Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD"

Transcription

1 01 Cloisons sur ossature métallique Placostil Cloisons séparatives Placostil SAA et SAD Description Les cloisons séparatives de logements Placostil SAA (Séparative d Appartements à ossature Alternée) et SAD (Séparative d Appartements à ossature Double) sont constituées de plaques Placo vissées sur un système d ossatures Placostil, les parements étant indépendants l un de l autre. Le vide intérieur est amorti par des panneaux de laine minérale. Vissage du premier parement. Vissage du deuxième parement à joints décalés par rapport au premier parement. La faible inertie et le faible coefficient de transmission thermique ainsi obtenus limitent les transferts de chaleur entre locaux et facilitent le chauffage modulé des pièces. Ces parois résistent aux chocs normalisés spécifiques à ces ouvrages pour un poids 5 à 6 fois inférieur à celui d un ouvrage maçonné, de performances égales. La hauteur maximale d emploi des cloisons Placostil SAA et SAD dépend du type d ossature et du nombre de plaques utilisées. L utilisation de bâti-supports sanitaires, par exemple de marque Geberit, facilite la fixation de tous les types d appareils sanitaires suspendus. Les cloisons séparatives Placostil SAA et SAD font l objet de l Avis Technique 9/08-870, entériné sans réserve par la Commission technique des assurances (C2P), notamment du point de vue du comportement mécanique. Les produits Placo utilisés dans les ouvrages de ce document apportent des garanties à l utilisateur en matière de Santé, Sécurité et Environnement : voir fiches S01. L association exclusive des produits Placo et le respect des recommandations de mise en œuvre sont la seule garantie de résultats conformes aux procès-verbaux et rapports d essais. Domaine d emploi Domaine d emploi Ces cloisons sont destinées à séparer dans les constructions neuves ou anciennes : les logements entre eux, les pavillons en bande, les logements et les coursives, dégagements, couloirs, escaliers, les logements et les locaux communs, ou les locaux commerciaux, et d une façon générale les locaux nécessitant des isolements acoustiques très élevés tels que studios d enregistrement, salles et conservatoires de musique. Constitution des ouvrages L ossature Placostil Cloisons Placostil SAA Elles sont constituées d une ossature Placostil périphérique simple (Rails Stil R 70, R 90) et d une double ossature Placostil verticale indépendante alternée (Montants Stil M, M 70). Dans le cas des montants Stil M 90 et M 100, il est nécessaire d utiliser les cornières Stil CR2 pour la réalisation de l ossature périphérique. Les cloisons Placostil SAA permettent d obtenir des performances acoustiques élevées tout en conservant une épaisseur de cloison réduite. Cloisons Placostil SAA. 1

2 Cloisons Placostil SAD Elles sont constituées d une ossature Placostil périphérique double indépendante (Rails Stil R, R 70, R 90 et R 100) et d une double ossature Placostil verticale indépendante (Montants Stil M, M 70, M 90 et M 100). L indépendance totale des ossatures permet de moduler l épaisseur totale de la cloison et d obtenir des performances acoustiques encore plus élevées. Cloisons Placostil SAD. Les parements Principales caractéristiques Plaques Standard Placoplatre BA 13, BA 15, BA 18 Plaque blanche pré-imprimée PlacoPremium BA 13 Réaction au feu A1 Lisaplac BA 13 Haute résistance aux chocs Placodur BA 13 Haute résistance au feu Haute résistance au feu Réaction au feu A1 Hydrofugation H1 pour locaux EB+ privatifs et EB+ collectifs Très haute résistance aux chocs Technologie Activ Air acoustiques acoustiques acoustiques et Hydrofugation H1 acoustiques acoustiques et Hydrofugation H1 Placoflam BA 13 Placoflam BA 15 Lisaflam HD BA 13 Lisaflam BA 15 Placomarine BA 13 Placomarine Premium BA 13 Placo Impact BA 13 Placo Phonique BA 13 Placo Phonique Marine BA 13 Placo Duo'Tech 25 Placo Duo'Tech 25 Marine Les parements doubles, composés d une plaque standard de 13 mm associée à une plaque standard de 18 mm, constituent une solution intermédiaire entre double et triple parement qui assure un bon isolement acoustique dans les fréquences graves et gomme la fréquence critique. La cavité intérieure est amortie par des panneaux de laine minérale. L étanchéité à l air est assurée sur la périphérie de la cloison par les joints Placo en partie haute et cueillies latérales et par un ruban mousse (ruban résilient) et cordon de mastic acrylique au sol. Caractéristiques techniques Santé, Environnement Les plaques Placo font l objet de Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire établies conformément à la norme NF P Elles sont disponibles sur la base INIES ( et sur Ces fiches offrent un éclairage objectif des caractéristiques environnementales et sanitaires et permettent de répondre aux référentiels de certification HQE. Mises en œuvre, les plaques Placo ne rejettent aucune particule dans l air. Hauteurs maximales d emploi Les hauteurs d emploi de ces cloisons sont fonction de l épaisseur et de la composition des parements, du type d ossature (M double, M 70, M 90 ou M 100 simple ou double) et de son entraxe (0,60 m ou 0,40 m). Les hauteurs sont fixées en tenant compte : de l inertie des ossatures : (DTU 25.41) (Ho : 2,75 m) (Io : 5,80 cm 4 ) d une majoration forfaitaire de 12 % entre les ouvrages à parement double et les ouvrages à parement triple, d un niveau de pression de 20 dan/m 2 pour une déformation inférieure au 1/500 e de l ouvrage. Ces dispositions garantissent la non transmission des contraintes mécaniques entre parements. Dans le cas où les cloisons sont reprises de part et d autre par un plafond Placostil, la hauteur à prendre en compte pour le choix de l ossature est égale à la hauteur sous plafond majorée de la moitié de la hauteur du plénum, lorsque celle-ci est inférieure ou égale à 0,60 m. Dans le cas des cloisons sous rampant, la hauteur à prendre en compte est la moyenne des hauteurs mini et maxi. Les résistances mécaniques des plaques Placodur, Placo Impact, Placoflam, Lisaflam HD, Placomarine et Placo Phonique sont assimilées à celles des plaques standard de même épaisseur. 2

