100 ans d enseignement de la géographie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "100 ans d enseignement de la géographie"

Transcription

1 Bulletin de l association de géographes français Géographies 97-1/ : Centenaire de l'association de Géographes Français 100 ans d enseignement de la géographie 100 Years of teaching geography Caroline Leininger-Frézal Édition électronique URL : DOI : /bagf.6577 ISSN : Éditeur Association AGF Édition imprimée Date de publication : 15 octobre 2020 Pagination : ISSN : Référence électronique Caroline Leininger-Frézal, «100 ans d enseignement de la géographie», Bulletin de l association de géographes français [En ligne], 97-1/2 2020, mis en ligne le 15 juin 2021, consulté le 07 juillet URL : ; DOI : Bulletin de l association de géographes français

2 100 ans d enseignement de la géographie (100 YEARS OF TEACHING GEOGRAPHY) Caroline LEININGER-FRÉZAL * RÉSUMÉ Les géographies scolaires et universitaires ont émergé à la fin du XIXème siècle et se sont construites de manière concomitante et convergente sur un modèle vidalien. La remise en cause de la théorie vidalienne et la crise épistémologique au milieu du XXème siècle ont profondément modifié les contenus et les démarches d enseignement à l université. L enseignement de la géographie à l université et dans le secondaire sont aussi mus par des dynamiques exogènes qui sont semblables mais qui conduisent à des évolutions différentes. Dans la géographie scolaire, les modifications sont plus tardives. Les changements interviennent à la fin des années 2000 et montrent une certaine autonomie créatrice par rapport à la géographie savante. Mots-clés : Enseignement de la géographie Enseignement secondaire Enseignement universitaire Didactique. ABSTRACT School and university geographies emerged at the end of the nineteenth century and were built concomitantly and convergently on a Vidalian model. The questioning of Vidalian theory and the epistemological crisis in the middle of the 20th century profoundly modified the content of teaching at the university. The teaching of geography at university and secondary school are also driven by exogenous dynamics that are similar but lead to different evolutions. In school geography, the changes come later. The changes take place at the end of the 2000s and show a certain creative autonomy in relation to geography education. Key words: Geography education Secondary school Higher education Teaching and learning. La géographie scolaire est un contre-exemple de la théorie de la transposition didactique [Chevallard 1985]. C est une discipline scolaire [Chervel 1998] qui s est institutionnalisée à la fin du XIXème siècle pour répondre à des objectifs d éducation à la citoyenneté. La géographie savante s est aussi structurée à la même période. Isabelle Lefort [Lefort 1992] a montré qu à partir du début du XXème siècle, la géographie savante et la géographie scolaire ont convergé vers le modèle de la géographie vidalienne jusqu en 1945, date à laquelle le modèle est définitivement installée. Mais la géographie vidalienne * Maître de conférences- HDR, Université de Paris, LDAR, F Paris, France Universités d Artois, Cergy-Pontoise, Paris-Est Créteil, Rouen EA 4434 Laboratoire de didactique André Revuz (LDAR) Courriel :

3 100 ANS D ENSEIGNEMENT DE LA GÉOGRAPHIE 179 est soumise à de vives critiques à partir des années 1950 : caractère non scientifique de la méthode vidalienne, subjectivité du paysage, déterminisme. À cela s ajoute une remise en cause de l utilité sociale et de la légitimité de l enseignement de géographie. Comment ont évolué la géographie scolaire et la géographie universitaire (celle enseigné à l université) après les années 1960? Est-ce que cette crise s est traduite par une évolution conjointe de ces deux enseignements? Ou bien, la crise marque-t-elle une divergence entre les deux? Nous faisons l hypothèse que les dynamiques qui ont affecté la géographie universitaire et la géographie scolaire, sont à la fois endogènes et exogènes. Ces dynamiques ont généré des évolutions différentes. Pour valider ces hypothèses, nous avons analysé différents corpus : - les programmes scolaires de géographie du secondaire depuis les années les maquettes de licence de l Université Paris Diderot depuis sa création - l ensemble des articles publiées par la revue Journal of Geography in Higher Education depuis l ensemble des articles publiées sur l enseignement de la géographie à l université dans des revues francophones depuis Nous montrerons que la géographie universitaire fait l objet d un questionnement didactique récent qui traduit des changements de contenus, des démarches pédagogiques mais aussi une réorganisation des formations en vue de répondre à des demandes exogènes. Dans un second temps, nous montrerons que la géographie scolaire a évolué beaucoup plus lentement mais que le début du XXIème marque des changements majeurs qui mettent en évidence l autonomie de la discipline scolaire. 1. Vers un renouvellement de l enseignement de la géographie universitaire L enseignement de la géographie à l université s est profondément modifié depuis 1968 sous l impulsion de changements d origine allogène et exogène. Les pratiques d enseignement sont devenues objet de questionnement. Dans le monde anglo-saxon, contrairement à la France, ce questionnement s est constitué en tant que champ de recherche. En géographie, il existe à l échelle internationale des recherches sur «teaching and learning geography in higher education». Une revue est dédiée à ce champ, il s agit de Journal of Geography in Higher Education. Nous avons recensé et analysé les articles publiés depuis 2008 jusqu en 2018 et analysé les mots-clés des articles ce qui permet de dégager les grandes orientations de la recherche en geography

4 180 C. LEININGER-FRÉZAL education 1. Il n existe pas de revue équivalente en langue française. Pour réaliser l état de la recherche francophone, nous avons réalisé une recherche bibliométrique sur les bases Francis, Cairn et Persee à partir d une «recherche avancée» avec les mots-clés suivant : «géographie, enseignement supérieur» et «géographie, enseignement, université». La recherche a été restreinte sur la période 2008 à et aux articles scientifiques en langue française. Les résultats obtenus sur Persee étaient trop nombreux pour être intégralement parcourus (43367 articles). Les résultats ayant un indicateur de pertinence égal ou inférieur à 50% n ont pas été examinés. Quelle que soit le contenu des articles, ils constituent des indices, des témoignages de ce qui est en discussion dans la communauté des géographes sur les questions d enseignement. C est un seul moyen d appréhender les pratiques d enseignement à l université car il n existe pas d étude qualitative ou quantitative d ampleur, à l échelle nationale ou internationale Des recherches témoins des changements de pratiques L enseignement universitaire de la géographie s est profondément renouvelé sous l impulsion des évolutions épistémologiques de la discipline. Les articles analysés ne rendent pas compte de pratiques réelles d enseignement. Ce sont des pratiques déclarées, c est-à-dire un discours sur la pratique. Ce discours peut être de deux natures. Soit c est celui d un chercheur qui étudie ses propres pratiques : un praticien-chercheur [Gille-Gaujal 2016]. Dans ce cas, les articles rendent comptent de pratiques novatrices développées dans le cadre d expérimentations. Sur l ensemble de publications relevées en français, les articles de pratiques réflexives prédominent. Les articles de Régis Keerle et Georgette Zrinscak sont de cette nature [Zrinscak 2010, Keerle 2014]. Ils proposent une lecture distanciée des pratiques d enseignement en IUT pour le premier, sur le terrain pour la seconde. De même, les articles de la rubrique «Carnet de terrain» des Carnets de Géographes (2018) sont du même ordre. Soit les articles analysent de manière distanciée les pratiques d autres enseignants. Deux objets sont au cœur des discours sur l enseignement de la géographie. Les technologies de l information et de la communication : Les TICE constituent un axe majeur des recherches menées sur l enseignement supérieur en geography education principalement sur les systèmes d information géographique (SIG) dont l enseignement et/ou 1 Le terme de geography education est préféré à celui de didactique de la géographie car la manière dont le champ se construit à l échelle internationale n est pas équivalente en termes d objet et de dynamique de recherche (voir partie1) correspond à une période d intenses changements pour la géographie scolaire. Dans une perspective comparative, nous avons choisi la même période pour la géographie universitaire.

