6 exercices corrigés d Electronique de puissance sur le redressement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "6 exercices corrigés d Electronique de puissance sur le redressement"

Transcription

1 6 exercices corrigés d Electronique de puissance sur le redressement Exercice Red1 : redressement non commandé : redressement monoalternance D i u charge v La tension u est sinusoïdale alternative. D est une diode supposée parfaite (tension de seuil nulle). La charge est une résistance R. 1- Quel est l'état de la diode quand u >? En déduire la relation entre v et u. 2- Quel est l'état de la diode quand u <? En déduire la tension v. 3- racer u et v en concordance de temps. 4- Montrer que la valeur moyenne de la tension v est : n rappelle que : < v > = 1 vdt Vˆ < v > = 5- Application numérique La valeur efficace de la tension u est de 1 V. R = 22 Ω. Calculer < v > et < i >. Calculer la valeur efficace de la tension v. n rappelle que : V eff = < v² > IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 1 / 23

2 Exercice Red2 : redressement non commandé 1- Un transformateur à point milieu possède au secondaire deux enroulements ayant le même nombre de spires : primaire circuit magnétique secondaire secteur 23 V 5 Hz u 1 u Quel est le rôle du circuit magnétique d'un transformateur? 1-2- Justifier que : u 2 = - u Calculer le nombre de spires des enroulements du secondaire pour que la valeur efficace des tensions u 1 et u 2 soit de 1 volts (le transformateur est supposé parfait). n donne : nombre de spires du primaire : n branche au secondaire du transformateur un pont redresseur constitué de deux diodes. D 1 secteur 23 V 5 Hz u 1 u 2 R D 2 La charge du redresseur est une résistance R : n suppose que la tension de seuil des diodes est nulle Quel est l état des diodes quand u 1 >? 2-2- Quel est l état des diodes quand u 1 <? 2-3- Compléter, en les justifiant, les chronogrammes de v, u D1, u D2, i, i D1 et i D2 (cf. document réponse). IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 2 / 23

3 i D1 u D1 u 1 R i u 2 v i D2 u D2 n donne : R = 1 Ω Calculer les valeurs moyennes suivantes : < v >, < i >, < i D1 > et < i D2 > Montrer que : v eff = u 1 eff (= 1 V). n rappelle que la valeur efficace est par définition : v eff = < v ² >. En déduire les valeurs efficaces des courants : i eff, i D1 eff et i D2 eff. Calculer la puissance consommée par la résistance n branche un condensateur en parallèle avec la résistance. Calculer la capacité du condensateur pour avoir un taux d ondulation de la tension de 1 %. IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 3 / 23

4 DCUMEN REPNSE 1 V u 1 2 ms t -1 V 1 V v u D1-1 V u D2-1 V i 1 A i D1 1 A i D2 1 A IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 4 / 23

5 Exercice Red3 : redressement non commandé : Pont de Graëtz monophasé Le montage redresseur ci-dessous est alimenté par le secondaire d'un transformateur qui fournit une tension sinusoïdale v : i D 1 D 2 23 V 5 Hz v u charge D 4 D 3 Les diodes sont supposées parfaites (tension de seuil nulle) Calculer la période, la valeur efficace et la valeur maximale de cette tension. Dessiner le chronogramme v. Donnée : le rapport de transformation du transformateur est de, La charge est une résistance R C = 17 Ω. Représenter en concordance de temps la tension aux bornes de la charge u et la tension v. Indiquer les intervalles de conduction des diodes Calculer la valeur moyenne < u > de u. Dessiner le chronogramme i. En déduire la valeur moyenne < i > du courant dans la résistance Calculer la puissance consommée par la résistance. 2- La charge du pont est maintenant constituée par l'induit d'un moteur à courant continu à excitation indépendante, en série avec une bobine de lissage de résistance interne négligeable et d inductance suffisante pour que le courant d'induit soit considéré comme constant : I = 2,5 A n admet que les intervalles de conduction des diodes ne sont pas modifiés. En déduire la forme de la tension u et sa valeur moyenne < u > Quelle est la relation entre les valeurs instantanées des tensions u, u L aux bornes de la bobine et u m aux bornes de l'induit du moteur? 2-3- Justifier que < u L > = V. En déduire la valeur moyenne < u m > de u m L'induit du moteur ayant une résistance R = 1 Ω, calculer la valeur de sa f.e.m. E Calculer la puissance consommée par l induit du moteur. IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 5 / 23

6 Exercice Red4 : redressement non commandé : chargeur de piles Schéma du montage : i D i u 22 V 5 Hz ~ v u R R=16 ohms Le transformateur est supposé parfait. Le rapport de transformation est m v =,6. Les diodes sont supposées parfaites. 1- racer v : préciser la période, Vˆ et la valeur efficace V. 2- racer en concordance de temps u R, i et i D. 2Vˆ 3- Démontrer que : < u R >=. Application numérique. 4- En déduire < i > et < i D >. Calculer les valeurs efficaces I et I D. 5- Calculer la puissance consommée par la résistance. n désire maintenant charger deux piles Ni-Cd de fem 1,2 V, de «capacité» 5 mah. La résistance interne est négligeable. i R=16 ohms u R (V) Vˆ u R 1,2 V 1,2 V 2,4 2 ms t 6- Justifier l allure de la tension u R. 7- racer i en concordance de temps. 2Vˆ 8- n admet que : < u R >. En déduire < i >. Application numérique. 9- Quelle est la puissance consommée par une pile? IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 6 / 23

7 1- Quelle est la durée de charge (en heures)? 11- En pratique, la durée de charge est plus longue (14 heures). Proposer une explication. N.B. Les questions 7 à 11 sont indépendantes du reste de l exercice. IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 7 / 23

