grandes fonctionnalités Comment se présente Microsoft Word La mise en page La typographie Lettrines, puces et illustrations Créer des tableaux Ecrivez sans

Plus en détail

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser»

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» Séquence «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» CADRE PREALABLE : - Présentation du projet au CESC du collège en juin 2014. - Présentation du projet à Mme la Principale en septembre

Plus en détail

Excel 2007 Niveau 3 Page 1 www.admexcel.com

Excel 2007 Niveau 3 Page 1 www.admexcel.com Excel 2007 Niveau 3 Page 1 TABLE DES MATIERES UTILISATION DE LISTES DE DONNEES... 4 REMARQUES PREALABLES SUR LES LISTES DE DONNEES... 4 METTRE EN FORME LE TABLEAU... 6 METTRE LA LISTE A JOUR... 7 a/ Directement

Plus en détail

Manuel utilisateur Portail SAP

Manuel utilisateur Portail SAP Manuel utilisateur Portail SAP Procédures demande d achats Manuel Utilisateur SmileySup - Portail SAP v1.0 1/31 1. Table des matières 1. Table des matières... 2 2. Introduction... 3 3. Vue processus...

Plus en détail

GUIDE VISUEL DE SOUTIEN À L UTILISATEUR PLATEFORME COLLABORATIVE DE LA COMMUNAUTÉ DE PRATIQUE SUR LE SYNDROME DOULOUREUX RÉGIONAL COMPLEX

GUIDE VISUEL DE SOUTIEN À L UTILISATEUR PLATEFORME COLLABORATIVE DE LA COMMUNAUTÉ DE PRATIQUE SUR LE SYNDROME DOULOUREUX RÉGIONAL COMPLEX GUIDE VISUEL DE SOUTIEN À L UTILISATEUR PLATEFORME COLLABORATIVE DE LA COMMUNAUTÉ DE PRATIQUE SUR LE SYNDROME DOULOUREUX RÉGIONAL COMPLEX 1. Ouvrir une session et accéder au site p.2 2. Section «Documents»...

Plus en détail

Le rapport de stage. Déroulement du stage. Contenu du rapport. Présentation du rapport. S. Loizel Collège St Joseph Caudan

Le rapport de stage. Déroulement du stage. Contenu du rapport. Présentation du rapport. S. Loizel Collège St Joseph Caudan Le rapport de stage Déroulement du stage Contenu du rapport Présentation du rapport Le déroulement du stage Le déroulement du stage Pourquoi un stage en entreprise? Pour découvrir un ou plusieurs métiers.

Plus en détail

Utilisation de l éditeur.

Utilisation de l éditeur. Utilisation de l éditeur. Préambule...2 Configuration du navigateur...3 Débloquez les pop-up...5 Mise en évidence du texte...6 Mise en évidence du texte...6 Mise en page du texte...7 Utilisation de tableaux....7

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions

Cours d introduction à l informatique. Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Cours d introduction à l informatique Partie 2 : Comment écrire un algorithme? Qu est-ce qu une variable? Expressions et instructions Qu est-ce qu un Une recette de cuisine algorithme? Protocole expérimental

Plus en détail

L alternative, c est malin 1. Comment faire plein de choses pour pas cher sur MacIntosh

L alternative, c est malin 1. Comment faire plein de choses pour pas cher sur MacIntosh L alternative, c est malin 1 ou Comment faire plein de choses pour pas cher sur MacIntosh (Les logiciels : Pages et Keynote de la suite iwork) (Jean Aboudarham 2006) 1 Merci à François Béranger pour qui

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Première étape : créer le fichier de données - extraire les données de PMB et les transférer dans Excel

Première étape : créer le fichier de données - extraire les données de PMB et les transférer dans Excel A.-M. Cubat Démo (Apli) : imprimer des cartes de lecteurs ou une «planche-contact» - avec les codes-barres Page 1 Première étape : créer le fichier de données - extraire les données de PMB et les transférer

Plus en détail

Rédigez efficacement vos rapports et thèses avec Word (2ième édition)

Rédigez efficacement vos rapports et thèses avec Word (2ième édition) Introduction A. Introduction 11 B. Structure de l ouvrage 12 C. Le vocabulaire indispensable 13 1. La fenêtre de travail 13 2. Les boîtes de dialogue 15 3. Le mode connecté et le cloud computing 17 4.