5 100 ANS D ENSEIGNEMENT DE LA GÉOGRAPHIE 181 l apprentissage est l objet de 15% des articles recensés dans Journal of Geography in Higher Education (JGHE). La pensée spatiale (Spatial thinking) souvent corollaire de l enseignement des SIG, apparait dans 4% des articles. Le terme de pensée spatiale renvoie à la capacité des étudiants à développer des raisonnements géographiques basés sur le traitement de données. Les TICE sont aussi pris en compte dans une acception pédagogique : 3% des articles mentionnent le e-learning en mot-clé et 1% sur le multimédia. Méthodologie de la géographie : Les méthodologies de recherche constituent un autre point central des articles publiés. Le terrain notamment est particulièrement important. En effet, 21% des articles de JGHE mentionnent le terrain ou le travail de terrain (fieldwork) en mots-clés. Ces articles se revendiquent pour partie d une approche socioconstructiviste et sont centrés sur les apprentissages des étudiants. Ils s inscrivent majoritairement dans une épistémologie positiviste qui présente le terrain comme un lieu où les étudiants se forment directement par l expérience. Nous retrouvons dans ces articles ce qui a déjà été mis en évidence par Yann Calbérac dans sa thèse [Calbérac 2010]. C est paradoxal car les géographes anglo-saxons questionnent le rapport du géographe au terrain depuis plusieurs décennies [Calbérac 2010, Volvey, Calbérac & Houssay-Holzschuch 2012]. Les avancées épistémologiques ne sont pas prises en compte quand il est question d enseignement du ou par le terrain [Zrinscak, 2010]. Un seul article dénote, celui de Karen Nairn [Nairn 2005] qui dénonce le mythe de l accès direct au terrain et la reproduction d une «épistémologie logocentrique et essentialisante» en référence aux travaux d Alison Lee [Lee 1996]. Elle mène cette analyse à partir d une excursion réalisée en Nouvelle Zélande dans le cadre d un cours de géographie humaine qui portait sur les migrations. Le travail de Karen Nairn soulève un enjeu didactique majeur qui est celui de la manière dont les enseignants outillent les étudiants en sortie de terrain tant sur le plan cognitif qu épistémologique. Son article a engagé une discussion au sein du JGHE, mais tous les articles qui ont suivi reposent à nouveau sur la croyance d un accès direct des étudiants à la réalité. Ainsi de manière paradoxale, les pratiques de terrain sont au cœur de la réflexion didactique mais le discours sur les pratiques semble avoir peu évolué. L acquisition des méthodologies de la recherche qualitative et quantitative est aussi le sujet de quelques articles. Le croquis, la lecture de cartes et la dissertation autrefois épreuves phrases de l enseignement de la géographie à l université, ne sont discutés ni dans la littérature anglo-saxonne, ni dans la littérature française. Ce type d outils n a d ailleurs aujourd hui qu une portion congrue dans le curriculum de géographie à l université Paris Diderot. Au-delà des outils, l analyse des articles du JGHE montre une grande diversité des courants épistémologiques abordés dans l enseignement de la géographie à l université : géographie critique, géographie féministe, géographie du genre, géomatique, télédétection etc. C est le reflet du renouvellement épistémologique de la

6 182 C. LEININGER-FRÉZAL discipline depuis les années Cette diversification est aussi visible dans les maquettes de géographie de l université Paris Diderot où un cours de géographie urbaine critique a été créé par exemple en 2015 ou un cours de géographie du genre en Au-delà des contenus, les articles du JGHE ont en commun d être centrés sur les apprentissages des étudiants comme le montre le nuage de mots ci-dessous. Figure 1 Nuage des mots clés des articles publiés entre 2008 et 2018 (juin) dans Journal of Geography in Higher Education. Ce nuage de mots a été réalisé avec l application en ligne nuagedemots.com à partir des mots-clés des articles publiés entre janvier 2008 et juin Pour favoriser la lecture, seuls les mots ayant au moins deux occurrences ont été retenus. Le terme d apprentissage («learning») apparait dans les mots-clés de 34% des articles recensés (147 citations). Le mot étudiant est aussi un des mots prépondérants (56 citations). C est représentatif des recherches menées dans la littérature anglo-saxonne sur «learning and teaching in higher éducation» [Ketele 2010]. Le terme d apprentissage ne renvoie pas qu à des contenus disciplinaires mais aussi à des modalités d organisation de la discipline (curriculum, internalization, etc.), des démarches pédagogiques (problem based

7 100 ANS D ENSEIGNEMENT DE LA GÉOGRAPHIE 183 learning, inquiry based learning, experiential geography, activ pedagogy, assessement etc.) et enfin des «éducation à». Cela met en évidence que des préoccupations didactiques et pédagogiques mais aussi politiques : la réussite des étudiants à l université et leurs insertions professionnelles est un enjeu national et européen L enseignement de la géographie face aux injonctions exogènes. Dans le contexte de la construction d un espace européen de l enseignement supérieur (accords de Bologne, 1999), les pratiques d enseignement et d apprentissage deviennent un enjeu politique. Le sommet de Lisbonne (2000) a fixé pour objectif d «élaborer des méthodes efficaces d enseignement et d apprentissage pour l offre ininterrompue d éducation et de formation tout au long de la vie et dans tous les domaines de la vie» [Mousny 2002, p. 5]. Les établissements d enseignement supérieur sont en prise avec des injonctions multiples : professionnaliser leur formation, accueillir un plus grand nombre d étudiants, développer l utilisation de nouvelles technologies, créer de nouvelles méthodes, approches ou démarches d enseignement. La liste n est pas exhaustive. Ces injonctions au changement reposent sur le postulat qu à l université, les pratiques d enseignement sont peu efficaces et en décalage avec les attentes de la société et celles des étudiants qui espèrent un emploi rapidement après le diplôme. Les injonctions au changement sont rassemblées sous l étendard de l innovation et de l excellence, mots d ordre des politiques éducatives dans l enseignement supérieur. L enseignement de la géographie à l université est d autant concerné par ces injonctions aux changements que son utilité et sa légitimité ont été vivement questionnés en mai La géographie a connu ensuite un renouvellement épistémologique qui n a pas seulement impacté les contenus enseignés mais aussi les débouchés des études de géographie. L enseignement secondaire était le débouché principal des études de géographie [Rhein 1982]. C est d ailleurs ce que mettaient en avant les plaquettes de licence en géographie de l université Paris Diderot dans les années Ensuite, c est la fonction publique territoriale qui est mise avant l enseignement à partir des années Aujourd hui, seuls 5% des lauréats du CAPES d histoire-géographie ont une formation initiale en géographie et 90% en histoire (sources : MEN). Ces changements s accompagnent d une professionnalisation des études de géographie notamment dans le champ de l aménagement et de l urbanisme, ce qui s est traduit par le développement de cours et de diplômes spécifiques (Magistère, IUP, master professionnel) [Douay & al. 2018]. La professionnalisation des formations et le développement de pratiques innovantes d enseignement sont autant en géographie le résultat d un renouvellement profond de la discipline que d injonctions exogènes. Ces dynamiques traversent aussi l enseignement secondaire.

