La Cordée, ressource alternative en santé mentale. Bilan annuel et financier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Cordée, ressource alternative en santé mentale. Bilan annuel et financier"

Transcription

1 La Cordée, ressource alternative en santé mentale Bilan annuel et financier

2 La Cordée, RASM: CA du 17 décembre Produit par: Brigitte Campeau, Directrice générale Collaboration : équipe de travail 305, rue Dufferin Sherbrooke (Québec) J1H 4M5 Tél adm Tél service Courriel: Site Web: Facebook.com/lacordeerasm Notons que dans le présent document l utilisation du masculin remporte sur le féminin et ce de façon à alléger le texte

3 Table des matières BILAN ANNUEL ET FINANCIER Lexique... 3 Mot du président, Martin Robert... 4 Personnel à l administration... 5 Mission, principes directeurs et objectifs de La Cordée, RASM... 6 Le Conseil d administration, et l AGA... 7 L équipe de travail actuelle de La Cordée... 8 L accès et l information relative aux activités et services de l organisme... 9 Conseil des membres Accueil et profil des membres au Centre de jour de la rue Dufferin Plateau de travail occupationnel de la rue Wellington Les appartements supervisés de la rue Des Fusiliers Le réseau santé mentale et vieillissement Programme des activités de groupe au Centre de jour Les Activités «Par et Pour» les membres Programme d aide et d accompagnement social Comités de travail et Symposiums Programme d intervention au Centre de jour Semaine Nationale de la santé mentale Être au cœur de la communauté pour promouvoir la santé mentale Le bénévolat La formation continue du personnel Nos partenaires financiers Les engagements de La Cordée dans la communauté Orientations pour l année Bilan financier

4 BILAN ANNUEL ET FINANCIER Lexique RRCSME RRASMQ CDC ROC SMV CM PTO SHQ CACI Regroupement des ressources communautaires en santé mentale de l Estrie Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec Corporation de développement communautaire Regroupement des organismes communautaires Santé mentale et vieillissement Conseil des membres Plateau de travail occupationnel Société d habitation du Québec Centre d accès communautaire internet AQRP SAPA Association québécoise de réadaptation psychosociale Soutien à l autonomie, personnes âgées DAMIA CACSMV Demande d aide en contexte de maltraitance et d intimidation chez les personnes aînées Comité arrimage clinique santé mentale et vieillissement. 3

5 BILAN ANNUEL ET FINANCIER Mot du président, Martin Robert L année financière - a pris fin au moment où, en mars, l épidémie de COVID - 19 se propageait. Ce fut tout de même une année fort mouvementée pour La Cordée. Il faut souligner tout d abord le départ de Nicole Dallaire qui fut notre présidente durant 5 ans et administratrice de La Cordée durant près de vingt ans. L implication exemplaire de Nicole a permis à La Cordée de continuer à s enraciner au cœur de sa mission en misant sur l écoute et la réflexion de tous, membres, intervenants et administrateurs, pour nourrir le sens de nos actions. Merci Nicole! L année - aura vue aussi notre directrice Brigitte prendre la responsabilité de la présidence du RRCSME, ce qui a contribué à porter les valeurs de La Cordée à l extérieur et à soutenir l importance de la solidarité entre les organismes communautaires. Brigitte a su assumer ces fonctions sans jamais négliger la direction de La Cordée. La participation des membres, particulièrement au sein du conseil des membres et du C.A. a continuée d agir un peu comme un gouvernail. La Cordée continue sa route, devenant de plus en plus solidement ancrée dans son milieu, fière de ses acquis tout en cherchant continuellement à améliorer ses actions. En ce sens la réflexion sur la gestion participative, la mission et la programmation s est poursuivie durant -, entre autres avec la réalisation de deux symposiums. Cette démarche a été soutenue et nourrie par les membres du personnel qui réussissent, par leur engagement, à lui donner vie. En ces temps d incertitude je suis très confiant que La Cordée est plus que jamais une ressource incontournable pour soutenir les personnes en situation de vulnérabilité et je suis content de voir qu elle puisse continuer à s ajuster aux réalités changeantes. Martin Robert, Président 4

6 BILAN ANNUEL ET FINANCIER Personnel à l administration L équipe administrative de La Cordée se compose de trois (3) personnes. Brigitte Campeau, Directrice générale Solange Champigny, Technicienne comptable Marianne Lussier, Bureautique En poste depuis le 27 février ans Emploi permanant temps plein En poste depuis le 19 octobre ans Emploi permanent temps plein En poste depuis le 4 décembre ans Emploi contractuel temps partiel 5

7 BILAN ANNUEL ET FINANCIER Mission, principes directeurs et objectifs de La Cordée, RASM La Cordée, ressource alternative en santé mentale, accueille et soutient les personnes vivant des réalités, liées à la santé mentale ou d ordre émotionnel. Avec une approche alternative et communautaire, l organisme offre aux personnes qu elle soutient, des lieux d appartenance et différents types d interventions favorisant : l inclusion sociale, le renforcement des liens, l entraide, la participation citoyenne, ainsi que le soutien communautaire. Nos actions, qu elles soient de l ordre de la promotion en santé mentale ou de l accompagnement, visent l autonomie, la construction identitaire et l acquisition de nouvelles compétences. SES PRINCIPES DIRECTEURS La primauté de la personne. Une action axée sur l autonomie et la prise en charge des groupes et des individus. Une approche globale de la santé mentale. L enracinement dans la communauté. Un fonctionnement démocratique et une vie associative. Le désir de faire advenir une société plus juste, plus démocratique (visée de changement social, projet de société). Des collaborations librement consenties (partenariat). La reconnaissance et l exercice de la citoyenneté à part entière. SES OBJECTIFS Accueillir et accompagner les personnes dans leur souffrance émotionnelle. Aider les membres à développer des liens, leur estime d eux-mêmes et le sens des responsabilités afin qu elles occupent une place satisfaisante dans leur communauté. Favoriser le maintien des relations de collaboration entre les intervenants et les membres qui ont recours aux activités. Promouvoir la participation des membres à la définition ou à la réaffirmation de la mission, des orientations et des modes de fonctionnement de l organisme. Mettre en place plusieurs structures participatives pour favoriser une vie démocratique et une vie associative. Amener la communauté à être plus inclusive envers les membres qui sont aux prises avec des problèmes de santé mentale. Soutenir, s impliquer et sensibiliser face aux déterminants sociaux de la santé mentale. Intervenir sur les facteurs de risque, de protection et des liens de la personne. 6

8 Le Conseil d administration, et l AGA Comité exécutif : Présidente: Martin Robert, retraité, exgestionnaire au CIUSSS de l Estrie- CHUS. Vice-président: Jacques Proulx, sociologue, retraité. Trésorière: Danielle Bolduc, éducatrice spécialisée Secrétaire: Christian Dumas Laverdière, spécialiste en activité clinique au CIUSSS de L Estrie-CHUS, travailleur social Administrateurs issus du collège électoral de la communauté: Jacques Caillouette, professeur en travail social, Université de Sherbrooke Administrateurs issus du collège électoral de l équipe de travail: Jean-Francois Beaudoin, intervenant au plateau de travail occupationnel Administrateurs issus du conseil des membres : nommés en octobre Tommy Lacroix Pierre Carbonneau Jean-Marc Laprade En -, le conseil d administration a tenu 6 rencontres ordinaires et le comité exécutif s est réuni 10 fois. 29 personnes ont assisté à la dernière assemblée du 20 juin qui d ailleurs fut précédée d une assemblée générale extraordinaire (AGE) pour les modifications aux règlements généraux. Le rapport annuel des activités et les états financiers vérifiés ont été adoptés par les membres présents en règle de la corporation. L assemblée a ratifié les actes du conseil d administration. Au 31 mars, la corporation de La Cordée est composée de 32 membres soit 10 personnes du collège électoral de la communauté, 3 personnes du collège électoral des membres du personnel et 19 personnes du collège électoral des membres usagers. 7

