LA GESTION DU STOCK ET DES APPROVISIONNEMENTS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA GESTION DU STOCK ET DES APPROVISIONNEMENTS"

Transcription

1 LA GESTION DU STOCK ET DES APPROVISIONNEMENTS PLAN DU COURS 1/ LA FONCTION LOGISTIQUE 1.1/ Les flux entrées sorties 1.2/ Suivi des stocks 2/ CALCUL DU NIVEAU DES STOCKS 2.1/ Cadencier et fiche de réassort 2.2/ Différents niveaux de stocks. 3/ LES COUTS LIES AUX STOCKS ET AUX APPROVISIONNMENTS 3.1/ Le coût de passation de commande 3.2/ Le coût de possession du stock 3.3/ Les coûts liés aux ruptures de stock 4/ PROGRAMMER LES APPROVISIONNEMENTS 4.1/ En avenir certain 4.2/ En avenir incertain 4.2.1/ Dates fixes quantités variables 4.2.2/ Dates variables quantités fixes 5/ LES INDICATEURS DE GESTION DES STOCKS 5.1/ Le stock moyen 5.2/ Le coefficient de rotation des stocks 6/ VALORISER LE STOCK 6.1/ Evaluation des entrées et sorties 6.2/ CUMP 6.2.1/ Après chaque entrée 6.2.2/ En fin de période 6.3/ le PEPS ou FIFO 6.4 L inventaire 1

2 1/- LA FONCTION DE LA LOGISTIQUE Définition : Dans le domaine économique, c est l ensemble des activités ayant pour but de mettre en place, au moindre coût, la quantité de produits adaptée au moment et à l endroit de la demande. Le système logistique assure l écoulement des flux : - d approvisionnement en marchandises, - de planification des commandes, de transport, de réception des marchandises, - éventuellement de distribution physique de produits, depuis le point de vente jusqu au client si livraison à domicile. - Le SAV, - L organisation des flux d informations à travers le SI, incluant les EDI (Echanges de Données Informatiques) 1.1/ LES FLUX D ENTREE ET DE SORTIE DES MARCHANDISES Les mouvements de marchandises sont liés au fonctionnement du, selon le schéma Le rôle du gestionnaire est de suivre le déroulement de chacune de ces étapes, suivant le tableau cidessous : OPERATIONS MOYENS MIS EN ŒUVRE JUSTIFICATION Saisie des entrées Identification des articles livrés et mise en rayon des produits Saisie des sorties Détermination des quantités à commander - Contrôle de conformité entre les quantités livrées et commandées - Fiches de stocks - Etiquetage si nécessaire - Signalétique de articles en rayon - Saisie des sorties par lecture du code barre aux caisses de sorties, reliées au système informatique du point de vente Elaboration des calendriers d approvisionnement - Détection des anomalies de livraison (articles manquant ou erreurs) - Calcul des quantités restant à livrer - Mise à jour des stocks - Obligation légale - Information du consommateur - Permet la connaissance en temps réel des ventes Mise à jour automatique du stock - Commande de quantités nécessaires pour satisfaire client - Limitation des commandes pour limiter les stocks 2

3 2.1/ - LE SUIVI DES STOCKS Justification et utilité des stocks Les stocks permettent de réguler les flux et de répondre à la demande des consommateurs entre 2 réapprovisionnements. Le stock est nécessaire dans l U.C : Pour proposer un assortiment attractif ( Pour anticiper une augmentation du volume des ventes (promotions), Pour négocier, grâce à la quantité commandée, une baisse tarifaire par exemple. Pour anticiper une hausse des prix Si les produits sont soumis à une forte saisonnalité des ventes Cependant, une durée trop longue de stockage Contraintes et inconvénients des stocks retarde l encaissement des marchandises : dégradation de la trésorerie et incidence sur le BFR. Risque de stock démodé, obsolète, devant, pour être écoulé, faire l objet de promotions ou soldes Sources de frais supplémentaires : o Frais de stockage, o Frais de personnel de magasinage Risque pour les produits périssables : dont la durée de stockage est évidemment limitée : perte - - Pour atteindre ces objectifs, le gestionnaire doit : Objectifs du suivi des stocks 2 objectifs majeurs : Connaître en permanence les niveaux de stocks, pour commander les bonnes quantités au bon moment S assurer d un volume de stock optimal pour satisfaire la demande même en période de réassort. 3

4 2/- CALCUL DU NIVEAU DES STOCKS 2.1/ - CADENCIER ET FICHE DE REASSORT *- Le niveau de stock se calcule généralement à l aide d un cadencier manuel ou informatique plus généralement, qui référence le stock initial de la période, les commandes, les entrées (livraisons) et les sorties (ventes) Il permet de calculer à partir de ces données le stock final de la période : A noter que le stock final d une période «A»correspond au Période 1 Période 2 Réf SI C L V SI C L V SI A B SI = stock initial C = commande L = livraison de la période / V = vente de la période *- La fiche de stock fonctionne selon le même principe, mais est utilisée pour obtenir des informations sur une gamme de produits en particulier. Exemple : Rayon : Petit électroménager Article : grille pain Marque : X Référence : achdsjfj Unité de livraison : 1 article Délai de livraison : 3 jours Stock de sécurité : 2 articles Dates Commandes Stock initial Entrées Soties Stock final Période Période

5 Lorsque le suivi des stocks est informatisé, la mise à jour se fait en temps réel, grâce à la lecture des codes barres des articles réceptionnés en magasin, et aux caisses de sorties. Un progiciel émet alors des ordres de commandes, transmis par EDI (Echange de données Informatisées) au fournisseur (voir cours marketing). L informatisation du système permet une réduction des coûts d approvisionnements, et une réduction des délais. La gestion des stocks se fait également plus en flux tendus. 2.2/ - LES DIFFERENTS NIVEAUX DE STOCKS STOCK ACTIF Marchandise vendue entre deux approvisionnements Niveau de stock détenu en permanence pour faire face aux imprévus : éventuels retards de livraisons, accélération des ventes pendant le délai de réapprovisionnement. Est aussi appelé «stock outil» car immobilisé d un point de vue comptable. Stock qui couvre la demande durant le délai de livraison STOCK D ALERTE (ou stock critique, ou point de commande. STOCK D ALERTE = STOCK + STOCK RUPTURE DE STOCK Niveau de stock 0, atteint avant que n intervienne une nouvelle livraison. C est une situation de pénurie de stock 5

