PROJET PÉDAGOGIQUE DE LA CRÈCHE LES PETITS LIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET PÉDAGOGIQUE DE LA CRÈCHE LES PETITS LIONS"

Transcription

1 Crèche communale Les Petits Lions 1616 Attalens Attalens, août 2018 PROJET PÉDAGOGIQUE DE LA CRÈCHE LES PETITS LIONS Introduction À la crèche des Petits Lions, l enfant est considéré et accueilli comme un être unique, acteur principal de son propre développement. Il est important pour nous qu il puisse vivre ses envies et ses intérêts en fonction de ses besoins et de son stade de développement. Nous veillons à ce que l enfant s éveille et évolue en se sentant en sécurité physique et psychique. Cela implique une mise en place de conditions spécifiques garantissant une prise en charge de qualité dans un cadre bienveillant. Le label Apépo Label Apépo (Approches Educatives Positives) La crèche les Petits Lions a reçu en octobre 2016 le Label Apépo. Ce projet est développé en fichier annexe.

2 Pourquoi parler de projet? «Fruit d une réflexion collective et expression d une dynamique d équipe, le projet est une ligne, un but vers lequel l équipe éducative tend, c est là son aspect idéal.» 1 Pour les professionnelles 2 qui s occupent d enfants qui leur sont confiés et pour les familles, il est primordial de vivre dans un climat où les actions et les relations convergent vers un objectif commun : le bien-être et la sécurité de l enfant. Le projet éducatif est un facteur de motivation. Il décrit une ligne de conduite en intégrant des valeurs communes, permettant une cohérence au sein de l institution. Ce projet permet donc à notre crèche de se définir dans son rôle et dans ses actions en tant que partenaire de la famille, mais également de définir ses limites. Le nombre de professionnelles amenées à travailler auprès des enfants est considérable et changeant. C est pourquoi il est nécessaire d établir un cadre de travail clair définissant les conduites éducatives à réaliser aux Petits Lions ainsi qu un pont entre les éléments théoriques et la pratique quotidienne. Le projet pédagogique peut être amené en tout temps à évoluer ou être adapté en fonction des besoins de l enfant et du groupe. Notre institution, lieu d accueil La crèche «Les Petits Lions» a ouvert ses portes en août Située au cœur d Attalens et, plus précisément, dans le cercle scolaire au sein du bâtiment du mouton. La crèche a fait ses premiers pas en tant qu association, puis a été confiée à l Administration communale d Attalens depuis le mois de janvier Le financement de la structure se fait conjointement entre les parents, les communes et l état. Les parents choisissent d inscrire leur enfant en fonction de leurs besoins et des disponibilités de la crèche. Nous accueillons 36 enfants par jour séparés en trois groupes : 8 enfants âgés de 3 mois à 18 mois (groupe Bébés), 12 enfants âgés de 18 mois à 30 mois (groupe Moyens) et 16 enfants dès 30 mois jusqu à l entrée à l école enfantine (Groupe Grands). Bien que trois espaces distincts soient proposés, les groupes sont amenés à vivre des moments en commun. Ceci permet aux fratries de se retrouver. L équipe éducative des Petits Lions Notre mission : Accueillir et accompagner l enfant et sa famille avec professionnalisme et bienveillance. L enfant étant toujours au centre de notre projet et de nos réflexions. L encadrement éducatif est assuré par du personnel dont les qualifications et les compétences répondent aux exigences du Service de l Enfance et de la Jeunesse (SEJ). 1 CAFFARI-VIALLON Raymonde, DUPONT Alain et JAQUET-TRAVAGLINI Paulette (2003), Penser, réaliser, évaluer l accueil en crèche : une démarche d équipe, Editions des deux continents, p.61 2 Pour faciliter l écriture et la lecture, nous utilisons uniquement la forme féminine, notre métier étant pour l instant essentiellement pratiqué par des femmes à la crèche les Petits Lions. 1

3 L équipe éducative est soutenue par une directrice. Son rôle est principalement pédagogique, administratif et organisationnel. Cependant, dès qu elle en a l occasion, elle n hésite pas à passer du temps auprès des enfants. La crèche se compose d éducatrices de la petite enfance, d assistantes socio-éducatives, de nurses, d auxiliaires, de remplaçantes et également de personnes en formation (apprenties, stagiaires ) Grâce aux compétences de chacun, notre équipe fonctionne en étroite collaboration dans un esprit de respect, de communication et d empathie. L équipe des Petits Lions a à cœur de proposer aux familles un lieu d accueil dynamique, ouvert et à l écoute de chacun dans une ambiance familiale, joviale et favorable au développement harmonieux de l enfant. La création du lien débute par la première visite Lorsque l inscription de l enfant est confirmée, les parents, accompagnés des enfants, sont invités pour une première rencontre à la crèche avec la professionnelle de référence afin de faire connaissance et d échanger. Il est important que l enfant puisse être présent lors de cette rencontre, il a le choix de vivre ce moment avec ses parents ou de se rendre au sein du groupe pour un premier partage et la découverte de l espace. Les parents transmettent les informations nécessaires à la professionnelle afin que celle-ci puisse offrir un accueil répondant aux besoins de l enfant. En retour, la professionnelle répond aux questions des parents et leur apporte les informations nécessaires relatives à l organisation et au fonctionnement de la crèche. C est durant ce premier moment de partage important que débute le lien de confiance et de partenariat entre la famille et l institution. C est également durant ce temps que les adaptations progressives sont programmées avec la famille. 2