3 Protection incendie Comportement au feu Les plaques Placo standard ou techniques sont classées A2-s1,d0. Les plaques Lisaplac et Lisaflam sont classées A1. Elles peuvent être utilisées dans les bâtiments d habitation, dans les établissements recevant du public (ERP) et dans les immeubles de grande hauteur (IGH). Les plaques de plâtre Placo sont un support conventionnel permettant le classement en réaction au feu des produits de revêtement. Résistance au feu Les caractéristiques de résistance au feu des cloisons Placostil ont été obtenues dans les conditions normalisées d essai et sont valables sans limitation de longueur. Pour les cloisons avec parements doubles ou triples, lorsqu un classement de résistance au feu est exigé, les éventuels joints horizontaux de plaques sont décalés de 50 mm entre plaques d un même parement. Aucun autre dispositif de protection n est nécessaire. Dans le cas des cloisons en plaques Placo Duo'Tech 25, les joints horizontaux ne sont pas protégés et peuvent être disposés en vis-à-vis. Sauf dispositions particulières, l encastrement d organes électriques standard dégrade la résistance au feu des cloisons. La boîte d encastrement coupe-feu Batibox TM (ref de la société Legrand) ou la mise en œuvre de boîtiers standard dans des chevêtres métalliques en rails et montants Stil avec bourrage au mortier adhésif MAP formule + permettent de maintenirle degré de résistance au feu des cloisons Placostil. Isolation thermique La faible inertie et le coefficient de transmission thermique des cloisons Placostil avec laine minérale facilitent le chauffage intermittent et modulé des locaux. Les performances thermiques des cloisons Placostil sont essentiellement conditionnées par l épaisseur, les caractéristiques, la mise en œuvre de l isolant, ainsi que par la densité des ossatures (montants simples ou doubles, entraxes 0,40 m ou 0,60 m). Elles sont à définir au cas par cas. Isolation acoustique Le comportement acoustique des cloisons Placostil est celui, bien connu, des parois doubles (système masse-ressort-masse). Leur isolement dépend de : la nature et la masse des parements, l épaisseur de la cavité entre parements, l amortissement dans cette cavité. L utilisation de plaques spéciales (Placoflam, Lisaflam, Placomarine, Placodur, Placo Impact et Placo Phonique) dont la masse surfacique est supérieure aux plaques standard, améliore les performances des cloisons. Le renforcement des exigences acoustiques entre logements (NRA et LQCA) a mis en évidence l importance des transmissions indirectes par les éléments du gros œuvre : plancher, refend et façade. L indice d affaiblissement des cloisons séparatives à mettre en œuvre est fonction de la nature de la structure d accueil et du type de doublage retenu (voir fiche Réglementation R01 004). Les plaques Placodur, Placo Impact, Placomarine et Placo Phonique sont assimilables aux plaques standard. L emploi de panneaux semi-rigides de laine de roche améliore le comportement au feu des cloisons. L emploi de panneaux semi-rigides de laine de verre ne le modifie pas. 3

4 Caractéristiques des cloisons séparatives Placostil avec plaques standard ou techniques parement 1 2 x 13 2 x 13 3 x 13 parement 2 2 x 13 3 x 13 3 x 13 designation de la cloison Epaisseur minimale de la cloison en mm S : simple Ossature D : double Espace minimal entre parements en mm SAA SAA SAD SAA SAA SAD SAD SAD SAD SAA SAD (D) 70 (S) 70 (S) 90 (S) 70 (S) 90 (S) (D) (D) (D) 70 (D) 70 (D) 90 (D) 70 (D) 90 (D) x 13 = 2 plaques de plâtre Placo de 13 mm d épaisseur. Résistance mécanique Hauteur limite en m Entraxe de 0,60 m Hauteur limite en m Entraxe de 0,40 m Inertie des montants en cm 4 S : simple D : double 5,2 (D) 6,9 (S) 6,9 (S) 12,4 (S) 6,9 (S) 12,4 (S) 13,8 (D) 5,2 (D) 5,2 (D) 5,2 (D) 13,8 (D) 24,8 (D) 13,8 (D) 24,8 (D) 2,95 2,95 3,40 3,35 3,85 2,75 3,50 2,75 3,50 4,05 2,75 3,10 3,95 4,55 3,20 3,20 3,75 3,70 4,25 3,05 3,85 3,05 3,85 4,50 3,05 3,40 4,35 5,05 Résistance au feu Classement Plaques Placoplatre ou Lisaplac Plaques Placoflam ou Lisaflam ou Glasroc F El 60 PV RS El 120 PV RS El 60 (1) El 120 (1) El 60 PV RS El 120 PV RS Ces classements sont limités à des cloisons de hauteur inférieure ou égale à 4 m. Ils sont ramenés respectivement à EI 30 et EI 60 avec boîtiers électriques standard non protégés. (1) Classement assimilé à celui des cloisons avec parements 2 x 13. Isolation acoustique R w (C ; C tr ) en db R A en db (1) 70 (1) (-2; -7) (1) 71 (-3; -9) (1) (-3 ; -9) (-2 ; -8) (-3 ; -9) (-3 ; -8) (-3 ; -10) (-3 ; -7) Ces performances acoustiques valent pour des produits et montages standard. (1) Simulation logiciel AcouS STIFF. RE CSTB n et AC Isolation thermique U en W/m 2. K Épaisseur de laine minérale en mm 0,74 0,69 0,54 0,41 1 x 60 1 x 70 2 x 45 2 x 70 4