6 Dans cet exemple, on commande une quantité fixe à des intervalles de temps égaux et, entre les livraisons, le stock diminue de façon linéaire ; en fonction du temps ; compte tenu de la demande exprimée. Le seuil d'alerte déclenche le processus de commande. Il est calculé pour couvrir les ventes entre le moment où l'on constate le besoin de réapprovisionnement, jusqu'à la mise à disposition de la nouvelle livraison. Les ventes qui se produisent durant le délai de livraison représentent le stock minimum. Si les ventes dépassent ce stock, la pénurie dans l UC est évitée grâce au stock de sécurité. Celui-ci est donc entamé si la demande exprimée au cours du délai de livraison est supérieure aux prévisions ou si le délai de livraison est exceptionnellement long, couvrant ainsi les hypothèses les plus pessimistes. 6

7 3/- LES COUTS LIES AU STOCK ET AUX APPROVISIONNEMENTS 3.1/ LES COUTS DE PASSATION DE COMMANDE Le coût de lancement ou coût de passation des commandes représente tous les frais issus de la constitution et du renouvellement des stocks. Il est supposé être proportionnel au nombre de commandes passées dans l'année. Ce coût inclue - Les salaires et charges sociales du personnel des achats, - Les frais de réception et de contrôle des produits livrés - Les frais liés à la gestion informatique du stock - Les frais de fonctionnement des services d approvisionnement (loyers, amortissements des locaux, chauffage, éclairage, frais administratifs (tél, timbres etc.) Coût de passation d une commande = De même, Coût de passation des commandes = 3.2/ / LE COUT DE POSSESSION DU STOCK Posséder un stock signifie d abord le financer, puis le conserver en réserve. Comporte : (amortissement ou loyers des locaux, amortissement du matériel de manutention, etc.) les salaires et charges sociales du personnel de magasinage : (éclairage, chauffage, entretien, assurances, sécurité, etc ) 7

8 On admet, en général, que ces frais sont D où Taux de possession = De même, Coûts de possession des stocks = Stock moyen = (Stock initial (début de période) + stock final (fin de période)) / 2. (Voir Chapitre 5) 3.3/ LES COUTS LIES AUX RUPTURES DE STOCKS Se traduisent par Le taux de rupture de stocks avoisinerait les 10 % en grande distribution, selon la source ECR France, qui est un organisme paritaire regroupant distributeurs et industriels. L évaluation des coûts de pénurie des stocks est très difficile, mais les distributeurs et leurs fournisseurs mettent en œuvre nombre d efforts pour pallier à ce problème tant l enjeu est important. 8

9 4/ PROGRAMMER LES APPROVISIONNEMENTS Plusieurs méthodes, selon que l on est sûr des dates de commandes ou non. 4.1/- PASSER LES COMMANDES EN AVENIR CERTAIN : REAPPROVISIONNEMENT A DATE FIXE ET EN QUANTITES FIXES Les livraisons de quantités égales se font à dates fixes. Cette gestion convient à des produits est et dont la demande AVANTAGES INCONVENIENTS * Risque de rupture ou d inflation du stock si * Simplicité * Possibilité de ristourne de volume si la quantité fixe est élevée *. Ce type de gestion est proche de la notion de quantité économique du modèle de Wilson. Dans ce modèle, on considère que la demande est stable sans tenir compte : ("avenir certain"). 9

10 Pour utiliser cette méthode, on émet donc les hypothèses suivantes : La demande annuelle est connue et certaine. La consommation est régulière ( ). Les quantités commandées sont. La pénurie, les ruptures de stock, sont exclues. On suppose que la gestion du stock s'effectue sur une période annuelle. La problématique est de déterminer la quantité et périodicité optimale des commandes permettant de minimiser les coûts établis en début de chapitre 3. Sur le graphique ci dessous, on considère que les coûts de passation sont proportionnels au nombre de commande et que les coûts de possession diminuent car un grand nombre de commandes diminuent la valeur du stock moyen. Coût global = coût de passation + coût de possession. Pour : Q = quantité annuelle vendue (demande exprimée à l uc) P = le prix unitaire du bien T = taux de possession du stock A = coût fixe de passation d une commande Le nombre optimal de commandes, N, permettant de minimiser le coût global de gestion du stock est : 10

11 Exemple : Prix unitaire : 5 euros Demande annuelle exprimée : 2000 unités Taux de possession : 8 % du stock moyen Coût fixe d acquisition par commande : 30 euros : N = La quantité économique de la commande est de 4.2/- PASSER UNE COMMANDE EN AVENIR INCERTAIN Appelée / DATE FIXE ET QUANTITES VARIABLES Les approvisionnements sont réalisés à intervalles réguliers, et les quantités commandées varient en fonction des besoins. Cette méthode conduit à un programme d approvisionnement, avec des dates de livraisons fixes. Cette méthode s'applique à des produits : Exemple, à partir de la base suivante : Les prévisions de ventes hebdomadaires d un produit sont les suivantes pour les semaines 11 à 15 d une année : N de semaine Prévisions des ventes Le stock de sécurité est fixé à 50 unités On dispose en stock initial de 100 unités. Le délai de livraison est d une semaine. ****************************** 11

12 Un magasin est livré tous les 15 jours, le premier jour de la semaine. Démarche : chaque semaine, il faut conduire le raisonnement suivant : (suivant la méthode du cadencier, à laquelle on ajoute le raisonnement de la livraison) 1/ Calcul du besoin en réapprovisionnements Besoin = ventes jusqu à la prochaine livraison + stock de sécurité. (exemple : besoin semaine 11 = ventes des 15 jours suivants + stock de sécurité = ( ) + 50 = 160 unités. 2/ Détermination des dates de livraisons Elles sont nécessaires si le stock initial (SI) est inférieur au besoin. Exemple : la livraison est nécessaire en semaine 11 car SI < besoin. Les livraisons suivantes interviendront donc les semaines 13 et 15. 3/ Calcul du volume de la livraison Livraison nécessaire = besoins stock avant livraison Exemple : quantité à livrer en semaine 11 = = 60 4/ Calcul du stock final Stock final SF = stock initial + livraisons ventes Exemple : stock final S11 = = 100 5/ Calcul des dates de commandes Il suffit de tenir compte des dates de livraisons. Ici, les commandes sont passées le lundi de la semaine précédant la livraison (soit le lundi de la semaine 10, et le lundi de la semaine 12) Raisonnement pour la semaine 12 : Besoin semaine 12 = ventes de la semaine suivante (car livrés début semaine 13) + stock de sécurité = = 100 unités SI semaine 12 = SF semaine 11= 100 Pas de livraison en semaine 12 car SI = au besoin SF semaine 12 = SI + livraison ventes prévues = = 50 12