8 Exercice Red5 : redressement commandé : redressement monoalternance circuit de commande h i G i u u h R v Une charge résistive R = 1 Ω est alimentée à travers un thyristor h (supposé parfait) par une source de tension sinusoïdale alternative u. n relève les chronogrammes de u, i G et v : 1- Déterminer la valeur efficace de la tension u. 2- Indiquer les intervalles de conduction et de blocage du thyristor. vˆ 3- Montrer que la valeur moyenne de la tension v est : < v >= (1 + cos θ) 2 Faire l application numérique. IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 8 / 23

9 4- Compléter les chronogrammes de u h et i : IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 9 / 23

10 Exercice Red6 : redressement commandé : pont mixte monophasé Un pont mixte monophasé alimente un moteur à courant continu à excitation indépendante et constante. Il délivre une tension u de valeur moyenne < u > = 169 V, l'angle θ de retard à l'amorçage des thyristors étant réglé à 45. Le courant dans le moteur est parfaitement lissé par une bobine de résistance interne r =,1 Ω. Son intensité I est égale à 25 A. La vitesse de rotation du moteur est de 18 tours par minute. circuit de commande des thyristors I i G1 i G2 h 1 h 2 bobine de lissage v ~ u M D 1 D 2 1- Le pont est alimenté avec une tension sinusoïdale v de fréquence 5 Hz. Représenter en concordance de temps la tension u et la tension v. Préciser les intervalles de conduction de chaque thyristor et de chaque diode sur une période. 2- Calculer la valeur efficace de la tension v. 3- La résistance de l induit du moteur est R =,4 Ω. Calculer la f.e.m. du moteur. En déduire la puissance électromagnétique P em du moteur. Calculer la puissance absorbée par l'induit du moteur. 4- La charge du moteur variant, le moment em de son couple électromagnétique est doublé. Que devient la f.e.m. du moteur? En déduire la vitesse de rotation. Commentaire? IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 1 / 23

11 Corrigés Exercice Red1 : redressement non commandé : redressement monoalternance D i u charge v La tension u est sinusoïdale alternative. D est une diode supposée parfaite (tension de seuil nulle). La charge est une résistance R. 1- Quel est l'état de la diode quand u >? En déduire la relation entre v et u. La diode conduit. v = u 2- Quel est l'état de la diode quand u <? En déduire la tension v. La diode est bloquée. i = donc v = V. 3- racer u et v en concordance de temps. u t v /2 t 4- Montrer que la valeur moyenne de la tension v est : n rappelle que : Vˆ < v > = IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 11 / 23

12 < v > = 1 vdt / < v > = Vˆ sin( ωt)dt + dt Vˆ cos( ωt) = ω Vˆ = / 2 5- Application numérique / 2 La valeur efficace de la tension u est de 1 V. R = 22 Ω. Calculer < v > et < i >. Calculer la valeur efficace de la tension v. n rappelle que : V eff = < v² > Vˆ cos( ω / 2) cos() Vˆ cos( ) cos() 2Vˆ = = = ω ω ω ω ω Vˆ Û Ueff 2 1 < v > = = = = < v > 4,5 < i > = = = 2,5 ma R 22 2 = 4,5 V V eff = 1 v² = 1 / 2 v² = 1 / 2 u² = 1 2 Ueff u² = 2 = 7,1V IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 12 / 23

13 Exercice Red2 : redressement non commandé 1-1- Le circuit magnétique d'un transformateur permet de canaliser les lignes de champ magnétique entre le primaire et le secondaire Les deux enroulements ayant le même nombre de spires, les deux tensions ont la même amplitude. De plus, elles sont en opposition de phase à cause de la convention de signe choisie pour les tensions : u 2 = - u Nombre de spires d un des enroulements du secondaire : 46 (1 / 23) = D 1 conduit et D 2 est bloquée D 2 conduit et D 1 est bloquée u 1 > : u D1 = et v = u 1 ; u D2 = u 2 - v = -2u 1 < u 1 < : u D2 = et v = u 2 = -u 1 > ; u D1 = u 1 v = 2u 1 < Loi d hm : i = v/r i D1 = i quand D 1 conduit ; i D1 = quand D 1 est bloquée i D2 = i quand D 2 conduit ; i D2 = quand D 2 est bloquée (cf. document réponse). 2vˆ < v >= = = 9, V <i> = <v>/r =,9 A <i D1 > = <i>/2 =,45 A <i D2 > = <i D1 > =,45 A 2-5- v = u 1 v² =u 1 ² donc : v eff = < u 1² > = u 1 eff Loi d hm : i eff = v eff /R = 1 A < i² > i D1 eff = < i D 1² > = 2 i D2 eff = i D1 eff =,71 A Loi de Joule : Ri eff ² = 1 watts i = eff 2 =,71 A 2-6- v vˆ A.N. 1 2RCf C = 1 mf (cf. cours) Remarque : le lissage de la tension nécessite un condensateur de capacité importante. IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 13 / 23

14 Document réponse 1 V u 1 2 ms t -1 V 1 V v u D1-1 V u D2-1 V i 1 A i D1 1 A i D2 1 A IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 14 / 23

15 Exercice Red3 : redressement non commandé : Pont de Graëtz monophasé Le montage redresseur ci-dessous est alimenté par le secondaire d'un transformateur qui fournit une tension sinusoïdale v : i D 1 D 2 23 V 5 Hz v u charge D 4 D 3 Les diodes sont supposées parfaites (tension de seuil nulle) Calculer la période, la valeur efficace et la valeur maximale de cette tension. Période : = 1 / f = 1 / 5 = 2 ms Valeur efficace : 23,21 = 48,3 V Valeur maximale : 48,3 2 = 68,3 V (tension sinusoïdale alternative) Dessiner le chronogramme v. Cf. figure La charge est une résistance R C = 17 Ω. Représenter en concordance de temps la tension aux bornes de la charge u et la tension v. Indiquer les intervalles de conduction des diodes. Fig. 1 v t u Fig. 2 /2 t D 1, D 3 D 2, D 4 D 1, D 3 D 2, D 4 IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 15 / 23