9 L équipe de travail actuelle de La Cordée Centre de jour Brigitte Campeau, directrice générale Solange Champigny, technicienne comptable Marianne Lussier, secrétaire technique Micheline Bouchard, intervenante responsable du Réseau SMV Aminata Wade, intervenante, responsable de l accueil Ivanne Léon-Jestin, intervenante satellite Pierre Bigonnesse, technicien dans le milieu de vie Camille Péloquin, intervenante responsable du programme «Par et Pour» les membres Yvanie Trudel, intervenante responsable du programme PASS-Action Employée contractuelle : France Descôteaux, professeure de chant Plateau de travail occupationnel Jean-François Beaudoin, intervenant Rémi Laflamme, intervenant Appartements supervisés Pierre Bigonnesse, responsable Dans ses trois (3) points de services, La Cordée compte onze (11) employés rémunérés et une personne ressource non rémunérée. 8

10 L accès et l information relative aux activités et services de l organisme Adresses Heures Accessibilité Centre de jour 305 rue Dufferin Sherbrooke du mardi au vendredi de 8h30 à 16h semaines par année Plateau de travail occupationnel 46 rue Wellington Nord Sherbrooke du mardi au vendredi de 8h30 à 16h semaines par année Appartements supervisés 390 à 400 rue Des Fusiliers Sherbrooke services 24 / 7 52 semaines par année Réseau SMV 305 rue Dufferin Sherbrooke du mardi au vendredi de de 8h30 à 16h semaines par année 9

11 Conseil des membres Le conseil des membres (CM) se compose de sept (7) membres de la ressource élus par les membres lors d une élection chaque mois d octobre. Ils élisent entre eux les trois membres qui représenteront le conseil des membres (CM) au conseil d administration (CA). Nous vous présentons les neufs (9) membres qui se sont investi entre le mois d octobre à octobre. Mireille Daniel Marco Véronique Tommy Charles Anne Gaétan Monique 10

12 Accueil et profil des membres au Centre de jour de la rue Dufferin Aminata Wade est l intervenante responsable du programme accueil et intégration des nouveaux membres et celle-ci est accompagnée de Ivanne Léon-Jestin, intervenante satellite. Principales caractéristiques des membres au Centre de jour Membres actifs Hommes Femmes Moyenne d'âge Logement autonome Ressources spécialisées Conjoint Sans conjoint 74% 86% 91% 20% 11% 9% Le Centre de jour a actuellement 190 membres actifs. Soit 99 femmes et 91hommes. La moyenne d âge des membres actifs est de 53 ans. 86% des personnes vivent en logement autonome et 11 % vivent en ressources spécialisées. 91% des membres sont sans conjoint et vivent seul. 11

13 Ivanne Jestin-Léon Durant la dernière année, le Centre de jour a accueilli 46 nouvelles personnes. Cependant, 107 entrevues d accueil ou références téléphonique ont été réalisées. Voici quelques autres données spécifiques à l accueil des nouveaux membres : 43% (49% l an dernier) des demandes de services sont faites par le biais des établissements public (CIUSSS de l Estrie-CHUS, Emploi Québec) 31% (14% l an dernier) directement de la communauté (médias, famille, membres de La Cordée) et 26 % des références non-mentionnées par la personne. 6% consultent une ressource communautaire, autre que La Cordée. 53% consultent un psychiatre. 51% n ont pas de médecin de famille. 64% de nos membres consultent des professionnels du réseau autres que leur médecin ou leur psychiatre. 12

14 Plateau de travail occupationnel de la rue Wellington Deux (2) intervenants travaillent au PTO, Jean-François Beaudoin et Rémi Laflamme. Danielle Bolduc nous a quittée en août. Le Plateau de travail occupationnel est situé au 46, rue Wellington Nord. En fait, il s agit d un milieu de travail adapté favorisant le développement de la pré employabilité des personnes diagnostiquées avec des troubles modérée et sévères en santé mentale. 84 participants peuvent s impliquer à La Friperie où à l atelier de travail. Nos objectifs en intervention sont de développer le potentiel des personnes par des méthodes éducatives et ce, tout en favorisant la stimulation au travail. Lorsque nécessaire, l équipe de trois (3) intervenants apporte du soutien psychosocial, en collaboration avec le CIUSSS de l Estrie-CHUS, dans le but de favoriser le maintien de la santé. Nouveauté : Le Centre Lemaire de l École de gestion de l UdeS Le Plateau de travail à développer un partenariat avec le Centre Lemaire en accueillant six (6) étudiants afin de réaliser une étude de marché pour le développement de partenariats auprès d entreprises ou organismes. Le PTO a besoin d obtenir des contrats dans la communauté et ainsi mettre en action ses participants. Un rapport a permis d émettre certaines recommandations qui seront considéré durant la prochaine année. Recommandations : Un visuel (dépliant) présentant La Cordée et pouvant être distribué aux entreprises. Le développement d un outil marketing axé sur les réseaux sociaux (Instagram). Des recommandations d autres outils potentiels pouvant être mis en place. L élaboration d une démarche de sollicitation de partenaires en lien avec les outils présentés. 13

15 Statistiques Données Taux de Nb de pers. desservies Profil des participants en 2018-: 48 femmes et 28 hommes, avec une moyenne d âge de 54 ans. fréquentation : nombre de présences sur le nombre de places disponibles. Profil des participants en -:51 femmes et 31hommes, avec toujours la même moyenne d âge de 54 ans. Nouvelles personnes Nb de pers. par semaine Nb de présences Taux d occupation 79% 83% Taux d assiduité 77% 75% Taux de fréquentation 61% 61% Taux d'occupation : nombre de places assignées sur le nombre de place disponible. Taux d'assiduité : nombre de présences sur le nombre de places assignées Nb de plages horaires par semaine

16 Fait à noter des changements suivant au courant de l année : à partir du 2 septembre, fermeture les mercredis matin, afin que l équipe de travail du Plateau de travail puisse assister aux réunions d équipe de l ensemble du personnel. Les places disponibles, aux participants, passent de 96 à 84 à ce moment. À partir du 4 novembre, nous ouvrons une nouvelle plage horaire les lundis après-midi (lundi créatif) qui peuvent accueillir 10 personnes sur inscription. Nous passons donc de 84 plages horaires à 94. Au courant de notre année fiscale -, nous avons accueillis ou ré accueillis un total de 18 personnes. De ces 18 personnes, 8 personnes faisaient un retour avec nous. Donc, 10 nouvelles personnes référées, 5 par le CIUSSS de l Estrie-CHUS, 4 du Centre de jour et 1 par un participant. En moyenne, 41 personnes différentes ont fréquenté nos activités au courant de l année ce qui représente une diminution de 5 personnes par rapport à l an passé (46). En moyenne, 52 présences par semaine ont été observées soit une diminution de 3 présences par rapport à l an passé. Il faut cependant noter une stabilisation en comparaison au 3 dernières années. Nous avons desservi 77 personnes différentes au courant de l année incluant, les participants réguliers, les rencontres d accueil et les visites du milieu. Nous avons poursuivi nos semaines thématiques (animation de thèmes autour du développement personnel, du développement socioprofessionnel, de l actualité et du partage) Nous observons encore une belle réponse de nos participants. Nous comptabilisons 533 présences à ces animations. Stagiaires La Plateau de travail à accueillis 10 stagiaires durant l année: Mégane (Tech. Policière., 14 heures) Véronique (Tech. Éd. Spé., 190 heures) Marie-Pier (Trav. Social) Victoria (Tech. Éd. Spé, 255 heures) Maude (Tech. Trav. Soc, 315 heures) Valérie (Bac. Psycho., 50 heures) Gabrielle (Bac. Psycho-Ed, 140 heures) Alexandre (Tech. Trav. Soc., 311 heures) Vivianne (Tech. Éd. Spé., 258 heures) Yan (Tech.Policière, 20 heures) 15