13 D où calendrier d approvisionnements pour les semaines 11 à 15 : N semaine Prévision des quantités vendues Besoins en début de semaine SI Livraison Stock initial après livraison SF Avantages Inconvénients * Gestion des stocks simple. * Immobilisation financière faible ou maîtrisée * 13

14 4.2.2 DATE VARIABLE ET QUANTITES FIXES Dans un contexte de flux tiré et de juste à temps, on détermine le niveau de stock qui déclenche l'ordre d'achat (le stock d alerte), de façon à être livré juste au moment de l'utilisation de la dernière pièce. Exemple : Démarche : chaque semaine, il faut conduire le raisonnement suivant : 1/ Déterminer si l on doit être livré On calcule le stock final sans livraison. S il est inférieur au stock de sécurité, on devra être livré. Semaine 11 : si l on n est pas livré, le stock final sera de = 40 : quantité inférieure au stock de sécurité de 50 unités : il faut donc être livré. 2/ Calculer la date de livraison de commande On calcule le nombre de produits vendus par jour afin de connaître le niveau de stock journalier et déterminer le jour de livraison. Semaine 11 : ventes par jour = 60 / 5 = 12 Le jeudi, il resterait en fin de journée 100 (4 jours x 12) = 52 unités en stock ; quantité supérieure au stock de sécurité Le vendredi, le stock serait de = 40 ; inférieure au stock de sécurité : il faut donc être livré le vendredi. La date de commande est calculée en fonction du délai de livraison. Exemple : semaine 11 : pour être livré le vendredi de la semaine 11, il faudra commander le vendredi de la semaine 10 au plus tard. La commande intervient quand le point de commande (stock d alerte) est atteint. Semaine 11 : le point de commande (stock d alerte) pour la livraison de la semaine 11 = stock de sécurité + ventes pendant le délai d approvisionnement = 50 + (12 articles x 5 jours) = = 110 articles. Raisonnement pour les semaines suivantes : Semaines 12 et 13 : le niveau de stock final est suffisamment important pour faire face aux ventes, tout en respectant le stock de sécurité : pas de livraison. Semaine 14 : sans livraison, le magasin est en rupture de stock. Il faut être livré de 120 unités, dès le lundi, car le stock initial est juste égal au niveau du stock de sécurité. 14

15 D où le calendrier d approvisionnements N de semaine Prévision des quantités vendues Ventes par jour Stock initial avant livraison Stock final sans livraison Livraison Stock final Dates de livraison Vendredi Lundi Dates de commandes Vendredi S10 Lundi Vendredi Avantages Inconvénients * Evite les ruptures de stock * Adapté aux produits dont la demande est irrégulière * Simplification des la préparation des commandes par le fournisseur * Obtention de tarifs plus avantageux. * Suivi permanent * Nombre important de commandes * Tentation d un stock de sécurité trop important 15

16 5- LES INDICATEURS DE GESTION DES STOCKS 5.1/ NOTION DE STOCK MOYEN Sur une période donnée, le stock moyen est celui qui a séjourné en moyenne dans l unité commerciale D où la formule : Exemple : Un commerçant vend en moyenne 600 articles par mois. Les ventes sont régulières. Il a le choix entre 3 solutions d approvisionnements : passer une, 2 ou 3 commandes par mois. 1 commande 2 commandes 3 commandes Quantités commandées 600/1 = 600 Quantités commandées 600/2 = 300 Quantités commandées 600/3 = 200 Stock moyen Evolution stock du Une autre méthode existe, à partir des ventes et du nombre de commandes de la période : Stock moyen = 16

17 Dans l exemple, avec 3 commandes, le stock moyen est de 600 / (3x2) = 100 Ces méthodes ont l inconvénient de ne prendre en compte que les stocks de début et fin de période ; elles peuvent s avérer peu représentatives en cas d activité saisonnière par exemple, car le stock réel entre les deux périodes serait inégal LA ROTATION DES STOCKS La rotation des stocks représente C est une notion importante à évaluer car elle permet : 5.2.1/ COEFFICIENT DE ROTATION DES STOCKS (CR) : Exemple : Dans un commerce de prêt-à-porter, les quantités de pantalons vendues dans l année sont de 360. Le stock moyen possédé est de 120 articles. La rotation des stocks est de 360 / 120 = 3 Le stock est donc renouvelé 3 fois dans l année / DUREE MOYENNE DE STOCKAGE La durée moyenne de stockage indique Indicateur encore appelé «couverture de stock» : il indique alors le nombre de jours 17

18 Formule : Dans l exemple précédent, la durée moyenne de stockage est de 12 mois/ 3 = 4 mois Autre possibilité : Dans l exemple ci-dessus, la durée moyenne du stockage est de (120/360) x 12 mois = 4 mois 5.3/ LES PRINCIPES ESSENTIELS DE GESTION DES STOCKS Le gestionnaire des stocks cherche à obtenir elle permet d améliorer la rentabilité du point de vente : Une rotation accélérée diminue mécaniquement le montant du BFR, (Besoin en Fond de Roulement) :, car Elle diminue aussi l immobilisation financière du stock : o moins d investissement pour acquérir un stock moins important ; donc les couts financier (emprunts..) induits sont moindres. Un stock limité permet d être plus réactif La rotation de stockage d un produit peut aussi être un indicateur de choix lors de la : le gestionnaire peut renoncer à des produits qui tournent peu et qui occupent inutilement un espace de linéaire du point de vente. Cependant, une rotation élevée implique deux limites majeures : La fragmentation des commandes peut pénaliser le distributeur, en le privant de réductions commerciales liées au volume d achat. (sauf si l Uc fait partie d un réseau.) Risque de rupture de stock majoré : les méthodes d approvisionnements en flux tendus diminuent la marge d erreurs. 18

19 6 LA VALORISATION DES STOCKS Connaître la valeur de son stock est une obligation en comptabilité, et une nécessité pour le calcul des coûts et la gestion de la trésorerie. Les entreprises procèdent donc à un inventaire permanent des stocks, qui consiste à suivre les flux d entrée et de sorties des marchandises, à partir des données relatives aux quantités et aux couts d achats. 6.1/ L EVALUATION DES ENTREES EN STOCKS Les entrées en stocks sont évaluées au coût d achat Coût d achat = PA + frais d achat (coût de passation de commande, coût de transports, de réception, etc. Voir cour fixation du prix) 6.2/- LE CUMP Consiste à valoriser les sorties et le stock en calculant une moyenne des coûts d achat et du stock initial, pour déterminer une / LA METHODE DU CUMP APRES CHAQUE ENTREE Il s agit de calculer le, après chaque entrée (= livraison) dans la période, et les sorties sont valorisées à ce coût jusqu à l entrée suivante. Exemple 19

20 ENTREES SORTIES STOCK Quantité Coût unitaire Montant Quantité Coût unitaire Montant Quantité Coût unitaire Montant S. I 40 1,50 60,00 Lundi 200 1,80 360, ,75 175, ,75 245,00 Mardi 90 1,75 157, ,75 87,50 Mercredi 200 2,10 420, ,03 162, ,03 345,10 Jeudi 90 2,03 182, ,03 162,40 Vendredi , ,98 217, , Samedi ,98 39,60 Il y a trois entrées dans la semaine, il faut donc calculer 3 CUMP CUMP du lundi ( )/( ) = 1,75 Le CUMP est utilisé pour valoriser les sorties de stock jusqu'à l'entrée suivante. Le montant en stock est obtenu par le calcul : Stock = montant du stock précédent + valeur des entrées - valeur des sorties. Stock du samedi = 336, ,00 = 39, / LA METHODE CUMP EN FIN DE PERIODE Il s agit de calculer ce Coût Moyen Unitaire Pondéré une seule fois en fin de période : semaine, mois, trimestre, année. Méthode valable si le gestionnaire Formule : 20

21 Quantités Exemple Coût unitaire Montant Quantités Coût unitaire Montant Stock initial 40 1,50 60,00 Entrées ,00 Sortie s Stock final 620 1, , ,40 Total 640 1, ,00 Total 640 1, ,00 CUMP = ( )/( } = 1, 925 arrondi à 1,93,. Le stock final est obtenu parle calcul: Stock final = stock initial + entrées - sorties. = ,60 Les sorties de la période sont évaluées au CUMP de 7,93,. *********************** A noter que les résultats des 2 moyennes sont différents : le CUMP après chaque entrée est plus proche des derniers coûts d acquisition, le CUMP de fin de période donne une moyenne des coûts d achats dans la période. Il faut savoir que la législation interdit de pratiquer plusieurs méthodes de calcul pour un même produit. *********************** 6.3/ METHODE PEPS = PREMIER ENTRE, PREMIER SORTI (OU FIRST IN, FIRST OUT : FIFO). Cette méthode considère que les matières ou les produits entrés les premiers doivent sortir les premiers. On évalue donc les sorties de magasin. 21

22 ENTREES SORTIES STOCK Quantité Coût unitaire Montant Quantité Coût unitaire Montant Quantité Coût unitaire Montant S. I 40 1,50 60,00 Lundi 200 1,80 360, ,50 1, , Mardi 90 1, ,80 90 Mercredi 200 2,10 420, ,80 2, , Jeudi 90 2, , Vendredi , ,10 1, , ,96 333,20 Samedi 150 1, ,96 39,20 Le Lundi, le premier lot (stock initial) est épuisé en premier, et on puise 60 unités dans le second lot (entrée du lundi) pour valoriser les 100 unités sorties. Il reste alors en stock le lundi soir un lot de 140 unités, valorisées au coût d achat de 1,80. Le mardi, les sorties sont valorisées à partir du coût d achat du lot restant le lundi, et il reste encore un stock de 50 unités à 1,80, qui seront sorties le mercredi. POUR INFORMATION : METHODE DEPS OU LIFO : Dernier entré, premier sorti (ou last in,first out : LIFO). Selon cette méthode, les dernières unités à avoir intégré les stocks de marchandises sont les premières à les quitter. L évaluation du stock est établie selon la valeur des derniers entrants. Cette méthode de valorisation des stocks n est pas acceptée par le plan comptable. VALORISATION DES STOCKS ET PLAN COMPTABLE Les méthodes du CUMP et FIFO sont les méthodes d évaluation des stocks admises par le plan comptable. 22

23 6.4/- L INVENTAIRE Exercice de comptage des références qui répond à une double obligation comptable et fiscale. L obligation légale est de 1 inventaire physique par an, à la fin de l exercice comptable, pour évaluer le stock physique en quantité et en valeur. Procédure lourde, qui nécessite une planification rigoureuse : Préparation des fiches d inventaires, du matériel de saisie, Prévision, mobilisation et formation du personnel nécessaire, Coordination de la réalisation de inventaire Il représente également une occasion de vérifier la qualité de la gestion du point de vente, en décelant par exemple la (différence non expliquée entre stock réel et stock théorique. La démarque inconnue est représentée par le résultat. Cet écart, rapporté au chiffre d'affaires T.T.C annuel du magasin, exprime le taux annuel de démarque inconnue. Les causes de la démarque inconnue résultent non seulement des vols, mais aussi de nombreuses erreurs administratives Le taux de démarque inconnue avoisine en France les 1,5 % en Une différence d inventaire peut également être liée à une démarque connue : détériorations, casse préalablement déclarées pendant les mises en rayons, au magasinage etc. Les différences positives d inventaire indiquent «trop» d articles en stocks par rapport aux résultats des stocks théoriques : ce «surstock» est majoritairement dû à des erreurs de saisie ou de calcul. 23

Module 02 - Leçon 04 : Evaluation des stocks

Module 02 - Leçon 04 : Evaluation des stocks Module 02 - Leçon 04 : Evaluation des stocks L'article L 123-12 du Code de commerce oblige toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant de réaliser au moins une fois tous les 12 mois

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS La gestion et la maîtrise des flux entrants et sortants du magasin nécessite la mise en œuvre d un dispositif à trois composantes : la classification

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

Gestion des stocks et des approvisionnements

Gestion des stocks et des approvisionnements Les stocks représentent dans le bilan des entreprises de 20 à 80% du total de l actifs. Engendrent un important besoin de financement. Les stocks remplissent d importantes fonctions. Bien gérer les stocks

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA VALORISATION DES STOCKS COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC

CHAPITRE 4 LA VALORISATION DES STOCKS COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE SEMESTRE 2 DUT TC CHAPITRE 4 LA VALORISATION DES STOCKS CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE COMPTABILITE ANALYTIQUE IUT SENART-FONTAINEBLEAU 1 I. LA PLACE DES STOCKS DANS LE CYCLE

Plus en détail

LES STOCKS DEFINITION ET TYPOLOGIE DES STOCKS

LES STOCKS DEFINITION ET TYPOLOGIE DES STOCKS LES STOCKS DEFINITION ET TYPOLOGIE DES STOCKS Définition des stocks Typologie LA GESTION DES STOCKS Les indicateurs de gestion des stocks Les documents de gestion des stocks Les méthodes de gestion des

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente?

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Approvisionnement et gestion des stocks : des quantités vendues dans un Du stock initial, final et des livraisons, des commandes

Plus en détail

Leçon 5. Systèmes de gestion à recomplétement périodique et stock de sécurité

Leçon 5. Systèmes de gestion à recomplétement périodique et stock de sécurité CANEGE Leçon 5 Systèmes de gestion à recomplétement périodique et stock Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : dans le cadre des calendriers d approvisionnement à recomplètement

Plus en détail

Gestion de l activité commerciale

Gestion de l activité commerciale 12 13 Gestion de l activité commerciale Gérez efficacement votre activité de négoce, services ou industrie L activité commerciale, c est le nerf de la guerre : prospection, réalisation de devis, facturation,

Plus en détail

Leçon 10. Procédures d inventaire et valorisation des stocks

Leçon 10. Procédures d inventaire et valorisation des stocks CANEGE Leçon 10 Procédures d inventaire et valorisation des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : d'appréhender les différentes techniques de valorisation des stocks et

Plus en détail

LA GESTION DES STOCKS POUR UN FABRICANT AUX GRANDES CHAÎNES

LA GESTION DES STOCKS POUR UN FABRICANT AUX GRANDES CHAÎNES LA GESTION DES STOCKS POUR UN FABRICANT AUX GRANDES CHAÎNES Direction du développement des entreprises Cet outil de gestion est une initiative conjointe de la Direction du commerce, des services et de

Plus en détail

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21

A N N E X E 1. Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7. Référentiel de certification page 21 A N N E X E 1 Introduction : référentiel d activités professionnelles page 7 Référentiel de certification page 21 - Compétences professionnelles page 21 - Connaissances associées page 55 - Unités constitutives

Plus en détail

Gérer sereinement votre activité commerciale avec Sage 100 Gestion Commerciale

Gérer sereinement votre activité commerciale avec Sage 100 Gestion Commerciale Gérer sereinement votre activité commerciale avec Sage 100 Gestion Commerciale Gérer sereinement votre activité commerciale assure réactivité et performance. Sage 100 prend en charge toute la structure

Plus en détail

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES - 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Relation Besoin en Fonds de Roulement (B.F.R.) et Chiffre d'affaires (C.A.), Eléments variables

Plus en détail

TSTT ACC OUTILS DE GESTION COMMERCIALE FICHE 1 : LES MARGES

TSTT ACC OUTILS DE GESTION COMMERCIALE FICHE 1 : LES MARGES TSTT ACC OUTILS DE GESTION COMMERCIALE FICHE 1 : LES MARGES Coût de revient du produit + Marge du fabricant = Prix de vente HT au distributeur Prix d'achat HT du distributeur + Marge du distributeur =

Plus en détail

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES»

Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» Certificat de Spécialisation «RESPONSABLE TECHNICO-COMMERCIAL : AGRO-FOURNITURES» S appuyant sur le Brevet de Technicien Supérieur Agricole : Analyse et conduite des systèmes d exploitation Arrêté du 27

Plus en détail

NÉGOCE ET DISTRIBUTION

NÉGOCE ET DISTRIBUTION NÉGOCE ET DISTRIBUTION Cap vers une gestion simplifiée OPTIMISEZ VOS CYCLES D ACHAT ET DE VENTE. AMÉLIOREZ LA GESTION DE VOS APPROVISIONNEMENTS, LA GESTION DE VOS STOCKS ET EMPLACEMENTS. CONTRÔLEZ ET MAÎTRISEZ

Plus en détail

COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS

COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS 1 sur 9 COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS (L'article intégral est paru dans Gestions Hospitalières n 357 de juin-juillet 1996) Pour plus d'informations concernant

Plus en détail

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA

FORMULES DE CALCUL. Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA FORMULES DE CALCUL Le prix : Prix = PV TTC = PV HT x (1 + taux de TVA) TVA = PV HT x taux de TVA PV HT = PV TTC 1 + taux de TVA Ex : PV TTC = 250 x 1,196 = 299. TVA = 250 x 19,6 % = 49. PV HT = 299 = 250.

Plus en détail

Supply Chain Management

Supply Chain Management Indicateurs de Performance dans les Fonctions du Supply Chain Management Le partenaire Dans le cadre du contrat AGIR pour l AGROALIMENTAIRE Sommaire 1- Qu est ce qu un indicateur? Page 3 2- Notion de Supply

Plus en détail

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale

Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Exposé d étude : Sage 100 gestion commerciale Présenté par : Demb Cheickysoul 1 INTRODUCTION Parfaitement adapté à l organisation de l entreprise par sa puissance de paramétrage, Sage 100 Gestion Commerciale

Plus en détail

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION Votre contact : Pierre Larchères 06 30 35 96 46 18, rue de la Semm - 68000 COLMAR [email protected] PRESENTATION GENERALE LES PROGICIELS

Plus en détail

Leçon 3. Les principaux outils de gestion des stocks

Leçon 3. Les principaux outils de gestion des stocks CANEGE Leçon 3 Les principaux outils de gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier à la pratique des outils fondamentaux de gestion des stocks : de

Plus en détail

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin CANEGE Leçon 11 les tâches de gestion du magasin Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : d'appréhender la différence entre gestion dynamique des stocks et gestion des magasins d

Plus en détail

GESTION BUDGETAIRE. BTS MUC, Gestion commerciale. Lycée Charles de Gaulle Vannes 56 000 INTRODUCTION :

GESTION BUDGETAIRE. BTS MUC, Gestion commerciale. Lycée Charles de Gaulle Vannes 56 000 INTRODUCTION : BTS MUC, Gestion commerciale. GESTION BUDGETAIRE INTRODUCTION : Les outils statistiques permettent de chiffrer l activité d une entreprise (méthode Mayer, lissages, régression linéaire), la gestion budgétaire

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI PREAMBULE Pour répondre à la continuité du service que l entreprise doit assurer à ses clients, certaines activités pour certains rôles ou fonctions, recourent à

Plus en détail

SOFI Gestion+ Version 5.4. Echanges de données informatiques Spicers Sofi gestion+ Groupements. SOFI Informatique. Actualisé le 10.09.

SOFI Gestion+ Version 5.4. Echanges de données informatiques Spicers Sofi gestion+ Groupements. SOFI Informatique. Actualisé le 10.09. SOFI Gestion+ SOFI Informatique Version 5.4 Echanges de données informatiques Spicers Sofi gestion+ Groupements Actualisé le 10.09.2004 Table des matières 1. Catalogue et tarifs... 4 1.1 Définition EDI...

Plus en détail

Sage AGRO. La solution progicielle globale pour tous les acteurs de l Agroalimentaire

Sage AGRO. La solution progicielle globale pour tous les acteurs de l Agroalimentaire Sage AGRO La solution progicielle globale pour tous les acteurs de l Agroalimentaire Sage AGRO, la solution progicielle intégrée Quels que soient votre métier, vos activités, votre secteur géographique,

Plus en détail

Elaboration et Suivi des Budgets

Elaboration et Suivi des Budgets Elaboration et Suivi des Budgets 1 1- La Notion Du contrôle de Gestion 2- La Place du Contrôle de Gestion dans le système organisationnel 3- La Notion des Centres de responsabilité 4- La procédure budgétaire

Plus en détail

Sage 100. Une gestion en toute sérénité! La meilleure solution ERP pour les sociétés de grande envergure

Sage 100. Une gestion en toute sérénité! La meilleure solution ERP pour les sociétés de grande envergure Sage 100 Une gestion en toute sérénité! La meilleure solution ERP pour les sociétés de grande envergure L alternative aux solutions coûteuses et longues à mettre en place 100 Living Your Business 100 Sage

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable;

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable; Le plan financier (Pacioli N 87) 1. Le Tableau de financement Le tableau de financement est un outil conçu spécialement pour assurer l équilibre "besoins-ressources" de l entreprise pour une politique

Plus en détail

Une implantation nationale Grâce à un réseau de 3 agences (Caen, Tours, Lyon), vous bénéficiez ou conservez un interlocuteur de proximité.

Une implantation nationale Grâce à un réseau de 3 agences (Caen, Tours, Lyon), vous bénéficiez ou conservez un interlocuteur de proximité. Logiciel de Gestion DL NÉGOCE Le spécialiste du Négoce Une expérience de plus 20 ans DL NÉGOCE, forte d une expérience de plus de 20 ans (issue des sociétés historiques du groupe), a conçu et développé

Plus en détail

Coût de fabrication ou d achat. Calcul des besoins Management Industriel et Logistique (4) (2) (1) (2)

Coût de fabrication ou d achat. Calcul des besoins Management Industriel et Logistique (4) (2) (1) (2) Etude de cas 1 : La société Lebreton fabrique un produit A dont la nomenclature est la suivante (les chiffres entre parenthèses indiquent le nombre de composants dans un composé de niveau immédiatement

Plus en détail

COMPTABILITE. Fait par Christophe Lemaigre. Principes de base

COMPTABILITE. Fait par Christophe Lemaigre. Principes de base Fait par Christophe Lemaigre. COMPTABILITE Principes de base Le bilan est une photographie du patrimoine de l'entreprise. Il est formé de l'actif et du passif. Actif : utilisations, emplois de l'entreprise.

Plus en détail

Chapitre 2 Introduction aux objectifs des coûts. Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA

Chapitre 2 Introduction aux objectifs des coûts. Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA Chapitre 2 Introduction aux objectifs des coûts Pr. Zoubida SAMLAL-Doctorante en Risk Management MBA, CFA Objectif du chapitre Faire la différence entre les coûts et les charges Définir les inducteurs

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011 LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents Mardi 29 novembre 2011 SOMMAIRE Introduction : pourquoi la gestion de la trésorerie est-elle indispensable?

Plus en détail

Découpe fonctionnelle Gestion commerciale Sage 30, 100 et Start

Découpe fonctionnelle Gestion commerciale Sage 30, 100 et Start Découpe fonctionnelle Gestion commerciale Sage 30, 100 et Start Commentaire : en bleu les nouveautés Vi7.50. Gestion des ventes / Facturation clients Gestion des factures électroniques (Emission uniquement)

Plus en détail

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière

Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Chapitre 3 L interprétation des documents financiers et la planification financière Réponses aux Questions et problèmes 1. Actif Passif Actif immobilisé Capitaux propres Machines 46 000 Capital social

Plus en détail

BTS OPTICIEN LUNETIER Economie et Gestion de l Entreprise SESSION 2012

BTS OPTICIEN LUNETIER Economie et Gestion de l Entreprise SESSION 2012 BTS OPTICIEN LUNETIER Economie et Gestion de l Entreprise SESSION 2012 Note : ce corrigé n a pas de valeur officielle et n est donné qu à titre informatif sous la responsabilité de son auteur par Acuité.

Plus en détail

Cartographie. Succursalistes de la chaussure. Les fiches métiers téléchargeables

Cartographie. Succursalistes de la chaussure. Les fiches métiers téléchargeables Cartographie Les fiches métiers téléchargeables Les 9 fiches métiers Responsable régional Responsable/directeur de magasin Adjoint/assistant de magasin Chef de rayon Vendeur Employé de magasin Manutentionnaire

Plus en détail

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu

Marketing III. Calcul du prix & Indicateurs. Contenu Calcul du prix & Indicateurs Pour la gestion économique de l'entreprise, il est essentiel que les prix des biens et services soient soigneusement calculés en tenant compte de tous les facteurs internes

Plus en détail

Gestion Administration

Gestion Administration Gestion Administration SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE DU LYCÉE CLARET TOULON 1 ère étape Création d une activité commerciale Objets de décoration 1 ère réunion informelle de travail Problématique associée au lancement

Plus en détail

Vous présente. Pôle Gestion Commerciale

Vous présente. Pôle Gestion Commerciale Vous présente Pôle Gestion Commerciale Sommaire 1. Sage 100 Gestion Commerciale 2. Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée 3. Sage 100 Etendue 4. Sage 100 Workflow 5. Sage 100 Saisie de Caisse décentralisée

Plus en détail

REFERENTIEL D ACTIVITES PREPARATION DE LA VENTE ACCUEIL DES CLIENTS CONCLUSION D UNE VENTE TENUE DE CAISSE GESTION DE L ESPACE DE VENTE

REFERENTIEL D ACTIVITES PREPARATION DE LA VENTE ACCUEIL DES CLIENTS CONCLUSION D UNE VENTE TENUE DE CAISSE GESTION DE L ESPACE DE VENTE REFERENTIEL D ACTIVITES NOM DU POSTE ACTIVITES PRINCIPALES ACTIVITES SPECIFIQUES VENDEUSE EN ELECTROMENAGER PREPARATION DE LA VENTE ACCUEIL DES CLIENTS CONCLUSION D UNE VENTE TENUE DE CAISSE GESTION DE

Plus en détail

Pole Formation Catalogue 2013-2014

Pole Formation Catalogue 2013-2014 Pole Formation Catalogue 2013-2014 Mise à jour Octobre 2013 Page 1 de 13 Nos valeurs Respect : de nos partenaires clients et fournisseurs, de nos engagements Performance : par l exigence que s imposent

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

Magisoft. Progiciel de gestion intégré modulaire (Gestion de Production Gestion Commerciale CRM) Gestion de Production

Magisoft. Progiciel de gestion intégré modulaire (Gestion de Production Gestion Commerciale CRM) Gestion de Production Progiciel de gestion intégré modulaire Gestion de Production Fichiers Permanents Définition des : - familles et sous familles articles, familles et sous familles clients. - Produits finis, semi-finis,

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui([email protected]) Informations générales Répartition

Plus en détail

Le progiciel qui s adapte à votre organisation.

Le progiciel qui s adapte à votre organisation. Les espèces qui survivent sont celles qui s adaptent aux changements Le progiciel qui s adapte à votre organisation. DE L ENCAISSEMENT À LA GESTION COMPLÈTE DU POINT DE VENTE De mono à multi-sites, du

Plus en détail

Chapitre 4 : les stocks

Chapitre 4 : les stocks Chapitre 4 : les stocks Stocks et actifs Une entreprise achète généralement des biens pour les utiliser dans son processus de production, ce sont les matières premières et les fournitures, elle peut également

Plus en détail

IV - DETERMINATION DES COUTS

IV - DETERMINATION DES COUTS Cterrier.com 1/6 06/01/2005 Initiation à la gestion Quantitative d une entreprise Auteur : C. Terrier ; mailto:[email protected] ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des

Plus en détail

Sage 100. La solution de référence pour votre gestion POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Sage 100. La solution de référence pour votre gestion POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES Sage 100 La solution de référence pour votre gestion POUR LES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES 1 SOMMAIRE 2 5 13 20 25 L offre modulaire Gestion commerciale Gestion de la relation clients Les solutions

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

WILOG ERP Terroir. Gestion commerciale. Solution Cloud Solution Réseau Solution Monoposte. 136 boulevard de Finlande - 54340 Pompey - France

WILOG ERP Terroir. Gestion commerciale. Solution Cloud Solution Réseau Solution Monoposte. 136 boulevard de Finlande - 54340 Pompey - France Wilog ERP Terroir v1.2 25 Février 2014 WILOG ERP Terroir Gestion commerciale Solution Cloud Solution Réseau Solution Monoposte 136 boulevard de Finlande - 54340 Pompey - France Téléphone : +33 (0)3 83

Plus en détail

Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie

Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie Cession de la clientèle des cabinets libéraux : les facteurs clés d une transmission réussie Les pouvoirs publics ont attiré notre attention sur les enjeux de la transmission des entreprises, plus de 100

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : [email protected]

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

32 Coûts fixes, coûts variables

32 Coûts fixes, coûts variables cterrier.com 1/14 24/09/2012 32 Coûts fixes, coûts variables Variabilité des charges cterrier cterrier.com 2/14 24/09/2012 32 Coût fixes, coûts variables Concepts clés Définitions Charges fixes : charges

Plus en détail

BTS MUC E4 : MGUC code : MUMGUC-CORRIGÉ

BTS MUC E4 : MGUC code : MUMGUC-CORRIGÉ BTS MUC E4 : MGUC code : MUMGUC-CORRIGÉ Corrigé indicatif Cas CHRONODRIVE DOSSIER 1 : LES PERFORMANCES DU DRIVE 24pts 1.1 Construisez et complétez un tableau de bord pour les deux magasins CHRONODRIVE

Plus en détail

Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 6 & 7 avril 2016

Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 6 & 7 avril 2016 Formation «Gestion d une boutique de site culturel et touristique» Paris, 6 & 7 avril 2016 Présentation générale de la formation Créer une boutique dans un site culturel ou touristique conduit tout d abord

Plus en détail

La logistique. Contenu

La logistique. Contenu La logistique La logistique est définie comme la planification, l'organisation, le contrôle et la gestion du matériel et des flux de produits et des services avec le flux d'informations associées. La logistique

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

Le suivi des stocks. Le référentiel Compétences. Chapitre 3. Savoirs associés. Votre environnement professionnel. Votre mission

Le suivi des stocks. Le référentiel Compétences. Chapitre 3. Savoirs associés. Votre environnement professionnel. Votre mission Le suivi des stocks Le référentiel Compétences C13 Effectuer les opérations nécessaires à la surveillance des stocks. Chapitre 3 Savoirs associés S12 La surveillance des stocks (les mouvements, les techniques

Plus en détail

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3.

1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. 1. Logiciel ERP pour les PME d ici... 3 2. Technologies Microsoft... 4 3. Modules disponibles... 5 3.1. Finance... 5 3.2. Analyses & BI... 6 3.3. Vente et marketing... 7 3.3.1. Gestion de la relation Client

Plus en détail

Circulaire du 7 juillet 2009

Circulaire du 7 juillet 2009 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l économie, de l industrie et de l emploi NOR : ECEC0907743C Circulaire du 7 juillet 2009 concernant les conditions d application de l arrêté du 31 décembre 2008 relatif

Plus en détail

d autre part, par toutes personnes physique ou morale souhaitant procéder à un achat via le site

d autre part, par toutes personnes physique ou morale souhaitant procéder à un achat via le site CONDITIONS GENERALES DE VENTE Les présentes conditions générales de vente, sont conclues d une part par la société LC TRUFFES au capital de 8000.00 dont le siège social est à Grenoble, 412 Route de Tullins

Plus en détail

Cahier des charges Remontée des ventes

Cahier des charges Remontée des ventes DIFFUSEURS INFOS SERVICES Cahier des charges Remontée des ventes VERSION DU 09/06/00 - Préambule - Règles techniques 3 - Règles de gestion 4 - Indice de fiabilité des remontées des ventes 5 - Remontée

Plus en détail

.Next. Advanced Customer Service Intelligent Pricing & Promotion

.Next. Advanced Customer Service Intelligent Pricing & Promotion .Next Demand Forecasting Open to buy Assortment Sourcing Optimisation Procurement & Production Planning Advanced Replenishment In store HR Optimisation Mobile Point Of Service CRM & Loyalty Advanced Customer

Plus en détail

POINTS DE VENTE. Cap vers une gestion simplifiée. www.mercator.eu

POINTS DE VENTE. Cap vers une gestion simplifiée. www.mercator.eu POINTS DE VENTE Cap vers une gestion simplifiée UNE GESTION COMPLÈTE DE VOTRE COMMERCE, DES FONCTIONNALITÉS ENTIÈREMENT ADAPTÉES À VOTRE ACTIVITÉ www.mercator.eu EDITO «Au départ, Mercator est né pour

Plus en détail

A. LA VENTE A DISTANCE

A. LA VENTE A DISTANCE LES REGLES APPLICABLES AUX VENTES A DISTANCE ET AUX OFFRES PROMOTIONNELLES Ventes par Internet, vente par correspondance, opérations commerciales promotionnelles, soldes..., les obligations en matière

Plus en détail

Des informations pratiques pour vous conseiller et vous aider dans votre choix,

Des informations pratiques pour vous conseiller et vous aider dans votre choix, Edition Novembre 2007 CATALOGUE des FORMATIONS PME Cher client, Sage vous assure des formations efficaces grâce à plus de 20 ans d'expérience dans le domaine de la formation, et une équipe de plus de 20

Plus en détail

Gestion des stocks dans un contexte de demandes indépendantes

Gestion des stocks dans un contexte de demandes indépendantes Gestion des stocks dans un contexte de demandes indépendantes par Samir LAMOURI Maître de conférences au département Organisation et génie de la production de l université de Cergy-Pontoise Chercheur au

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3. Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts

AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3. Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts AUNEGE Campus Numérique en Economie Gestion Licence 2 Comptabilité analytique Leçon 3 Leçon n 3 : la détermination et l enchaînement des coûts 1 PLAN DE LA LEÇON : 1.De la comptabilité générale à la comptabilité

Plus en détail

EdIntégral. Module ENCAISSEMENT. Le logiciel d encaissement multifonctions, évolutif et tactile

EdIntégral. Module ENCAISSEMENT. Le logiciel d encaissement multifonctions, évolutif et tactile EdIntégral Module ENCAISSEMENT Le logiciel d encaissement multifonctions, évolutif et tactile La gestion de la caisse, des stocks, de la fidélisation, les nombreuses et puissantes statistiques, sont autant

Plus en détail

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi

Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi Version 4.7 Simulation d Entreprise «Artemis» Monia Amami Franck Brulhart Raymond Gambini Pierre-Xavier Meschi p. 1 1. Objectifs et Contexte Général L objectif de la simulation d entreprise «Artemis» est

Plus en détail

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean?

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Philippe COURTY, CFPIM Dirigeant de CJP-Conseils www.cjp-conseils.com 1 Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Les

Plus en détail

Logistique, Transports

Logistique, Transports Baccalauréat Professionnel Logistique, Transports 1. France, juin 2006 1 2. Transport, France, juin 2005 2 3. Transport, France, juin 2004 4 4. Transport eploitation, France, juin 2003 6 5. Transport,

Plus en détail

InteGraal AGRO. Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur

InteGraal AGRO. Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur InteGraal AGRO Progiciels et services pour les industries et négoces du secteur AGROALIMENTAIRE InteGraal AGRO L erp métier de l industrie ET du négoce agroalimentaire Pour répondre à vos objectifs Trouver

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE Entre :

CONVENTION DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE Entre : CONVENTION DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE Entre : L Office Privé d Hygiène Sociale, 91 rue Saint Pierre à Beauvais, d une part, Et : Nom Prénom :... Adresse :. Code Postal :... Ville

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

Sage 100. La solution de référence pour votre gestion

Sage 100. La solution de référence pour votre gestion Sage 100 La solution de référence pour votre gestion Pour les Petites et Moyennes Entreprises SOMMAIRE 5 13 17 25 L offre modulaire Gestion comptable et financière Gestion commerciale Gestion de la relation

Plus en détail

672ZA Auxiliaires d'assurances

672ZA Auxiliaires d'assurances STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 23 672ZA Auxiliaires d'assurances EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 88 62 Nombre d'entreprises 53 8 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1,, 1,

Plus en détail

SCM : Et si l'on reparlait de gestion de stocks?!

SCM : Et si l'on reparlait de gestion de stocks?! SCM : Et si l'on reparlait de gestion de stocks?! Les stocks élevés et les ruptures peuvent être fatals à l'entreprise mais, pour autant, ils ne sont pas une fatalité Problème sempiternel dans les entreprises

Plus en détail

GESTION Articles en Dépôt et des Articles rachetés en occasion:

GESTION Articles en Dépôt et des Articles rachetés en occasion: Page 1 sur 5 Droits d'auteur N 00044246 Tel : 01-61-39-18-12 AVANT PROPOS : Tous les logiciels que nous présentons sur notre site ont été créés et sont maintenus par notre service Etudes et Développements.

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise INDUSTRIE. La solution de gestion commerciale avancée pour l Industrie

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise INDUSTRIE. La solution de gestion commerciale avancée pour l Industrie Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise INDUSTRIE La solution de gestion commerciale avancée pour l Industrie L éditeur partenaire des PMI Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

Analyse financière détaillée

Analyse financière détaillée Analyse financière détaillée L analyse financière détaillée réintègre le cadre comptable de la comptabilité générale. En particulier les hypothèses introduites dans l analyse sommaire sont levées. Cela

Plus en détail

La nouvelle version de votre logiciel de gestion

La nouvelle version de votre logiciel de gestion La nouvelle version de votre logiciel de gestion Plusieurs nouveautés ajoutées au point de vente Lien vers un nouveau module pour l envoi et la consultation de documents électroniques Suggestions d achats

Plus en détail

N é g o c e. S e r v i c e s. I n d u s t r i e l. Développement Formation Assistance technique Gestion - Comptabilité & Paie e-commerce

N é g o c e. S e r v i c e s. I n d u s t r i e l. Développement Formation Assistance technique Gestion - Comptabilité & Paie e-commerce La Solution Informatique des Entreprises N é g o c e S e r v i c e s I n d u s t r i e l Développement Formation Assistance technique Gestion - Comptabilité & Paie e-commerce login : Mot de passe : Azur

Plus en détail

L unité commerciale X&Y «Fidéliser la clientèle»

L unité commerciale X&Y «Fidéliser la clientèle» Exemple de dossier de PDUC L unité commerciale X&Y «Fidéliser la clientèle» NB1 : Le dossier doit comporter 10 pages : passer en annexes les documents qui prennent trop de place dans le dossier (ex : Etude

Plus en détail

En souscrivant. au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant :

En souscrivant. au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant : Editeur de progiciels de gestion experts pour les professionnels : Agroalimentaire Transport Douane Entreposage En souscrivant au contrat de distribution des solutions AKANEA, vous êtes triplement gagnant

Plus en détail