4 L éducatrice de référence et la période d adaptation Les référentes et les co-référentes sont des personnes plus engagées que les autres sur le plan relationnel avec l enfant. Elles accueillent la famille, accompagnent l enfant durant son adaptation, suivent son évolution et tiennent son dossier à jour. L adulte de référence ou co-référence peut être amené à changer en cas de modification de la fréquentation de l enfant à la crèche ou lors d un passage dans un autre groupe. L enfant est également pris en charge par le reste de l équipe. Les référentes sont disponibles pour les différents entretiens avec les familles. Ces derniers ont lieu à la demande des parents, de l équipe, lors du changement de groupe, ainsi que lors du bilan de départ de l enfant de la crèche. Lors de l adaptation, chaque enfant débute progressivement aux Petits Lions afin de s habituer à l espace, au cadre, aux nouveaux camarades et à l équipe. C est aussi durant l adaptation que l enfant vit la séparation avec ses parents. L intégration progressive est importante pour chaque enfant arrivé dans ce nouveau lieu d accueil et peut l être tout autant pour les parents. À la crèche des Petits Lions, la période d adaptation se déroule sur deux semaines. La première adaptation se vit durant une heure, puis augmente progressivement au fil de chaque visite. L adaptation peut se trouver prolongée selon les besoins de l enfant. Dans la mesure du possible, ce sont les référentes ou co-référentes qui sont présentes durant les adaptations. Nous demandons aux parents de rester joignables afin de pouvoir les contacter si nécessaire. La socialisation Cela débute pour l enfant par le lien qu il tisse avec sa référente et avec l équipe éducative. La référente le guide dans son apprentissage de la vie en collectivité tout en prenant en compte son tempérament, elle l aide à trouver sa place dans le groupe. L enfant commence à créer des liens avec ses semblables. Il peut ensuite partager les jeux et les différentes activités. L adulte sensibilise les enfants aux règles de vie à la crèche, à la politesse et au respect des autres. Le bébé a d abord essentiellement besoin du contact avec l adulte. En grandissant, il entre progressivement en interaction avec ses camarades. L adulte l accompagne dans cette démarche afin qu elle soit réalisée dans le respect de l autre. C est seulement vers l âge de 2 ans que le petit peut intégrer la notion de prêt et de partage. 3

5 L arrivée et le départ de l enfant L arrivée, la séparation et le départ sont vécus pour chaque famille de manière différente. Ce sont des moments intenses que l équipe accompagne avec douceur et bienveillance. Les parents sont invités à vivre ces moments activement en échangeant avec l équipe éducative tout en incluant l enfant. Les parents prennent connaissance du déroulement de la journée et des temps forts vécus par leur enfant. Lorsque les retrouvailles entre les parents et les enfants ont été établies, les enfants sont dès lors sous la responsabilité de leurs parents. Afin d être complètement disponibles, nous demandons aux parents de ne pas utiliser leur téléphone portable dans l enceinte de la crèche. Les repas Nous bénéficions d un service traiteur «La Coccinelle Verte», adapté aux enfants, proposant des menus simples d ici ou d ailleurs avec une sélection de produits issus de l agriculture raisonnée ou biologique. Une collation est proposée aux enfants à 9h et le dîner est servi à 11h30. Après la sieste, vers 16h, les enfants prennent le goûter. Aux Petits Lions, nous tenons véritablement à ce que les repas soient un moment de plaisir, de convivialité, d échange et de découverte. L enfant peut se servir lui-même, l adulte l aide à gérer les quantités. Les enfants sont invités à goûter de tout et ne sont jamais forcés à manger ni à finir leur assiette. Ils ont dans tous les cas, droit au dessert. Les anniversaires des enfants sont fêtés. A cette occasion, les parents peuvent apporter un gâteau et se joindre à nous s ils le désirent. Durant la première année, le bébé mange les repas apportés par ses parents. Ensuite, lorsqu il est prêt, il peut commencer à partager les menus de la crèche avec ses camarades. Nous remercions les parents d éviter de nous téléphoner durant le dîner, c est-à-dire entre 11h30 et 12h30. 4

6 L hygiène et les soins Les moments d hygiène comprennent le change des couches, l apprentissage de la propreté, le lavage des mains, le brossage des dents, les soins particuliers lors de différents maux. Le moment du change est un temps privilégié d échange entre l enfant et l adulte qui lui prête une attention particulière et crée un lien rassurant en lui parlant, en chantant À mesure qu il grandit, l enfant est amené à développer une certaine autonomie quant à ces apprentissages. Concernant le passage à la propreté, nous travaillons en partenariat avec les parents. Le sommeil Les journées à la crèche sont riches en stimulations diverses, la sieste est un moment important et bénéfique pour l enfant. Elle lui permet de renouveler ses énergies dans le but de continuer la journée. Pour certains enfants, il s agit davantage d une période de repos et de ressourcement. Les besoins étant différents d un enfant à l autre, le rythme de sommeil de chacun est respecté. L adulte assure une présence rassurante pour l endormissement et ne laisse pas un enfant pleurer seul pour s endormir. Nous ne réveillons pas un enfant qui dort. Pour les grands, la sieste est organisée après le repas de midi. Les enfants s installent sur des matelas adaptés et posés au sol. L adulte propose une histoire, une chanson ou de la musique douce. Les enfants qui ne s endorment pas peuvent se lever après un temps de repos d environ 30 minutes. La porte de la salle est ouverte vers 14h30 afin que les enfants encore endormis puissent se réveiller tranquillement avec les bruits ambiants. Pour les bébés, l équipe est attentive aux signes de fatigue montrés par l enfant comme le bâillement, l agitation ou encore les pleurs. Ils seront installés, selon leur âge, dans un hamac, un petit lit ou une couchette. Les bébés qui s endorment en balade dans la poussette peuvent, si le temps le permet, continuer leur sieste dans le jardin de la crèche devant la baie vitrée. L adulte reste attentive à son bien-être et à son réveil. Pour les Moyens, lorsque des signes de fatigue se présentent, nous leur proposons d aller se reposer dans «le coin tranquille». 5