16 1-3- Calculer la valeur moyenne < u > de u. 2û < u >= 2vˆ = 2 68,3 = = 43,5 V Dessiner le chronogramme i. Loi d hm : i = u / R C i /2 t En déduire la valeur moyenne < i > du courant dans la résistance. < i > = < u > / R C = 43,5 / 17 = 2,56 A 1-4- Calculer la puissance consommée par la résistance. < R C i² > = R C < i² > = R C I eff ² (Loi de Joule) < i² > = < u² / R C ² > = < u² > / R C ² = < v² > / R C ² (u = v donc u² = v²) I eff = V eff / R C = 48,3 / 17 = 2,84 A 17 2,84² = 137 W La charge du pont est maintenant constituée par l'induit d'un moteur à courant continu à excitation indépendante, en série avec une bobine de lissage de résistance interne négligeable et d inductance suffisante pour que le courant d'induit soit considéré comme constant : I = 2,5 A n admet que les intervalles de conduction des diodes ne sont pas modifiés. En déduire la forme de la tension u et sa valeur moyenne < u >. La tension u est inchangée (par contre, ce n est pas le cas pour le courant). < u > = 43,5 V (Cf. 1-3) 2-2- Quelle est la relation entre les valeurs instantanées des tensions u, u L aux bornes de la bobine et u m aux bornes de l'induit du moteur? Loi des branches : u = u m + u L 2-3- Justifier que < u L > = V. Car la résistance interne de la bobine est négligeable. En déduire la valeur moyenne < u m > de u m. IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 16 / 23

17 < u > = < u m + u L > = < u m > + < u L > < u m > = < u > = 43,5 V 2-4- L'induit du moteur ayant une résistance R = 1 Ω, calculer la valeur de sa f.e.m. E. E = < u m > - RI = 43,5-1 2,5 = 41 volts 2-5- Calculer la puissance consommée par l induit du moteur. < u m I > = < u m > I = 43,5 2,5 = 19 watts IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 17 / 23

18 Exercice Red4 : redressement non commandé : chargeur de piles 1- racer v : préciser la période, Vˆ et la valeur efficace V. v Vˆ 2 ms t - Vˆ Période : = 1 / f = 1 / 5 = 2 ms Valeur efficace : V = 22,6 = 13,2 V Valeur maximale : 13,2 2 = 18,67 V (tension sinusoïdale alternative) 2- racer en concordance de temps u R, i et i D. u R Vˆ i Î 2 ms t i D Î Vˆ Î = = 116,7 ma R 3- Application numérique. 2Vˆ < u R >= = 11,89 V IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 18 / 23

19 4- En déduire < i > et < i D >. < i > = < u R > / R = 74,3 ma < i D > = < i > / 2 = 37,2 ma Calculer les valeurs efficaces I et I D. I = < i² > I = V / R = 82,5 ma < i² > I ID = < id ² > = = = 58,3 ma Calculer la puissance consommée par la résistance. RI² = 1,89 W 6- Justifier l allure de la tension u R. i > u R > 2,4 V on retrouve l allure de la tension de la question 2. i = : u R = 2,4 V 7- racer i en concordance de temps. i Î i > : u i = 2,4 R R 2 ms t Vˆ 2,4 Î = = 11,7 ma R 2Vˆ 8- n admet que : < u R >. En déduire < i >. Application numérique. < u R > 2,4 < i >= = 59,3 ma R 9- Quelle est la puissance consommée par une pile? IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 19 / 23

20 P = < E i > = E < i > = 71 mw 1- Quelle est la durée de charge (en heures)? 5 / 59,3 = 8,5 heures 11- En pratique, la durée de charge est plus longue (14 heures). Proposer une explication. Il faut tenir compte du rendement de la conversion énergie électrique en énergie chimique (ici 6 %). IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 2 / 23

21 Exercice Red5 : redressement commandé : redressement monoalternance 1- U eff = 33/ 2 = 233 volts 2- v = u quand le thyristor est conducteur. v = Ri = quand le thyristor est bloqué < v >= (1 + cos 6 ) = 8 volts 2 4- Loi des branches : Loi d hm : u h = u v i = v/r IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 21 / 23

22 Exercice Red6 : redressement commandé : pont mixte monophasé Un pont mixte monophasé alimente un moteur à courant continu à excitation indépendante et constante. Il délivre une tension u de valeur moyenne < u > = 169 V, l'angle θ de retard à l'amorçage des thyristors étant réglé à 45. Le courant dans le moteur est parfaitement lissé par une bobine de résistance interne r =,1 Ω. Son intensité I est égale à 25 A. La vitesse de rotation du moteur est de 18 tours par minute. circuit de commande des thyristors I i G1 i G2 h 1 h 2 bobine de lissage v ~ u M D 1 D 2 1- Le pont est alimenté avec une tension sinusoïdale v de fréquence 5 Hz. Représenter en concordance de temps la tension u et la tension v. Préciser les intervalles de conduction de chaque thyristor et de chaque diode sur une période. v ω t (rad) u θ =/4 ω t h 1 h 2 h 1 h 2 D 2 D 1 D 2 D 1 IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 22 / 23