17 Moyenne des présences et d absences, par semaine, pour les années 2013 à Moyenne de présences Moyenne d'absences Moyenne des taux de fréquentations, d occupations et d assiduités pour les années 2013 à Taux de fréquentation 79% 75% 71% 67% 61% 60% 61% Taux d'occupation 95% 97% 92% 85% 79% 80% 83% Taux d'assiduité 83% 79% 78% 78% 77% 75% 73% Taux de fréquentation Taux d'occupation Taux d'assiduité Nombre de nouvelles personnes pour les années 2013 à. 120% 100% 80% 60% 40% 20% 0% 95% 97% 92% 79% 83% 75% 79% 85% 78% 78% 79% 80% 83% 71% 77% 75% 67% 73% 61% 60% 61% Taux de fréquentation Taux d'occupation Taux d'assiduité 16

18 Les appartements supervisés de la rue Des Fusiliers Édifice de six (6) appartements dont cinq (5) supervisés, en partenariat avec la SHQ. Marie Joyal, adjointe à la direction, responsable du programme remplacé par Brigitte Campeau, directrice générale. séjourné dans les appartements supervisés de La Cordée, soit 5 hommes et 5 femmes. Dans la dernière année, L équipe de travail a réalisé dans le cadre de ce 13 demandes en hébergement ont été traitées par le comité de sélection. Demandes Au 1er avril 2018 Taux d occupation de 100% 22 demandes 16 acceptations 10 attributions 4 refus 2 désistements 3 en attentes 2 refus d un logement par les personnes Demandes - Au 1er avril Taux d occupation de 100% 13 demandes 10 acceptations 10 attributions 1 refus 0 désistement 0 en attente 2 manques d information et pas de retour des personnes nos appartements supervisées, 5 se sont installées dans des logements autonomes. Pierre Bigonnesse, étudiant finissant à la technique de travail social, est responsable des appartements, les soirs et fins de semaine depuis fin décembre

19 Le réseau santé mentale et vieillissement Micheline Bouchard, intervenante, responsable du programme. Le programme Santé Mentale et Vieillissement (SMV) est un programme spécifique ayant pignon sur rue au Centre de jour. Il vise à supporter les organisations offrant des services et des soins aux personnes aînées vivant avec une problématique de santé mentale, d ordre émotionnel ou en situation de vulnérabilité afin d agir en amont. Il a pour but l harmonisation des services dans la communauté avec l appui des établissements de santé et des services sociaux, des organismes communautaires et des résidences privées. Le principal objectif du programme est d assurer l accès aux services et activités aux personnes aînées ciblées par ce programme. Durant la dernière année, et ce, dans le but de mieux faire connaître son offre de service, le réseau SMV a misé sur le développement de partenariats tout en maintenant ses activités existantes. Afin de réaliser ce mandat, l intervenante travaille en étroite collaboration avec les différents partenaires qui offrent des services aux personnes aînées. Partenariats avec les résidences privées Nous avons travaillé en partenariat avec quatre résidences privées : La résidence Portland, l Auberge Brooks, l Hôtellerie Beauséjour et le Pavillon Rock Forest. Nous nous sommes engagés à accueillir, supporter et accompagner les résidents de ces établissements au travers leurs différents besoins. Parallèlement, nous avons offert une aide précieuse aux employés en ce qui touche l intervention auprès de personnes aînées présentant des troubles de santé mentale ou d ordre émotionnel- Nous avons également favorisé la participation de membres impliqués de La Cordée désirant s impliquer à l animation d activés auprès des résidents, ceux-ci étaient accompagné de l intervenante. De plus, des bénévoles ont réalisés des activités d arts, de bingo, de jeux de poches et autres jeux de sociétés. Quoique notre mandat n est pas d intervenir, nous avons tout de même soutenu deux personnes aînées en intervention. 18

20 Formation et partenariat avec les organismes Au cours de l année ciblée par ce bilan, des partenariats ont été maintenu et d autres se sont créés. Plus particulièrement dans notre participation à des comités de travail. Comité SMV issu de la Table de concertation secteur personnes aînées de Sherbrooke dans le but de présenter au CIUSSS de l Estrie-CHUS un portrait présentant les trous de services pour les personnes aînées vivant avec une problématique en santé mentale. Membre actif de la Table de concertation secteur personnes aînées de Sherbrooke. Comité consultatif pour le projet de recherche sur la maltraitance psychologique et financière envers les personnes aînées ayant des incapacités au Québec. Projet piloté par la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées en partenariat avec le CIUSSS de l Estrie-CHUS. Groupe de travail pour le maintien des services et le respect des droits des personnes aînées en résidences privées, piloté par l AQDR Sherbrooke, association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées ainsi que les personnes aînées. Pour le volet formation, aucune formation n a été donné durant cette période, cependant quelques organismes communautaires ont manifesté leur intérêt à recevoir une formation. Comité arrimage clinique santé mentale et vieillissement (CACSMV) La première année de vie de ce comité se déroule très bien. À ce jour, nous avons tenu six rencontres dont notre rencontre de démarrage ainsi que trois rencontres régulières, une rencontre de codéveloppement et une rencontre de transfert de connaissances (les représentantes de l ACTE Estrie et de Secours Amitié sont venus nous présenter leurs approches et Sercovie est venue nous parler de la fatigue de compassion). Sur ce comité siège neuf (9) organismes communautaires ainsi que trois (3) représentantes des secteurs santé mentale et soutien à l autonomie des personnes âgées (SAPA) du CIUSSS de l Estrie-CHUS. En moyenne, quatorze (14) participants ont assistés à chaque rencontre. De plus, nous avons reçu des invités qui sont venus nous présenter leurs services dont les services psychosociaux généraux du CIUSSS de l Estrie-CHUS. D autres invités sont prévus pour les rencontres ultérieures. Concertation (promotion, représentation) Nous rencontrons les organisations pour leur présenter le réseau SMV en vue de développer le réseau des partenaires et établir des offres de services personnalisées qui peuvent prendre diverses formules. La Concertation se fait en continue et les contacts se font régulièrement à l intérieur des comités où le réseau SMV siège et à l intérieur des activités dont l intervenante participe. 19

21 Support conseil Plusieurs organismes partenaires se sont prévalus de ce service. Celui-ci consiste à accompagner les intervenants ou autres employés qui veulent recevoir du soutien sur des situations qu ils ont jugé difficiles. Nous avons pris le temps de répondre à leurs questions et ensemble avons travaillé sur des pistes de solutions lorsqu opportun. Comme le développement de partenariats fut accru au cours de la période ciblée par ce bilan, les heures de support conseils ont doublé en rapport avec l année d avant. Majoritairement, les appels proviennent des organismes communautaires, du CIUSSS de l Estrie-CHUS et une très belle collaboration s est établie avec les deux travailleuses de milieu de DIRA Estrie et de Sercovie. Celles-ci couvrent les secteurs de Fleurimont et Mont-Bellevue et la popote roulante de Sercovie. 20

22 Programme des activités de groupe au Centre de jour Activités Présences Présences - Activités d apprentissage Activités socioéducatives Consultation dans le milieu de vie et Symposium Groupe d entraide Journée citoyenne Groupe d intégration et de bienvenue Chorale et SSM Non comptabilisé 198 Cours d informatique Non comptabilisé 14 Types de repas Présences Présences - Dîners BBQ estivaux Dîners communautaires Soupes des mardis et jeudis 811 1,021 1,149 1,096 Dîner de Pâques Dîners salades Totaux 2, 412 2,710 21