8 184 C. LEININGER-FRÉZAL 2. Une géographie scolaire qui change Jean-Pierre Chevalier (2003) a montré d une part, que l institutionnalisation de la géographie est concomitante de celle de l école primaire et d autre part, qu il existe une vulgate avant la création d un enseignement universitaire de la géographie. La structuration du curriculum prescrit est restée très stable de la mise en place de l enseignement de la géographie jusqu au début des années Changement du curriculum Jusqu en 1902, l enseignement de la géographie est en tension entre les héritages de la tradition scolaire et la volonté de développer de nouvelles pratiques pédagogiques [Lefort 1992]. Dans la première moitié du XXème siècle, la géographie savante et la géographie scolaire se structurent sur un modèle vidalien qui s installe définitivement après Isabelle Lefort a mis en évidence la stabilité de ce modèle au sein de la géographie scolaire jusque dans les années 1970 [Lefort 1992]. Les élèves étudiaient en classe de sixième et en seconde la géographie générale pour acquérir les bases : les grands principes de géographie physique (reliefs, climats, végétations etc.) et de géographie humaine (foyers de peuplement, paysages etc.). En cinquième, quatrième et première, les programmes se structuraient autour d une géographie régionale organisée en grandes aires continentales (Afrique, Asie, Amérique, Europe) et de l étude de la France et de ses régions. Les classes de troisième et de terminale étaient dédiées à l étude du vaste monde et de ses grandes puissances. La répétition des sujets d étude était considérée comme un levier de mémorisation. Cette structure demeure inchangée jusqu aux programmes de 1996 et 1997 en collège et 2002 en lycée comme le montre le tableau cidessous. Lefort (1992) Programmes de collège (1997) Programmes de lycée (2002) Le vaste Terminale : Russie, États-Unis, 3e : États-Unis, Russie, etc.. monde des pays européens Géographie 4e : France, Europe 1ère : France et Europe régionale 5e : Asie, Afrique, Amérique 6e : Les grands types de paysages. Géographie 2nde : Environnement. Foyers Relief. Climat. Grands repères. Foyers générale de peuplement. Reliefs. Climats de peuplement Tableau 1 Structuration des programmes scolaires de géographie (Lefort 1992) La géographie scolaire est alors construite sur des démarches descriptives souvent fondées sur une approche paysagère et des nomenclatures destinées à mettre en tableau le monde. C est une géographie d idiographique qui prédomine. C est une des trois manières de penser le monde définies par Jean-

9 100 ANS D ENSEIGNEMENT DE LA GÉOGRAPHIE 185 François Thémines [Thémines 2004] à partir des travaux de Denis Retaillé [Retaillé 2000], ensuite reprises dans sa thèse par Philippe Hertig [Hertig 2012]. Les modèles de Jean-François Thémines et Philippe Hertig ne sont pas semblables. Le premier cerne le mouvement de la pensée dans un temps d apprentissage alors que le second est une approche taxonomique des géographies de références des professeurs. Ces trois manières de penser le monde se déclinent dans des objets géographiques, des conceptions de l espace et des manières de construire la connaissance qui diffèrent comme le montre le tableau 2 ci-dessous. Première manière Deuxième manière Troisième manière Idiographique Nomothétique Herméneutique Approches descriptives Nomenclatures, mémorisation Description de paysages Espace donné (idée de vérité) Territoire approprié (État) Opposition ici/ailleurs Approche structurale (recherche des lois régissant l organisation de l espace) Mise en ordre Analyse spatiale Cartes thématiques Outils statistiques Modélisation Comparaison ici/ailleurs : ici comme ailleurs Recherche du sens Insertion du politique Insertion du sujet dans l objet Compréhension des actions des acteurs Outils opératoires de pensée (---> concepts intégrateurs) Représentation Pensée de la spatialité Modélisation Identité et altérité ici et ailleurs Territoire : milieu, espace, lieux Géographie des produits Tableau 2 Les trois manières de penser le monde (Hertig, 2012) Géographie des processus Nous utiliserons cette typologie pour identifier et qualifier les changements du curriculum de la géographie scolaire. Les programmes de géographie de 2008 en collège (BO hors-série n 3 du 19 juin 2008) et de 2010 en lycée (BO spécial n 9 du 30 septembre 2010) modifient en profondeur l organigramme de la géographie scolaire en introduisant une géographie thématique problématisée. Chaque année s organise désormais autour d un thème :

10 186 C. LEININGER-FRÉZAL l Habiter en sixième, le Développement Durable en cinquième et en seconde, la Mondialisation en quatrième, la France et l Europe en troisième, la France et l Europe dans la mondialisation en première et la Géopolitique en terminale. La répétition entre le collège et le lycée reste encore un principe structurant du curriculum prescrit. La géographie idiographique reste présente dans le curriculum de géographie notamment dans la classe de sixième qui conserve des principes de géographie générale étudiés à partir de paysages. Le curriculum a été amputé de la géographie physique confiée aux sciences et vie de la terre [Vergnolle-Mainar 2011]. La géographie nomothétique apparait dans le curriculum prescrit et dans les manuels dans les années 1990, ce qui se traduit notamment par la multiplication des cartes thématiques mais aussi par le développement de la modélisation [Leininger-Frézal 2015]. Le développement exponentiel des chorèmes dans les manuels scolaires du milieu des années 1990 au début des années 2000 en est un exemple. La géographie herméneutique a été introduite plus récemment au sein de la géographie scolaire avec notamment le concept d «Habiter» [Berque 1996, Stock 2004, Lussault 2007]. Ce concept structure le programme de géographie de cycle 3 (CM1, CM2, 6ème). Au-delà du concept d habiter, les curricula de géographie de 2008 et 2015 invitent les enseignants à prendre en compte les représentations des élèves. Les représentations mentales participent de la construction du sens et de l identité des espaces étudiés [Vergnolle-Mainar & al., 2017]. L espace vécu des élèves est pris en compte dans la construction des savoirs géographiques. Enfin, les programmes proposent un parti-pris actoriel de la géographie de manière plus explicite et marquée au lycée. Ainsi, le programme de seconde précise que la géographie «met en scène des acteurs», celui de première qu il «invite à des entrées concrètes et dynamiques dans les territoires, suscitant des interrogations sur leur organisation, les conditions de leur développement et sur les acteurs qui interviennent dans leur aménagement et leur gestion» et les acteurs figurent parmi les thèmes à étudier de la classe de terminale «Processus, acteurs, débats» (BO spécial n 9 du 30 septembre 2010). Le curriculum prescrit de la géographie scolaire est aujourd hui à cheval sur trois manières de penser disciplinaires ce qui constitue une évolution majeure au regard de la très grande stabilité du curriculum de la fin du XIXème siècle aux années En première lecture, ces changements peuvent être lus comme un rapprochement entre la géographie universitaire et la géographie scolaire. Cette lecture ne rend pas compte de la complexité du processus de transposition didactique, qui n est pas qu un simple transfert de savoirs de la géographie savante vers la géographie scolaire. C est un processus de décontextualisation des savoirs (transposition externe) et de recontextualisation des savoirs (transposition interne) [Chevallard 1991]. Les savoirs à enseigner n ont pas pour seules sources la science de référence mais aussi des savoirs sociaux. Les changements curriculaires marquent ainsi l émergence d objets