23 2- Calculer la valeur efficace de la tension v. û < u >= (1+ cosθ) 169 d où û = = 311V 1+ cos45 vˆ û 311 Valeur efficace : V = = = = 22 V La résistance de l induit du moteur est R =,4 Ω. Calculer la f.e.m. du moteur. E = < u > - (r + R)I =169 (,1+,4) 25 = 156,5 V En déduire la puissance électromagnétique P em du moteur. EI = 156,5 25 = 3,91 kw Calculer la puissance absorbée par l'induit du moteur. <u>i ri² = 4,16 kw Autre méthode : P em + RI² = 4,16 kw 4- La charge du moteur variant, le moment em de son couple électromagnétique est doublé. Que devient la f.e.m. du moteur? L excitation du moteur est constante donc le couple électromagnétique est proportionnel au courant d induit. I = 2 25 = 5 A E = < u > - (r + R)I = 169 (,1+,4) 5 = 144 V En déduire la vitesse de rotation. Commentaire? L excitation du moteur étant constante, la vitesse de rotation est proportionnelle à la fem / 156,5 = 166 tr/min Pour une charge doublée, la vitesse de rotation chute de 8 %. La vitesse de rotation est peu sensible à la charge. IU Nancy-Brabois Fabrice Sincère Page 23 / 23

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/

Electrotechnique. Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 3.0.5 http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere/ 1 Sommaire 1 ère partie : machines électriques Chapitre 1 Machine à courant continu Chapitre 2 Puissances électriques

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité 2 ème partie : Electrostatique Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 Introduction Principaux constituants de la matière : - protons : charge

Plus en détail

Les Mesures Électriques

Les Mesures Électriques Les Mesures Électriques Sommaire 1- La mesure de tension 2- La mesure de courant 3- La mesure de résistance 4- La mesure de puissance en monophasé 5- La mesure de puissance en triphasé 6- La mesure de

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance.

CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. XIII. 1 CHAPITRE XIII : Les circuits à courant alternatif : déphasage, représentation de Fresnel, phaseurs et réactance. Dans les chapitres précédents nous avons examiné des circuits qui comportaient différentes

Plus en détail

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres

F = B * I * L. Force en Newtons Induction magnétique en teslas Intensité dans le conducteur en ampères Longueur du conducteur en mètres LE M O TE U R A C O U R A N T C O N TI N U La loi de LAPLACE Un conducteur traversé par un courant et placé dans un champ magnétique est soumis à une force dont le sens est déterminée par la règle des

Plus en détail

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS

PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS PRODUIRE DES SIGNAUX 1 : LES ONDES ELECTROMAGNETIQUES, SUPPORT DE CHOIX POUR TRANSMETTRE DES INFORMATIONS Matériel : Un GBF Un haut-parleur Un microphone avec adaptateur fiche banane Une DEL Une résistance

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Electrotechnique: Electricité Avion,

Electrotechnique: Electricité Avion, Electrotechnique: Electricité Avion, La machine à Courant Continu Dr Franck Cazaurang, Maître de conférences, Denis Michaud, Agrégé génie Electrique, Institut de Maintenance Aéronautique UFR de Physique,

Plus en détail

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1

Eléments constitutifs et synthèse des convertisseurs statiques. Convertisseur statique CVS. K à séquences convenables. Source d'entrée S1 1 Introduction Un convertisseur statique est un montage utilisant des interrupteurs à semiconducteurs permettant par une commande convenable de ces derniers de régler un transfert d énergie entre une source

Plus en détail

Charges électriques - Courant électrique

Charges électriques - Courant électrique Courant électrique Charges électriques - Courant électrique Exercice 6 : Dans la chambre à vide d un microscope électronique, un faisceau continu d électrons transporte 3,0 µc de charges négatives pendant

Plus en détail

BTS Groupement A. Mathématiques Session 2011. Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL

BTS Groupement A. Mathématiques Session 2011. Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL BTS Groupement A Mathématiques Session 11 Exercice 1 : 1 points Spécialités CIRA, IRIS, Systèmes électroniques, TPIL On considère un circuit composé d une résistance et d un condensateur représenté par

Plus en détail

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique

Chapitre 7. Circuits Magnétiques et Inductance. 7.1 Introduction. 7.1.1 Production d un champ magnétique Chapitre 7 Circuits Magnétiques et Inductance 7.1 Introduction 7.1.1 Production d un champ magnétique Si on considère un conducteur cylindrique droit dans lequel circule un courant I (figure 7.1). Ce courant

Plus en détail

Convertisseurs Statiques & Machines

Convertisseurs Statiques & Machines MASTER EEA Parcours CESE Travaux Pratiques Convertisseurs Statiques & Machines EM7ECEBM V. BLEY D. RISALETTO D. MALEC J.P. CAMBRONNE B. JAMMES 0-0 TABLE DES MATIERES Rotation des TP Binôme Séance Séance

Plus en détail

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente?

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente? CHAPITRE 7 ÉNERGIE ET PUISSANCE ÉLECTRIQUE 2.4.0 Découvrir les grandeurs physiques qui influencent l'énergie et la puissance en électricité. Vous faites le grand ménage dans le sous-sol de la maison. Ton

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

n 159 onduleurs et harmoniques (cas des charges non linéaires) photographie Jean Noël Fiorina

n 159 onduleurs et harmoniques (cas des charges non linéaires) photographie Jean Noël Fiorina n 159 photographie onduleurs et harmoniques (cas des charges non linéaires) Jean Noël Fiorina Entré chez Merlin Gerin en 1968 comme agent technique de laboratoire au département ACS - Alimentations Convertisseurs

Plus en détail

Électricité au service des machines. heig-vd. Chapitre 3. Alimentations électriques, courant alternatif 3-1

Électricité au service des machines. heig-vd. Chapitre 3. Alimentations électriques, courant alternatif 3-1 heig-vd Électricité au service des machines Chapitre 3 Alimentations électriques, courant alternatif 3-1 Électricité au service des machines Alimentations électriques, courant alternatif heig-vd 3 Alimentations