Plus en détail

Comment rédiger les normes. Conseils aux rédacteurs de normes

Comment rédiger les normes. Conseils aux rédacteurs de normes standards Comment rédiger les normes Conseils aux rédacteurs de normes standards Comment rédiger les normes Conseils aux rédacteurs de normes Sommaire Pourquoi ce document 1 vous sera utile Un texte clair

Plus en détail

Atelier Formation Pages sur ipad Pages sur ipad

Atelier Formation Pages sur ipad Pages sur ipad Pages sur ipad 1/43 Table des matières Atelier Formation Pages sur ipad Introduction à Pages 3 Créer ou ouvrir un document 3 Créer ou ouvrir un document 3 Textes et images du modèle 4 Remplacer du texte

Plus en détail

1 Comment faire un document Open Office /writer de façon intelligente?

1 Comment faire un document Open Office /writer de façon intelligente? 1 Comment faire un document Open Office /writer de façon intelligente? 1.1 Comment fonctionne un traitement de texte?: les balises. Un fichier de traitement de texte (WRITER ou WORD) comporte en plus du

Plus en détail

Dragon Naturally Speaking 13

Dragon Naturally Speaking 13 Année 2015 Dragon Naturally Speaking 13 Guide premier pas Nathalie Macé / Grégoire Duval PROJET ORDYSCAN 1 Table des matières Introduction 3 Pourquoi utiliser Dragon Naturally Speaking avec les élèves

Plus en détail

Style, format et longueur du CV

Style, format et longueur du CV Style, format et longueur du CV Il existe plus d une façon de structurer un CV, ce choix peut varier selon les demandes et les préférences personnelles. Il arrive que l employeur exige un format en particulier,

Plus en détail

Connectiques et Utilisation d un disque dur multimédia MMEMUP

Connectiques et Utilisation d un disque dur multimédia MMEMUP Date : TP : Disque dur multimédia MMEMUP Nom : Prénom : Classe : Groupe : Bac Pro SEN Hazebrouck Enseignement PROFESSIONNEL. Lycée Saint Joseph Connectiques et Utilisation d un disque dur multimédia MMEMUP

Plus en détail

Créer son site internet avec Jimdo. Web business

Créer son site internet avec Jimdo. Web business Créer son site internet avec Jimdo Web business Créer vous-même votre site internet avec Jimdo. En quelques clics, vous pourrez créer gratuitement un site dédié à votre activité et donnez de la visibilité

Plus en détail

Nintendo-Master.com «Réglement inter-staff»

Nintendo-Master.com «Réglement inter-staff» Nintendo-Master.com «Réglement inter-staff» Ce document regroupe quelques informations et règles sur le staff de Nintendo Master, sur son organisation et sa composition. Le non-respect de ce dernier peut

Plus en détail

Niveaux débutant & Intermédiaire Word 2010

Niveaux débutant & Intermédiaire Word 2010 FORMATION PROFESSIONNELLE Niveaux débutant & Intermédiaire Word 2010 «Maîtriser les bases du traitement de texte» Durée : 01 Mois suivant planning EGALEMENT DISPONIBLES Certification Microsoft Office Specialist

Plus en détail

Formation Word/Excel. Présentateur: Christian Desrochers Baccalauréat en informatique Clé Informatique, 15 février 2007

Formation Word/Excel. Présentateur: Christian Desrochers Baccalauréat en informatique Clé Informatique, 15 février 2007 Formation Word/Excel Présentateur: Christian Desrochers Baccalauréat en informatique Clé Informatique, 15 février 2007 1 Avant de débuter Qui suis-je? À qui s adresse cette présentation? Petit sondage

Plus en détail

Évaluation des compétences. Identification du contenu des évaluations. Septembre 2014

Évaluation des compétences. Identification du contenu des évaluations. Septembre 2014 Identification du contenu des évaluations Septembre 2014 Tous droits réservés : Université de Montréal Direction des ressources humaines Table des matières Excel Base version 2010... 1 Excel intermédiaire

Plus en détail

Document d aide au suivi scolaire

Document d aide au suivi scolaire Document d aide au suivi scolaire Ecoles Famille Le lien Enfant D une école à l autre «Enfants du voyage et de familles non sédentaires» Nom :... Prénom(s) :... Date de naissance :... Ce document garde

Plus en détail

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE Introduction I. Les étapes de la recherche d'information II. Méthodologie spécifique 2.1 Bibliothèque 2.2 Internet Conclusion INTRODUCTION Lorsque on débute une réflexion sur

Plus en détail

Découvrir OpenOffice Comment optimiser et formater votre ebook avec OpenOffice

Découvrir OpenOffice Comment optimiser et formater votre ebook avec OpenOffice Comment optimiser et formater votre ebook avec OpenOffice Le blog : http://www.vendre-sur-kindle.com 1 Découvrir OpenOffice : comment optimiser et formater votre ebook avec OpenOffice 2013 Le blog : http://www.vendre-sur-kindle.com

Plus en détail

Master en Biochimie et Biologie Moléculaire et Cellulaire (ULB-UMons) Finalité spécialisée

Master en Biochimie et Biologie Moléculaire et Cellulaire (ULB-UMons) Finalité spécialisée Master en Biochimie et Biologie Moléculaire et Cellulaire (ULB-UMons) Finalité spécialisée Règlement concernant le mémoire de fin d étude Le mémoire est effectué sous la direction d'un membre du jury ou

Plus en détail

Cours Informatique de base INF-B101-2. Alphabétisation

Cours Informatique de base INF-B101-2. Alphabétisation Cours Informatique de base INF-B101-2 Alphabétisation Présentation du cours Informatique de base «La curiosité mène à tout : parfois à écouter aux portes, parfois à découvrir l'amérique.» José Maria Eça

Plus en détail

MARQUE DE FABRIQUE, DE COMMERCE OU DE SERVICE DEMANDE D'ENREGISTREMENT

MARQUE DE FABRIQUE, DE COMMERCE OU DE SERVICE DEMANDE D'ENREGISTREMENT M N 50572 01 MARQUE DE FABRIQUE, DE COMMERCE OU DE SERVICE DEMANDE D'ENREGISTREMENT QUE DOIT CONTENIR UN DÉPOT? Votre dossier de dépôt comprend : 1 - la demande d enregistrement en cinq exemplaires (formulaire

Plus en détail

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation

Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3. Alphabétisation Cours Numération Mathématique de base 1 MAT-B111-3 Alphabétisation Présentation du cours Numération «L esprit de l homme a trois clés qui ouvrent tout : le chiffre, la lettre et la note.» Victor Hugo

Plus en détail

Améliorer le contenu d une encyclopédie collaborative. Faire preuve d esprit critique

Améliorer le contenu d une encyclopédie collaborative. Faire preuve d esprit critique Améliorer le contenu d une encyclopédie collaborative Faire preuve d esprit critique 1. Exemple 2. Fiche d identité 1. Auteur CERTNEF 2. Date Juin 2009 3. TIC utilisé L encyclopédie collaborative Wikimini

Plus en détail

Tutoriel BLOGGER. Pour vous donner une idée, voici un exemple de blog : http://formationlaragne.blogspot.fr/

Tutoriel BLOGGER. Pour vous donner une idée, voici un exemple de blog : http://formationlaragne.blogspot.fr/ Tutoriel BLOGGER Blogger est un outil Google gratuit de publication de blogs qui permet de partager du texte, des photos et des vidéos. C est un outil simple, bénéficiant du référencement de Google, ce

Plus en détail

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word)

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) . Philippe Ratat Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) Département Ressources, Technologies et Communication Décembre 2006. Sommaire PRÉSENTATION DU DOCUMENT 1 Objectif principal 1 Deux

Plus en détail

Présentation du langage et premières fonctions

Présentation du langage et premières fonctions 1 Présentation de l interface logicielle Si les langages de haut niveau sont nombreux, nous allons travaillé cette année avec le langage Python, un langage de programmation très en vue sur internet en

Plus en détail

Premiers Pas avec OneNote 2013

Premiers Pas avec OneNote 2013 Premiers Pas avec OneNote 2 Présentation de OneNote 3 Ouverture du logiciel OneNote 4 Sous Windows 8 4 Sous Windows 7 4 Création de l espace de travail OneNote 5 Introduction 5 Présentation des différentes

Plus en détail

FIDÉICOMMIS. Être en mesure de :

FIDÉICOMMIS. Être en mesure de : Para-Maître Versions 9.06.01 Fidéicommis Guide de l utilisateur P a g e ii Table des matières FIDÉICOMMIS... 5 OBJECTIFS SPÉCIFIQUES... 5 PRÉAMBULE... 6 MENU GROUPES DE COMPTES... 8 MENU FIDÉICOMMIS...

Plus en détail

Demande de propositions

Demande de propositions Demande de propositions Visant la reconception graphique et la conception graphique régulière de la revue Education Canada de l Association canadienne d éducation Lancée par : L Association canadienne

Plus en détail

LPP SAINT JOSEPH BELFORT MODE OPERATOIRE ACTIVINSPIRE. Bonne utilisation à toutes et tous! UTILISATION DES TBI LE LOGICIEL ACTIVINSPIRE

LPP SAINT JOSEPH BELFORT MODE OPERATOIRE ACTIVINSPIRE. Bonne utilisation à toutes et tous! UTILISATION DES TBI LE LOGICIEL ACTIVINSPIRE LPP SAINT JOSEPH BELFORT MODE OPERATOIRE ACTIVINSPIRE Utilisation des TBI UTILISATION DES TBI LE LOGICIEL ACTIVINSPIRE T B utoriel de base, ce mode d emploi a pour objectif de vous présenter les principales

Plus en détail

Manuel d'utilisation du site Deptinfo (Mise en route)

Manuel d'utilisation du site Deptinfo (Mise en route) Manuel d'utilisation du site Deptinfo (Mise en route) 1)Nouveautés apportées par le nouveau site...2 2) Accès à l espace privé... 3 a) Accès... 3 b) Identification... 3 c)page d accueil de l espace privé...4

Plus en détail