23 Données au Centre de jour Références du CIUSSS Présences aux repas 29% 29% 27% 23% 21% 19% 19% 20% 18% 17% 3,642 3,204 4,067 4,161 3,279 3,903 4,161 3,491 2,412 2,502 Camille Péloquin Les Activités «Par et Pour» les membres Marie Joyal, était l intervenante, responsable du programme, remplacée par Camille Péloquin. Il y a eu 1,822 présences aux activités initiées et organisées par les membres. (2,611 présences en ). Les membres s impliquent au sein de l organisme et ont vu, avec le support de l équipe de travail, à réaliser 27 formes d activités (41 activités en 2018-) dont plusieurs d entre-elles se sont répétées durant l année. La volonté de créer des activités chez nos membres demeurent quoique la diminution des présences à ces activités soit de l ordre de 789 présences. NOUVEAUX PROJETS : À livres ouverts : Collaboration avec l AQRP et Usagers entraîneurs Voici quelques-unes des activités réalisées durant l année: gestion de la bibliothèque; organisation et participation à l exposition annuelle des artistes et artisans de La Cordée; participation à l organisation des journées citoyennes; réunions mensuelles du conseil des membres; planification et organisation des vendredis thématiques; ateliers d arts divers, notamment des ateliers d aquarelle et de dessin; gestion de la cantine; comités : jardinage, journal et de bienvenue; ateliers de chants et musique; collaboration à toutes les fêtes thématiques de l année; et bien plus 22

24 Programme d aide et d accompagnement social Pierre Bigonnesse, était l intervenant, responsable du programme remplacé par Yvanie Trudel. Actuellement, Pierre est technicien dans le milieu de vie du Centre de jour. Depuis plusieurs années, La Cordée collabore au développement de l employabilité avec Emploi Québec. Le PAAS-Action, programme d aide et d accompagnement social, propose un processus de réintégration au marché du travail tenant compte des forces et limites des participants. La Cordée assure un environnement adapté aux réalités des personnes et met en place des mesures d accompagnement visant à développer des habiletés personnelles et professionnelles. Les postes (12) Aide-cuisiniers à la Mijoterie (2) Responsable des activités sociales (1) Réceptionniste (3) Responsable à l accueil et à l intégration des nouveaux membres et animateur loisirs (1) Responsable à la bureautique (1) Responsable au CACI Centre d aide communautaire internet (1) Responsable de l entretien et de la maintenance (3) Les accomplissements et les suites 14 personnes différentes ont participé au programme durant l année. 10 personnes occupaient un poste en date du 31 mars. Il y avait donc 2 postes vacants. Le temps consacré aux participants et la gestion du programme totalise plus de 910 heures. Ces heures équivalent à 17.5 heures par semaine soit ½ poste de travail. 23

25 Témoignage d une participante Ma participation à ce programme de réinsertion socioprofessionnelle est une belle expérience de travail dans un milieu humain. Je me sens bien intégrée au sein de l organisme car les membres, le personnel et les bénévoles m acceptent tel que je suis. Tout ce que j expérimente me permet d accroître ma confiance en moi et en mes compétences, bien au-delà de mes attentes. Enfin, apporter ma contribution à la mission de La Cordée est très valorisant pour moi. Chantal Bouffard, en secrétariat depuis le 13 août. Comités de travail et Symposiums En continuité avec la démarche de réorganisation entreprise en nous avons vu à l actualisation de notre plan d action pour les deux (2) prochaines années. Pour ce faire nos différents comités de travail ont travaillés à l actualisation de nos objectifs. Comité mandats du CM Comité de travail composé de trois (3) membres soit Mireille, Monique et Tommy, assisté de Brigitte Campeau, directrice générale. Ce comité à tenu 10 réunions pour finaliser ses travaux. Travaux: mise à jour des règles de fonctionnement du conseil des membres (CM); refonte du dépliant promotionnel; mise en place d un poste d agent de liaison et réalisation de la description de tâches. À suivre en 2021: pochette d information; travaux sur l organigramme en partenariat avec le comité gouvernance. 24

26 Comité des politiques internes Ce comité composé de Jean-Francois Beaudoin, intervenant de Solange Champigny, technicienne comptable, de Jacques Proulx, membre du CA et de Brigitte Campeau, directrice générale. Ce comité a tenu six (6) réunions. Travaux: réalisation et adoption par le CA de la politique du harcèlement psychologique ou sexuel au travail; finalité des travaux sur l équité salariale; modifications et adoption par le CA de la politique de gestion des ressources humaines; modifications et adoption par le CA du code d éthique; révision des postes et descriptions de tâches. À suivre en 2021: poursuite des travaux concernant la politique de gestion des conflits; poursuite des travaux sur les descriptions de tâches; études et révision de l échelle salariale; actualisation du fonds collectif des employés; mise en place de la politique de gestion du cannabis. Comité gouvernance Ce comité composé de Jacques Proulx du CA, de Monique du CM, de Danielle Bolduc, employés à ce moment ainsi que de Brigitte Campeau, directrice générale a tenu quatre (4) réunions. Travaux : L objectif principal de ce comité est de bonifier la Politique du travail en considérant l ensemble des travaux des comités et ce en fonction de la gestion participative, de l implication des membres ainsi que de l approche alternative. sondage des connaissances quant à la définition des rôles des instances et des principaux acteurs (Assemblée générale, CA, équipe de travail et le conseil des membres); jasons d imputabilité; confirmation du mode de gestion. À suivre en 2021 : création de l organigramme; bonification du guide de gestion des ressources humaines. 25

27 Comité promotion Ce comité composé de Rémi Laflamme, intervenant de Tommy du CM, de Jacob Hamelin Lucas, bénévole, de Annie, membre et de Brigitte Campeau, directrice générale a tenu huit (8) réunions. Travaux: refonte du site Web de La Cordée; mise à jour des outils promotionnels; révision du logo; affichage extérieur au Centre de jour; la gestion du Facebook général de La Cordée et implantation d un Facebook au Plateau de travail occupationnel. À suivre en 2021 : aucun de ses mandats est actuellement terminés. Symposiums La Cordée a tenu deux (2) symposiums durant l année -. À ce moment, chacun des comités devaient faire rapport de ses travaux et recueillir les commentaires des participants afin d assurer la poursuite de leurs travaux. Symposium 1 Symposium 2 Le 27 novembre Le 26 février Participation de 20 personnes Participation de 19 personnes Thème : En voiture Thème : La confiance 26

28 Programme d intervention au Centre de jour Types d intervention 2018 Régulière (suivis personnalisés) Ponctuelle Soutien communautaire 16 3 Urgence, crise et post-crise 14 9 Hébergement Présence terrain milieu de vie 1,730 2,061 Animation de groupe Concertation réseau Concertation interne Co-développement TOTAUX 3,175 heures 3,974 heures Augmentation de 799 heures Relation d aide par programme au Centre de jour Accueil Support aux familles 2 3 Intervention ,974 Insertion sociale par le travail TOTAUX 4,125 heures 5,362 heures Augmentation de 1,237 heures. 27

29 Semaine Nationale de la santé mentale En raison du confinement face à la COVID 19, les activités de la semaine nationale de la santé mentale ont dû être annulées. Cependant, notre chorale supervisée par France Descôteaux, professeur de chants a tout de même mis en pratique dès l automne ce spectacle. L équipe de travail assistée d Annie P., membre ont toutefois décidé de mettre en place un groupe des Entendeurs de Voix dès l automne. Ce groupe sera poursuit par la mise en place d une pièce de théâtre écrite par Annie P. et intitulée «La lettre». La production sera faite durant le mois d octobre Être au cœur de la communauté pour promouvoir la santé mentale Médias de communication : Facebook, site internet et entrevues avec les médias locaux. La Cordée a 863 abonnés à sa page Facebook. Nous sommes heureux de constater que c est ajouté 50 personnes dans la dernière année. etc. La Cordée travaille actuellement à la refonte de son site WEB et de l ensemble de ses outils promotionnels tel que dépliant, carte d affaires Dans la mesure du possible, nous répondons positivement à l appel de formation, de présentation de l organisme ou de participation à des conférences pour les sujets relatifs à la santé mentale. Kiosque de La Cordée. Dépliants de nos différents programmes services chez nos partenaires communautaires et institutionnels. Envoi de notre programmation bimensuelle aux partenaires. Visite de notre organisme et de ses points de services aux établissements d enseignements et à des intervenants de la communauté. 28