7 Les rituels Les rituels sont des moments prévisibles et répétitifs qui permettent à l'enfant d'anticiper la venue d'un événement. Les rituels permettent au jeune enfant de se repérer dans le temps et l'espace. À la crèche, les rituels ont été réfléchis et mis en place par l équipe éducative pour le bienêtre physique et psychique de l enfant. Par exemple, l accueil du matin, les repas, la sieste, le brossage des dents, les changes, les sorties Les enfants mettent également en place leurs propres rituels comme prendre leur doudou durant des moments clefs ou dire au revoir à leurs parents par la fenêtre. Le rituel est rassurant. Et mon doudou? Un doudou ou objet transitionnel, c est comme un petit morceau de maman/maison qu on garde précieusement contre soi et qui rassure. Dans les groupes des bébés et des Moyens, l enfant peut avoir son doudou à disposition toute la journée. À table et lors des sorties, nous encourageons les enfants à déposer leur doudou dans la pochette personnelle. Dans le groupe des grands, dès son arrivée, l enfant a le choix de déposer son doudou ou le garder avec lui jusqu à ce qu il n en ressente plus le besoin. Le doudou est accessible sur demande de l enfant. Certains enfants n ont pas de doudou et se rassurent en lisant une histoire, en suçant leur pouce ou en se caressant les cheveux par exemple. Le jeu, les ateliers d éveil Le jeu est primordial au bon développement de l enfant. Jouer c est découvrir, créer, grandir, communiquer, explorer, apprendre, rire, douter, se faire confiance, partager (ou pas!) Le jeu c est vivre! À travers le jeu libre, l enfant a le pouvoir et le choix, il est libre et crée son univers. Le rôle de l adulte est de proposer des jouets et du matériel variés et adaptés à l âge des enfants. Jeux de constructions, de maîtrise psychomotrice, de patience, de mémoire L adulte est en retrait, il observe et assure la sécurité physique et psychique de l enfant en intervenant et répondant aux demandes de l enfant. 6

8 Les ateliers d éveil (ateliers peinture, bricolage, cuisine, jardinage, musical, corporel, histoires, théâtre ) sont organisés par l adulte. Les ateliers proposés permettent à l enfant d expérimenter et d éveiller ses sens. L enfant a le choix de participer activement ou non durant les ateliers ou le jeu libre. Chaque enfant participe à sa manière, selon ses possibilités et ses envies du moment ; parfois en observant simplement. Il n est pas primordial de rapporter un bricolage à la maison. Avec les tout petits, le jeu commence par des mimiques, des échanges de regards. L adulte organise et sécurise l espace bébés afin de permettre à l enfant de découvrir, d explorer, de toucher, d entendre. L adulte entre en interaction avec le bébé par le toucher, le regard, la voix. Il le stimule, crée et met à sa disposition des jeux adaptés à son âge. Les activités extérieures, la nature «Il n y a pas de mauvais temps, il n y a que de mauvais vêtements.» Proverbe suédois Aux Petits Lions, nous bénéficions d un cadre naturel et verdoyant, les activités extérieures occupent une place importante. Le jardin situé devant la crèche nous permet de sortir prendre l air tous les jours et par tous les temps. Pour les bébés, une sortie par jour est également proposée dans la mesure du possible et en fonction de la météo, des siestes. Nous avons la chance de pouvoir partir en promenade à la découverte du village et des animaux. Nous disposons d un jardin potager où les enfants plantent des légumes, des fraises, des herbes aromatiques qui seront utilisés lors de la confection des repas. Durant l année, nous proposons aux enfants diverses sorties ou animations culturelles et récréatives. En fin d année scolaire, nous organisons pour les enfants qui partent à l école une sortie afin de se dire au revoir et partager du temps ensemble. Nous sensibilisons les enfants au respect de la nature, au compost, au tri et au recyclage. 7