Plus en détail

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE

AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE AMELIORATION DE LA FIABILITE D UN MOTEUR GRÂCE AU TEST STATIQUE ET DYNAMIQUE Le test statique est un moyen très connu pour évaluer les moteurs électriques. Cependant, si un moteur ne peut pas être arreté,

Plus en détail

Le transistor bipolaire

Le transistor bipolaire IUT Louis Pasteur Mesures Physiques Electronique Analogique 2ème semestre 3ème partie Damien JACOB 08-09 Le transistor bipolaire I. Description et symboles Effet transistor : effet physique découvert en

Plus en détail

1 Savoirs fondamentaux

1 Savoirs fondamentaux Révisions sur l oscillogramme, la puissance et l énergie électrique 1 Savoirs fondamentaux Exercice 1 : choix multiples 1. Quelle est l unité de la puissance dans le système international? Volt Watt Ampère

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : 1) Observer les plaquettes d appareils électriques suivantes et relever les indications utiles pour un utilisateur quelconque : Four électrique

Plus en détail

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES)

LES APPAREILS A DEVIATION EN COURANT CONTINU ( LES APPREILS MAGNETOELECTRIQUES) Chapitre 3 LES APPARELS A DEVATON EN COURANT CONTNU ( LES APPRELS MAGNETOELECTRQUES) - PRNCPE DE FONCTONNEMENT : Le principe de fonctionnement d un appareil magnéto-électrique est basé sur les forces agissant

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE

Monte charge de cuisine PRESENTATION DU MONTE CHARGE Nom.. Prénom.. Monte charge de cuisine Réalisation /0 Mise en service /0 Dépannage /0 PRESENTATION DU MONTE CHARGE M ~ S0 (Atu) S (appel pour monter) S (descente) H (descendez les déchets S.V.P.!) Sh Salle

Plus en détail

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1

Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Alimentation Schéma 1 Objet : Alimentation pour ordinateur portable et autre. Question posée par les membres du club d astronomie de Lavardac 47230. Est-il possible d augmenter l autonomie des ordinateurs portables (qui tout

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Les transistors à effet de champ

Les transistors à effet de champ etour au menu! Les transistors à effet de champ 1 tructure A TANITO à JONCTION (JFET) Contrairement aux transistors bipolaires dont le fonctionnement repose sur deux types de porteurs les trous et les

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs

Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs Notions fondamentales sur le démarrage des moteurs Démarrage traditionnel Démarreur progressif, convertisseur de fréquence Motor Management TM Préface Ce manuel technique sur le démarrage des moteurs fait

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux [email protected] IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques. Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER

Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques. Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER Introduction à l électronique de puissance Synthèse des convertisseurs statiques Lycée Richelieu TSI 1 Année scolaire 2006-2007 Sébastien GERGADIER 28 janvier 2007 Table des matières 1 Synthèse des convertisseurs

Plus en détail

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH

CIRCUIT DE CHARGE BOSCH LA GUZZITHÈQUE 1/5 10/06/06 CIRCUIT DE CHARGE BOSCH Ce document est issu d un article de l Albatros, revue de liaison du MGCF, lui-même issu du Gambalunga, revue anglaise de liaison du MGC d Angleterre.

Plus en détail

Cahier technique n 207

Cahier technique n 207 Collection Technique... Cahier technique n 207 Les moteurs électriques pour mieux les piloter et les protéger E. Gaucheron Building a New Electric World * Les Cahiers Techniques constituent une collection

Plus en détail

Energie et conversions d énergie

Energie et conversions d énergie Chapitre 6 et conversions d énergie I) NOTIONS GENERALES Les différentes formes d énergie : électrique (liée aux courants et tensions) lumineuse (liée à un mouvement ou à l altitude) thermique (liée à

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Savoir que : o Le watt (W) est l unité de puissance o Le joule (J) est l unité de l énergie o L intensité du courant électrique

Plus en détail

Electricité Générale

Electricité Générale Electricité Générale Electricité 1 Livret 4 Résistance Loi d Ohm Loi de Joule Mise à jour février 2007 *FC1207041.1* FC 1207 04 1.1 Centre National d Enseignement et de Formation A Distance Réalisation

Plus en détail

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma TP THÈME LUMIÈRES ARTIFICIELLES 1STD2A CHAP.VI. INSTALLATION D ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE SÉCURISÉE I. RISQUES D UNE ÉLECTROCUTION TP M 02 C PAGE 1 / 4 Courant Effets électriques 0,5 ma Seuil de perception -

Plus en détail

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2

CHAPITRE IX. Modèle de Thévenin & modèle de Norton. Les exercices EXERCICE N 1 R 1 R 2 CHPITRE IX Modèle de Thévenin & modèle de Norton Les exercices EXERCICE N 1 R 3 E = 12V R 1 = 500Ω R 2 = 1kΩ R 3 = 1kΩ R C = 1kΩ E R 1 R 2 U I C R C 0V a. Dessiner le générateur de Thévenin vu entre les

Plus en détail

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique

Exercice 1. Exercice n 1 : Déséquilibre mécanique Exercice 1 1. a) Un mobile peut-il avoir une accélération non nulle à un instant où sa vitesse est nulle? donner un exemple illustrant la réponse. b) Un mobile peut-il avoir une accélération de direction

Plus en détail

«LES ALTERNATEURS DE VOITURES»

«LES ALTERNATEURS DE VOITURES» MENUGE CECILE BELVAL FRANCOIS BRAS FRANCOIS CADART JULIEN GAIGNEUR GUILLAUME «LES ALTERNATEURS DE VOITURES» LYCEE EDOUARD BRANLY BOULOGNE SUR MER Aidés par nos professeurs : M Buridant, M Courtois, M Ducrocq