5 Caractéristiques des cloisons séparatives Placostil avec plaques Placo Duo'Tech 25 designation DE LA CLOISON SAA 120 SAA 140 SAD 160 SAA 160 SAA 180 Epaisseur de la cloison en mm Espace intérieur en mm Montant Stil M Stil ML -50 Stil M 70 Stil M Stil ML -50 Stil M 70 Stil M 90 Largeur des ailes en mm Rail ou cornière Stil R 70 Stil R 70 Stil R 90 Stil R Stil R Stil CR 2 Stil CR 2 Stil CR 2 Epaisseur de la laine minérale en mm 1 x 75 1 x 90 2 x 50 2 x 50 2 x 50 Stil M 100 Résistance mécanique Inertie des montants en cm 4 2,6 3,5 6,9 2,6 3,5 6,9 12,4 15,8 Hauteurs limites en m (1) Entraxe montant simple Entraxe montant double 0,90 m - - 2, ,70 3,15 3,35 0,45 m 2,55 2,75 3,25 2,55 2,75 3,25 3,75 4,00 0,90 m 2,55 2,75 3,25 2,55 2,75 3,25 3,75 4,00 0,45 m 3,00 3,25 3,85 3,00 3,25 3,85 4,45 (2) 4,75 (2) (1) RE CSTB n EEM (2) Hauteurs forfaitairement réduites à 4,00 m dans le cadre du PV de gamme de résistance au feu. Résistance au feu (3) Classement EI 60 (avec joints horizontaux en vis-à-vis non protégés et boîtiers électriques protégés) (3) PV de gamme CSTB n RS Isolation acoustique R A en db 61 (4) 63 (5) 66 (6) 66 (5) 67 (5) (4) RE CEBTP n BEB (5) Simulation logiciel AcouS STIFF. (6) RE CEBTP n BEB

6 Exemples d applications SAD 160 (Poids approximatif : kg/m 2 ) Cloisons à deux parements doubles SAA 120 (Poids approximatif : kg/m 2 ) RE CSTB n SAA 140 (Poids approximatif : kg/m 2 ) Cloisons à un parement double et un parement triple RE CSTB n SAD 180 (Poids approximatif : 56 kg/m 2 ) RE CSTB n RE CSTB n AC /B. 6

7 SAD 200 (Poids approximatif : 56 kg/m 2 ) SAD 220 (Poids approximatif : 64 kg/m 2 ) 41,5 200 Simulation AcouS STIFF. Cloisons à deux parements triples SAD 260 (Poids approximatif : 64 kg/m 2 ) SAD 180 (Poids approximatif : 64 kg/m 2 ) Simulation AcouS STIFF. 260 Simulation AcouS STIFF. Simulation AcouS STIFF. 7

8 Points singuliers Joints de parements horizontaux Pour les cloisons à parements multiples, lorsque le classement de résistance au feu est exigé, les éventuels joints horizontaux sont décalés de 50 mm entre plaques d un même parement. Raccordement sur plafond Placostil Pour éviter les transmissions latérales et assurer l homogénéité du traitement acoustique, il est nécessaire d interrompre le plafond au droit des cloisons séparatives. Dans le cas des cloisons fixées sur structure, et reprises par un plafond, la hauteur à prendre en compte pour le choix de l ossature est égale à la hauteur sous plafond majorée de la moitié de la hauteur du plénum lorsque celle-ci est inférieure ou égale à 0,60 m. Cloison fixée sur structure. 50 mm Dans le cas des cloisons en plaques Placo Duo'Tech 25, les joints horizontaux peuvent être en vis-à-vis. Etanchéité à l air Pour garantir les performances acoustiques des cloisons séparatives, l étanchéité à l air est assurée : en périphérie, en traitant le joint sur la dernière plaque de chaque face selon la technique et avec les produits Placo, au sol, par interposition d un ruban résilient sous les rails (ou cornières) et après dépoussiérage, par un mastic appliqué entre le sol et les plaques. Raccordement sur doublage Pour préserver les performances acoustiques de l ouvrage, ces cloisons doivent être systématiquement raccordées au gros œuvre. Le doublage, quelle que soit sa nature, vient en butée contre la cloison. Raccordements Pour assurer l homogénéité du traitement acoustique des ouvrages, les cloisons séparatives entre logements doivent s intégrer dans des structures de performances cohérentes avec ces cloisons. Raccordement cloison sur doublage. 8