11 100 ANS D ENSEIGNEMENT DE LA GÉOGRAPHIE 187 hybrides Les objets hybrides Les objets hybrides sont multiples. Nous nous arrêtons sur deux exemples emblématiques : l étude de cas et le développement durable. L étude de cas a été introduite en 2002 dans le programme de géographie de 2nde. La démarche est ensuite devenue obligatoire (BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 ; BO spécial n 9 du 30 septembre 2010) puis à nouveau facultative dans les nouveaux programmes de lycée (BO spécial du 22 janvier 2019). Il s agit d étudier une situation problématique [Gérin-Grataloup & al. 1994] à partir d un corpus documentaire afin de proposer une réponse organisée à la problématique soulevée. Le cas est conçu comme le moment où les élèves découvrent les notions et connaissances à acquérir. Les élèves sont censés être en activité ce qui rompt avec la logique d exposition des savoirs [Tutiaux-Guillon 2004]. Il y a une assimilation de la démarche d étude de cas à la pédagogie active. L étude de cas est une démarche qui se veut (socio-)constructiviste. Elle est suivie d une phase de contextualisation qui se traduit essentiellement en collège par l étude de planisphère et d une phase de mise en perspective au lycée. Il s agit d étudier la portée du cas : dans quelle mesure la situation analysée peut s observer ailleurs. La démarche d étude de cas en recherche est d une autre nature. Dans la recherche en sciences sociales, l étude de cas désigne «tout raisonnement suivi qui, pour fonder une description, une explication, une interprétation, une évaluation, choisit de procéder par l exploration et l approfondissement des propriétés d une singularité accessible à l observation» [Passeron & Revel 2005, p. 9]. Cette démarche de recherche est utilisée en urbanisme tant dans les recherches que dans l enseignement mais pas en géographie [Leininger-Frézal & al.,2016]. La démarche n est ni déductive, ni descriptive. Elle part de singularités qui ne peuvent pas être appréhendées par les cadres théoriques préexistants. Le cas se définit comme une «configuration originale d un agencement de faits ou de normes dont l irréductible hétérogénéité vient interrompre le mouvement habituel d une prise de décision, le déroulement d une observation, le cheminement d une preuve...» (p. 15). Le cas est décrit pour comprendre son contexte. «Faire cas, c est prendre en compte une situation, en reconstruire les circonstances les contextes et les réinsérer ainsi dans une histoire, celle qui est appelée à rendre raison de l agencement particulier qui d une singularité fait un cas» [Passeron & Revel 2005, p. 22]. La mise en récit du cas part del agencement d éléments, en propose une interprétation et permet l élaboration d une construction théorique. Le cas constitue un dispositif argumentatif. L étude de cas en sciences sociales et dans la géographie scolaire ne sont pas de même nature comme le résume le tableau 3 ci-dessous.

12 188 C. LEININGER-FRÉZAL Caractéristique Recherche en sciences sociales Géographie scolaire Nature Démarche de recherche Démarche d apprentissage Type de raisonnement Mise en récit Démarche inductive Lien à la théorie Inscription du cas dans un cadre théorique que le cas permet d approfondir Tableau 3 Comparaison des acceptions de l étude de cas Découverte de la théorie à partir du cas Ainsi pouvons-nous conclure que l introduction de l étude de cas en géographie scolaire ne résulte pas d un processus de transposition didactique à partir de la science de références. Les cas choisis ne font d ailleurs pas toujours l objet d une littérature scientifique dédiée. Il s agit d une démarche créée pour et par la géographie scolaire pour accompagner la mise en place d une approche par compétences et guider les enseignants vers des pédagogies actives. L introduction de l étude de cas est motivée par une stratégie institutionnelle et influencée par les théories de l apprentissage, le (socio)constructivisme. Des logiques similaires président à l introduction du développement durable dans l enseignement de la géographie. La notion a été introduite en 2008 en 5ème (BO hors-série n 3 du 19 juin 2008) et en 2010 en 2nde (BO spécial n 9 du 30 septembre 2010). Le développement durable n est ni un concept scientifique, ni un terme géographique. Le terme est d ailleurs peu usité en géographie avant son introduction dans les programmes scolaires [Veyret 2004, Leininger-Frézal 2009]. La littérature qui s est développée en géographie sur le développement durable est postérieure à Elle vise en grande partie à accompagner les enseignants dans ce nouvel enseignement. Le développement durable a été introduit dans la géographie scolaire, non pour être en phase avec la géographie savante mais pour répondre à une demande sociale et à des stratégies institutionnelles française, européennes et internationales (UNESCO notamment) [Orellana & Fauteux 2000, Leininger-Frézal 2009]. Le développement durable et l étude de cas sont deux exemples des objets hybrides introduits dans la géographie scolaire. Il en existe une multitude : les «espaces de faibles densités», les «espaces de fortes contraintes», la transition, etc. Ainsi, les changements curriculaires de la géographie scolaire ne sont pas motivés que par des considérations épistémologiques propres à la discipline mais aussi par des stratégies institutionnelles : approche par compétences, volonté de changements de pratiques, développement de l innovation etc.

13 100 ANS D ENSEIGNEMENT DE LA GÉOGRAPHIE 189 Conclusion La géographie scolaire et la géographie universitaire ont connu d importants changements épistémologiques basés sur les évolutions de la discipline. Pour tous les deux, ces modifications sont aussi motivées par des facteurs exogènes à la discipline. L enseignement à l université se heurte aux mêmes conceptions négatives que celles véhiculées sur l enseignement secondaire : discrédit du cours magistral, responsabilité dans l échec d un nombre important d élèves ou d étudiants, des méthodes pédagogiques inefficaces, une formation «coupée du monde» etc. Le corolaire de ces conceptions est l injonction aux changements : innover, adopter une approche par compétences, renoncer au cours magistral, faire du transdisciplinaire etc. Néanmoins, la différence majeure entre le secondaire et le supérieur réside dans le processus d écriture du curriculum. Contrairement au secondaire, le curriculum est pensé à l université en local par les équipes pédagogiques. Certes, il existe des référentiels de compétences à l échelle nationale mais ils ne sont pas très contraignants. Ce sont souvent les mêmes enseignants qui définissent le curriculum lors du renouvellement du contrat de l université, et qui l enseignent. Ce sont majoritairement des enseignants-chercheurs. Le curriculum est ainsi marqué par les recherches des enseignants. A la différence, le curriculum de géographie scolaire est surdéterminé par sa finalité première qui est de former à la citoyenneté [Audigier 1996]. La géographie scolaire construit un récit territorial [Thémines 2016] qui est l équivalent du roman national en histoire. Ce récit vise l adhésion des élèves à une culture commune et à un projet de société. L apparent rapprochement récent de la géographie scolaire et de la géographie savante cache l émergence et le foisonnement d objets hybrides qui montrent non seulement l autonomie de la discipline scolaire sur la science de référence mais aussi sa capacité créatrice. La disjonction entre la géographie universitaire et la géographie scolaire reste forte et se mesure par la distance à la géographie savante. Éléments de bibliographie - AUBERTIN, C. & VIVIEN, F.-D. (2006) Le développement durable enjeux politiques économiques et sociaux, Paris, Documentation Française, 143 p. - AUDIGIER, F. (1996) Recherches de didactiques de l histoire, de la géographie et de l éducation civique. Un itinéraire pour contribuer à la construction d un domaine de recherche, Paris, HDR université Denis Diderot, 150 p. - BERQUE, A. (1996) Êtres humains sur la terre, Paris, Gallimard, 212 p. - CALBÉRAC, Y. (2010) Terrains de géographes, géographes de terrain : Communauté et imaginaire disciplinaires au miroir des pratiques de terrain des géographes français du XXe siècle. Lyon, thèse de doctorat Université Lyon 2, dir. I. Lefort.