30 Le bénévolat Durant la dernière année deux intervenantes ont investies du temps dans l accueil, l intégration et le support des bénévoles soit Aminata Wade et Micheline Bouchard. Depuis plusieurs années, notre organisme accueille annuellement plusieurs bénévoles ayant à cœur l accompagnement en santé mentale. Ces derniers participent au mieux-être des membres en assurant une belle présence dans le milieu de vie du Centre de jour et du Plateau de travail occupationnel et également lors des activités extérieures auprès des aînés. Portrait de l implication de nos chers bénévoles Socialisation et discussion avec les membres au sein du milieu de vie tout en respectant la philosophie de l approche alternative. Animation de milieux de vie dans des résidences pour personnes âgées. Participation au Comité de Noël et à la fête de fin d année des membres. Apport au maintien d un cadre de vie sain et accueillant : nettoyage du terrain de Centre de jour, ramassage des feuilles mortes, aide à la tonte de gazon, au déneigement, etc. Support à la Mijoterie : laver la vaisselle, nettoyer la cuisine, préparer des repas (soupes et dîners communautaire). Support à la Mijoterie à titre de commissionnaire : faire des courses pour différents besoins d achats (produits alimentaires, ustensiles, etc). Implication au sein du Conseil d administration et du Comité exécutif. Réalisation d ateliers de Yoga. Nos bénévoles sont des personnes exceptionnelles qui font partie intégrante de la superbe équipe de La Cordée! «On ne peut rien faire de mieux comme bénévolat que d'aider à rêver» Romain Gary 29

31 La formation continue du personnel Formation urgence Vie Éclairage des théories de l attachement et thérapie basée sur la mentalisation auprès des personnes présentant un trouble de personnalité Réalisation de Deux (2) Symposiums Lac à l épaule : la thématique de la gouvernance et le mode de gestion de La Cordée. Trois (3) demi-journées d orientation / réflexion de l équipe, CA et CM Intervenir auprès de la personne suicidaire à l aide des bonnes pratiques L animation participative Dîner causerie : Vu d ensemble sur le projet de revitalisation du Centre-Ville Gestion autonome de la médication (GAM) Formation SAGE, en ligne Quatre (4) rencontres de Codéveloppement Enrichir l équipe avec la couleur de chacun et dynamique de consolidation de l équipe. Espace de création 1 : La trousse de survie du gestionnaire de bénévoles Intervenir en santé mentale : Rétablissement, résilience et développement du pouvoir d agir. Urgence ou priorité Colloque: Les entendeurs de Voix Déjeuner échange : pour une vie associative et démocratique dynamique 30

32 Nos partenaires financiers La Fondation J. Armand Bombardier, fidèle à notre cause depuis plusieurs années. Tous les donateurs (particuliers et entreprises) qui ont contribués au succès de notre campagne de financement corporative. Les retraités de Bell Canada qui offrent un souper de Noël aux membres de La Cordée depuis plus de 20 ans. La Fondation Laure-Gaudreault appuie financièrement le Réseau santé Mentale et Vieillissement. (SMV) Notre bailleur de fonds qu est le CIUSSS de l Estrie-CHUS, relevant du MSSS. DRHC Canada pour nos emplois d été. (Carrière été) Direction régionale de Services Québec Estrie pour l accueil de personne en développement de l employabilité soit nos douze (12) postes au Programme PAAS- Action. 31

33 Les engagements de La Cordée dans la communauté La Cordée investie temps et énergie au niveau local, régional et national. Collaboration étroite avec Pro-Def Estrie et l Association des groupes d intervention en défense de droits en santé mentale du Québec (AGIDD-SMQ) pour organisation d activité ayant pour thème : Repenser l «exception» en santé mentale Membre de la corporation et du comité finances de la Coop de solidarité Les Haubans dont La Cordée est fondatrice. Membre du Regroupement des ressources communautaire, le ROC Estrie Moisson Estrie, support à la Mijoterie Table de concertation contre l appauvrissement (TACA) Comité SMV (CIUSSS de l Estrie-CHUS /SAPA et santé mentale) Membre de soutien Arrimage Estrie Membre de la Chambre de commerce de Sherbrooke Participation à la campagne régionale de prévention des MTS avec la santé publique. Regroupement des ressources alternatives en santé mentale du Québec (RRASMQ) Comités des pratiques Comité de rédaction du journal L Autre Espace Regroupement des ressources communautaires en santé mentale de l Estrie (RRCSME) Comités : Centre de crise Membre du comité exécutif Brigitte Campeau, directrice générale à la présidence du RRCSME de octobre à novembre ) Association québécoise de réadaptation psychosociale (AQRP) Le Pavois Comités insertion socioprofessionnel (2 comités) Membre actif de la Table de concertation secteur personnes aînées de Sherbrooke. Comité consultatif pour le projet de recherche sur la maltraitance psychologique et financière envers les personnes aînées ayant des incapacités au Québec. Projet piloté par la Chaire de recherche sur la maltraitance envers les personnes aînées en partenariat avec le CIUSSS de l Estrie-CHUS. Groupe de travail pour le maintien des services et le respect des droits des personnes aînées en résidences privées, piloté par l AQDR Sherbrooke, association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées ainsi que les personnes aînées. 32

34 Orientations pour l année Centre de jour Poursuite des mandats des divers comités de travail interne. 1. Comité des politiques internes 2. Comité gouvernance 3. Comité promotion 4. Comité CM 5. Comité formation Demande de financement et implantation du soutien communautaire Plateau de travail occupationnel Suivis aux recommandations émises par le Centre Lemaire de l École de gestion de l Université de Sherbrooke. Développer des partenariats pour l obtention de contrat à l atelier de travail. Créer des opportunités de développement personnel et socioprofessionnel pour nos participants. Appartements supervisés Planification du prochain plan quinquennal. Suivis sur le plan pluriannuel d intervention. Aménagement d un espace commune extérieur favorisant la vie associative des locataires. Promotion de la santé mentale Suivis du processus pour produire la pièce de théâtre en octobre 2021, en suivi à l implantation du groupe des Entendeurs de Voix. 33

35 Bilan financier - 34

36 35

37 36

38 37

39 38

40 39

41 40

42 41

43 42

44 43

45 44

46 45

47 46

48 47

49 48

50 49

51 50

52 51

53 52

54 53

55 54

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue...

La réinsertion sociale. Pour que la rue ait une issue... La réinsertion sociale Pour que la rue ait une issue... La philosophie d intervention du service de réinsertion sociale de la Maison du Père repose sur une approche de réduction des méfaits. Elle prône,

Plus en détail

Partenariat patient-pair aidant-équipe soignante, un trio gagnant favorisant l espoir du rétablissement.

Partenariat patient-pair aidant-équipe soignante, un trio gagnant favorisant l espoir du rétablissement. Partenariat patient-pair aidant-équipe soignante, un trio gagnant favorisant l espoir du rétablissement. Automne 2014 MOT DE BIENVENUE ET PRÉSENTATION DES FORMATRICES Réjeanne Bouchard Guylaine Cloutier

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Madame Lisette Côté Madame Guylaine Jacques Madame Renée Lessard Monsieur Charles Vachon Monsieur Rock Carrier Monsieur Richard Fauchon

Madame Lisette Côté Madame Guylaine Jacques Madame Renée Lessard Monsieur Charles Vachon Monsieur Rock Carrier Monsieur Richard Fauchon PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL TENUE LE 11 NOVEMBRE 2013, À 19 HEURES 30 À L ENDROIT ORDINAIRE, SOUS LA PRÉSIDENCE DE MONSIEUR HECTOR PROVENÇAL, MAIRE, ET À LAQUELLE ÉTAIENT PRÉSENTS LES

Plus en détail

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009 Rapport annuel 2008-2009 2009 Une grande équipe Le personnel : www.servicesjuridiques.org Présenté le 2 juin 2009 Le Conseil d administration - 10 citoyen(ne)s - 2 groupes communautaires - 1 représentante

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée?