9 Le cadre et les limites Dans l environnement crèche, l enfant apprend progressivement que la vie en collectivité suppose le respect d un certain nombre de règles. Aux Petits Lions, l équipe éducative met en place des règles sécurisantes qui permettent à l enfant d évoluer en toute sérénité et dans le respect de chacun. Les expériences font partie de l apprentissage. Tout au long de la journée, nous proposons aux enfants de faire des choix tout en leur expliquant les conséquences que cela implique. L équipe accompagne et soutient l enfant dans sa recherche d autonomie. Parfois, un enfant qui sait déjà faire seul a simplement besoin ou envie que l adulte l aide. Dans le cadre de la formation Apépo, l équipe éducative a travaillé l importance des directives et la façon dont celles-ci sont données aux enfants. Les directives doivent être réalistes, claires, formulées positivement, porter sur le comportement et non sur l identité de l enfant. Le développement de l enfant L équipe éducative respecte le rythme de développement de chaque enfant. La motricité de bébé se développe au fil du temps et de ses propres expériences. Il apprend intuitivement à orienter son corps au fur et à mesure de la découverte de son environnement. À la crèche Les Petits Lions, nous plaçons les enfants uniquement dans des positions qu ils ont acquises par eux-mêmes. Par exemple, tant que bébé ne s assied par de manière autonome, il est installé sur le dos avec divers éléments d éveils. Il peut ainsi bouger librement et tester différentes manières de se déplacer. Le matériel, les jeux et l espace sont adaptés en fonction de l âge et du développement de chaque groupe d enfants. Les images, pictogrammes, photos et panneaux d accueil leur permettent de s identifier et de retrouver leurs espaces personnels, ce qui favorise l autonomie. Observations et prévention Le développement de l enfant est suivi grâce aux observations réalisées en équipe. Ceci afin de relever les capacités et les limites de chacun. Elles permettent de repérer, selon nos compétences, un enfant qui aurait des difficultés ou un retard dans son évolution physique ou psychique. L équipe est attentive à tout changement significatif chez l enfant. Dès lors, une rencontre est organisée avec les parents afin d échanger sur la situation et les guider vers différentes solutions. Nous sommes attentives à la prévention des maladies transmissibles et nous prenons les mesures nécessaires afin d en limiter la propagation. 8

10 Et pour terminer Les enfants sont comme des papillons dans le vent... Chacun d entre eux vole à sa façon Pourquoi donc les comparer? Chacun d entre eux est différent Chacun d entre eux est unique Chacun d entre eux est beau et incomparable! 9

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin

CONTRAT D ACCUEIL. Parents Assistant(e)s Maternel(le)s. Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin CONTRAT D ACCUEIL Parents Assistant(e)s Maternel(le)s Proposé par les Relais Assistantes Maternelles du Haut-Rhin Parents, assistant(e) maternel(le), L enfant est au cœur de vos préoccupations, la qualité

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL Vous allez effectuer un stage dans notre structure. Ce livret d accueil a été rédigé pour vous souhaiter la bienvenue et vous donner quelques informations

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE

POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE Table des matières INTRODUCTION... 2 POURQUOI UNE POLITIQUE SUR LE SOMMEIL ET LA SIESTE... 3 L'IMPORTANCE DE LA SIESTE ET DU RESPECT DES RYTHMES BIOLOGIQUES... 3 À

Plus en détail

Politique du sommeil

Politique du sommeil Politique du sommeil Centre de la Petite Enfance Beauce-Sartigan Politique du sommeil Novembre 2012 Objectif; L objectif de cette politique est de guider le personnel éducateur et d informer les parents

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE

PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE PROJET PEDAGOGIQUE ENFANCE A/ LA STRUCTURE D ACCUEIL I La localisation II L Accueil de loisirs sans hébergement : LES LOULOUS DU PIC I La localisation L accueil de Loisirs se trouve dans la ville de Saint

Plus en détail

Projet d Accueil. Entre Parent(s) et Assistant Maternel

Projet d Accueil. Entre Parent(s) et Assistant Maternel Outil proposé par les Relais Parents Assistants Maternels des Côtes d Armor dans le cadre de leur mission d accompagnement. Ce document n a pas de valeur légale ou réglementaire. Juin 2012 Projet d Accueil

Plus en détail

Auriol : le service public de la Restauration scolaire

Auriol : le service public de la Restauration scolaire Auriol : le service public de la Restauration scolaire Au titre de nos valeurs communes, nous avons voulu décliner l offre de restauration en mettant l accent au plus près des enfants. Plus de 80% des

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet

Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3. Émeline Bojon Virginie Dugenet Groupe Eyrolles, 2011 ISBN : 978-2-212-54856-3 Émeline Bojon Virginie Dugenet Ma débordante énergie Ma libr attitude Mon exploration Mon émerveillement Mon émerveillement Jaune. P hase d accueil, face

Plus en détail

DECOUVRIR PARTAGER Et SE FAIRE PLAISIR

DECOUVRIR PARTAGER Et SE FAIRE PLAISIR Organisation pédagogique du séjour de vacances de La Marmotane 2015 DECOUVRIR PARTAGER Et SE FAIRE PLAISIR I. Descriptif Le séjour de vacances de l association La Marmotane (6 rue de la Fontaine 67 870

Plus en détail

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Page 1 Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Sommaire 1. Cadre institutionnel

Plus en détail

Journal de bord «À Tout Petits Pas» Outil de communication quotidienne entre parents et éducatrices

Journal de bord «À Tout Petits Pas» Outil de communication quotidienne entre parents et éducatrices Journal de bord «À Tout Petits Pas» Outil de communication quotidienne entre parents et éducatrices Nom de l enfant : Milieu : En lien avec l outil de référence du développement des enfants «À Tout Petits

Plus en détail

7h00 à 18h00 7.00$ Pour tous. Maximum de 5 heures de garde 7.00$

7h00 à 18h00 7.00$ Pour tous. Maximum de 5 heures de garde 7.00$ Régie interne Chers parents, Le personnel du service de garde de l école Notre-Dame d Etchemin est heureux d accueillir votre enfant. Notre service s inscrit dans la continuité des services pédagogiques

Plus en détail

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler

Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Paola Biancardi Aspects pratiques de la pédagogie Pikler Le CVE de Grattapaille dans lequel je travaille comme directrice, se trouve dans les hauts de Lausanne et regroupe deux sites : la Nurserie Sous-Bois

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 :

LE Module 04 : SOMMEIL Module 04 : Module 04 : le sommeil Module 04 : le sommeil Ce module comprend les sections suivantes : Messages clés Problèmes de sommeil courants Les médicaments et le sommeil Conseils provenant de familles sur les

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne :

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne : Qu est-ce que l accueil de loisirs? C est un accueil collectif de mineurs ouvert pendant le temps libre des enfants (mercredis/vacances), ayant une dimension éducative. Il est géré et financé par une collectivité

Plus en détail

Journal du Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots»

Journal du Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots» Journal du Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots» JUILLET 2014 N 2 RUBRIQUES Relais Assistantes Maternelles «Les Petits Bassignots» 27 avenue de Langres 52140 Montigny le Roi Tel: 03 25

Plus en détail

ACCUEIL EN CENTRE DE LOISIRS ENFANT PORTEUR DE HANDICAP

ACCUEIL EN CENTRE DE LOISIRS ENFANT PORTEUR DE HANDICAP ASSOCIATION DES CENTRES DE LOISIRS 11 avenue Jean Perrot - 38100 GRENOBLE Tél. : 04 76 87 76 41 - Fax : 04 76 47 52 92 E-mail : [email protected] Site Internet : http://www.acl-grenoble.org

Plus en détail

Coup d oeil sur. Le sommeil Bien dormir pour bien grandir

Coup d oeil sur. Le sommeil Bien dormir pour bien grandir Coup d oeil sur Le sommeil Bien dormir pour bien grandir Le sommeil «Un bon dormeur se démarque d un mauvais dormeur par la facilité avec laquelle il se rendort.» Que savons-nous? n Le sommeil du bébé

Plus en détail

DEPOUILLEMENT DES QUESTIONNAIRES DES PARENTS NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

DEPOUILLEMENT DES QUESTIONNAIRES DES PARENTS NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DEPOUILLEMENT DES QUESTIONNAIRES DES PARENTS NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES NOMBRE DE QUESTIONNAIRES DISTRIBUES : NOMBRE DE RETOURS : 156 école élémentaire 108 école maternelle 85 école élémentaire 53 école

Plus en détail

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu :

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu : Organiser l espace dans une classe de maternelle : I - Les textes officiels : Quelques idées «L aménagement des salles de classe doit offrir de multiples occasions d expériences sensorielles et motrices.

Plus en détail

Petite Enfance. Livret accueil

Petite Enfance. Livret accueil 1 Petite Enfance Livret accueil Les préinscriptions Les préinscriptions à la crèche des rives, à la crèche des Ferrayonnes et à la crèche familiale se font tout au long de l année. Les femmes enceintes

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Maison d Assistantes Maternelles Bout choux

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Maison d Assistantes Maternelles Bout choux REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Maison d Assistantes Maternelles Bout choux Za coutelouche 22650 Ploubalay Tel : 02/96/27/24/55 Les assistantes maternelles s engagent à veiller au bien être des enfants, à

Plus en détail

LE SOMMEIL : QUAND MORPHÉE SE FAIT ATTENDRE

LE SOMMEIL : QUAND MORPHÉE SE FAIT ATTENDRE LE SOMMEIL : QUAND MORPHÉE SE FAIT ATTENDRE Le sommeil est très important pour la croissance et le bon développement de l enfant. Toutefois, il arrive que certains bébés aient plus de mal à dormir que

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

drubig-photo - Fotolia.com À l usage des assistant(e)s maternel(le)s et des parents PROJET D ACCUEIL pour l enfant :...

drubig-photo - Fotolia.com À l usage des assistant(e)s maternel(le)s et des parents PROJET D ACCUEIL pour l enfant :... drubig-photo - Fotolia.com À l usage des assistant(e)s maternel(le)s et des parents PROJET D ACCUEIL pour l enfant :... A Vous avez accepté d accueillir un enfant, ou vous allez confier votre enfant à

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

DOSSIER 1 AMÉNAGER LA CLASSE DES TOUT-PETITS

DOSSIER 1 AMÉNAGER LA CLASSE DES TOUT-PETITS DOSSIER 1 AMÉNAGER LA CLASSE DES TOUT-PETITS L agencement des espaces de la classe de tout-petits et de l école Les espaces et les équipements de l école sont conçus pour être au service des apprentissages

Plus en détail

PÔLE PRE-ELEMENTAIRE DES VOSGES

PÔLE PRE-ELEMENTAIRE DES VOSGES PÔLE PRE-ELEMENTAIRE DES VOSGES COMMENT PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS ET LES POSSIBILITES DES TOUT PETITS ET DES PETITS DANS L AMENAGEMENT DES ESPACES, L ORGANISATION DU TEMPS ET LES SITUATIONS D APPRENTISSAGE

Plus en détail

Charte de protection des mineurs

Charte de protection des mineurs «Mes enfants, soyez joyeux!» Charte de protection des mineurs Au sein de l Académie Musicale de Liesse Mise à jour août 2014 L ensemble des adultes intervenant au sein de l Académie Musicale de Liesse

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Ginette Hébert formatrice en petite enfance AFÉSÉO FORUM 2012 Cette formation s appuie sur mon expérience d accompagnement d éducatrices

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

«Promotion de la santé au travail : Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Entreprise COCA-COLA MIDI SAS - Signes

«Promotion de la santé au travail : Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Entreprise COCA-COLA MIDI SAS - Signes Sommeil & nutrition en lien avec le travail posté» Introduction Les troubles du sommeil et de la vigilance interviennent de façon importante dans le monde du travail et notamment dans le travail à horaires

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Chapitre 15. La vie au camp

Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp 227 1. Intensité de la vie du camp 230 2. Loin de la maison 230 A. Sentiment de sécurité 230 B. Les coups de cafard de l enfant 231 227 Un camp,

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap

LIVRET D ACCUEIL. Solidarité Doubs Handicap LIVRET D ACCUEIL POLE MEDICO-SOCIAL Services Accueil de Vie Services Habitat et Social Animation Socio-Culturelle POLE TRAVAIL PROTEGE Edition du 30 juin 2014 Solidarité Doubs Handicap SOLIDARITE DOUBS

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique

L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique L'aidant familial face à Alzheimer: la tablette un outil simple et pratique Vous trouverez ici notre guide d utilisation et d accompagnement pour l'aidant familial utilisant la tablette et nos jeux de

Plus en détail

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen?

psychologique Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? L'environnement social et psychologique THIERRY QUERE Quels enfants entrent dans le système scolaire européen? Un enfant à l'école européenne est souvent un enfant qui vit à l'étranger, dans un autre pays

Plus en détail

WWW. toncorpsnestpasunepoubelle.com. Sortie Internationale France / Canada / Belgique / Suisse. Le 15 Octobre 2009

WWW. toncorpsnestpasunepoubelle.com. Sortie Internationale France / Canada / Belgique / Suisse. Le 15 Octobre 2009 DOSSIER PRESSE WWW. toncorpsnestpasunepoubelle.com Sortie Internationale France / Canada / Belgique / Suisse Le 15 Octobre 2009 Auteurs : Aline Bossi Florent Lamiaux Editions Le Courrier du livre Contact

Plus en détail

Gina Sanders. Troubles du sommeil : banal... mais pas fatal!

Gina Sanders. Troubles du sommeil : banal... mais pas fatal! Gina Sanders Troubles du sommeil : banal... mais pas fatal! Tous concernés! De quoi s agit-il? encontrer ponctuellement des dif cultés pour s endormir, se réveiller en pleine nuit ou se retrouver debout

Plus en détail

LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE

LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE LE SOMMEIL: TRAITEMENT DE L'INSOMNIE Avant d aborder le sujet de l amélioration du sommeil, permettez-moi de vous présenter quelques faits concernant le sommeil. Plusieurs études ont démontré qu on a besoin

Plus en détail

Une journée du roi. Les secondes entrées : Il s agit des gens de qualité qui souhaitent voir le roi. Ils sont annoncés par l huissier.

Une journée du roi. Les secondes entrées : Il s agit des gens de qualité qui souhaitent voir le roi. Ils sont annoncés par l huissier. 1 Une journée du roi Vers 8 heures : Le premier valet de chambre réveille le roi en disant : «Sire, voilà l heure!» Les valets entrent et allument le feu, ils ouvrent les volets. Puis, le premier médecin

Plus en détail

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B.

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. Dates importantes 13 janvier: Réunion de l APÉ (19h, bibliothèque de l école) 14, 21, 28 janvier: Dîners chauds 14, 28 janvier: Bouts de choux

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

Aménagement d une cour d un lycée agricole

Aménagement d une cour d un lycée agricole Aménagement d une cour d un lycée agricole Renseignements. Structure porteuse : Lycée agricole de Challuy- EPL Challuy-Cosne-Plagny Standard : 03.86.21.66.00 Proviseure Adjointe M md Caroline Galmard :

Plus en détail

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH

Conseils. pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour les enfants, les adolescents et les adultes atteints de TDAH Conseils pour aider votre enfant atteint de TDAH Même si le traitement par VYVANSE peut permettre de gérer les symptômes du TDAH,

Plus en détail

Questionnaire aux parents sur l autonomie et l indépendance de l enfant au domicile

Questionnaire aux parents sur l autonomie et l indépendance de l enfant au domicile Questionnaire aux parents sur l autonomie et l indépendance de l enfant au domicile Ce questionnaire a pour but de mieux connaître les difficultés auxquelles sont confrontés dans leur famille les enfants

Plus en détail

Livret d accueil pour les futurs parents, les parents et les assistant(e)s maternel(le)s

Livret d accueil pour les futurs parents, les parents et les assistant(e)s maternel(le)s Livret d accueil pour les futurs parents, les parents et les assistant(e)s maternel(le)s Un livret, pour qui? Ce livret est destiné aux parents et futurs parents qui souhaitent trouver un mode de garde

Plus en détail

Descripteur global Interaction orale générale

Descripteur global Interaction orale générale Descripteur global Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses. Peut se décrire, décrire ce qu il fait, ainsi que son lieu d habitation. Interaction orale générale Peut interagir

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

Le restaurant scolaire est ouvert le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 12H05 à 13 H30 : Article 2 : ACCES AU RESTAURANT

Le restaurant scolaire est ouvert le lundi, mardi, jeudi et vendredi de 12H05 à 13 H30 : Article 2 : ACCES AU RESTAURANT COMMUNE DE NIVILLAC REGLEMENT INTERIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE ANNEE 2014-2015 ECOLE PRIMAIRE PUBLIQUE «LES PETITS MURINS» La cantine scolaire a pour objectif d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

Information au patient

Information au patient Information au patient Hôpital de jour médico-chirurgical Je vais subir une intervention chirurgicale en hôpital de jour, cela signifie que l intervention et le retour à domicile s effectueront le même

Plus en détail

Internet et bien d autres choses encore!