14 190 C. LEININGER-FRÉZAL - CHERVEL, A. (1998) La culture scolaire. Une approche historique, Paris, Belin, 238 p. - CHEVALLARD, Y. (1991) La transposition didactique : Du savoir savant au savoir enseigné, Grenoble, La Pensée sauvage, 126 p. - DOUAY, N., LEININGER-FRÉZAL, C. & PICHON, M. (2018) «Enseigner l Aménagement dans un département de Géographie : Évolution des rapports disciplinaires à partir du cas de l Université Paris Diderot», Territoire en Mouvement, n GÉRIN-GRATALOUP, A.-M., SOLONEL, M. & TUTIAUX-GUILLON, N. (1994) «Situations problèmes et situations scolaires en histoire-géographie : Les didactiques de l histoire et de la géographie.», Revue française de pédagogie, n 106, pp , - GILLE-GAUJAL, S. (2016) Une géographie à l école par la pratique artistique. Thèse de doctorat, Univ. Paris Diderot, dir. C. Grataloup, - HERTIG, P. (2009) Didactique de la géographie et formation initiale des enseignants spécialistes : Conception et première évaluation du nouveau dispositif de formation initiale des enseignants de géographie du Secondaire supérieur à la HEP Vaud, Lausanne, Institut de géographie de l Université de Lausanne, 147 p. - KEERLE, R. (2014) «Acteurs, territorialisations et cartographie dans l enseignement en I U T option animation», M a p p e m o n d e, n KETELE, J.-M. de (2010) «La pédagogie universitaire : Un courant en plein développement», Revue française de pédagogie, n 172, pp LATOUCHE, S. (2003) «L imposture du développement durable ou les habits neufs du développement», Mondes en développement, n 121, pp , - LEE, A. (1996) Gender, literacy, curriculum : Re-writing school geography, Oxon / New York, Taylor & Francis, 272 p. - LEFORT, I. (1992) La lettre et l esprit, géographie scolaire et géographie savante en France, , Paris, Éditions du CNRS, 257 p. - LEININGER-FRÉZAL, C. (2009) Le développement durable et ses enjeux éducatifs. Acteurs, savoirs et territoire. Thèse de doctorat (dir. I. Lefort), Université Lumière Lyon 2, 481 p. - LEININGER-FRÉZAL, C. (2015) «Les mutations de l espace industriel au prisme de la géographie scolaire», Bulletin de l AGF, vol. 92, n 4, pp , - LEININGER-FRÉZAL, C., DOUAY, N. & COHEN, M. (2016) «L étude de cas face à l exemple : Pratiques et enjeux dans l enseignement de la géographie et de l aménagement à l université», Recherches en Éducation, n 27, pp LUSSAULT, M. (2007) L Homme spatial : La construction sociale de l espace humain, Paris, Seuil, 400 p. - MOUSNY, C. (2002) «La politique européenne d éducation et de formation», Revue internationale d éducation de Sèvres, n 29, pp , - NAIRN, K. (2005) «The Problems of Utilizing Direct Experience in Geography Education», Journal of Geography in Higher Education, vol. 29, n 2, pp , - ORELLANA, I., & FAUTEUX, S. (2000) «L éducation relative à l environnement à travers les grands moments de son histoire», in A. Jarnett, B. Jickling & L. Sauvé (eds.), The Future of Environnmental in a Post-modern World? Yukon, Yukon College, pp

15 100 ANS D ENSEIGNEMENT DE LA GÉOGRAPHIE PASSERON, J.-C. & REVEL, J. (dir.) (2005) Penser par cas, Paris, Éditions de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, 292 p. - POUMAY, M. (2001) L utilisation de cas concrets en pédagogie. Modèles pour décrire et analyser des cas et leurs usages didactiques, mémoire DEA, Université de Liège, 19 p., - RHEIN, C. (1982) «La géographie, discipline scolaire et/ou science sociale?» Revue Française de Sociologie, vol. 23, n 2, pp , - STOCK, M. (2004) «L habiter comme pratique des lieux géographiques». EspaceTemps.net, - THÉMINES, J.-F. (2004) «Des rapports géographiques au monde en construction dans les classes de géographie?», L Information Géographique, vol. 68, n 3, pp , - THÉMINES, J.-F. (2016) «La géographie du collège à l épreuve des récits». EchoGéo, n TUTIAUX-GUILLON, N. (2004) «Les conceptions de l apprentissage auxquelles se réfèrent les enseignants : Un facteur d inertie disciplinaire?» Journées d Etudes de Didactiques de l histoire, de la géographie. IUFM de Basse-Normandie (Caen octobre 2004). Les apprentissages des élèves dans les recherches de didactiques de l histoire, de la géographie, Caen. - VAILLANCOURT, J.-G. (1995) «Penser et concrétiser le développement durable» Ecodécision, n 15, pp VERGNOLLE-MAINAR, C. (2011) La géographie dans l enseignement. Une discipline en dialogue, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 183 p. - VERGNOLLE-MAINAR, C., GAUJAL, S. & LEININGER-FRÉZAL, C. (2017) «Le territoire local dans la géographie scolaire française», in A. Barthes, P. Champollion & Y. Alpe (dir.), Permanences et évolutions des relations complexes entre éducations et territoires, Londres, ISTE Editions, pp VEYRET, Y. (2004) «Environnement et développement durable dans les programmes scolaires», Historiens et Géographes, n 387, pp VOLVEY, A., CALBÉRAC, Y. & HOUSSAY-HOLZSCHUCH, M. (2012) «Terrains de je. (Du) sujet (au) géographique, Fielding the (geographical) subject», Annales de Géographie, n , pp. 441_461, - ZRINSCAK, G. (2010) «Enseigner le terrain en géographie», L Information Géographique, vol. 74, n 1, pp ,

UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. 74,8 % D.U.T. B.T.S. 13,4 % 2,3 11,1 Autres formations 9,7. Total : 97,5 % 7,8 0,2. Lettres Economiques

UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. 74,8 % D.U.T. B.T.S. 13,4 % 2,3 11,1 Autres formations 9,7. Total : 97,5 % 7,8 0,2. Lettres Economiques APRES LE BAC UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. Lettres Economiques 8 7,8 0,2 74,8 % D.U.T. B.T.S. 2,3 11,1 Autres formations 9,7 Ecoles de commerce, vente, gestion Ecoles artistiques (y compris archi) Ecoles paramédicales

Plus en détail

Christelle MAZIERE (30 ans)

Christelle MAZIERE (30 ans) Christelle MAZIERE (30 ans) Villa Orcéa, Lieu-dit Pertérato 20212 Favalello di Boziu 06.35.58.13.21 [email protected] COMPÉTENCES PARTICULIÈRES Enseignement Gestion de corpus de données : recueil,

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE

MASTER Mention MEEF. «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE MASTER Mention MEEF «Métiers de l Enseignement, l Education et la Formation Second Degré». Spécialité : HISTOIRE-GEOGRAPHIE Nouveau master mis en place à compter de septembre 2013 pour les M1. Pour le

Plus en détail

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE

SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE SERVICE D ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE DE L UNIVERSITE SORBONNE PARIS CITE CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique?

Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique? Formation et pratiques d enseignement en questions Editorial : Le mémoire, un moyen pour penser sa pratique? Abdel-Jalil AKKARI 1, (HEP-BEJUNE) et Sylvain RUDAZ (IFMES) Elément structurel des nouvelles

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE?

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? Les nouveaux programmes 2008 confirment que l observation, le questionnement, l expérimentation et l argumentation sont

Plus en détail

Comprendre un texte fictionnel au cycle 3 : quelques remarques

Comprendre un texte fictionnel au cycle 3 : quelques remarques Contribution aux travaux des groupes d élaboration des projets de programmes C 2, C3 et C4 Anne Leclaire-Halté, Professeure d université, Université de Lorraine/ESPÉ Comprendre un texte fictionnel au cycle

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la direction de projets audiovisuels Le master Création, Production, Images. Cinéma interactif et transmédia de l Institut

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

ARTS, LETTRES & LANGUES LICENCE INFORMATION ET COMMUNICATION. Culture et Médias. www.univ-littoral.fr

ARTS, LETTRES & LANGUES LICENCE INFORMATION ET COMMUNICATION. Culture et Médias. www.univ-littoral.fr ARTS, LETTRES & LANGUES LICENCE INFORMATION ET COMMUNICATION Culture et Médias www.univ-littoral.fr OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence IC-Culture et Médias vise à former les futurs acteurs de la société

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Droit de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes Le

Plus en détail

Fiche de poste : PAST Tourisme Culturel & Territoires. Publication du poste : 7 avril 2015

Fiche de poste : PAST Tourisme Culturel & Territoires. Publication du poste : 7 avril 2015 UFR Langues et Études Internationales (LEI) Fiche de poste : PAST Tourisme Culturel & Territoires Publication du poste : 7 avril 2015 Date- limite d envoi des dossiers de candidature : 26 mai 2015 (le

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

Après un bac ES. Série Economique

Après un bac ES. Série Economique Après un bac ES Série Economique CIO «Nord» - Novembre 2011 L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR EN FRANCE 11 10 Doctorat Thèse Thèse MASTER Recherche 2 MASTER 1 LICENCE 3 LICENCE 2 MASTER Professionnel 2 IUP 2 IUP

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

REPÈRES POUR UNE HISTOIRE DE L ERGONOMIE FRANCOPHONE

REPÈRES POUR UNE HISTOIRE DE L ERGONOMIE FRANCOPHONE Comptes rendus du congrès SELF-ACE 200 Les transformations du travail, enjeux pour l ergonomie Proceedings of the SELF-ACE 200 Conference Ergonomics for changing work REPÈRES POUR UNE HISTOIRE DE L ERGONOMIE

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI)

CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) AIX-EN-PROVENCE LILLE LYON ORSAY POITIERS RENNES SÉLESTAT TOULOUSE TOURS CONTRIBUTION DU CONSEIL DES CENTRES DE FORMATION DE MUSICIENS INTERVENANTS (CFMI) la reconnaissance du musicien intervenant par

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES

Cécile MAUNIER. Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente TITRES UNIVERSITAIRES Cécile MAUNIER Maître de Conférences Sciences de Gestion Responsable pédagogique - Master 1 Marketing, Vente IAE REUNION 24 avenue de la Victoire CS 92003 Saint Denis Cedex 09 ( : 02 62 47 99 01 E- mail

Plus en détail

I. PRESENTATION DE LA CHAIRE

I. PRESENTATION DE LA CHAIRE PANEL 6 LES CENTRES ET ECOLES DE FORMATION EN ADMINISTRATION ELECTORALE DANS L ESPACE FRANCOPHONE LA CHAIRE UNESCO DES DROITS DE LA PERSONNE ET DE LA DEMOCRATIE UNIVERSITE D ABOMEY-CALAVI (BENIN) PAR NOEL

Plus en détail

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais

Arts, Lettres, Langues. Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais Niveau : LICENCE année Domaine : Mention : Volume horaire étudiant : Arts, Lettres, Langues Langues, Littératures et Civilisations Etrangères (LLCE) spécialité Anglais 144h à 226h 220h à 316h 12h à 36h

Plus en détail

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE Table Ronde : L'ACTIVITÉ DE PUBLICATION DU JEUNE CHERCHEUR La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne 13 décembre 2013 Bibliothèque de Paris MINES ParisTech Aboubekeur ZINEDDINE

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PUBLIC

MASTER MANAGEMENT PUBLIC Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale MASTER MANAGEMENT PUBLIC Management des administrations publiques Management des organisations et des manifestations culturelles Gestion des établissements

Plus en détail

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux

TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS. in Intelligence & Innovation Marketing. intégrant les outils digitaux TEMPS PLEIN I CAMPUS REIMS in Intelligence & Innovation Marketing Une approche dynamique du marketing intégrant les outils digitaux NEOMA Business School, c est : 3 campus Rouen, Reims et Paris «Le consommateur

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 01/017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national défini par les tetes

Plus en détail

Liste des pe riodiques e lectroniques de sociologie en ligne

Liste des pe riodiques e lectroniques de sociologie en ligne Liste des pe riodiques e lectroniques de sociologie en ligne Tout étudiante ou lecteur/lectrice intéressée par les revues de sociologie disponibles sur internet est invité à consulter en premier lieu le

Plus en détail

[email protected] 13/10/2013. Gérard Samuël BRAON, P. EPS, Formateur FPC EPS, ac-rérunion

Gerard-Samuel.Braon@ac-reunion.fr 13/10/2013. Gérard Samuël BRAON, P. EPS, Formateur FPC EPS, ac-rérunion Formateur FPC EPS, acrérunion COMPETENCES METHODOLOGIQUES ET SOCIALES et Acquisition de COMPETENCES MOTRICES en Education Physique et Sportive (SUPPORT DE LA FPC EPS /CP3DANSE 20132014) 1 [email protected]

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française.