9 Raccordement sur plancher bois Les transmissions latérales sont supprimées : n soit par interruption du parquet (ou du platelage) au droit de la cloison, et remplissage de laine minérale sur 60 cm environ, n soit par mise en place d une chape sèche Placosol. Parquet interrompu. La boîte d encastrement coupe-feu Batibox TM (ref de la société Legrand) ou la mise en œuvre de boîtiers standard dans des chevêtres métalliques en rails et montants Stil avec bourrage au mortier adhésif MAP formule + permettent de garantir le degré de résistance au feu des cloisons Placostil. De façon générale, les boîtiers électriques ne sont jamais placés en vis-à-vis, mais décalés d au moins 50 cm (RE CSTB n AC ). Fixation d appareils sanitaires suspendus Cloison SAD Fourrure Stil F 530 Laine minérale Chape Placosol. La fixation des sanitaires suspendus peut être réalisée par exemple à l aide de bâti-supports sanitaires Geberit compatibles avec tous les types de sanitaires conformes aux normes françaises et européennes. Réception de l ouvrage Fourrure Stil F 530 Cloison SAD Dispositions particulières en partie basse Les dispositions sont identiques à celles décrites dans la fiche B01 001a Cloisons de distribution Placostil. Canalisations Placosol Placoforme Les montants constituant l ossature comportent des lumières permettant le passage des conduits d électricité ou de plomberie. Planéité générale Une règle de 2 m, appliquée à la surface de l ouvrage et promenée en tous sens, ne doit pas faire apparaître, entre le point le plus saillant et le point le plus en retrait, un écart supérieur à 5 mm. Planéité locale Une règle de 0,20 m, appliquée à la surface de l ouvrage et déplacée en tous sens, ne doit faire apparaître, entre le point le plus saillant et le point le plus en retrait, ni écart supérieur à 1 mm, ni manque, ni changement de plan brutal entre plaques. Verticalité Le faux aplomb doit être inférieur à 5 mm sur une hauteur d étage courante (2,50 m). Afin de supprimer tout phénomène de vibration et de corrosion (cuivre), disposer à la traversée des montants un fourreau isolant supprimant, à titre permanent, le contact métal sur métal. 2011/ Cette documentation technique annule et remplace les précédentes. Assurez-vous qu elle est toujours en vigueur. Toute utilisation ou mise en œuvre des matériaux non conforme aux règles prescrites dans ce document dégage le fabricant de toute responsabilité, notamment de sa responsabilité solidaire (art du code civil). Consulter préalablement nos services techniques pour toute utilisation ou mise en œuvre non préconisée. Les résultats des procès-verbaux d essais figurant dans cette documentation technique ont été obtenus dans les conditions normalisées d essais. Les photos et illustrations utilisées dans cet ouvrage ne sont pas contractuelles. La reproduction, même partielle, des schémas, photos et textes de ce document est interdite sans l autorisation de Placoplatre (Loi du 11 mars 1957). Placoplatre : S.A. au capital de e - R.C.S. Nanterre , avenue Franklin Roosevelt Suresnes Cedex - Tél. : Fax :

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

Habillages des combles

Habillages des combles A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement met les ouvrages

Plus en détail

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers.

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Sommaire Placoplatre : L innovation au cœur des enjeux. Découvrez notre dernière révolution technologique : Duo' Tech System Mur. La révolution de la contre-cloison

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7.

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7. PLAQUES plaques pour plafond non démontable plaques gyptone SP plaque gyptone A CINTRER Bord 1-4 bords amincis - Spécial plafond Quattro 46 SP 1200 x 2400 x mm Taux de perforation 10 % Poids 8 kg/m 2 Bord

Plus en détail

Des solutions acoustiques simples et efficaces pour tout le logement

Des solutions acoustiques simples et efficaces pour tout le logement Des solutions acoustiques simples et efficaces pour tout le logement L acoustique : une attente majeure pour les Français. Le bruit concerne tout le monde, il est omniprésent dans votre vie. Les bruits

Plus en détail

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre

Fixer et accrocher. Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux. Fixer et accrocher. dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Fixer et accrocher Novembre 2004 Code : F3824 Photo : CIP Maison Phenix - Mareuil-les-Meaux Fixer et accrocher dans les ouvrages en plaques de plâtre ou en carreaux de plâtre Vous voulez : fixer des étagères,

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET. CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds

Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET. CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds Projet : REHABILITATION DES BUREAUX DE LA MSA NYONS PHASE : PROJET CCTP LOT N 02 Plâtrerie / cloisons / faux plafonds MAITRE D'OUVRAGE : MSA ARDECHE DROME LOIRE 29, rue Frédéric Chopin, 26000 Valence Tél

Plus en détail

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE

8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE 8 LES AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS ET LA SERRURERIE De nombreux produits en acier (plats, tubes, barres, tiges, câbles, cornières ) sont utilisés pour les aménagements intérieurs et dans les éléments annexes

Plus en détail

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER Laure Delaporte ConstruirAcier Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc SCHAFFNER des Ateliers SCHAFFNER chef de file du GT4 Jérémy TROUART de l Union des Métalliers

Plus en détail

2.- Fiche «menuisiers d intérieur»

2.- Fiche «menuisiers d intérieur» 1 2.- Fiche «menuisiers d intérieur» Le menuisier intervient dans des travaux visant une isolation aux bruits aériens, une isolation aux bruits de chocs ou une correction acoustique de locaux et parfois

Plus en détail

Réglementation incendie en ERP

Réglementation incendie en ERP R. ARTERO, Chef de produits Réglementation incendie en ERP à respecter pour la pose d un bâti-support WC Rappel de vocabulaire et réglementation Résistance au feu La résistance au feu caractérise le comportement

