CELEBRATION DES FUNERAILLES. V - LE MOT D ACCUEIL. ( Monition )

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CELEBRATION DES FUNERAILLES. V - LE MOT D ACCUEIL. ( Monition )"

Transcription

1 1 CELEBRATION DES FUNERAILLES. V - LE MOT D ACCUEIL. ( Monition ) Le mot d accueil n a pas pour but de raconter la vie du défunt : ce récit vient en second lieu. Il ne revient pas non plus à la famille en deuil d accueillir le défunt : c est le rôle propre du célébrant principal : le prêtre, le diacre ou le laïc président. Le but du mot d accueil. Le but du mot d accueil est d accueillir une foule disparate et de lui donner une âme commune. Quelles que soient nos convictions philosophiques ou religieuses, nous communions tous dans la même peine ; ce qui nous réunit est plus fort que ce qui nous différencie. Ainsi dès le départ le célébrant principal se place délibérément du côté de la foule. Après la lecture de ce mot d accueil, le célébrant ou une personne de la famille pourra témoigner de ce qu a été la vie du défunt. Il sera suivi du rite de la lumière ou de la Croix. Propositions de mots d accueil ci-après :

2 2 CELEBRATION DES FUNERAILLES. V SUGGESTIONS POUR LE MOT D ACCUEIL. ( 1 ) ( A adapter à chaque cas ) Nous sommes réunis autour de N. à l heure de son passage vers le Seigneur, pour le / la recommander à sa miséricorde ( On peut évoquer ici quelques traits de la personnalité du défunt.) Nous voulons aussi, par notre présence, entourer de notre sympathie ( affection, amitié ) les membres de sa famille et ses proches qui sont dans la peine ( On peut dire ici le sens des fleurs qui ont été apportées.) L officiant peut dire, par exemple : «Nous avons déposé ces fleurs : elles disent l affection et le respect que nous portons les uns et les autres à N Elles expriment aussi les liens d amitié qui se prolongent au-delà de la mort. Nous allons nous recueillir, prier, écouter la parole de Dieu, dans la foi de l Eglise pour qui la mort n est pas la fin de tout, mais l entrée dans la vi éternelle

3 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 3 V - LE MOT D ACCUEIL. ( 2 ) HOMME : LE MOT D ACCUEIL. Vous avez tenu à accompagner jusqu au bout de sa route.. qui vient de nous quitter. C est un geste de solidarité, d amitié, de respect. Permettez moi d y voir un geste de foi. Pour moi, vos présences ici près du cercueil de est le signe de la présence de Dieu près de chacun de nous, à notre mort. Vous n avez pas voulu le laisser partir seul. Ce réflexe tout simple est pour moi une annonce de la foi qui nous dit qu à la mort nous ne partons pas vers un terrible inconnu. Quelqu un est là pour nous accueillir au bout du chemin de nos vies. Même si le hasard tient une grande place dans le monde, il n est pas l explication dernière du monde et de la vie humaine. Je crois que c est l amour qui est la chose la plus importante, parce que l amour a été et est de toujours. Au début, il y a Dieu, un Dieu Père qui donne la vie. Et à la fin il y a encore Dieu. Un Dieu qui accueille et qui reçoit chez lui. Aujourd hui, nous sommes un peu les interprètes du Seigneur pour dire à tout le respect que nous lui portons en tant qu enfant de Dieu. Sa vie, comme chacune des nôtres, a eu des lumières et des ombres, nous ne le jugerons pas, non pas parce que cela ne se fait pas mais parce que Dieu ne le fait pas. Lui nous connaît parfaitement. Devant lui nous sommes comme un livre ouvert, et il n a qu une pensée, nous sauver, nous relever, nous rendre dignes de lui. Les mots de notre prière aujourd hui ne seront pas d autres bien sûr que tous les souvenirs, les gestes, les paroles qui nous reviennent en mémoire lorsque nous pensons à RAPPEL DE LA VIE DU DEFUNT. Je ne crois pas que ces funérailles viennent fermer à jamais le livre de sa vie. C est vrai que quelque chose est fini pour lui aujourd hui mais quelque chose d autre est déjà commencé. Au jour de son baptême l Eglise à proclamé que venait de Dieu. En ses funérailles, nous proclamons qu il est retourné à Lui et qu il y a trouvé un avenir et un bonheur. Tout près de. nous allumons le feu de son baptême que cette flamme, aussi faible soit elle, demeure pour nous durant tout le temps de notre célébration ici. Elle est le signe de notre espérance. RITE DE LA LUMIERE.

4 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 4 FEMME V - LE MOT D ACCUEIL. ( 2 ) LE MOT D ACCUEIL. Vous avez tenu à accompagner jusqu au bout de sa route M qui vient de nous quitter. C est un geste de solidarité, d amitié, de respect. Permettez-moi d y voir un geste de foi. Pour moi, vos présences ici près du cercueil de.. est le signe de la présence de Dieu près de chacun de nous, à notre mort. Vous n avez pas voulu la laisser partir seule. Ce réflexe tout simple est pour moi une annonce de la foi qui nous dit qu à la mort nous ne partons pas vers un terrible inconnu. Quelqu un est là pour nous accueillir au bout du chemin de nos vies. Même si le hasard tient une grande place dans le monde, il n est pas l explication dernière du monde et de la vie humaine. Je crois que c est l amour qui est la chose la plus importante, parce que l amour a été et est de toujours. Au début, il y a Dieu, un Dieu Père qui donne la vie. Et à la fin il y a encore Dieu. Un Dieu qui accueille et qui reçoit chez lui. Aujourd hui, nous sommes un peu les interprètes du Seigneur pour dire à.. tout le respect que nous lui portons en tant qu enfant de Dieu. Sa vie, comme chacune des nôtres, a eu des lumières et des ombres, nous ne la jugerons pas, non pas parce que cela ne se fait pas mais parce que Dieu ne le fait pas. Lui nous connaît parfaitement. Devant lui nous sommes comme un livre ouvert, et il n a qu une pensée, nous sauver, nous relever, nous rendre dignes de lui. Les mots de notre prière aujourd hui ne seront pas d autres bien sûr que tous les souvenirs, les gestes, les paroles qui nous reviennent en mémoire lorsque nous pensons à. RAPPEL DE LA VIE DE LA DEFUNTE Je ne crois pas que ces funérailles viennent fermer à jamais le livre de sa vie. C est vrai que quelque chose est fini pour elle aujourd hui mais quelque chose d autre, est déjà commencé. Au jour de son baptême l Eglise à proclamé que... venait de Dieu. En ses funérailles, nous proclamons qu elle est retournée à Lui et qu elle y a trouvé un avenir et un bonheur. Maintenant l un de ses enfants va nous lire un petit texte pour sa. Tout près de... nous allumons le feu de son baptême que cette flamme, aussi faible soit elle, demeure pour nous durant tout le temps de notre célébration ici. Elle est le signe de notre espérance. RITE DE LA LUMIERE.