Plus en détail

Les résistances de point neutre

Les résistances de point neutre Les résistances de point neutre Lorsque l on souhaite limiter fortement le courant dans le neutre du réseau, on utilise une résistance de point neutre. Les risques de résonance parallèle ou série sont

Plus en détail

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique

AP1.1 : Montages électroniques élémentaires. Électricité et électronique STI2D Option SIN Terminale AP1.1 : Montages électroniques élémentaires Électricité et électronique Durée prévue : 3h. Problématique : connaître les composants élémentaires de l'électronique Compétences

Plus en détail

Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14

Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14 Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14 Bonjour. Le but de ce document est d'éclaircir certains points de fonctionnement de ces composants très pratiques que sont les LEDS. Il décrit dans les grandes

Plus en détail

1. APPLICATIONS DU COURS D ELECTRICITE... 2 1.1. LES DEFINITIONS... 2 1.1.1. Fonctionnement d un circuit électrique... 2 1.1.2. Mesure des grandeurs

1. APPLICATIONS DU COURS D ELECTRICITE... 2 1.1. LES DEFINITIONS... 2 1.1.1. Fonctionnement d un circuit électrique... 2 1.1.2. Mesure des grandeurs . APPLICAIONS DU COURS D ELECRICIE..... LES DEFINIIONS...... Fonctionnement d un circuit électrique...... Mesure des grandeurs courants et tensions.....3. Mesure de puissance aux bornes d un dipôle.....4.

Plus en détail

Variation de vitesse des machines à courant alternatif. par

Variation de vitesse des machines à courant alternatif. par Variation de vitesse des machines à courant alternatif. par Philippe Ladoux Variation de vitesse des machines à courant alternatif. Introduction. Sommaire A : Principe de fonctionnement des machines à

Plus en détail

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique

T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique T.P. 7 : Définir et contrôler un système d allumage statique Nom : Prénom : Classe : Date : Durée : 6 heures Zone de travail : Classe de cours et atelier Objectif du T.P. : - Être capable d identifier

Plus en détail

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie

Solutions pour la mesure. de courant et d énergie Solutions pour la mesure de courant et d énergie Mesure et analyse de signal Solutions WAGO pour la surveillance et l économie d énergie Boucles de mesure Rogowski, série 855 pour la mesure non intrusive

Plus en détail

Société Métallurgique du Forez Pont de la Fumée BP12 Moingt 42601 Montbrison Cedex Tél. Standard : (33) 04 77 96 20 10 Fax rideaux : (33) 04 77 58 59

Société Métallurgique du Forez Pont de la Fumée BP12 Moingt 42601 Montbrison Cedex Tél. Standard : (33) 04 77 96 20 10 Fax rideaux : (33) 04 77 58 59 Société Métallurgique du Forez Pont de la Fumée BP12 Moingt 42601 Montbrison Cedex Tél. Standard : (33) 04 77 96 20 10 Fax rideaux : (33) 04 77 58 59 14 SOMMAIRE 1 - FICHES TECHNIQUES... 3 1.1 - VUES ECLATEES

Plus en détail

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N

0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.8 U N /0.5 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N 0.2 U N /0.1 U N Série 55 - Relais industriels 7-10 A Caractéristiques 55.12 55.13 55.14 Relais pour usage général avec 2, 3 ou 4 contacts Montage sur circuit imprimé 55.12-2 contacts 10 A 55.13-3 contacts 10 A 55.14-4

Plus en détail

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110

Mesure. Multimètre écologique J2. Réf : 251 055. Français p 1. Version : 0110 Français p 1 Version : 0110 Sommaire 1 Présentation... 2 1.1 Description... 2 1.2 Type d alimentation... 3 1.2.1 Alimentation par générateur... 3 1.2.2 Alimentation par piles... 3 2 Sécurité... 3 2.1 Signalétique

Plus en détail

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m.

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m. EXERCICES SUR LA PUISSANCE DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 En zone tempérée pour une habitation moyennement isolée il faut compter 40 W/m 3. Sur un catalogue, 4 modèles de radiateurs électriques sont

Plus en détail

Études et Réalisation Génie Électrique

Études et Réalisation Génie Électrique Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Études et Réalisation Génie Électrique Chargeur de batterie

Plus en détail

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases

7200S FRA. Contacteur Statique. Manuel Utilisateur. Contrôle 2 phases 7200S Contacteur Statique FRA Contrôle 2 phases Manuel Utilisateur Chapitre 2 2. INSTALLATI Sommaire Page 2.1. Sécurité lors de l installation...............................2-2 2.2. Montage.................................................2-3

Plus en détail

Théorie : Introduction

Théorie : Introduction Méthode et objectifs Electricité et électronique Quelques symboles conventionnels L'anglais en électronique Théorie : Introduction Méthode et objectifs Compte tenu du fait que cet ouvrage s'adresse à des

Plus en détail

Notion d électricité

Notion d électricité Notion d électricité Tension: volts U en v; kv (équivalent pression) ex: alimentation de transformateur en 20000v =20kv Tension de référence distribuée 230v/ 400V (+6%-10%) ex en monophasé 207v mini à

Plus en détail

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE 4. LES PUISSANCES LA NOTION DE PUISSANCE 88 CHAPITRE 4 Rien ne se perd, rien ne se crée. Mais alors que consomme un appareil électrique si ce n est les électrons? La puissance pardi. Objectifs de ce chapitre

Plus en détail

Amplificateur à deux étages : gains, résistances "vues", droites de charges, distorsion harmonique

Amplificateur à deux étages : gains, résistances vues, droites de charges, distorsion harmonique Problème 6 Amplificateur à deux étages : gains, résistances "ues", droites de charges, distorsion harmonique Le circuit analysé dans ce problème est un exemple représentatif d'amplificateur réalisé à composants

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories.