Plus en détail

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat

N 5 SUPERSTRUCTURE. Enveloppe Seconde œuvre. Arezou MONSHIZADE MOBat N 5 SUPERSTRUCTURE Enveloppe Seconde œuvre Arezou MONSHIZADE MOBat SUPERSTRUCTURE: Eléments constructifs SUPERSTRUCTURE Murs et baies Plancher Toiture Couverture +Seconde oeuvre INFRASTRUCTURE Sol Semelles

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

Bien concevoir l acoustique des locaux accueillant les enfants pour préserver leur santé. > Étude réalisée en collaboration avec

Bien concevoir l acoustique des locaux accueillant les enfants pour préserver leur santé. > Étude réalisée en collaboration avec Pôle éducatif et culturel d Andelnans. Bien concevoir l acoustique des locaux accueillant les enfants pour préserver leur santé > Étude réalisée en collaboration avec Préambule Sommaire Les agressions

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs

Cahier des Prescriptions Techniques d exécution CPT Sols Grands formats - Travaux neufs Revêtements de sols intérieurs en carreaux céramiques de grand format et de format oblong collés au moyen de mortiers-colles dans les locaux P3 au plus en travaux neufs Cahier des Prescriptions Techniques

Plus en détail

Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments

Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments Rencontre autour de la qualité de l air intérieur des bâtiments Critt Bois Epinal 8 décembre 2010 Intervention Placo : Simon Fourniau chef de groupe 1 2 2 Pourquoi améliorer la qualité de l air intérieur?

Plus en détail

Document Technique d Application. Labelrock

Document Technique d Application. Labelrock Document Technique d Application Référence Avis Technique 9/2-955 Annule et remplace l Avis Technique 9/06-822 Doublage de mur et habillage Wall lining Vorsatzschale Labelrock Relevant de la norme NF EN

Plus en détail

Plancher chauffant avec revêtement de sol

Plancher chauffant avec revêtement de sol Équipements E.2 1/6 Plancher chauffant avec revêtement de sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces au niveau des planchers chauffants, à eau chaude ou électriques,

Plus en détail

Habillez vos wc avec style. Meuble d habillage Duofix

Habillez vos wc avec style. Meuble d habillage Duofix Habillez vos wc avec style. Meuble d habillage Duofix Meuble d habillage Duofix, la solution suspendue esthétique et facile à poser. Le WC suspendu est une solution moderne, esthétique et hygiénique pour

Plus en détail

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse

Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse Libre-Service de l agence ISOPAR Garges-lès-Gonesse 60 Tarif Public H.T. (réservé aux professionnels) Verre cellulaire FOAMGLAS T4+ FOAMGLAS S3 FOAMGLAS F FOAMGLAS TAPERED FOAMGLAS BOARD PANNEAU READY

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

NOTE PRELIMINAIRE. Le présent document a pour but de définir tous les travaux nécessaires à la réalisation de l'opération.

NOTE PRELIMINAIRE. Le présent document a pour but de définir tous les travaux nécessaires à la réalisation de l'opération. PREFECTURE DE L AISNE Relogement de l Agence Régionale de Santé de Picardie à la cité administrative de LAON DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES -DCE- CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m²

Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Fiche Technique pour un bâtiment modulaire à ossature en bois de 54 m² Cahier de charge NON définitif. Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux bois ou la mise en œuvre de techniques

Plus en détail

ISOLATION EN SOUS FACE DES PLANCHERS BAS

ISOLATION EN SOUS FACE DES PLANCHERS BAS P R O G R A M M E D A C C O M P A G N E M E N T D E S P R O F E S S I O N N E L S www.reglesdelart-grenelle-environnement-2012.fr RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES ISOLATION EN SOUS FACE DES PLANCHERS BAS

Plus en détail

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée

ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS. En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. Entreprise certifiée En isolation, le progrès c est aussi de savoir s inspirer de la nature. ISOLANTS EN FIBRES DE BOIS SyLvAcTIS Entreprise certifiée PEFC/10-31-2030 PROMOUVOIR LA GESTION DURABLE DE LA FORÊT UNE ISOLATION

Plus en détail

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2 1. CLASSEMENT ET GENERALITES : 1.1. Classement Sont classées dans la 3ème famille les habitations collectives dont le plancher bas du logement le plus haut est situé à 28 mètres au plus au-dessus du sol

Plus en détail

Acoustique et thermique

Acoustique et thermique Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule 2. Étude de systèmes constructifs 29 Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule Les bonnes solutions thermiques n améliorent pas forcément l acoustique!