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Hélène Le Brun, conseillère septembre 2007 D-11815 Centrale des syndicats du Québec

Plus en détail

La participation citoyenne et la politique locale

La participation citoyenne et la politique locale La participation citoyenne et la politique locale Comment sommes-nous arrivés à s intéresser à la participation citoyenne? Avant l arrivée du Plan de Cohésion Sociale à Waremme (avril 2008), nous étions

Plus en détail

La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale

La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale La reddition de comptes dans le cadre du soutien à la mission globale Programme de soutien aux organismes communautaires SERVICES SOCIAUX Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé

Plus en détail

coopératives d habitation

coopératives d habitation Répertoire des coopératives d habitation dans le quartier Rosemont à Montréal 2 Les coopératives d habitation Qui vit dans une coopérative Qu est-ce qu une coopérative C est une personne morale regroupant

Plus en détail

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE!

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! ... e i o J é t i C! e r i r à r u e o Le C UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! EMPLOIS 2015 Le sourire, c est dans notre nature! 28, chemin des Cascades Lac-Beauport (Québec) G3B 0C4 Téléphone : (418) 849-7183

Plus en détail

École Le Petit Prince

École Le Petit Prince École Le Petit Prince 44, rue de Juan-les-Pins, Gatineau (Québec) J8T 6H2 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Procès verbal Mercredi 9 octobre 2013, à 19 h Sont présents : André Côté Parent Katya Coulombe Parent Martine

Plus en détail

21 novembre 2014. Programme de commandite

21 novembre 2014. Programme de commandite 21 novembre 2014 Programme de commandite Mot des présidents d honneur Daniel Proul & Ray Jr Courtemanche C est un réel plaisir pour nous de nous associer pour une deuième année consécutive à la soirée

Plus en détail

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES PRÉAMBULE La Ville de Magog met les salles du centre communautaire, de l Espace culturel de Magog ainsi que la salle communautaire d Omerville à la disposition des organisations

Plus en détail

Compte- rendu de la 6 ième Assemblée générale régulière de l APRES-INRS

Compte- rendu de la 6 ième Assemblée générale régulière de l APRES-INRS Compte- rendu de la 6 ième Assemblée générale régulière de l APRES-INRS Tenue le 14 octobre 2011 à 16h00 Centre INRS-Institut Armand-Frappier Salle Télesphore Parizeau 531, Boulevard des Prairies, Laval,

Plus en détail

Rapport d activités de. l Association Québécoise. pour les Enfants Dyspraxiques (AQED)

Rapport d activités de. l Association Québécoise. pour les Enfants Dyspraxiques (AQED) Rapport d activités de l Association Québécoise pour les Enfants Dyspraxiques (AQED) Année 2013-2014 Introduction L association a été constituée par lettres patentes du registraire des entreprises au nom

Plus en détail

La Régie des rentes du Québec

La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec est chargée d appliquer la Loi sur le régime de rentes du Québec et la Loi sur les régimes complémentaires de retraite. De plus, elle administre

Plus en détail

Information, réseautage et concertation. Services administratifs

Information, réseautage et concertation. Services administratifs @ OFFRE DE SERVICES SPÉCIALISÉS NOTRE MISSION LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES COOPÉRATIVES EN MILIEU SCOLAIRE (FQCMS) A POUR MISSION D ASSURER LA PÉRENNITÉ ET LE DÉVELOPPEMENT DE SES MEMBRES NOS SERVICES

Plus en détail

Offre(s) d emploi / stages / service civique : Dernière mise à jour le 3 juillet 2015 (4 annonces)

Offre(s) d emploi / stages / service civique : Dernière mise à jour le 3 juillet 2015 (4 annonces) Offre(s) d emploi / stages / service civique : Dernière mise à jour le 3 juillet 2015 (4 annonces) 03/07/2015 1/16 CONTRATS A DUREE INDETERMINEE 03/07/2015 2/16 LE FOYER NOTRE-DAME DES SANS-ABRI recrute,

Plus en détail

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones

PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES. Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones PERSONNEL PROFESSIONNEL DES COMMISSIONS SCOLAIRES FRANCOPHONES Comité patronal de négociation pour les commissions scolaires francophones Édition de février 2011 Réalisé par le Comité patronal de négociation

Plus en détail

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP

À l écoute des personnes touchées par la SP. Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des personnes en attente d un diagnostic probable de SP Notre mission : «Être un chef de file dans la recherche sur le remède de la sclérose

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL POUR NOUS JOINDRE LOGEMENT-FOYER «RESIDENCE LES JONCHERES» Adresse :

LIVRET D ACCUEIL POUR NOUS JOINDRE LOGEMENT-FOYER «RESIDENCE LES JONCHERES» Adresse : POUR NOUS JOINDRE Adresse : Logement-Foyer «Les Jonchères» Promenade du Pré Pelote 49610 Mozé sur Louet Téléphone : 02 41 45 72 45 LIVRET D ACCUEIL LOGEMENT-FOYER «RESIDENCE LES JONCHERES» Fax : 02 41

Plus en détail

Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006

Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006 Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314, rue Principale Tél. : 418-728-2006 Volume 8, Numéro 6 Mai 2015 PROGRAMME ALLOCATION-LOGEMENT Le gouvernement du Québec a instauré un nouveau programme

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

«Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle coopératif»

«Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle coopératif» Conférence de M. Claude Quintin Présentée lors de la journée de mobilisation et de consultation sous le thème; «Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle

Plus en détail

POUR LES 50 ANS ET PLUS! Téléphone: 819-752-7876 /1-800-828-3344 Site internet: www.fadoq-cdq.ca

POUR LES 50 ANS ET PLUS! Téléphone: 819-752-7876 /1-800-828-3344 Site internet: www.fadoq-cdq.ca POUR LES 50 ANS ET PLUS! Téléphone: 819-752-7876 /1-800-828-3344 Site internet: www.fadoq-cdq.ca Mission Le Réseau FADOQ rassemble et représente les personnes de 50 ans et plus dans le but de conserver

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS

RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS AVEC SES CITOYENS PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE COMTÉ DE RIVIERE-DU-LOUP RÈGLEMENT NO. 2010-02-289 AUX FINS DE DOTER LA MUNICIPALITÉ DE NOTRE-DAME-DU-PORTAGE D UNE POLITIQUE DE GESTION DES RELATIONS

Plus en détail

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de

Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de Programme régional de soutien au développement et à la consolidation des organismes de formation spécialisée (préparatoire ou de loisir) en arts de la Côte-Nord Table des matières Introduction... 3 Origine

Plus en détail

Service Hainchamps de mise en autonomie en logement communautaire

Service Hainchamps de mise en autonomie en logement communautaire Service Hainchamps de mise en autonomie en logement communautaire Pour adultes handicapés mentaux de la Meuse serésienne rue Hainchamps 77 siège social: a.s.b.l. Cesahm 4100 Seraing rue du Sewage 9 à 4100

Plus en détail

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires 1 Volet 4 : Ainé-e-s Table des matières À retenir... 1 Ce qu en disent les acteurs communautaires... 1 1. Un portrait des aîné e s du quartier... 2 1.1 Répartition des personnes âgées de 65 ans et plus...

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 27 AVRIL 2015

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 27 AVRIL 2015 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DU 27 AVRIL 2015 RAPPORT ANNUEL 2014 TABLE DES MATIÈRES PAGE MOT DE LA PRÉSIDENTE 3 STRUCTURE ADMINISTRATIVE : - ORGANIGRAMME.. 4 - LISTE DES MEMBRES 5 - LISTE DES MEMBRES DU

Plus en détail

LE SAMU SOCIAL DE BRUXELLES

LE SAMU SOCIAL DE BRUXELLES LE SAMU SOCIAL DE BRUXELLES Le SAMU SOCIAL DE BRUXELLES Un dispositif de lutte contre l exclusion : 24h/24, 365j/an : 1) Une permanence téléphonique le N vert : 080099/340 2) Des équipes mobiles d aide

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA CONSULTATION PUBLIQUE ARRONDISSEMENT DE BROMPTON RÉVISION DU SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE

COMPTE-RENDU DE LA CONSULTATION PUBLIQUE ARRONDISSEMENT DE BROMPTON RÉVISION DU SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE COMPTE-RENDU DE LA CONSULTATION PUBLIQUE ARRONDISSEMENT DE BROMPTON RÉVISION DU SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE 13 JUIN 2012 19 h BUREAU D ARRONDISSEMENT DE BROMPTON SONT PRÉSENTS

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Journal municipal Sainte-Jeanne-d Arc

Journal municipal Sainte-Jeanne-d Arc Journal municipal Sainte-Jeanne-d Arc Août 2014 ATTENTION L été tire à sa fin, la rentrée scolaire arrive à grand pas et, avec elle, le retour des autobus d écoliers, soyez vigilants à leur approche et

Plus en détail

Éric Milot, district 2 François Boyer, district 4 Marc Laurin, district 3 Mélanie Dostie, district 5

Éric Milot, district 2 François Boyer, district 4 Marc Laurin, district 3 Mélanie Dostie, district 5 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-COLOMBAN L AN DEUX MILLE ONZE Procès-verbal d une séance ordinaire du Conseil municipal de Saint- Colomban tenue le 11 janvier à 19 h, à l Hôtel de ville, en la salle

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

AVRIL 2004. Avec la collaboration financière du

AVRIL 2004. Avec la collaboration financière du DÉFIS DE LA GESTION EN CENTRE COMMUNAUTAIRE DE LOISIR AVRIL 2004 Avec la collaboration financière du 1. CONTEXTE Plusieurs constats et défis ont été identifiés lors du congrès d orientation en mai 2003

Plus en détail

LA GOUVERNANCE DES SERVICES À L ENFANCE

LA GOUVERNANCE DES SERVICES À L ENFANCE LA GOUVERNANCE DES SERVICES À L ENFANCE GOUVERNANCE D UN SERVICE À L ENFANCE Vision Valeurs Mission Planification Priorités Politiques Gestion efficace Embaucher et encadrer la direction générale Fonctionnemen

Plus en détail

POLITIQUE MUNICIPALE NO. P-008

POLITIQUE MUNICIPALE NO. P-008 POLITIQUE MUNICIPALE NO. P-008 POLITIQUE SUR LE SYSTÈME DE SÉCURITÉ AUX INFRASTRUCTURES MUNICIPALES 1. BUT S assurer qu il y a un contrôle sur le nombre de passe-partout sur le système de sécurité de la

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport Présenté par M. Pascal Terrasse Député de la République française Secrétaire général parlementaire Berne (Suisse) ( 6 juillet 2015 I/ Le programme,

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins)

LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et moins) FÉDÉRATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR GUIDE POUR LES MEMBRES DU PERSONNEL DE SOUTIEN DES COLLEGES LES PRESTATIONS D ASSURANCE TRAITEMENT (Pour une invalidité de 104 semaines et

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : [email protected] Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds RÉSOLUTION 87-07 C.E. Date d adoption : 20 mars 2007 16 avril 2014 En vigueur : 21 mars 2007 16 avril 2014 À réviser avant : OBJECTIF 1. Préciser les modalités rattachées à la sollicitation et à la collecte

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DES DONS ET COMMANDITES Groupe Affaires corporatives et secrétariat général 19 avril 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. CADRE GÉNÉRAL...3 1.1 Politique NOTRE RÔLE SOCIAL...3 1.2 Imputabilité...3

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts

Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts Rapport sur l intérêt des producteurs maraîchers de la région de Montréal quant aux modèles associatifs de mise en marché en circuits courts par Équiterre 30 novembre 2011 Objet de l étude Cette étude

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION 1 Politique de communication Corporation de développement communautaire MRC de L Assomption Introduction Mise en contexte Issue de la Table de concertation des organismes communautaires MRC de L Assomption,

Plus en détail

document révisé le 2008-03-05

document révisé le 2008-03-05 document révisé le 2008-03-05 Table des matières Présentation... 3 1.0 Objectifs... 4 2.0 Organisation... 5 3.0 Personnel d encadrement... 7 4.0 Modalités d accès au CRM... 8 5.0 Processus de réintégration

Plus en détail

CONTENU DU CAHIER DE GESTION

CONTENU DU CAHIER DE GESTION COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP CONTENU DU CAHIER DE GESTION SECTION I CONSEIL DES COMMISSAIRES Règlement fixant le jour, l heure et le lieu des séances ordinaires du conseil des commissaires

Plus en détail

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES.

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. ! PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. Dossier de l Union des Espaces Culturels Autogérés Genève 2010 Introduction Le quartier des Cherpines est au coeur d'une vaste réflexion en matière

Plus en détail

dossier 66 vivre le Territoire

dossier 66 vivre le Territoire dossier 66 vivre le Territoire avril/mai ales Élus pour six ans, les conseillers généraux sont renouvelables par moitié tous les trois ans. Les 21 et 28 mars derniers, les habitants de huit cantons du

Plus en détail

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017

Plan stratégique 2015-2017. Horizon 2017 Service des bibliothèques et archives Plan stratégique 2015-2017 Horizon 2017 Mise en contexte L environnement dans lequel évoluent les bibliothèques universitaires est en mutation depuis plusieurs années.

Plus en détail

«Intervention face aux comportements agressifs» PHOTO

«Intervention face aux comportements agressifs» PHOTO «Intervention face aux comportements agressifs» PHOTO APSAM 2003-2004 Nous tenons à remercier les personnes suivantes qui, par leurs connaissances et leur expérience, ont permis d orienter la formation

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Centre Hospitalier Restigouche 63, promenade Gallant Campbellton (Nouveau-Brunswick)

Centre Hospitalier Restigouche 63, promenade Gallant Campbellton (Nouveau-Brunswick) Centre Hospitalier Restigouche 63, promenade Gallant Campbellton (Nouveau-Brunswick) Nathalie Langlois, infirmière clinicienne spécialisée en psychiatrie Pauline Perron, ergothérapeute Michelle DesRoches,

Plus en détail

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Présentation à la ministre des Finances du Québec, Mme Monique Jérôme-Forget lors des consultations prébudgétaires le 14 février

Plus en détail

Comparaison des différentes versions des cadres du PAAS ACTION

Comparaison des différentes versions des cadres du PAAS ACTION Comparaison des différentes versions des cadres du PAAS ACTION Au cours de l année 2014-2015, Emploi Québec a modifié deux fois le chapitre du Programme d aide et d accompagnement social (PAAS) ACTION

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

Politique d utilisation des médias sociaux et des technologies de l information

Politique d utilisation des médias sociaux et des technologies de l information CA 06-02-2015 Annexe 10.1 Politique d utilisation des médias sociaux et des technologies de l information Janvier 2015 2 1. PRÉAMBULE La Fédération des médecins résidents du Québec (FMRQ) est une fédération

Plus en détail

A une session régulière du conseil de la susdite municipalité tenue au lieu et à l heure habituelle des sessions ce 9 septembre 2013.