La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. La Valorisation des Acquis de l Expérience (VAE) en Communauté française. Dossier de presse rédigé par : Françoise de Viron, Présidente de la Commission Education tout au Long de la Vie (ETALV) du CIUF,

Plus en détail

ET TRAVAIL ENSEIGNANT Quand la société change, la classe doit-elle suivre? 2005 Presses de l Université du Québec

ET TRAVAIL ENSEIGNANT Quand la société change, la classe doit-elle suivre? 2005 Presses de l Université du Québec INTRODUCTION INTÉGRATION DES TIC ET TRAVAIL ENSEIGNANT Quand la société change, la classe doit-elle suivre? THIERRY KARSENTI UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL FRANÇOIS LAROSE UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE 2 L intégration

Plus en détail

LES ECOLES DE COMMERCE. Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015

LES ECOLES DE COMMERCE. Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015 LES ECOLES DE COMMERCE Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015 Une école de commerce : pour quels métiers? Les diplômés d écoles de commerce sont amenés à occuper des postes et fonctions

Plus en détail

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140

UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140 UNIVERSITE LYON 3 (JEAN MOULIN) Référence GALAXIE : 4140 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : 0202 Corps : Professeur des universités Article : 51 Chaire : Non Section 1 : 01-Droit privé et sciences

Plus en détail

ETAT CIVIL FONCTIONS

ETAT CIVIL FONCTIONS ETAT CIVIL Nom : Prénom : REGAD - ALBERTIN Caroline Date de naissance : 08/04/1984 Adresse professionnelle : Courriel : Université de Toulon Faculté de droit 35, avenue Alphonse Daudet BP 1416 83056 TOULON

Plus en détail

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur

Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire. Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Cursus de Master en Ingénierie de la Production Alimentaire Une autre façon d accéder au métier d ingénieur Un Réseau National de 28 CMI Le réseau FIGURE Formation en InGenierie par des Universités de

Plus en détail

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7

sommaire L organisation et la gestion des archives d entreprise...7 sommaire La formation continue à l EBAD... 3 Niveau i... 4 La chaine de traitement archivistique... 4 Initiation aux techniques documentaires... 5 Organisation et gestion des bibliothèques... 6 Niveau

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Licences et Masters à l Université de Toulouse II-Le Mirail

Licences et Masters à l Université de Toulouse II-Le Mirail Université en Arts, Lettres et Langues (ALL) Sciences Humaines et Sociales (SHS) Sciences, Technologies, Santé (STS) Droit, Économie, Gestion (DEG) Licences et Masters à l Université de Toulouse II-Le

Plus en détail

Projet thématique du réseau AEHESIS

Projet thématique du réseau AEHESIS Projet thématique du réseau AEHESIS Aligning a European Higher Education Structure In Sport Science Rapport de la troisième année - Résumé - (Translated by INSEP Paris) 2006 VUE D ENSEMBLE DU PROJET 1

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL

MASTER PROFESSIONNEL Année 2010/2011 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER PROFESSIONNEL (cohabilitation des Universités BORDEAUX 1, BORDEAUX 2, BORDEAUX 3 et Sciences-Po Bordeaux) Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS

Plus en détail

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche

Plus en détail

Une stratégie d enseignement de la pensée critique

Une stratégie d enseignement de la pensée critique Une stratégie d enseignement de la pensée critique Jacques Boisvert Professeur de psychologie Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu La pensée critique fait partie des capacités à développer dans la formation

Plus en détail

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES

A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES IED PARIS 8 A PROPOS DES CRITERES D ATTRIBUTION DES EQUIVALENCES La procédure d équivalence permet de dispenser les étudiants de certains enseignements dans la mesure où ils peuvent justifier de l acquisition

Plus en détail

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES

METIERS DES LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Mention : METIERS S LANGUES ET CULTURES ETRANGERES Domaine : Spécialité : Volume horaire étudiant : Niveau : MASTER 2 année ARTS LETTRES LANGUES ET VEILLE DOCUMENTAIRE INTERNATIONALE M2 120 ES 120 h 48/78

Plus en détail

144 174 237 30h + 120h 555 h

144 174 237 30h + 120h 555 h Niveau : LICENCE Année Domaine : Mention : Spécialité : S.T.A.P.S. S.T.A.P.S. MANAGEMENT DU SPORT L2 120 ES Volume horaire étudiant : 144 174 237 30h + 120h 555 h cours magistraux travaux dirigés travaux

Plus en détail

Formations et diplômes. Master Sociologie. Université Toulouse II Jean Jaurès UT2J (déposant) Ecole des hautes études en sciences sociales - EHESS

Formations et diplômes. Master Sociologie. Université Toulouse II Jean Jaurès UT2J (déposant) Ecole des hautes études en sciences sociales - EHESS Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université Toulouse II Jean Jaurès UT2J (déposant) Ecole des hautes études en sciences sociales - EHESS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie, psychanalyse de l Université Paul-Valéry Montpellier 3 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Série Economique et Sociale. Après un bac ES

Série Economique et Sociale. Après un bac ES Série Economique et Sociale Après un bac ES AEFE / Service Orientation et enseignement supérieur / juillet 2007 DE médecine spécialisée DE Médecine spécialisée DE médecine générale Doctorat Diplôme d école

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN Porteur de Projet : Francis GAST, Directeur de la Faculté des Arts Université de Strasbourg OBJECTIFS Le MASTER DE PRODUCTION ET

Plus en détail

administration et gestion culturelles

administration et gestion culturelles Guide des formations en Rhône-Alpes administration et gestion culturelles Présentation des formations Annuaire régional des lieux de formation Février 2009 1 Administration et gestion culturelles 1. FORMATIONS

Plus en détail

Manuel de recherche en sciences sociales

Manuel de recherche en sciences sociales Résumé de QUIVY R; VAN CAMPENHOUDT L. 95, "Manuel de recherches en sciences sociales", Dunod Cours de TC5 du DEA GSI de l intergroupe des écoles Centrales 11/2002 Manuel de recherche en sciences sociales

Plus en détail

LA LICENCE D ENSEIGNEMENT (LE)

LA LICENCE D ENSEIGNEMENT (LE) La licence d enseignement (LE) Licence d enseignement dans les matières reconnues par l Etat libanais comme disciplines d enseignement. Nombre de crédits : 40 crédits, capitalisables dans le CAPES, à effectuer

Plus en détail

MASTER Les pensées du projet

MASTER Les pensées du projet MASTER Les pensées du projet L ARCHITECTURE COMME DISCIPLINE EQUIPE ENSEIGNANTE Christian Blachot ingénieur, responsable de l équipe Patrick Chedal-Anglay Charles Chifflet Anne Coste -historienne Guy Depollier

Plus en détail

DROIT- ECONOMIE - GESTION. Sciences économiques. Sciences économique Santé, Emploi - Formation

DROIT- ECONOMIE - GESTION. Sciences économiques. Sciences économique Santé, Emploi - Formation 2012-2016 Niveau : MASTER Année Domaine : Mention : DROIT- ECONOMIE - GESTION Sciences économiques M1 Spécialité : Sciences économique Santé, Emploi - Formation 60 ES Volume horaire étudiant : 302 h 87

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Études. Certaines filières STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) universitaires. Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires

Études. Certaines filières STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) universitaires. Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires sélectives à l entrée STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) Études non sélectives à l entrée Certaines filières universitaires Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires Certaines filières

Plus en détail

Bienvenue à l UCL, dans une

Bienvenue à l UCL, dans une Bienvenue à l UCL, dans une des 9 universités de la Communauté française des 3300 universités de l Union européenne des 4000 universités européennes (4194 aux USA) des 17000 universités dans le monde Bologne

Plus en détail

Une discipline scolaire

Une discipline scolaire Les éléments constitutifs d une discipline scolaire Selon Michel Develay, De l apprentissage à l enseignement, Paris ESF éditeur, 1992, 2004 6, p. 32, «une discipline scolaire peut être définie par objets

Plus en détail

FAQ Conditions de candidature... 2 Procédure de candidature et remise de prix... 2 Le dossier de candidature... 3

FAQ Conditions de candidature... 2 Procédure de candidature et remise de prix... 2 Le dossier de candidature... 3 FAQ Conditions de candidature... 2 Peut-on poser sa candidature si on a achevé ses études entre le 01/09/2014 et le 31/08/2015 et si la remise du diplôme a lieu seulement après la clôture des dépôts de

Plus en détail

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation

Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête nationale sur la mise en place des Écoles supérieures du professorat et de l éducation Enquête menée du 1 er décembre 2013 au 15 janvier 2014 par le Bureau de liaison du Les 30 écoles supérieures

Plus en détail

MASTER ENSEIGNEMENT Musique et Musicologie LETTRES ET SCIENCES HUMAINES. Une formation à votre rythme

MASTER ENSEIGNEMENT Musique et Musicologie LETTRES ET SCIENCES HUMAINES. Une formation à votre rythme MASTER ENSEIGNEMENT Musique et Musicologie LETTRES ET SCIENCES HUMAINES Une formation à votre rythme DE QUOI S AGIT-IL? Ce master, mis en place par l Université de Rouen, s adresse aussi aux professionnels

Plus en détail

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE

sous réserve de validation des modifications DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT FINANCE sous réserve de validation des modifications Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT ECONOMIE GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M2 Spécialité : FINANCE 120 ES Volume horaire étudiant : 335 h 35 h

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Date de rédaction : 20/02/15. Argumentaire général

FICHE DE POSTE. Date de rédaction : 20/02/15. Argumentaire général UNIVERSITE LYON 2 (LUMIERE) Référence GALAXIE : 4217 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : F002 Corps : Maître de conférences Article : 26-I-1 Chaire : Non Section 1 : 71-Sciences de l'information

Plus en détail

MASTER MEEF ECONOMIE GESTION. Présentation

MASTER MEEF ECONOMIE GESTION. Présentation MASTER MEEF ECONOMIE GESTION Présentation Le Master MEEF économie gestion (métier de l'enseignement, de l'éducation et de la formation) prépare les étudiants aux différents métiers de l enseignement dans

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES

DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT ADMINISTRATION DES ENTREPRISES Niveau : MASTER année Domaine : Mention : DROIT-ECONOMIE-GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT M Spécialité: ADMINISTRATION DES ENTREPRISES 120 ECTS Volume horaire étudiant : 362 h 90 h h h h h cours magistraux

Plus en détail

Présentation de la session 2015 du Master de deuxième niveau

Présentation de la session 2015 du Master de deuxième niveau Présentation de la session 2015 du Master de deuxième niveau MEDIATIONS INTERCULTURELLES LES SIGNES, LES MOTS, LES IMAGES POUR LA MISE EN ŒUVRE DE PROJETS PERSONNELS D UTILITE PUBLIQUE Directeur : prof.

Plus en détail

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI),

Et les conférences : Conférence des Présidents d Université (CPU), Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d Ingénieurs (CDEFI), Accord de reconnaissance mutuelle d études et diplômes en vue de la poursuite d études supérieures dans les établissements d enseignement supérieur français et taiwanais Les associations : Association

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes internationales de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

S inscrire à l ISFEC pour devenir professeur des collèges et lycées Les concours les formations l alternance l accord collégial

S inscrire à l ISFEC pour devenir professeur des collèges et lycées Les concours les formations l alternance l accord collégial S inscrire à l ISFEC pour devenir professeur des collèges et lycées Les concours les formations l alternance l accord collégial www.isfec-montpellier.org Rentrée 2014 L Institut Saint Joseph : un ISFEC

Plus en détail

UN DISPOSITIF DE FORMATION PARENTALE DANS UN MUSEE

UN DISPOSITIF DE FORMATION PARENTALE DANS UN MUSEE N 31 - AILINCAI Rodica [docteur en sciences de l éducation. Laboratoire Éducation & Apprentissages, Université Paris 5 1 ] UN DISPOSITIF DE FORMATION PARENTALE DANS UN MUSEE 1. Contexte et questions de

Plus en détail

COOPÉRATION EN ÉDUCATION

COOPÉRATION EN ÉDUCATION CENTRE INTERNATIONAL D ÉTUDES PÉDAGOGIQUES Au service du français et de l éducation dans le monde COOPÉRATION EN ÉDUCATION Un établissement public pour la coopération internationale en éducation, opérateur

Plus en détail

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans

Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans [email protected] www.rationalitelimitee. wordpress.com Cyril HÉDOIN 12bis Grande Rue 51430 TINQUEUX 28 ans Tel : 03 26 91 87 20 Port : 06 26 96 75 28 Maître de conférences en sciences économiques

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

INITIATION AUX OUTILS DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE AUTOMNE 2012

INITIATION AUX OUTILS DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE AUTOMNE 2012 INITIATION AUX OUTILS DE RECHERCHE DOCUMENTAIRE AUTOMNE 2012 La bibliothèque Paul-Émile-Boulet offre à ses étudiants, chercheurs et professeurs des outils spécifiques pour effectuer des recherches documentaires.

Plus en détail

CampusArt : candidature en ligne aux écoles d art et d architecture

CampusArt : candidature en ligne aux écoles d art et d architecture Campus France Agence française pour la promotion de l enseignement supérieur, l accueil et la mobilité internationale CampusArt : candidature en ligne aux écoles d art et d architecture L Agence Campus

Plus en détail

Etat des lieux de la recherche en soins infirmiers en France

Etat des lieux de la recherche en soins infirmiers en France Etat des lieux de la recherche en soins infirmiers en France Impact de l universitarisation sur la recherche en soins infirmiers et son autonomie Catherine BARGIBANT- CHRU de LILLE Introduction 1. Enracinement

Plus en détail

MASTER LETTRES PARCOURS INGENIERIE EDITORIALE ET COMMUNICATION

MASTER LETTRES PARCOURS INGENIERIE EDITORIALE ET COMMUNICATION MASTER LETTRES PARCOURS INGENIERIE EDITORIALE ET COMMUNICATION Domaine ministériel : Arts, Lettres, Langues Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur Durée : 2

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Arts plastiques de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

RÉGIBEAU Julien. Aspirant F.R.S.-FNRS

RÉGIBEAU Julien. Aspirant F.R.S.-FNRS RÉGIBEAU Julien Aspirant F.R.S.-FNRS Université de Liège Faculté de Philosophie et Lettres «Transitions». Département de recherches sur le Moyen tardif & la première Modernité Service d Histoire moderne

Plus en détail

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan»

«Rénovation des curricula de l enseignement supérieur - Kazakhstan» ESHA «Création de 4 Ecoles Supérieures Hôtelières d'application» R323_esha_FT_FF_sup_kaza_fr R323 : Fiche technique «formation des enseignants du supérieur» «Rénovation des curricula de l enseignement

Plus en détail

Evaluation de la qualité de la formation en stage

Evaluation de la qualité de la formation en stage Evaluation de la qualité de la formation en stage Public : Etudiants Paramédicaux Direction régionale des affaires sanitaires et sociales Provence - Alpes - Côte d Azur Mai 2008 Proposé par le groupe de

Plus en détail