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

Masterimpact RH. Rue de l Amandier 78540 Vernouillet. Tél. : 01 39 79 61 60 Fax : 01 39 71 16 60. Kapelle op den Bos (Belgique)

Masterimpact RH. Rue de l Amandier 78540 Vernouillet. Tél. : 01 39 79 61 60 Fax : 01 39 71 16 60. Kapelle op den Bos (Belgique) Avis Technique 9/10-905 Annule et remplace l Avis Technique 9/06-829*V1 Cloison de distribution et de doublage Partition wall Vorsatzschalen Masterimpact RH Titulaire : Usine : Société Promat SAS Rue de

Plus en détail

Palieris. Palieris G 351. Bloc-porte blindé. An ASSA ABLOY Group company. Conforme à la NOUVELLE CERTIFICATION a2p Blocs-Portes Bloc-porte a2p BP 1

Palieris. Palieris G 351. Bloc-porte blindé. An ASSA ABLOY Group company. Conforme à la NOUVELLE CERTIFICATION a2p Blocs-Portes Bloc-porte a2p BP 1 Palieris Bloc-porte blindé Palieris G 351 Modèle présenté : avec option entrebâilleur manuel Conforme à la NOUVELLE CERTIFICATION a2p Blocs-Portes Bloc-porte a2p BP 1 An ASSA ABLOY Group company Bloc-porte

Plus en détail

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation

30% SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et. Valoriser les combles perdus. Economies. Valoisation de votre habitation SolivBox 34 : une solution innovante, pour utiliser et Valoriser les combles perdus s Un bâtiment perd de la chaleur par le haut, car la chaleur monte. L isolation de la toiture est donc la priorité. 30

Plus en détail

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE

La mise en œuvre BBC. Formation pour entreprises IBSE La mise en œuvre BBC Formation pour entreprises IBSE 2 Les labels Maison bioclimatique Maison conçue pour bénéficier de tous les avantages du climat et du terrain ainsi que de la végétation environnante.

Plus en détail

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite

Schlüter -KERDI-BOARD Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Support de pose, panneau de construction, étanchéité composite Le support de pose universel pour carrelages Important! Qu il s agisse d'une mosaïque ou de carreaux de grand format, la qualité d un revêtement

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN

DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA. Production et assemblage 100 % Française. 3 Rue Pierre Mendès France 61200 ARGENTAN DOSSIER TECHNIQUE R-GO SPA R-GO SPA Production et assemblage 100 % Française 1 Implantation technique Il faut retenir que la partie technique a un encombrement total de 250 cm par 90 cm au minimum, et

Plus en détail

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES

PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES CONSEILS ILLUSTRÉS D'ISOLAVA PLAQUES DE PLÂTRE CLOISONS - DOUBLAGES GUIDE DE MISE EN OEUVRE VITE et BIEN FAIT SOMMAIRE 1. Cloison de séparation sur ossature p 3 étallique -Matériaux nécessaires par 2 de

Plus en détail

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS

C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS SCI CAMOZZI MOULIOT C.C.T.P CONSTRUCTION DE SANITAIRES POUR LE CAMPING DES BERGES DU GERS LOT N 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES LOT 04 MENUISERIE INTERIEURE / CABINES 1 04 MENUISERIE BOIS Sommaire 04

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. Isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX LYCÉE LYCÉE GÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE G ÉNÉRAL TECHNOLOGIQUE PIERRE BROSSOLETTE 161 cours Émile Zola - 69628 VILLEURBANNE Cedex CRÉATION DE LOCAUX DE STOCKAGE ANCIEN SANITAIRES DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

Plus en détail

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 Ce document est susceptible d être révisé ou retiré de la circulation en tout temps. L état du document devra être vérifié par l utilisateur

Plus en détail

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs

Classement des locaux en fonction de l exposition à l humidité des parois et nomenclature des supports pour revêtements muraux intérieurs Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe spécialisé n 9 Groupe spécialisé n 12 Groupe spécialisé n 13 Cloisons et contre-murs en plâtre Revêtements de sol et produits connexes Revêtements

Plus en détail

NORMES FRANÇAISES. I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public

NORMES FRANÇAISES. I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public NORMES FRANÇAISES I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public II. Garde-corps pour terrasses techniques inaccessibles au public I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation

Plus en détail

Qu est-ce qu un raccordement?

Qu est-ce qu un raccordement? mars 2012 La prestation de raccordement : vue d ensemble pages 4/5 Votre demande de raccordement page 6 La proposition de raccordement d ERDF page 7 modalités de paiement prix du branchement Les travaux

Plus en détail

Ecophon Super G Plus A

Ecophon Super G Plus A Ecophon Super G Plus A Destiné aux plafonds de salles de sports, et aux environnements similaires comportant des risques d impacts mécaniques très forts. Ecophon Super G Plus A se compose d un système

Plus en détail

Métropolines 2 / / 2

Métropolines 2 / / 2 Métropolines 2 / / 2 Systèmes intercontemporains, pragmatiques, clairs Métropolines 2 : un nouveau système de cloison multiple, fonctionnel et pragmatique qui permet de réaliser tous les scénarios et de

Plus en détail

1 Solutions globales pour l'aménagement flexible d'espaces avec cloisons

1 Solutions globales pour l'aménagement flexible d'espaces avec cloisons Cloisons Sommaire 1 Solutions globales pour l'aménagement flexible d'espaces avec cloisons 2 Présentation Les types de cloisons Gyproc Applications et avantages Choix des plaques Pose parallèle ou perpendiculaire

Plus en détail

Profils de sol en aluminium pour garde-corps en verre. www.designproduction.fr

Profils de sol en aluminium pour garde-corps en verre. www.designproduction.fr Profils de sol en aluminium pour garde-corps en verre www.designproduction.fr PROFILS DE SOL ALUMINIUM SYSTÈME DE GARDE CORPS EN VERRE Les profils pour les serruriers, métalliers, miroitiers Nous disposons

Plus en détail

La sécurité. et le confort au meilleur prix! BLOC-PORTE BLINDÉ PALIERIS G 371C - CLASSE 3 *