1. Les différents types de postes de livraison On peut classer les postes HTA/BT en deux catégories. 2 Les postes HTA/BT Dès que la puissance demandée atteint 50 kva, les entreprises industrielles ou tertiaires sont alimentées en haute tension 20 kv (HTA). L étendue de leur site fait qu elles sont généralement

Plus en détail

I GENERALITES SUR LES MESURES

I GENERALITES SUR LES MESURES 2 Dans le cas d intervention de dépannage l usage d un multimètre est fréquent. Cet usage doit respecter des méthodes de mesure et des consignes de sécurité. 1/ Analogie. I GENERALITES SUR LES MESURES

Plus en détail

Machine à courant continu

Machine à courant continu Machine à courant continu Technologie, choix et alimentation des machines à courant continu Objectif Choisir un ensemble moto-variateur à courant continu à partir d un cahier des charges. Pré-requis Mécanique

Plus en détail

PRINCIPE, REGULATION et RECHERCHE de PANNES

PRINCIPE, REGULATION et RECHERCHE de PANNES NOTICE TECHNIQUE N 003 Date : 08/04/03 Révisé le: 14/09/07 ALTERNATEUR PRINCIPE, REGULATION et RECHERCHE de PANNES 1 ) Principe : Contrairement à la dynamo qui produit du courant alternatif redressé par

Plus en détail

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques

Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques Revue des Energies Renouvelables ICESD 11 Adrar (2011) 101 112 Synthèse des convertisseurs statiques DC/AC pour les systèmes photovoltaïques M. Meddah *, M. Bourahla et N. Bouchetata Faculté de Génie Electrique,

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette

Manuel d'utilisation de la maquette Manuel d'utilisation de la maquette PANNEAU SOLAIRE AUTO-PILOTE Enseignement au lycée Article Code Panneau solaire auto-piloté 14740 Document non contractuel L'énergie solaire L'énergie solaire est l'énergie

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

sciences sup Cours et exercices corrigés IUT Licence électricité générale Analyse et synthèse des circuits 2 e édition Tahar Neffati

sciences sup Cours et exercices corrigés IUT Licence électricité générale Analyse et synthèse des circuits 2 e édition Tahar Neffati sciences sup Cours et exercices corrigés IUT Licence électricité générale Analyse et synthèse des circuits 2 e édition Tahar Neffati ÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE Analyse et synthèse des circuits ÉLECTRICITÉ GÉNÉRALE

Plus en détail

Références pour la commande

Références pour la commande avec fonction de détection de défaillance G3PC Détecte les dysfonctionnements des relais statiques utilisés pour la régulation de température des éléments chauffants et émet simultanément des signaux d'alarme.

Plus en détail

CONTRÔLE DE BALISES TYPE TB-3 MANUEL D'INSTRUCTIONS. ( Cod. 7 71 087 ) (M 981 342 01-02 06H) ( M 981 342 / 99G ) (c) CIRCUTOR S.A.

CONTRÔLE DE BALISES TYPE TB-3 MANUEL D'INSTRUCTIONS. ( Cod. 7 71 087 ) (M 981 342 01-02 06H) ( M 981 342 / 99G ) (c) CIRCUTOR S.A. CONTRÔLE DE BALISES TYPE TB-3 ( Cod. 7 71 087 ) MANUEL D'INSTRUCTIONS (M 981 342 01-02 06H) ( M 981 342 / 99G ) (c) CIRCUTOR S.A. ------ ÉQUIPEMENT CONTRÔLE DE BALISES TB-3 ------ Page 2 de 6 ÉQUIPEMENT

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

Chauffage par induction

Chauffage par induction Guide Power Quality Section 7: Efficacité Energétique www.leonardo-energy.org/france Edition Août 2007 Chauffage par induction Jean Callebaut, Laborelec Décembre 2006 1 Introduction... 3 2 Principes physiques...

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires I ) Ecrire l'expression analytique des signaux représentés sur les figures suivantes à l'aide de signaux particuliers. Dans le cas du signal y(t) trouver

Plus en détail

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TP d électricité Rédigé par JF Déjean page 1/6 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Programme : B.O n 10 du 15-10-1998 Chapitre : Électricité et vie quotidienne. Contenu : Paragraphe B 2-3 : Installations électriques

Plus en détail

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative

Elec II Le courant alternatif et la tension alternative Elec II Le courant alternatif et la tension alternative 1-Deux types de courant -Schéma de l expérience : G -Observations : Avec une pile pour G (courant continu noté ): seule la DEL dans le sens passant

Plus en détail

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Introduction Mathieu Bardoux [email protected] IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Le terme électricité provient du grec ἤλεκτρον

Plus en détail

Jouve, 18, rue Saint-Denis, 75001 PARIS

Jouve, 18, rue Saint-Denis, 75001 PARIS 19 à Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication : 0 645 740 A1 12 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN @ Numéro de dépôt : 94402079.1 @ Int. ci.6: G07B 17/04,

Plus en détail

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse?

Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Moteur DC: Comment faire varier sa vitesse? Zone d'utilisation Moteur à excitation shunt Influence I e Petite perturbation : e.g. augmentation vitesse À partir de P : couple moteur P'' < couple résistant

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES Session 2014. Durée 5 heures. Corrigé. Poséidon au secours d Éole pour produire l énergie électrique

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES Session 2014. Durée 5 heures. Corrigé. Poséidon au secours d Éole pour produire l énergie électrique CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES Session 2014 Durée 5 heures Corrigé Poséidon au secours d Éole pour produire l énergie électrique Partie 1 - analyse du besoin Q 1. À l aide du diagramme FAST du document technique

Plus en détail

Cahier technique n 194

Cahier technique n 194 Collection Technique... Cahier technique n 194 Transformateurs de Courant : comment les spécifier P. Fonti Les Cahiers Techniques constituent une collection d une centaine de titres édités à l intention

Plus en détail

Numéro de publication: 0 683 400 Al. Int. Cl.6: G01S 15/52

Numéro de publication: 0 683 400 Al. Int. Cl.6: G01S 15/52 Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication: 0 683 400 Al DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 95106587.9 Int. Cl.6: G01S 15/52 @ Date de dépôt:

Plus en détail

Electricité. Electrostatique

Electricité. Electrostatique 5G1 - Electrostatique - Page 1 Electricité Electrostatique Cette partie du cours de physique étudie le comportement des charges électriques au repos ainsi que l influence de celles-ci les unes sur les

Plus en détail

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 1 DÉFINITION DE L ÉLECTRICITÉ ET DE LA CHARGE ÉLECTRIQUE 2 LES FORCES D ATTRACTION ET DE RÉPULSION L électricité c est l ensemble des phénomènes provoqués par les charges positives et négatives qui existe

Plus en détail

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B.

Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant I B. Introduction : Les modes de fonctionnement du transistor bipolaire. Dans tous les cas, le transistor bipolaire est commandé par le courant. - Le régime linéaire. Le courant collecteur est proportionnel

Plus en détail

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts)

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts) SNC1D test d électricité Nom : Connaissance et Habiletés de la pensée compréhension (CC) (HP) Communication (Com) Mise en application (MA) 35 % 30 % 15 % 20 % /42 /31 grille /19 Dans tout le test, les

Plus en détail

Chapitre 5 : Le travail d une force :

Chapitre 5 : Le travail d une force : Classe de 1èreS Chapitre 5 Physique Chapitre 5 : Le travail d une force : Introduction : fiche élève Considérons des objets qui subissent des forces dont le point d application se déplace : Par exemple

Plus en détail

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION

DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION Documentation technique DOCUMENT RESSOURCE SONDES PRESENTATION SEP du LPo N-J Cugnot 93 Neuilly/Marne LE CALCULATEUR Il est placé dans le boîtier à calculateurs, sur le passage de roue avant droit. Les

Plus en détail

Démarreur-testeur par ordinateur via le port USB d un PC pour moteurs asynchrones triphasés

Démarreur-testeur par ordinateur via le port USB d un PC pour moteurs asynchrones triphasés Démarreur-testeur par ordinateur via le port USB d un PC pour moteurs asynchrones triphasés J. MBIHI Email : [email protected] E. AMIE EBANDA et A. DONWOUNG KANA Groupe de Recherche en Informatique Industrielle

Plus en détail

Alimentations. 9/2 Introduction

Alimentations. 9/2 Introduction Alimentations / Introduction / Alimentations non stabilisées AV filtrées, pour l alimentation de commandes électroniques / Généralités / Alimentations AV, AV filtrées, monophasées / Présentation / Tableau

Plus en détail

IUT DE NÎMES DÉPARTEMENT GEII ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE CONVERSION AC/DC AMÉLIORATION DU FACTEUR DE PUISSANCE

IUT DE NÎMES DÉPARTEMENT GEII ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE CONVERSION AC/DC AMÉLIORATION DU FACTEUR DE PUISSANCE IU DE NÎMES DÉPAREMEN GEII ÉLECRONIQUE DE PUISSANCE AMÉLIORAION DU FACEUR DE PUISSANCE Yaël hiaux [email protected] 13 septembre 013 able des matières 1 Généralités 3 1.1 Historique........................................

Plus en détail

MESURE DE LA PUISSANCE

MESURE DE LA PUISSANCE Chapitre 9 I- INTRODUCTION : MESURE DE L PUISSNCE La mesure de la puissance fait appel à un appareil de type électrodynamique, qui est le wattmètre. Sur le cadran d un wattmètre, on trouve : la classe

Plus en détail

Limites finies en un point

Limites finies en un point 8 Limites finies en un point Pour ce chapitre, sauf précision contraire, I désigne une partie non vide de R et f une fonction définie sur I et à valeurs réelles ou complees. Là encore, les fonctions usuelles,

Plus en détail

* * DESCRIPTION * * * FONCTIONNEMENT * INSTALLATIONS-TYPES * * ENTRETIEN * * * * * PANNES * * *

* * DESCRIPTION * * * FONCTIONNEMENT * INSTALLATIONS-TYPES * * ENTRETIEN * * * * * PANNES * * * RENE BARDIN Ingénieur-Electricien (E.S.M.E.) Diplôme de l'ecole Supérieure d'aéronautique. *********** L'ECLAIRAGE ET LE DEMARRAGE électriques DES AUTOMOBILES -o- -o- * * DESCRIPTION * * * FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Nouvelles architectures d alimentations DC-DC

Nouvelles architectures d alimentations DC-DC Chapitre 4 Nouvelles architectures d alimentations DC-DC TENDANCES ET EVOUTIONS Tendances Actuellement, les alimentations DC-DC à découpage sont très souvent destinées aux systèmes électroniques, essentiellement

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ANALYSE DE CIRCUITS A COURANT CONTINU MODULE N : 5 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR :

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES ANALYSE DE CIRCUITS A COURANT CONTINU MODULE N : 5 ELECTROTECHNIQUE SECTEUR : OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : 5 ANALYSE

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées.

Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. Les correcteurs accorderont une importance particulière à la rigueur des raisonnements et aux représentations graphiques demandées. 1 Ce sujet aborde le phénomène d instabilité dans des systèmes dynamiques

Plus en détail