A une session régulière du conseil de la susdite municipalité tenue au lieu et à l heure habituelle des sessions ce 9 septembre 2013. Municipalité Paroisse Saint-Jules Province de Québec A une session régulière du conseil de la susdite municipalité tenue au lieu et à l heure habituelle des sessions ce 9 septembre 2013. Conformément aux

Plus en détail

COMMUNICATIONS GRAPHIQUES PUBLICITÉS SITES WEB DIRECTION ARTISTIQUE CGM2.CA

COMMUNICATIONS GRAPHIQUES PUBLICITÉS SITES WEB DIRECTION ARTISTIQUE CGM2.CA PROFIL Agence de placement Médias motivé génial créatif COMMUNICATIONS GRAPHIQUES PUBLICITÉS SITES WEB DIRECTION ARTISTIQUE CGM2.CA PRÉSENTATION DE L AGENCE cgm 2 Qui sommes-nous? Fondée en juillet 2002,

Plus en détail

RENDEZ-VOUS D AUTOMNE DE L ADRECA. 17 novembre 2003

RENDEZ-VOUS D AUTOMNE DE L ADRECA. 17 novembre 2003 RENDEZ-VOUS D AUTOMNE DE L ADRECA 17 novembre 2003 Pascal PICHON LES ASSUREURS RC ONT-ILS PEUR DES RISQUES EMERGEANTS? INTRODUCTION LA RC EN CRISE DEPUIS PLUSIEURS ANNEES HAUSSES TARIFAIRES NOUVELLES POLITIQUES

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 4 MAI 2015

SÉANCE ORDINAIRE DU 4 MAI 2015 SÉANCE ORDINAIRE DU 4 MAI 2015 Procès-verbal de la séance du conseil de la Municipalité de Saint-Adriend Irlande tenue le 4 mai 2015 à 20 :00 heures à la salle municipale au 152, rue Municipale de Saint-Adrien-d

Plus en détail

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137»

LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8. Code de vie du «137» LES HABITATIONS NOUVEAU DÉPART 251-2 pointe-gatineau Gatineau,Qc J8t2c8 Code de vie du «137» Bienvenue parmi nous! Ce code de vie est conçu pour expliquer le fonctionnement du «137». Étant donné que cet

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS. Modification :

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS. Modification : POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS Adoption : Résolution XVIII du Conseil des commissaires extraordinaire du 7 juillet 2010 Modification : Résolution 20 du Conseil des commissaires du

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LE COMITÉ ORGANISATEUR LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE D ATHLÉTISME

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LE COMITÉ ORGANISATEUR LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE D ATHLÉTISME PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LE COMITÉ ORGANISATEUR ET LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE D ATHLÉTISME DANS LE CADRE DE L ORGANISATION DES CHAMPIONNATS PROVINCIAUX DE LA FQA 1 PRÉAMBULE La Fédération Québécoise d Athlétisme

Plus en détail

ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7

ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7 ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7 Commission d action d intérêt public Comité consultatif Politique de répartition des fonds du télé-bingo 1. La présente politique poursuit les buts suivants

Plus en détail

MICROSTAGE COM602 Département des lettres et communications. Automne 2015 (10 juin 2015)

MICROSTAGE COM602 Département des lettres et communications. Automne 2015 (10 juin 2015) MICROSTAGE COM602 Département des lettres et communications Automne 2015 (10 juin 2015) Table des matières Centre culturel de l Ude S / Série Arrière cours Publicité et promotion... 3 Centre culturel de

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT. de l engagement bénévole. en loisir et en sport

PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT. de l engagement bénévole. en loisir et en sport PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT de l engagement bénévole en loisir et en sport Plan de présentation 1. La description du programme o Les acteurs et partenaires ciblés et les objectifs o La logistique

Plus en détail

L éducation financière dans le réseau de l éducation

L éducation financière dans le réseau de l éducation L éducation financière dans le réseau de l éducation L Institut collégial de la littératie financière, le Cégep Gérald-Godin et le Collège de Rosemont proposent trois cours sur la gestion des finances

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Les données ci-après serviront à élaborer votre présentation dans le Catalogue Officiel de la convention qui sera diffusé à tous le participants. Il sera saisi, mis en forme et

Plus en détail

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins

Objectif de progression Actions Indicateurs chiffrés. Diligenter une enquête auprès des salariés pour connaitre précisément leurs besoins Articulation entre la vie professionnelle et l exercice de la responsabilité parentale (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

Politique de reconnaissance et de soutien des organismes

Politique de reconnaissance et de soutien des organismes Politique de reconnaissance et de soutien des organismes L a Division de la culture, du loisir et de la vie communautaire de l Arrondissement de La Haute-Saint-Charles tient à remercier et à féliciter

Plus en détail

GRAP. dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie

GRAP. dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie Illustration de deux cas d entreprises tirés de la recherche du Groupe régional d activités partenariales en économie sociale de l Estrie (GRAP-Estrie)

Plus en détail

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 Propriété intellectuelle : Le matériel original développé dans le cadre

Plus en détail

Les conséquences du sous-financement des organismes communautaires montréalais

Les conséquences du sous-financement des organismes communautaires montréalais Les conséquences du sous-financement des organismes communautaires montréalais Des conclusions qui appellent à la mobilisation Rapport du RIOCM sur le sous-financement des organismes communautaires de

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

VILLE DE BEAUPRÉ LE 2 MAI 2005

VILLE DE BEAUPRÉ LE 2 MAI 2005 VILLE DE BEAUPRÉ LE 2 MAI 2005 À une séance régulière du conseil municipal tenue au lieu habituel des délibérations, lundi, le 2 mai 2005 à 20h00, à laquelle sont présents: M. Serge Labonté, conseiller

Plus en détail

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N L Actif VOLUME 8, NUMÉRO 3 B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N AOÛT 2014 Dans ce numéro : Nouvelles nutrition 1 Retour sur l assemblée générale annuelle 2014 Bénévoles recherchés 4 Jeu cognitif du

Plus en détail

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise

le QuEbec POUR Enrichir Affirmer les valeurs communes de la société québécoise POUR Enrichir le QuEbec Mesures pour renforcer l action du Québec en matière d intégration des immigrants Affirmer les valeurs communes de la société québécoise Affirmer les valeurs communes de la société

Plus en détail

Questionnaire. sur l évaluation interne Qualité dans les centres d accueil pour enfants, adolescents et jeunes adultes

Questionnaire. sur l évaluation interne Qualité dans les centres d accueil pour enfants, adolescents et jeunes adultes Questionnaire Université du Luxembourg, Version novembre 2013 Ulla Peters, Julia A. Jäger, Danielle Lellinger sur l évaluation interne Qualité dans les centres d accueil pour enfants, adolescents et jeunes

Plus en détail

Assurances collectives

Assurances collectives Assurances collectives Regroupement des organismes nationaux de loisir et de sport du Québec Conditions de renouvellement au 1 er avril 2015 et modification du choix d option Regroupement des organismes

Plus en détail

L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke. Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté

L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke. Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté L expérience du patient partenaire au suivi intensif dans la communauté à Sherbrooke Daniel Boleira Guimarães; Luce Côté 27e Entretiens Jacques Cartier Sherbroke, le 6 octobre 2014 Le suivi intensif dans

Plus en détail

Préparation d un Plan de mesures d urgence

Préparation d un Plan de mesures d urgence Préparation d un Plan de mesures d urgence Guide Pour les organismes humanitaires et communautaires Élaboré par: Regroupement des organismes humanitaires et communautaires pour les mesures d urgence à

Plus en détail

Le présent règlement intérieur complète et éclaire les statuts de Sud Chimie. Il s impose aux sections syndicales.

Le présent règlement intérieur complète et éclaire les statuts de Sud Chimie. Il s impose aux sections syndicales. REGLEMENT INTERIEUR SUD CHIMIE Règlement INTERIEUR Le présent règlement intérieur complète et éclaire les statuts de Sud Chimie. Il s impose aux sections syndicales. Il a été adopté par le 5ème congrès

Plus en détail