La sécurité. et le confort au meilleur prix! BLOC-PORTE BLINDÉ PALIERIS G 371C - CLASSE 3 * BLOC-PORTE BLINDÉ PALIERIS G 31C - CLASSE 3 * La sécurité et le confort au meilleur prix! Conforme à la NOUVELLE CERTIFICATION a2p Blocs-Portes Bloc-porte a2p BP 1 BP 1 *Anti-effraction avec certificat

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO

LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO LATTIS MÉTALLIQUES NERGALTO, NERLAT, GALTO NERGALTO, NERLAT, GALTO Facilité d emploi, Adaptabilité, Performance Les lattis métalliques nervurés NERLAT et NERGALTO sont la solution LATTIS adoptée par les

Plus en détail

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment :

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment : INTRODUCTION Constructions de pointe et d usage courant, les escaliers métalliques doivent répondre à d autres exigences, que celle de pouvoir passer d un niveau à un autre. L un des principaux points

Plus en détail

Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE

Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE Réhabilitation de la Maison de Radio France LA MISE EN SECURITE INCENDIE DE LA MAISON DE RADIO FRANCE ETUDE DE L EXISTANT CONSTRUCTION STRUCTURE (Références photos du chantier- 1960) LA GRANDE COURONNE

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

C.C.T.P CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAITRE D OUVRAGE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE (INRA) 2, place Pierre VIALA 34060 MONTPELLIER cedex 1 Tél : 04.99.61.22.00 Fax : 04.99.61.31.27 @ : [email protected] BUREAU

Plus en détail

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier :

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier : Composants de menuiserie Escaliers Definition Caractéristiques Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition : Escalier : Ouvrage de menuiserie constitué de gradins

Plus en détail

ESCALIERS ESCAMOTABLES. Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE

ESCALIERS ESCAMOTABLES. Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE ESCALIERS ESCAMOTABLES Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE 2005 2 LA GAMME D ESCALIERS ESCAMOTABLES se décline en bois et en aluminium. Des matériaux nobles

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles [email protected] - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

Pionnier de l isolation phonique depuis 1980

Pionnier de l isolation phonique depuis 1980 Pionnier de l isolation phonique depuis 1980 Description de produit Isolation phonique dans la cuisine La norme suisse et la norme européenne SELON SIA 181:2006 Situation de départ Les activités pratiquées

Plus en détail

D30 / C30. La sécurité selon votre style

D30 / C30. La sécurité selon votre style / C30 La sécurité selon votre style La sécurité selon votre style Les portes blindées C 30 et D 30 constituent un choix particulièrement indiqué pour les bâtiments neuf parce qu elles offrent des particularitées

Plus en détail

CertainTeed SHAFTLINER. Depuis 1665

CertainTeed SHAFTLINER. Depuis 1665 CertainTeed SHAFTLINER Pour For Acloisons rea Separation de séparation Firewalls pare-feu SHAFTLINER Depuis 1665 Panneaux SHAFTLINER pour c Les panneaux GlasRoc Shaftliner sont des produits spécialement

Plus en détail

Un concentré de résistance...tout en beauté!

Un concentré de résistance...tout en beauté! BLOC-PORTE BLINDÉ FORGES G 35 CERTIFIÉ BP 3 Un concentré de résistance...tout en beauté! Modèle présenté avec option panneau en bois massif mouluré Niveau 5 : selon NF P 20-320 Classe 5 : selon ENV 1630

Plus en détail

Toitures à isolation intégrée

Toitures à isolation intégrée Toitures à isolation intégrée Guide de prescription 09 / 007 Sommaire Les fonctions toitures 4 Les concepts Knauf 5 Les coupes 6 Le guide de choix 6 Les atouts 7 Isolant Knauf Therm Th 5 La gamme Fibratec

Plus en détail

RAPPORT DE CLASSEMENT. RAPPORT DE CLASSEMENT n EFR-14-002348

RAPPORT DE CLASSEMENT. RAPPORT DE CLASSEMENT n EFR-14-002348 Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 n EFR-14-002348 Selon les normes EN 15650 : 2010 et EN 13501-3 : 2007 Concernant Une gamme de clapets type

Plus en détail

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière

Conception et construction des ouvrages gaz. Club de la Performance Immobilière Conception et construction des ouvrages gaz Club de la Performance Immobilière Novembre 2014 RT2012 et arrêté 2 Aout 77 Arrêté du 26 octobre 2010 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences

Plus en détail

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort www.monier.be MONIER systèmes d isolation de toiture à l extérieur Savez-vous que

Plus en détail

fire-line DE COENE Securité anti-incendie certifiée! De Coene Products Europalaan 135 BE-8560 Gullegem www.decoeneproducts.be

fire-line DE COENE Securité anti-incendie certifiée! De Coene Products Europalaan 135 BE-8560 Gullegem www.decoeneproducts.be DE COENE PRODUCTS Securité anti-incendie certifiée! fire-line L incendie de l Innovation à Bruxelles (1967) a entraîné une législation incendie innovante et extrêmement rigoureuse pour les bâtiments publiques

Plus en détail

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 789 Résistance au feu des éléments de construction selon

Plus en détail

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICOflex isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois

technique & détails Prescriptions de mise en œuvre STEICOflex isoler mieux, naturellement Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois Prescriptions de mise en œuvre Isolants naturels écologiques à base de fibres de bois technique & détails SOMMAIRE Produit p. 03 Propriétés caractéristiques p. 04 Physique du bâtiment p. 05 Découpe et