5 CELEBRATION DES FUNERAILLES 5 V - LE MOT D ACCUEIL. ( 3 ) HOMME : LE MOT D ACCUEIL. Monsieur. nous rassemble pour son A Dieu. Il a fermé les yeux à la lumière du jour avant de les ouvrir émerveillé à la Lumière de Dieu. Il a achevé son chemin parmi nous et le voici maintenant sur l autre versant de la vie Là où l on découvre que l on a été aimé et que tout est grâce dans la vie. Votre présence porte témoignage de l affection ou de l amitié que vous lui portiez. Il le mérite..il y a droit. Son corps reposera tout à l heure dans la terre de notre cimetière, mais auparavant nous sentons le besoin de faire une pause en cette Eglise. La pause du souvenir, la pause de la mémoire en confiant au Seigneur tout ce que fut sa vie. RAPPEL DE LA VIE DU DEFUNT. Pour un moment se retrouve dans notre Eglise où toutes les générations qui se succèdent s entendent dire que le plus petit d entre nous est Grand et précieux aux yeux de Dieu. que sa vie a tellement de prix qu elle est appelée à dépasser le seuil de la mort. Ici, nous voulons nous dire que tout ne peut s achever dans un coin de cimetière Dieu n a pas créé la vie, l amitié, l amour pour cela. Nous croyons que l accomplissement de nos vies aboutit à une rencontre, la rencontre de Dieu qui nous dira «viens je suis là. Regarde ici tout à été préparé pour toi» C est dans cette assurance de la foi que nous allons allumer tout près de notre défunt.. le cierge de Pâque, le signe du Christ ressuscité. Que cette lumière toute petite qu elle puisse être soit pour nous durant cette célébration le signe de notre espérance. Au jour de son baptême dans la joie on avait proclamé que.. venait de Dieu. Aujourd hui, en ses funérailles, nous proclamons qu il est retourné à Lui. RITE DE LA LUMIERE.

6 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 6 V - LE MOT D ACCUEIL. ( 3 ) FEMME : LE MOT D ACCUEIL. Mme ( Melle ). nous rassemble pour son A Dieu. Elle a fermé les yeux à la lumière du jour avant de les ouvrir émerveillée à la lumière de Dieu. Elle a achevé son chemin parmi nous et la voici maintenant sur l autre versant de la vie Là où l on découvre que l on a été aimé et que tout est grâce dans la vie. Votre présence porte témoignage de l affection ou de l amitié que vous lui portiez. Elle le mérite..elle y a droit. Son corps reposera tout à l heure dans la terre de notre cimetière, mais auparavant nous sentons le besoin de faire une pause en cette Eglise. La pause du souvenir, la pause de la mémoire en confiant au Seigneur tout ce que fut sa vie. RAPPEL DE LA VIE DE LA DEFUNTE. Pour un moment se retrouve dans notre Eglise où toutes les générations qui se succèdent s entendent dire que le plus petit d entre nous est grand et précieux aux yeux de Dieu. que sa vie a tellement de prix qu elle est appelée à dépasser le seuil de la mort. Ici, nous voulons nous dire que tout ne peut s achever dans un coin de cimetière. Dieu n a pas créé la vie, l amitié, l amour pour cela. Nous croyons que l accomplissement de nos vies aboutit à une rencontre, la rencontre de Dieu qui nous dira «viens je suis là.. Regarde ici tout à été préparé pour toi» C est dans cette assurance de la foi que nous allons allumer tout près de notre défunte. le cierge de Pâque, le signe du Christ ressuscité. Que cette lumière toute petite qu elle puisse être soit pour nous durant cette célébration le signe de notre espérance. Au jour de son baptême dans la joie on avait proclamé que.. venait de Dieu. Aujourd hui, en ses funérailles, nous proclamons qu elle est retournée à Lui. RITE DE LA LUMIERE.

7 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 7 V - LE MOT D ACCUEIL. ( 4 ) HOMME : LE MOT D ACCUEIL. Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit AMEN. J espère que la paix pendra place en vos cœurs, toute la place. Mais j ose dire que pour le moment, c est le chagrin qui est sûrement le plus fort. Vous sentez d abord que vous avez perdu. Dans les jours et les semaines à venir vous le sentirez encore plus peut-être Son départ nous donne l impression qu une vie humaine ne pèse pas lourd en fin de compte. Que fait-on de toutes ces années? Les peines effacent si vite les joies! On s active tellement mais pour aboutir à quoi? Ici nous pouvons dire à Dieu notre révolte et notre chagrin. Si quelqu un est capable de nous comprendre, c est bien Lui, ce Dieu que nous a révélé Jésus. Au cœur de votre peine vous avez voulu cette cérémonie religieuse. S il est vrai que pour Dieu les hommes ont un prix infini à ses yeux, c est à Lui, à Lui seul que nous pouvons confier notre défunt. Les mots de notre prière aujourd hui ne seront pas autres que tous ces gestes, Toutes ces paroles de notre défunt qui font qu il demeure encore vivant en nos mémoire et en nos cœurs. Ensemble prenons dans nos mains pour la regarder et l offrir tout ce que fût la vie de.. RAPPEL DE LA VIE DU DEFUNT. Confier notre défunt au Seigneur ne sont pas que des mots. Jésus en mourant s est remis entre les mains de Dieu. Il a été accueilli par Dieu. Il est désormais en Dieu et de Dieu. Grâce à cette foi nous pouvons encore parler de comme d une personne vivante. Désormais il vit dans nos cœurs et dans le cœur de Dieu. Tout près de lui nous allons allumer le feu de son baptême :.. le cierge de pâques. Ce n est qu une toute petite flamme. Elle représente avec ces fleurs, l amitié, la tendresse de tous ceux qui sont là et qui voudraient vous soutenir, vous ses proches en votre deuil. Cette flamme représente aussi la lumière que le Christ est pour nous les chrétiens Il a promis d être avec nous tous les jours. Qu il soit avec nous en cette heure. Dans la nuit de votre épreuve que brille une lumière : la lumière de l Espérance. RITE DE LA LUMIERE.

8 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 8 V - LE MOT D ACCUEIL. ( 4 ) FEMME : LE MOT D ACCUEIL. Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit AMEN. J espère que la paix pendra place en vos cœurs, toute la place. Mais j ose dire que pour le moment, c est le chagrin qui est sûrement le plus fort. Vous sentez d abord que vous avez perdu. Dans les jours et les semaines à venir vous la sentirez encore plus peut-être Son départ nous donne l impression qu une vie humaine ne pèse pas lourd en fin de compte. Que fait-on de toutes ces années? Les peines effacent si vite les joies! On s active tellement mais pour aboutir à quoi? Ici nous pouvons dire à Dieu notre révolte et notre chagrin. Si quelqu un est capable de nous comprendre, c est bien Lui, ce Dieu que nous a révélé Jésus. Au cœur de votre peine vous avez voulu cette cérémonie religieuse. S il est vrai que pour Dieu les hommes ont un prix infini à ses yeux, c est à Lui, à Lui seul que nous pouvons confier notre défunte. Les mots de notre prière aujourd hui ne seront pas autres que tous ces gestes, Toutes ces paroles de notre défunte qui font qu elle demeure encore vivante en nos mémoire et en nos cœurs. Ensemble prenons dans nos mains pour la regarder et l offrir tout ce que fût la vie de.. RAPPEL DE LA VIE DE LA DEFUNTE. Confier notre défunte au Seigneur ne sont pas que des mots. Jésus en mourant s est remis entre les mains de Dieu. Il a été accueilli par Dieu. Il est désormais en Dieu et de Dieu. Grâce à cette foi nous pouvons encore parler de comme d une personne vivante. Désormais elle vit dans nos cœurs et dans le cœur de Dieu. Tout près d elle nous allons allumer le feu de son baptême :.. le cierge de pâques. Ce n est qu une toute petite flamme. Elle représente avec ces fleurs, l amitié, la tendresse de tous ceux qui sont là et qui voudraient vous soutenir, vous ses proches en votre deuil. Cette flamme représente aussi la lumière que le Christ est pour nous les chrétiens Il a promis d être avec nous tous les jours. Qu il soit avec nous en cette heure. Dans la nuit de votre épreuve que brille une lumière : la lumière de l Espérance. RITE DE LA LUMIERE.

9 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 9 HOMME : V - LE MOT D ACCUEIL. ( 5 ) LE MOT D ACCUEIL. Mr a quitté les siens. Il a fermé ses yeux à la lumière du jour. Maintenant, il a dû les ouvrir étonné, émerveillé à la lumière de Dieu. Sa route humaine est terminée, le voici maintenant sur l autre versant de la vie, découvrant qu il a été beaucoup aimé et que tout a été grâce en sa vie, les évènements heureux et les moments difficiles. Nous croyons que.a retrouvé ses parents et tous ceux qu il a aimés, et avec lesquels il a fait un bout de chemin dans sa vie. RAPPEL DE LA VIE DU DEFUNT. Ici à l Eglise, ce jour nous voulons lui rendre hommage. Il le mérite, il y a droit. Ici nous voulons nous redire que tant d années de joie et de peines, d espoir, de travail ne peuvent pas s arrêter au bord d une tombe. Ce serait trop injuste. Ce serait absurde. Nous tenons à le dire ici devant Dieu dans la sincérité de nos cœurs. Tant de voix nous disent qu à la mort tout est fini e qu il est inutile de rêver à autre chose. Ici nous osons croire et dire que tout ne peut pas s achever dans un coin de cimetière. Dieu n a pas créé la vie, l amitié, l amour pour que tout cela finisse comme un naufrage. Nous croyons que le terme du chemin de chacun aboutit à une rencontre. La rencontre d un Dieu chaleureux qui au cœur même de la nuit de notre mort nous dit «N ai pas peur. Je suis là.» Dans cette Eglise près de. nous tenons à faire la pause de l espérance comme des marcheurs fatigués qui ont besoin de retrouver au fond d eux-mêmes des raisons de croire en la vie malgré l échec apparent de la mort. Pour bien signifier cette espérance, près de. nous allumons le cierge de Pâques, la lumière de son baptême. Ce jour-là, dans la joie on savait que.venait de Dieu. Ce jour-ci en ces funérailles nous affirmons qu il est retourné à Lui et qu il a trouvé un avenir et un bonheur. RITE DE LA LUMIERE.

10 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 10 FEMME : V - LE MOT D ACCUEIL. ( 6 ) LE MOT D ACCUEIL. Mme a quitté les siens. Elle a fermé ses yeux à la lumière du jour. Maintenant, elle a dû les ouvrir étonnée, émerveillée à la lumière de Dieu. Sa route humaine est terminée, la voici maintenant sur l autre versant de la vie, découvrant qu elle a été beaucoup aimée et que tout a été grâce en sa vie, les évènements heureux et les moments difficiles. Nous croyons que a retrouvé ses parents et tous ceux qu elle a aimés, et avec lesquels il a fait un bout de chemin dans sa vie. RAPPEL DE LA VIE DE LA DEFUNTE. Ici à l Eglise, ce jour nous voulons lui rendre hommage. Elle le mérite et y a droit. Ici nous voulons nous redire que tant d années de joie et de peines, d espoir, de travail ne peuvent pas s arrêter au bord d une tombe. Ce serait trop injuste. Ce serait absurde. Nous tenons à le dire ici devant Dieu dans la sincérité de nos cœurs. Tant de voix nous disent qu à la mort tout est fini e qu il est inutile de rêver à autre chose. Ici nous osons croire et dire que tout ne peut pas s achever dans un coin de cimetière. Dieu n a pas créé la vie, l amitié, l amour pour que tout cela finisse comme un naufrage. Nous croyons que le terme du chemin de chacun aboutit à une rencontre. La rencontre d un Dieu chaleureux qui au cœur même de la nuit de notre mort nous dit «N ai pas peur. Je suis là.» Dans cette Eglise près de. nous tenons à faire la pause de l espérance comme des marcheurs fatigués qui ont besoin de retrouver au fond d eux-mêmes des raisons de croire en la vie malgré l échec apparent de la mort. Pour bien signifier cette espérance, près de. nous allumons le cierge de Pâques, la lumière de son baptême. Ce jour-là, dans la joie on savait que.venait de Dieu. Ce jour-ci en ces funérailles nous affirmons qu elle est retournée à Lui et qu elle a trouvé un avenir et un bonheur.. RITE DE LA LUMIERE.

11 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 11 HOMME : V - LE MOT D ACCUEIL. ( 6 ) LE MOT D ACCUEIL. Mr.. vient de nous quitter. Il s est endormi en fermant les yeux à la lumière du jour, pour les ouvrir étonné, ému, surpris, à la lumière de Dieu. Ainsi s est achevé son chemin parmi nous. Il est maintenant sur l autre versant de la vie, celui où l on découvre que tout est grâce. Chacune de nos présences vient dire ici l affection, l amitié et le respect qu on lui porte. Il le mérite, il y a droit. Son corps reposera toute à l heure au cimetière mais auparavant nous avons tenu à faire une pause en cette Eglise. La pause du souvenir, de la mémoire, de l espérance qui nous pousse à la confier au Seigneur qui l a rappelé à Lui. RAPPEL DE LA VIE DU DEFUNT. Pour un moment donc se trouve dans notre Eglise Où tant de générations qui se succèdent s entendent dire que le plus petit d entre nous est grand et précieux aux yeux de Dieu. Que sa vie a tellement de prix qu elle est appelée à dépasser le seuil de la mort. Ici nous voulons dire et croire que tout ne s achève pas dans un coin de cimetière Notre Dieu n a pas créé la vie et l homme pour cela. Nous croyons que l aboutissement de nos vies arrive au bout du chemin à une rencontre de Dieu qui nous dira «Ne crains pas, je suis là». C est dans cette assurance que près de notre défunt nous allumons le cierge de Pâques, la lumière du ressuscité. Que cette lumière pour nous durant tout le temps de notre prière ici soit le signe de notre espérance. RITE DE LA LUMIERE.

12 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 12 FEMME : V - LE MOT D ACCUEIL. ( 6 ) LE MOT D ACCUEIL. Mme ( Melle ).. vient de nous quitter. Elle s est endormie en fermant les yeux à la lumière du jour, pour les ouvrir étonnée, émue, surprise, à la lumière de Dieu. Ainsi s est achevé son chemin parmi nous. Elle est maintenant sur l autre versant de la vie, celui où l on découvre que tout est grâce. Chacune de nos présences vient dire ici l affection, l amitié et le respect qu on lui porte. Elle le mérite, elle y a droit. Son corps reposera toute à l heure au cimetière mais auparavant nous avons tenu à faire une pause en cette Eglise. La pause du souvenir, de la mémoire, de l espérance qui nous pousse à la confier au Seigneur qui l a rappelée à Lui. RAPPEL DE LA VIE DE LA DEFUNTE. Pour un moment donc se trouve dans notre Eglise Où tant de générations qui se succèdent s entendent dire que le plus petit d entre nous est grand et précieux aux yeux de Dieu. Que sa vie a tellement de prix qu elle est appelée à dépasser le seuil de la mort. Ici nous voulons dire et croire que tout ne s achève pas dans un coin de cimetière Notre Dieu n a pas créé la vie et l homme pour cela. Nous croyons que l aboutissement de nos vies arrive au bout du chemin à une rencontre de Dieu qui nous dira «Ne crains pas, je suis là». C est dans cette assurance que près de notre défunte nous allumons le cierge de Pâques, la lumière du ressuscité. Que cette lumière pour nous durant tout le temps de notre prière ici soit le signe de notre espérance. RITE DE LA LUMIERE.

13 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 13 V - LE MOT D ACCUEIL. ( 7 ) HOMME : LE MOT D ACCUEIL. Mr nous rassemble pour son A Dieu. Nous voici assemblés près de lui avec ses proches, dans la peine, réunis en son nom dans une amicale et fraternelle présence. Chacun de nous a tenu a laisser ses occupations pour venir rendre à l hommage de son amitié, de son respect. Il le mérite, il en a le droit. Ensemble, ici, nous voulons affirmer que les liens tissés au long des jours ne s arrêtent pas à la mort. Aujourd hui nos vies croisent la peine et la mort mais elles font aussi la rencontre de Jésus Christ. Pour nous, chrétiens, Jésus Christ est l image de Dieu, la lumière de Dieu. Il ne nous explique rien mais vient à nous, il pleure et souffre avec nous. Il meurt comme nous. Jésus est mort mais il n a pas disparu. Nous ne le voyons pas mais nous croyons qu il est là vraiment ressuscité C est pourquoi nous lui confions notre défunt Ce n est pas que des mots. En mourant Jésus s est remis à Dieu. Il a été accueilli par lui. C est à cause de cette foi que nous lui parlons encore de notre défunt comme d une personne vivante. Nous croyons que comme Jésus il a été accueilli par Dieu et vit désormais sa vie. Aujourd hui les mots de notre prière ne seront pas autres que tous ces souvenirs, ces paroles, ces gestes, toute la vie en fait de qui nous revient en mémoire que nous avons à offrir au Seigneur. RAPPEL DE LA VIE DU DEFUNT. Pour nous, croyants, nous sommes ici en présence de Dieu et devant Dieu ce qui compte avant tout ce ne sont pas tellement ce que nous avons fait mais ce que nous sommes. Ce que nous honorons avant tout en c est la grandeur cachée, secrète de tout homme de toute femme créé à l image de Dieu et à sa ressemblance. Devant Dieu il n est pas de grand homme ni de petits ni de mineur, de dernier. Si.. est important pour Dieu c est pour lui-même. Ni les mérites ni les fautes n entrent en ligne de compte, mais le seul fait qu il soit lui aussi.. issu de l amour de Dieu comme nous tous et nous toutes. Dieu nous aime pour ce que nous sommes et non pour ce que nous avons fait ou pas. C est pourquoi il est le premier a nous inviter au recueillement, au silence et au respect pour. Près de. nous allumons le cierge de Pâques, la lumière de son baptême. Ce jour là dans la joie on avait affirmé que.. venait de Dieu. Aujourd hui en ses funérailles nous voulons affirmer qu il est retourné à Lui. RITE DE LA LUMIERE.

14 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 14 V - LE MOT D ACCUEIL. ( 7 ) FEMME : LE MOT D ACCUEIL. Mme ( Melle ) nous rassemble pour son A Dieu. Nous voici assemblés près d elle avec ses proches, dans la peine, réunis en son nom dans une amicale et fraternelle présence. Chacun de nous a tenu a laisser ses occupations pour venir rendre à l hommage de son amitié, de son respect. Elle le mérite, elle en a le droit. Ensemble, ici, nous voulons affirmer que les liens tissés au long des jours ne s arrêtent pas à la mort. Aujourd hui nos vies croisent la peine et la mort mais elles font aussi la rencontre de Jésus Christ. Pour nous, chrétiens, Jésus Christ est l image de Dieu, la lumière de Dieu. Il ne nous explique rien mais vient à nous, il pleure et souffre avec nous. Il meurt comme nous. Jésus est mort mais il n a pas disparu. Nous ne le voyons pas mais nous croyons qu il est là vraiment ressuscité. C est pourquoi nous lui confions notre défunte Ce n est pas que des mots. En mourant Jésus s est remis à Dieu. Elle a été accueillie par lui. C est à cause de cette foi que nous lui parlons encore de notre défunte comme d une personne vivante. Nous croyons que comme Jésus elle a été accueillie par Dieu et vit désormais sa vie. Aujourd hui les mots de notre prière ne seront pas autres que tous ces souvenirs, ces paroles, ces gestes, toute la vie en fait de qui nous revient en mémoire que nous avons à offrir au Seigneur. RAPPEL DE LA VIE DE LA DEFUNTE. Pour nous, croyants, nous sommes ici en présence de Dieu et devant Dieu ce qui compte avant tout ce ne sont pas tellement ce que nous avons fait mais ce que nous sommes. Ce que nous honorons avant tout en c est la grandeur cachée, secrète de tout homme de toute femme créé à l image de Dieu et à sa ressemblance. Devant Dieu il n est pas de grand homme ni de petit ni de mineur, de dernier. Si.. est importante pour Dieu c est pour elle-même. Ni les mérites ni les fautes n entrent en ligne de compte, mais le seul fait qu elle soit elle aussi.. issue de l amour de Dieu comme nous tous et nous toutes. Dieu nous aime pour ce que nous sommes et non pour ce que nous avons fait ou pas. C est pourquoi il est le premier a nous inviter au recueillement, au silence et au respect pour. Près de. nous allumons le cierge de Pâques, la lumière de son baptême. Ce jour là dans la joie on avait affirmé que.. venait de Dieu. Aujourd hui en ses funérailles nous voulons affirmer qu elle est retourné à Lui. RITE DE LA LUMIERE.

15 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 15 V - LE MOT D ACCUEIL. ( 8 ) JEUNE HOMME : LE MOT D ACCUEIL. Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit AMEN. J espère que la paix pendra place en vos cœurs, toute la place. Mais j ose dire que pour le moment. C est le chagrin qui est sûrement le plus fort. Vous avez perdu en pleine jeunesse. Vous ressentez cette séparation comme une injustice. Pourquoi lui?.. Il avait encore tellement à faire sur cette terre, tellement d amour à donner et à recevoir. La mort l a arraché aux siens. Pour vous, la peine aujourd hui a vite effacé toutes les joies du passé. Si quelqu un est bien capable de comprendre votre chagrin et votre amertume, c est Marie. Elle aussi, a perdu un fils. Sans aucun doute.. est à côté de Jésus, le ressuscité, tout émerveillé dans la lumière du Seigneur là où tout a été préparé pour sa venue. Il y a retrouvé tous le siens qui le consolent. Il est heureux et je crois qu il voudrait vous sachiez ce que Dieu lui a dit à son arrivée «n ai crainte, je suis là tout près». Tant que vous vivrez ici bas... continuera de vivre dans vos mémoires et vos cœurs. Offrez le de bonne grâce au Seigneur Dieu, gardez la foi et l espoir. RAPPEL DE LA VIE DU DEFUNT. Pour le moment,.. est là, dans notre Eglise, dans laquelle se sont succédées bien des générations. Il n est ni grand, ni petit, ni jeune, ni vieux, il est de Dieu en Dieu. Nous le croyons, car il est impensable que tout ce qui a été créé par le Seigneur, s achève dans un cimetière au bord de la tombe. Fort de notre foi, nous allons allumer le cierge Pascal dont la flamme nous rappelle celle du baptême de. Qu elle soit le témoignage de notre amour et de notre espérance durant toute cette célébration, nous proclamons que est retourné auprès du Seigneur. RITE DE LA LUMIERE.

16 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 16 V - LE MOT D ACCUEIL. ( 8 ) JEUNE FEMME : LE MOT D ACCUEIL. Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit AMEN. J espère que la paix pendra place en vos cœurs, toute la place. Mais j ose dire que pour le moment. C est le chagrin qui est sûrement le plus fort. Vous avez perdu en pleine jeunesse. Vous ressentez cette séparation comme une injustice. Pourquoi elle?.. Elle avait encore tellement à faire sur cette terre, tellement d amour à donner et à recevoir. La mort l a arrachée aux siens. Pour vous, la peine aujourd hui a vite effacé toutes les joies du passé. Si quelqu un est bien capable de comprendre votre chagrin et votre amertume, c est Marie. Elle aussi, a perdu un enfant. Sans aucun doute.. est à côté de jésus, le ressuscité, tout émerveillée dans la lumière du Seigneur là où tout a été préparé pour sa venue. Elle y a retrouvé tous le siens qui la consolent. Elle est heureuse et je crois qu elle voudrait que vous sachiez ce que Dieu lui a dit à son arrivée «n ai crainte, je suis là tout près». Tant que vous vivrez ici bas... continuera de vivre dans vos mémoires et vos cœurs. Offrez la de bonne grâce au Seigneur Dieu, gardez la foi et l espoir. RAPPEL DE LA VIE DE LA DEFUNTE. Pour le moment,.. est là, dans notre Eglise, dans laquelle se sont succédées bien des générations. Elle n est ni grande, ni petite, ni jeune, ni vieille, elle est de Dieu en Dieu. Nous le croyons, car il est impensable que tout ce qui a été créé par le Seigneur, s achève dans un cimetière au bord de la tombe. Fort de notre foi, nous allons allumer le cierge Pascal dont la flamme nous rappelle celle du baptême de. Qu elle soit le témoignage de notre amour et de notre espérance durant toute cette célébration, nous proclamons que. est retournée auprès du Seigneur. RITE DE LA LUMIERE.

17 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 17 V - LE RITE DE LA LUMIERE. L officiant ou un membre de la communauté communique la flamme du cierge pascal à un proche du défunt pour allumer les autres cierges placés de part et d autre du cercueil. Ce geste doit être bien visible ; il sera accompli après que l officiant a dit, par exemple : Dans la nuit de Pâques, la lumière du Christ, vainqueur du tombeau, a percé les ténèbres. notre frère / sœur est entré dans l ombre de la mort : que se lève maintenant sur lui / elle la clarté du Sauveur. Ou bien : Dieu notre Père, tu n abandonnes pas tes enfants dans la nuit tu veux les arracher à la froideur de la mort. Fais briller sur. notre frère / sœur la lumière du Christ ressuscité ; et que la flamme du cierge Pascal nous tienne tous dans la ferveur de ton amour.

18 CELEBRATION DES FUNERAILLES. 18 V - LE RITE DE LA LUMIERE. Chant durant le rite de la Lumière. A chanter ensemble. Refrain : Trouver dans ma vie ta présence, tenir une lampe allumée. Choisir avec toi la confiance, aimer et se savoir aimé. Couplet 1 : Croiser ton regard dans le doute, brûler à l écho de ta voix. Rester pour le pain de la route, savoir reconnaître ton pas. R / Couplet 2 : Brûler quand le feu devient cendre, partir vers celui qui attend. Choisir de donner sans reprendre, garder notre foi au présent. R / Couplet 3 : Ouvrir quand tu frappes à ma porte, briser les verrous de la peur. Savoir tout ce que tu m apportes, rester pour devenir veilleur.

19 19 CELEBRATION DES FUNERAILLES. V - LE RITE DE LA CROIX. ( Autre rite possible à la place du rite de la lumière ) On peut mettre en valeur soit le crucifix apporté par la famille, soit la croix de procession, si on l utilise. Dans le premier cas, un membre de la famille dépose le crucifix sur le cercueil, une fois que l officiant a dit, par exemple : Nous déposons sur ce cercueil la croix que nous avons apportée ( et qui vient de la maison de..) Seigneur Jésus, notre sauveur, en donnant ta vie pour le monde, tu l as délivré de la mort. Ta croix est devenue notre unique espérance : qu elle soit le signe de ton amour pour. et pour chacun de nous.

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Tétanisés par la spirale de la violence? Non! MERCREDI DES CENDRES B Frère Antoine-Emmanuel Jl 2, 12-18 ; Ps 50 2 Co 5, 20 6,2 ; Mt 6, 1-6.16-18 18 février 2015 Sanctuaire du Saint Sacrement, Montréal Tétanisés par la spirale de la violence? Non!

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

La Neuvaine de l'assomption

La Neuvaine de l'assomption La Neuvaine de l'assomption 6 au 14 août 2012-15 août fête de l'assomption Après chaque journée, terminer par une dizaine de chapelet aux intentions de Marie. Confession et communions recommandés durant

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Il faut beaucoup de retenue et de pudeur pour parler de la souffrance, mais. aussi une bonne dose d humilité, et peut-être de courage, pour exposer la

Il faut beaucoup de retenue et de pudeur pour parler de la souffrance, mais. aussi une bonne dose d humilité, et peut-être de courage, pour exposer la 1 POSFACE du livre S affranchir du désespoir Il faut beaucoup de retenue et de pudeur pour parler de la souffrance, mais aussi une bonne dose d humilité, et peut-être de courage, pour exposer la sienne.

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption

Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption Religieuses de l Assomption 17 rue de l Assomption 75016 Paris France Du 6 au 14 août Neuvaine de préparation à la fête de l Assomption U n c h e m i n d E s p é r a n c e a v e c M a r i e www.assumpta.fr

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1

En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1 Vies consacrées, 83 (2011-3), 163-168 En la fête de l Assomption de la Vierge Marie, Homélie pour une profession perpétuelle 1 «Un signe grandiose apparut dans le ciel» : ce signe, c est le voyant de Patmos

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

Comme tout le monde, l Église

Comme tout le monde, l Église ÉGLISE UNIE 101 Que croyons-nous dans l Église Unie? Angelika Piché, pasteure, responsable de la formation en français au Séminaire Uni L Union 8 Comme tout le monde, l Église Unie est profondément marquée

Plus en détail

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT Le 7 mars 1867, un acte d acquisition est passé par les pères Mariste avec la commune de Rochefort par devant M. Dutour, notaire à Rochefort, portant sur un

Plus en détail

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL

Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière. pour l année 2015 JANVIER FEVRIER MARS AVRIL Intentions de prière du Saint Père confiées à l Apostolat de la Prière pour l année 2015 Universelle La promotion de la paix JANVIER Pour que ceux qui appartiennent aux différentes traditions religieuses

Plus en détail

VOTRE PROCHE A FAIT DON DE SON CORPS. Ecole de Chirurgie ou Faculté de Médecine

VOTRE PROCHE A FAIT DON DE SON CORPS. Ecole de Chirurgie ou Faculté de Médecine VOTRE PROCHE A FAIT DON DE SON CORPS Ecole de Chirurgie ou Faculté de Médecine Que devient son corps? Quelle cérémonie envisager? Quel lieu de mémoire? Comment vivre ce deuil? Quels accompagnements sont

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Les rapports du chrétien avec les autres

Les rapports du chrétien avec les autres Leçon 13 Les rapports du chrétien avec les autres C était le moment des témoignages, lors de notre rencontre du lundi matin, à la chapelle de l Ecole biblique. Une jeune fille nommée Olga se leva pour

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Paroisse Saint-François-Xavier des missions étrangères Ce dossier présente les motivations

Plus en détail

1. SCRUTINS. Du premier au dernier scrutin, les futurs baptisés approfondissent leur désir de salut et la découverte de tout ce qui s y oppose.

1. SCRUTINS. Du premier au dernier scrutin, les futurs baptisés approfondissent leur désir de salut et la découverte de tout ce qui s y oppose. 1. SCRUTINS NOTES PASTORALES 148 Les scrutins, que l on célèbre solennellement le dimanche, sont accomplis au moyen des exorcismes. Ils ont ce double but : faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont

Plus en détail

Paroisse St-Pierre de Plaisir. 4 rue Calmette, 78370 PLAISIR tél. : 01 30 55 35 08 BAPTÊME DE ... LE...

Paroisse St-Pierre de Plaisir. 4 rue Calmette, 78370 PLAISIR tél. : 01 30 55 35 08 BAPTÊME DE ... LE... Paroisse St-Pierre de Plaisir 4 rue Calmette, 78370 PLAISIR tél. : 01 30 55 35 08 BAPTÊME DE... LE... LE BAPTÊME A ÉTÉ CÉLÉBRÉ PAR :... Petit enfant, LE BAPTÊME, Sacrement de la foi pour la vie éternelle

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Récit des Pèlerins d Emmaüs Luc 24, 13 35

Récit des Pèlerins d Emmaüs Luc 24, 13 35 DOSSIER 5 : Temps de Pâques Récit des Pèlerins d Emmaüs Luc 24, 13 35 SOMMAIRE : a) Texte de Luc 24, 13 35 : récit des Pèlerins d Emmaüs b) Quelques repères bibliques c) Pistes pour une actualisation de

Plus en détail

SainteMarieInformations

SainteMarieInformations SainteMarieInformations Numéro 1 15 SEPTEMBRE 2011 EDITORIAL L année scolaire 2011-2012 est lancée dans la dynamique du rassemblement des établissements mari anistes à Lourdes en avril dernier. Les enseignants,

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

Sacerdoce commun et vie consacrée 1

Sacerdoce commun et vie consacrée 1 Vies consacrées, 82 (2010-4), 270-279 Sacerdoce commun et vie consacrée 1 L année sacerdotale qui s est récemment achevée a été l occasion de nombreuses réflexions, tant sur le sacerdoce commun que sur

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

SCRUTINS NOTES PASTORALES

SCRUTINS NOTES PASTORALES SCRUTINS NOTES PASTORALES 148 Les scrutins, que l on célèbre solennellement le dimanche, sont accomplis au moyen des exorcismes. Ils ont ce double but : faire apparaître dans le cœur de ceux qui sont appelés

Plus en détail

programme connect Mars 2015 ICF-Léman

programme connect Mars 2015 ICF-Léman programme connect Mars 2015 ICF-Léman Déroulement des soirées 19:00-19:30 Accueil 19:30-20:00 Repas 20:00-20:05 Fin de repas / nettoyages 20:05-20:15 Annonces / infos 20:15-20:45 Programme vidéo ou étude

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229)

CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) CHANT AVEC TOI NOUS IRONS AU DÉSERT (G 229) 1 Seigneur, avec toi nous irons au désert, Poussés comme toi par l Esprit (bis). Et nous mangerons la parole de Dieu Et nous choisirons notre Dieu Et nous fêterons

Plus en détail

Célébrons le baptême de votre enfant. 30, rue François Perrin 05.55.34.17.91.

Célébrons le baptême de votre enfant. 30, rue François Perrin 05.55.34.17.91. Célébrons le baptême de votre enfant 30, rue François Perrin 05.55.34.17.91. 32 1 Psaume 33 (34): Photo de l enfant Je bénirai le Seigneur en tout temps, sa louange sans cesse à mes lèvres. Je me glorifierai

Plus en détail

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 :

Cela lui fut imputé à justice. Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Cela lui fut imputé à justice Lecture de l épître de Saint-Paul aux Romains, chapitre 3, versets 27 à 31 et chapitre 4 versets 1 à 25 : Où donc est le sujet de se glorifier? Il est exclu. Par quelle loi?

Plus en détail

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but

Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but DE MATÉRIEL CONSÉQUENCE POUR ET DE BUTALLOPHONES 1 Notion de phrase Subordonnée circonstancielle de cause, de conséquence et de but 1 LA SUBORDONNÉE CIRCONSTANCIELLE DE CAUSE La subordonnée circonstancielle

Plus en détail

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL

UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL UN CERTAIN ÉVANGILE SOCIAL La bonne nouvelle chantée par les anges au-dessus des collines de Bethléem dans la nuit où naquit le Sauveur du monde, n était que le commencement de la manifestation de cet

Plus en détail

13 Quelle est l église du Nouveau Testament?

13 Quelle est l église du Nouveau Testament? DU NOUVEAU TESTAMENT? 169 13 Quelle est l église du Nouveau Testament? Ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ et nous sommes tous membres les uns des autres (Rm 12.5). Par

Plus en détail

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire

TRAIT D UNION. Temps de Pâques, temps de Renouveau ÉDITORIAL. Paroisse Ste Marie de Batbielle. Sommaire N 41 GRATUIT Pâques 2007 TRAIT D UNION Édito : Sommaire Temps de Pâques, temps de Renouveau Dessin : J. Véron-Durand Le Mot du Conseil Pastoral Horaires et Communications Paroisse Ste Marie de Batbielle

Plus en détail

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches.

Le guide. Don d organes. Donneur ou pas. Pourquoi et comment je le dis. à mes proches. Don d organes. Donneur ou pas à mes proches. Le guide Pourquoi et comment je le dis Don d organes. Pourquoi est-ce si important d en parler? En matière de don et de greffe d organes, la loi française prévoit

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style

Séance 1 - Classe de 1 ère. Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style Séance 1 - Classe de 1 ère Cours - Application Introduction à la typologie et à l analyse des figures de style I) Rappel définition d une figure de style A) Définition d une figure de style. - Le langage

Plus en détail

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 1 Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 Introduction : Pour qu une église puisse se développer harmonieusement il faut que chaque membre trouve sa place et remplisse sa fonction. Voila pourquoi

Plus en détail

DIEU : CET INCONNU. «29 Terre, terre, terre, écoute la Parole de l Éternel.» (Jérémie 22, 29)

DIEU : CET INCONNU. «29 Terre, terre, terre, écoute la Parole de l Éternel.» (Jérémie 22, 29) DIEU : CET INCONNU Il y a dix-neuf siècles, l apôtre Paul, en parcourant la vielle d Athènes découvrit un autel qui portait une inscription étrange : «23 À un Dieu inconnu!» (Actes 17, 23) De crainte d

Plus en détail

CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA

CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA CÉLÉBRATION PÉNITENTIELLE 2011 COMMISSARIAT DE TERRE SAINTE AU CANADA Suggestions de chants L animation de cette célébration suppose un choix de chants centrés sur la paix qui peuvent en accompagner le

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Le guide. pour tout comprendre. Agence relevant du ministère de la santé

Le guide. pour tout comprendre. Agence relevant du ministère de la santé DON D ORGANES, IL SUFFIT DE LE DIRE. MAINTENANT. Le guide pour tout comprendre Agence relevant du ministère de la santé La greffe D organes comment s y prendre? des vies La greffe d organes est un acte

Plus en détail

LE CEP ET LES SARMENTS 15:1-27 LEÇON

LE CEP ET LES SARMENTS 15:1-27 LEÇON LE CEP ET LES SARMENTS Jean 15:1-27 LEÇON 236 Cours des Adultes VERSET DE MEMOIRE: "Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans

Plus en détail

LE TRAIT D UNION. Février - Avril 2013. «Tout ce que ta main trouve à faire»

LE TRAIT D UNION. Février - Avril 2013. «Tout ce que ta main trouve à faire» 100ÈME ANNÉE N 941 LE TRAIT D UNION Février - Avril 2013 Journal des églises reformées évangéliques De la Grand Combe, la Vernarède, Branoux, la Favède, Lamelouze «Tout ce que ta main trouve à faire» Tout

Plus en détail

Cap 2013. «Brise la glace»

Cap 2013. «Brise la glace» Cap 2013 «Brise la glace» "Viens briser la glace, A Saint Malo Cap sur le bonheur, mets y tout ton cœur. Viens briser la glace, à Saint Malo, Avec Jésus Christ, souvenirs garantis. Un nouveau monde s'offre

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Les sacrements dans la vie de l Église

Les sacrements dans la vie de l Église Les sacrements dans la vie de l Église Père Normand Provencher, o.m.i. Université Saint-Paul Ottawa 2007 Tables des matières Introduction Présentation du document p. 3 Une vision d ensemble Le rôle et

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

APPROCHE PHILOSOPHIQUE DE LA CONFIANCE. Ce qu elle est Pourquoi nous en manquons En quoi elle est vitale

APPROCHE PHILOSOPHIQUE DE LA CONFIANCE. Ce qu elle est Pourquoi nous en manquons En quoi elle est vitale APPROCHE PHILOSOPHIQUE DE LA CONFIANCE Ce qu elle est Pourquoi nous en manquons En quoi elle est vitale DES PHILOSOPHES POUR BIEN VIVRE La confiance? La confiance est le sentiment qui me porte à me fier

Plus en détail

ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L

ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L OCCASION DE LA CEREMONIE DE REMISE DE DIPLÔMES Dakar,

Plus en détail

Foyer de charité. La Part-Dieu septembre 2014 à septembre 2015

Foyer de charité. La Part-Dieu septembre 2014 à septembre 2015 Foyer de charité La Part-Dieu septembre 2014 à septembre 2015 1 Les Foyers de Charité sont des centres de retraites spirituelles, animés par un prêtre avec une communauté de baptisés, hommes et femmes,

Plus en détail

Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1)

Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1) La différence qui change tout! Offrez votre corps comme un sacrifice vivant! (Romain 12 v1) Romain 12 1Je vous encourage donc, frères et sœurs, par les compassions de Dieu, à offrir votre corps comme un

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Emmanuel, Dieu avec nous

Emmanuel, Dieu avec nous Emmanuel, Dieu avec nous Jésus, un homme comme nous, dans une chair de péché Texte : Matthieu 1:18-23 (Ce que croit les Ad7J, p. 103, 55) Connaissez-vous la généalogie de Jésus? Luc 3:31 - Fils de David

Plus en détail

Les 100 plus belles façons. François Gagol

Les 100 plus belles façons. François Gagol Les 100 plus belles façons d'aimer François Gagol Les 100 plus belles façons d Aimer François Gagol François Gagol, 2003. Toute reproduction ou publication, même partielle, de cet ouvrage est interdite

Plus en détail

La collection Sel de Vie. Livret de présentation

La collection Sel de Vie. Livret de présentation La collection Sel de Vie Livret de présentation La collection Sel de Vie Sommaire La collection Sel de Vie........................5 La proposition pour les enfants de 7-9 ans.........14 La proposition

Plus en détail

DON D ORGANES Donneur ou pas

DON D ORGANES Donneur ou pas Agence de la biomédecine L Agence de la biomédecine, qui a repris les missions de l Etablissement français des Greffes, est un établissement public national de l Etat créé par la loi de bioéthique du 6

Plus en détail

BENEDICTION DU TRES SAINT SACREMENT

BENEDICTION DU TRES SAINT SACREMENT BENEDICTION DU TRES SAINT SACREMENT Editions ALBANUS Bruxelles, La Haye, Londres, Ojaï, Paris, Toronto 1999 BENEDICTION DU TRES SAINT SACREMENT Editions ALBANUS Bruxelles, La Haye, Londres, Ojaï, Paris,

Plus en détail

Bâtissez-vous un avenir certain

Bâtissez-vous un avenir certain 1 1 Etape 1 Etape 2 Bâtissez-vous un avenir certain AUTEUR LEADER SYDNEY Adresse email [email protected] Contact téléphonique +225 41 52 92 06 2 Bâtissez-vous un avenir certain Vous en avez rêvé, créer

Plus en détail

POURQUOI DIEU PERMET-IL LE MAL? Masson Alexis - www.epistheo.com

POURQUOI DIEU PERMET-IL LE MAL? Masson Alexis - www.epistheo.com POURQUOI DIEU PERMET-IL LE MAL? 1 Pourquoi Dieu permet-il le mal? Brève initiation au problème du mal MASSON Alexis Philosophie de la Religion www.epistheo.com 2 Première Partie UN SERIEUX PROBLEME 3 1

Plus en détail

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE!

PAR VOTRE MEDECIN! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! «FUN», LES CIGARETTES RECOMMANDÉES PAR VOTRE MEDECIN! OUAH, DOC! JE ME SENS DÉJÀ MIEUX! C EST parce QUE FUN utilise le MEILleur DES TAbacs!! NOUVELLE PERCÉE MÉDICALE! VÉRIDIQUE! On a découvert que les

Plus en détail

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Campagne DENIER 2015 Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Edition janvier 2015 Sommaire Page 3 - Denier de l Eglise Bilan 2014/Campagne 2015 Page 4 - Evolutions de la collecte du Denier

Plus en détail

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Tour de table d une dizaine d indépendants et gérants de P.M.E.

Plus en détail

Mes volontés quand je mourrai. Vivre signifie : vouloir s'accrocher et devoir quand même lâcher

Mes volontés quand je mourrai. Vivre signifie : vouloir s'accrocher et devoir quand même lâcher Mes volontés quand je mourrai Vivre signifie : vouloir s'accrocher et devoir quand même lâcher Mes volontés quand je mourrai 1 Avant-propos Objectif Il n'est pas toujours facile de discuter de sujets douloureux,

Plus en détail

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en!

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en! Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon Parlons-en! 2 Les dons dons classiques dons «ISF» L unique ressource financière de l Église, c est le don. Dans un monde qui a tendance

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

Pour votre génération, le meilleur reste à venir

Pour votre génération, le meilleur reste à venir Pour votre génération, le meilleur reste à venir Votre génération? Une génération qui a osé rêver et fait vivre au monde de mémorables instants. Vous faites partie de la Happy Generation. Chez AXA, nous

Plus en détail

Dossier pédagogique. Septembre 2002. Centre de la petite enfance La trotinette carottée

Dossier pédagogique. Septembre 2002. Centre de la petite enfance La trotinette carottée Dossier pédagogique Septembre 2002 Centre de la petite enfance La trotinette carottée TABLE DES MATIÈRES Page Accueillir un enfant Que pouvez-vous faire pour faciliter l intégration pour tout le monde?

Plus en détail

LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE. LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort

LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE. LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort LA SOUFFRANCE DU MALADE EN FIN DE VIE LES COMPORTEMENTS FACE A LA PERTE : vécu de la mort relation SRLF Paris, 11-12-13 mai C.LE BRIS BENAHIM Psychothérapeute - Formatrice Quimper CHIC Comment le vécu

Plus en détail

Rien n est grave, car tout est grave

Rien n est grave, car tout est grave Rien n est grave, car tout est grave La vision de la vie par un handicap ou une situation désavantageuse, mais qui montre les points positifs pas forcément évoqués. On peut voir que rien n est tout blanc

Plus en détail

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire Titre:JE NE MANQUERAI DE RIEN Texte:PSAUME 23 Thème:La toute suffisance en l'eternel But:Que les croyants augmentent leur confiance en Dieu INTRODUCTION 1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Horaire des célébrations

Horaire des célébrations Samedi 2 mars 17h SAINT-LOUIS Rosa Mathieu Mme et M. Gaëtan Lavallée Dimanche 3 mars 9h30 SAINT-SÉBASTIEN 10h30 SAINT-LOUIS 11h15 SAINTE-FAMILLE Lundi 4 mars 8h30 SAINT-LOUIS Mardi 5 mars 8h30 SAINT-SÉBASTIEN

Plus en détail

Documentation. de l Évangile Pour le foyer. Écritures...2. Conférence générale...2. Magazines...3. Musique...3. Illustrations de l Évangile...

Documentation. de l Évangile Pour le foyer. Écritures...2. Conférence générale...2. Magazines...3. Musique...3. Illustrations de l Évangile... Documentation de l Évangile Pour le foyer Écritures...2 Conférence générale...2 Magazines...3 Musique...3 Illustrations de l Évangile...3 Livres, manuels et brochures...4 Histoire familiale...6 Œuvre missionnaire...6

Plus en détail

En route vers la Première Communion

En route vers la Première Communion En route vers la Première Communion Ce feuillet est destiné aux parents qui accompagnent leur enfant. 1. Sacrement, signe d amour Pour mieux expliquer Depuis sa mort et sa résurrection, Jésus n'est plus

Plus en détail

2014-2015 PROGRAMME. Lieu privilégié de ressourcement en Bretagne

2014-2015 PROGRAMME. Lieu privilégié de ressourcement en Bretagne PROGRAMME 2014-2015 Lieu privilégié de ressourcement en Bretagne Renaître après l épreuve La terre pour tous, du pain pour la multitude Vivre le passage à la retraite professionnelle En marchant, faire

Plus en détail

La fin de vie en question

La fin de vie en question DOSSIER La fin de vie en question Comment bien vieillir aujourd hui? La question de la fin de vie est une question bien d actualité. Avec les progrès de la médecine, notre espérance de vie ne cesse d augmenter,

Plus en détail

fiches pédagogiques 9. Grand Corps Malade Funambule PAROLES BIOGRAPHIE

fiches pédagogiques 9. Grand Corps Malade Funambule PAROLES BIOGRAPHIE BIOGRAPHIE Grand Corps Malade est le nom de scène de Fabien Marsaud, «l homme à la béquille qui a fait entrer le slam en France par la grande porte» grâce à sa voix et son écriture exceptionnelles. Né

Plus en détail

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide?

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Soutien après le suicide d un jeune À la mémoire de Adam Cashen Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Si une personne de votre entourage

Plus en détail

Chapitre Dix-sept. Les Dons Spirituels

Chapitre Dix-sept. Les Dons Spirituels Chapitre Dix-sept Les Dons Spirituels L a Bible est pleine d exemples des hommes et des femmes ayant soudainement reçu certaines habiletés surnaturelles du Saint-Esprit. Ces habiletés surnaturelles sont

Plus en détail

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007

Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Assises de l Enseignement Catholique Intervention de Paul MALARTRE Paris Cité des Sciences de La Villette 8 juin 2007 Quand je pense à ces nouveaux Chefs d établissement qui me disaient récemment avoir

Plus en détail

Trait d Union. «Puissent tous les hommes se souvenir qu ils sont frères!» Voltaire COMMUNAUTE DE PAROISSES DE SOULTZ- SOUS-FORETS

Trait d Union. «Puissent tous les hommes se souvenir qu ils sont frères!» Voltaire COMMUNAUTE DE PAROISSES DE SOULTZ- SOUS-FORETS COMMUNAUTE DE PAROISSES DE SOULTZ- SOUS-FORETS Sous le patronage de Notre Dame de la Paix Dans ce numéro : Un souffle d espérance et de fraternité Des jeunes en visite avec l équipe SEM Les conférences

Plus en détail

AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX. «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7)

AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX. «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7) AUJOURD HUI SI VOUS ENTENDEZ SA VOIX «7 Aujourd hui, si vous entendez ma voix, n endurcissez pas vos cœurs.» (Hébreux 4, 7) Ce cri, c est celui des prophètes, bien avant la venue du Christ, à l adresse

Plus en détail

Comprendre les différentes formes de communication

Comprendre les différentes formes de communication Chapitre 2 Communiquer de façon professionnelle 2. Lisez la mise en situation ci-dessous. Ensuite, nommez les attitudes favorisant la communication qui n ont pas été mises en pratique et expliquez votre

Plus en détail

Comment Dieu s adresse-t-il à moi?

Comment Dieu s adresse-t-il à moi? Leçon 6 Comment Dieu s adresse-t-il à moi?... A vrai dire, je ne L ai jamais entendu. «Partez, partez, sortez de là! Ne touchez à rien d impur!» La voix se fait insistante ; elle a une note d autorité

Plus en détail

Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire?

Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire? Christen-Muslime: Was tun? Chrétiens-musulmans : que faire? Mariage entre catholiques et musulmans 1ère partie pour une pastorale du discernement aide pastorale 2 Groupe de travail «Islam» de la CES 2

Plus en détail

Il grandit dans des circonstances tragiques : la Révolution

Il grandit dans des circonstances tragiques : la Révolution Le 8 décembre NAISSANCE 116 Rue de la Pinterie A Jour de l Immaculée Conception Le 9 décembre BAPTÊME Eglise Saint Sulpice Il grandit dans des circonstances tragiques : la Révolution Un prêtre de chez

Plus en détail