Internet et bien d autres choses encore! Informatique Internet et bien d autres choses encore! Programme des Ateliers Septembre 2014 à Mars 2015 ATELIERS D INITIATION Nouvelle formule Initiation à l ordinateur, à Internet et à la messagerie électronique

Plus en détail

EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS

EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS EN COLLABORATION AVEC LE SERVICE INFIRMIER DE LA SANTE SCOLAIRE DE L INSPECTION ACADEMIQUE DU DOUBS UN DISPOSITIF : 3 OBJECTIFS COMPLEMENTAIRES Apprendre... et habituer les enfants aux Apprendre... bonnes

Plus en détail

Sommeil et sport Dr. Arnaud PRIGENT (Pneumologue à St LAURENT) sport et sommeil 01/06/2010

Sommeil et sport Dr. Arnaud PRIGENT (Pneumologue à St LAURENT) sport et sommeil 01/06/2010 Sommeil et sport Structure du sommeil Au cours du sommeil, on repère 2 principaux types de sommeil : Le sommeil lent. Le sommeil paradoxal. Processus de régulation 3 processus: - circadienne (processus

Plus en détail

LIVRE BLANC 9 SEMAINES POUR PREPARER UN PROJET DE CRECHE EN FRANCHISE AVEC LA PART DE REVE

LIVRE BLANC 9 SEMAINES POUR PREPARER UN PROJET DE CRECHE EN FRANCHISE AVEC LA PART DE REVE LIVRE BLANC LA PART DE REVE - 9 SEMAINES POUR PREPARER UN PROJET DE CRECHE EN FRANCHISE AVEC LA PART DE REVE INTRODUCTION «Parce que créer une franchise, au- delà du projet professionnel, c est aussi un

Plus en détail

Trucs et astuces pour les devoirs et leçons

Trucs et astuces pour les devoirs et leçons Trucs et astuces pour les devoirs et leçons Pour les Parents Établissez une routine Identifiez avec votre enfant le moment le plus propice (ex : avant ou après le souper) ; Identifiez avec votre enfant

Plus en détail

Votre bébé a besoin de soins spéciaux

Votre bébé a besoin de soins spéciaux Votre bébé a besoin de soins spéciaux Ce guide se veut un document de référence afin de favoriser une meilleure compréhension de tous les aspects entourant la venue d un enfant prématuré ou malade. Il

Plus en détail

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Association d habitants et d acteurs du territoire (collectivités,

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

Règlement Intérieur. Restauration scolaire Centres de loisirs et d accueil périscolaire

Règlement Intérieur. Restauration scolaire Centres de loisirs et d accueil périscolaire Règlement Intérieur Restauration scolaire Centres de loisirs et d accueil périscolaire Service de la Restauration Scolaire Tél : 02 96 71 05 20 Restaurant Scolaire Règlement intérieur Pour la plupart des

Plus en détail

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement, MELS, novembre 2011 Page 1 Document

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS

ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS ACTIVITÉ 1 : LES ADJECTIFS POSSESSIFS 1. Choisis et entoure l adjectif possessif qui convient. a Je ne trouve pas mon / ma / mes lunettes. b Tu veux venir à son / sa / ses fête d anniversaire? c Nous n

Plus en détail

Toutes les animations sont gratuites et ouvertes à tous!

Toutes les animations sont gratuites et ouvertes à tous! Dossier de presse Semaine Européenne de la Réduction des déchets 16 au 24 novembre 2013 Concarneau Cornouaille Agglomération (CCA) a signé un Programme local de prévention en juillet 2011 en partenariat

Plus en détail

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT»

RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Page 1 ANNEE SCOLAIRE 2014/2015 RESTAURANTS SCOLAIRES COMMUNAUX RESTAURANT DU CENTRE DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT «RÉGLEMENTATION RELATIVE AU FONCTIONNEMENT» Le Maire de la Commune de Labouheyre, Vu l article

Plus en détail

Dossier pédagogique. Septembre 2002. Centre de la petite enfance La trotinette carottée

Dossier pédagogique. Septembre 2002. Centre de la petite enfance La trotinette carottée Dossier pédagogique Septembre 2002 Centre de la petite enfance La trotinette carottée TABLE DES MATIÈRES Page Accueillir un enfant Que pouvez-vous faire pour faciliter l intégration pour tout le monde?

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration

eduscol Santé et social Enseignement d'exploration eduscol Consultation nationale sur les programmes Projets de programmes de la classe de seconde générale et technologique Santé et social Enseignement d'exploration L'organisation de la consultation des

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Multi-Accueil Municipal l'espelidou 9 Boulevard du Général de Gaulle 81400 Carmaux Tèl : 05 63 76 62 24 PROJET EDUCATIF ET PROJET PEDAGOGIQUE Année 2011-2012 SOMMAIRE INTRODUCTION I/ Un accueil des familles

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION Pur etc. : un Fast Good A tout moment de la journée, PUR etc. propose des produits cuisinés comme à la maison, autour de fruits et légumes de saison, et fait de la qualité et la

Plus en détail

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg!

Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! Communiqué de presse Printemps 2015 Au printemps, les activités fleurissent au château du Haut-Kœnigsbourg! En cette saison printanière, accompagnés par une douce chaleur et de légères brises, les visiteurs

Plus en détail

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT

REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT REPONDRE AU BESOIN DE BOUGER CHEZ LE JEUNE ENFANT L enfant de deux, trois ans, a besoin de bouger pour développer ses capacités motrices. Aménagement des lieux dans l école et dans la classe La cour de

Plus en détail

Livret d accueil L ACCUEIL DE JOUR DE LA RÉSIDENCE PEN ALLE VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE

Livret d accueil L ACCUEIL DE JOUR DE LA RÉSIDENCE PEN ALLE VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE Résidence de Pen Allé Rue de Général Penfentenyo 29750 LOCTUDY Tel : 02.98.87.92.10 Fax :02 98 87 89 85 [email protected] Livret d accueil L ACCUEIL DE JOUR DE LA RÉSIDENCE PEN ALLE VOUS

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives

Résumé des modifications intervenues : simplification et clarification des actions descriptives Référence : PT/RES/006-B Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques, biologiques, chimiques et physiques lors des opérations d épluchage, lavage et désinfection des légumes terreux,

Plus en détail

Groupe de pilotage de la scolarisation des enfants de moins de trois ans - Département de l Yonne

Groupe de pilotage de la scolarisation des enfants de moins de trois ans - Département de l Yonne Groupe de pilotage de la scolarisation des enfants de moins de trois ans - Département de l Yonne Ce document a pour vocation de permettre aux écoles qui souhaitent accueillir l un des dispositifs de scolarisation

Plus en détail

Madame, Monsieur, André GILLES, Député permanent chargé de l Enseignement et de la Formation.

Madame, Monsieur, André GILLES, Député permanent chargé de l Enseignement et de la Formation. Madame, Monsieur, La santé est un bien précieux que chacun doit absolument apprendre à gérer au mieux de ses intérêts. Elle doit être prise sous tous ses aspects, c est-à-dire, non seulement comme l absence

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire.

Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Compte rendu de la réunion du 13 novembre 2014 Restauration scolaire et hygiène buccodentaire. Personnes présentes : M. le Maire, Guillaume MATHELIER, M. Quentin MAYERAT, Adjoint à l'éducation et à la

Plus en détail

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière

Loin de mes yeux. Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière Loin de mes yeux Chaque personne apprivoise la mort à sa façon, ce qui apporte à cette dernière expérience une dimension unique. Voici un guide tout simple, une carte routière pour vous montrer les chemins

Plus en détail

Compréhension de lecture

Compréhension de lecture o Coche pour indiquer si les phrases sont es ou o Paul et Virginie sont assis sur des fauteuils très confortables. o Virginie a une robe à pois. o Paul boit un café fumant dans une tasse rouge. o Virginie

Plus en détail

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan.

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. - 1 - SOMMAIRE 1. Définition de l APS acrosport 2. Caractéristiques de l APS 3. Références

Plus en détail

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux

Les petits pas. Pour favoriser mon écoute. Où le placer dans la classe? Procédurier. Adapter les directives. Référentiel Présentation des travaux Tombe facilement dans la lune (distraction interne) Compenser les déficits d attention des élèves ayant un TDAH : des moyens simples à proposer aux enseignants Line Massé Département de psychoéducation,

Plus en détail

Parties communes et services

Parties communes et services Parties communes et services Ergonomie pratique en 128 points CHECKPOINT 95 Mettre des vestiaires et des sanitaires à la disposition des employés pour garantir un bon niveau d'hygiène et de propreté. POURQUOI

Plus en détail

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique

ARRÊTÉ du. Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de seconde générale et technologique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Éducation nationale NOR : MENE1007267A ARRÊTÉ du Projet d arrêté fixant le programme d'enseignement de santé et social en classe de générale et technologique Le Ministre

Plus en détail

90 H.T. "Allégée" NOUVEAU. Formule

90 H.T. Allégée NOUVEAU. Formule NOUVEAU Formule Notre métier, vous accompagner et vous apporter les conseils et l amélioration de la qualité nutrionnelles de vos services. NOS ENGAGEMENTS : Vous aidez à concevoir des menus équilibrés

Plus en détail

Règlement de fonctionnement

Règlement de fonctionnement Règlement de fonctionnement Février 2013 1. GÉNÉRALITÉS...4 2. ADMISSION D UN ENFANT...4 2.1. Admission...4 2.2. Adaptation...5 2.3. Départ sur l initiative des parents...5 2.4. Exclusion...5 3. CALENDRIER

Plus en détail

En cause, un rythme biologique qui ne reçoit plus l'indicateur indispensable à sa bonne synchronisation : la lumière du jour.

En cause, un rythme biologique qui ne reçoit plus l'indicateur indispensable à sa bonne synchronisation : la lumière du jour. ORIGINES Saviez-vous que les astronautes séjournant à bord de la Station Spatiale Internationale voient le soleil se lever et se coucher toutes les 90 minutes? Oui. 16 fois par jour de quoi avoir du mal

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES I - RÈGLES GÉNÉRALES Article 1 - Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens.

Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ. Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. Rencontres au Castelnau ou.. quand les auteurs s en vont au champ Sandrine Trochet. Enseignante Castelnau Barbarens. 1,Un constat : Il existe de fortes inégalités entre les écoles quant à l accès à la

Plus en détail