Plus en détail

PDS (Plaque de Distance de Sécurité)

PDS (Plaque de Distance de Sécurité) PDS (Plaque de Distance de Sécurité) La plaque de distance de sécurité est prévue pour respecter la distance règlementaire entre le conduit et son environnement direct. Elle peut être utilisée pour toutes

Plus en détail

Attestation d'utilisation AEAI n 20743

Attestation d'utilisation AEAI n 20743 Attestation d'utilisation AEAI n 20743 Groupe 401 Gaines techniques pour l'installation de conduits de fumée Fermacell GmbH FERMACELL AESTUVER EI 90-RF1 Description Système de gaine continue à 4 côtés,

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678

PCB 20 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 Plancher collaborant Fiche technique Avis technique CSTB N 3/11-678 V1/2011 caractéristiques du profil DÉTAIL GÉOMÉTRIQUE DU 22 728 104 épaisseur (mm) 0,5 0,7 poids (dan/m 2 ) 5,3 7,4 APPLICATION CONSEILLÉE

Plus en détail

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue Bienvenue Directive G1 Directives SIN Le gaz à Nyon Rénovation But de la présentation : La «nouvelle»g1 Les changements principaux, (non exhaustifs) Donner des pistes pour appliquer ces nouvelles prescriptions

Plus en détail

Ecophon Advantage A 20 mm

Ecophon Advantage A 20 mm Ecophon Advantage A 20 Pour des applications nécessitant un plafond suspendu facile à installer et à démonter, tout en répondant aux conditions fonctionnelles de base. Ecophon Advantage A se pose sur ossature

Plus en détail

Parc Valentine Vallée Verte

Parc Valentine Vallée Verte Le Bourbon 10.300 m² de bureaux neufs à louer Parc Valentine Vallée Verte un parc d affaires unique Au cœur d un parc d affaires unique Choisissez pour votre entreprise des bureaux dans un bâtiment historique

Plus en détail

Isolation de conduites à base d'amiante

Isolation de conduites à base d'amiante *F01 Cordons, anneaux d'étanchéité et bandes d'isolation électrique en amiante Des cordons à haute teneur en amiante ont souvent été utilisés comme joints anti feu dans des poêles à mazout ou en aïence,

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

Bien prendre vos dimensions

Bien prendre vos dimensions BRICOLAGE - CONSTRUCTION - DÉCORATION - JARDINAGE Changez vos fenêtres Très facilement! Point essentiel: Bien prendre vos dimensions 1 - la pose en rénovation Pose en laissant l ancien le bâti en place,

Plus en détail

Terminologie et définitions

Terminologie et définitions IV.70 OUVERTURES EXTÉRIEURES IV.701.1 IV.701 TERMINOLOGIE ET DÉFINITIONS RELATIVES AUX FENÊTRES ET PORTES EXTÉRIEURES IV.701.1 Terminologie et définitions extrémités inférieure et supérieure de la porte

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

fermacell Solutions intégrales pour toutes les finitions intérieures

fermacell Solutions intégrales pour toutes les finitions intérieures fermacell Solutions intégrales pour toutes les finitions intérieures Guide de pose fermacell Version : mai 2013 2 Table des matières Introduction 3 1. Plaques fibres-gypse fermacell 4 1.1 Propriétés des

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN [email protected] Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

APPLICATIONS. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions spécifiquement adaptées à tous les types d environnement

APPLICATIONS. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions spécifiquement adaptées à tous les types d environnement APPLICATIONS Cinémas, théâtres, bureaux, salles de sport Des lieux publics à fort passage où la sécurité doit être assurée par des systèmes de protection. Pour cela, Bricard propose de nombreuses solutions

Plus en détail

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE

MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE Les informations techniques PROMOTELEC MISE À LA TERRE POUR LA SÉCURITÉ ÉLECTRIQUE La sécurité des personnes contre un défaut d isolement survenant dans un matériel doit être assurée. En effet, un défaut

Plus en détail

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Cinéma Jour de Fête

Assistance à Maîtrise d Ouvrage Cinéma Jour de Fête Assistance à Maîtrise d Ouvrage Cinéma Jour de Fête 74 RUE DE VIENNE, 27140 GISORS RAPPORT DE DIAGNOSTIC DES SONDAGES REALISES DANS LA SALLE DE PROJECTION 0. TABLE DES MATIERES 0. Table des matières...

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation RÉPERTOIRE Révision Jamais Réévaluation Non : NORMATIF : 07 21 23.06 Publication en de l'évaluation : 1997-12-08 Réévaluation cours

Plus en détail

Conçu pour plaire. à tout le monde... sauf aux cambrioleurs! BLOC-PORTE BLINDÉ FORGES G 372 CERTIFIÉ BP 2

Conçu pour plaire. à tout le monde... sauf aux cambrioleurs! BLOC-PORTE BLINDÉ FORGES G 372 CERTIFIÉ BP 2 BLOC-PORTE BLINDÉ FORGES G 32 CERTIFIÉ BP 2 Conçu pour plaire à tout le monde... sauf aux cambrioleurs! Modèle présenté avec option panneau en bois massif mouluré Niveau 2 : selon NF P 20-320 Classe 4

Plus en détail

Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense

Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense 5 ème Forum International Bois Construction FBC 2015 Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense P. Gontier 1 Bâtiment SHS - Université Paris Ouest Nanterre la Défense Pascal Gontier Architecte

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail