GUIDE DE POSE DES ARDOISES D ANGERS-TRÉLAZÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE DE POSE DES ARDOISES D ANGERS-TRÉLAZÉ"

Transcription

1 GUIDE DE POSE DES ARDOISES D ANGERS-TRÉLAZÉ

2 Ce guide est le fruit de la collaboration de Jean-Luc Lemeunier, Professeur à l École Supérieure de Couverture d Angers, et de Christian Piron. Les Ardoisières d Angers ont été les premières à obtenir la marque NF Ardoise en Les tests liés à cette marque sont à ce jour les plus exigeants sur le marché en matière de contrôle physique et géométrique des ardoises. Son obtention induit par ailleurs le suivi par le titulaire d une politique globale. Un gage de satisfaction et de tranquillité. Par ailleurs l ardoise d Angers-Trélazé est la seule ardoise à pouvoir se prévaloir d un recul d utilisation de plusieurs siècles, ce qui est la meilleure des garanties : les châteaux de la Loire en témoignent.

3 SOMMAIRE Principe de mise en œuvre Principe de pose classique p. 8 Recherche du recouvrement p. 9 Carte des régions climatiques p. 10 Format minimum des ardoises p. 11 La projection horizontale Exemple de calcul p. 12 Recouvrement au crochet p. 13 Recouvrement au clou p. 14 Choix du modèle d ardoise et quantitatifs p. 15 à 18 Conseils techniques Fixation au crochet et au clou p. 19 Le tri des ardoises p. 20 Les supports liteaux et voliges Conseils de mise en œuvre p. 21 Recherche de la section des liteaux et voliges p. 22 Le traçage Les différents départs en pose au crochet p. 23 Traçage des ournes p. 24 Les rives Rive d égout droite ou biaise p. 25 Rive latérale droite ou biaise p. 26 Rive de faîtage p. 27 Rive contre maçonnerie p. 28 Les tranchis circulaires Traçage de queues d aronde p. 29 Le rayon de courbure p. 30 Les arêtiers Conseils de pose p. 31 Recherche du type d arêtier p. 32 La fixation p. 33 Les règles à respecter dans les raccords p. 34 Traçage des arêtiers en ardoises biaises Le 3 biaises - de 45 à 59 p. 35 Le demi-biais - de 60 à 74 p. 36 Le demi-droit - de 75 à 90 p. 37 A rang de doublage - de 11 1/3 à 45 p. 38 Les arêtiers économiques Arêtier en bardeli - de 45 à 90 p. 39 Les arêtiers en travers - de 35 à 65 p. 40 Les arêtiers fermés Les arêtiers métalliques à noquets ou recouverts p

4 SOMMAIRE (suite) Les arêtiers gironnés La rive en arêtier gironnée p. 42 La croupe gironnée p. 43 Les noues Les choix esthétiques p. 44 La noue métallique p. 45 La noue fermée à noquets p. 46 Les noues en ardoises à fendis Le support et le choix du type de noue p. 47 La noue à deux tranchis p. 48 La noue à un tranchis p. 49 La noue ronde p. 50 Les renvers Le choix du type de renvers p. 51 Le renvers fermé p. 51 Les renvers en ardoise Le renvers à un tranchis p. 52 Le renvers rond p. 53 Les combles coniques Les tourelles p. 54 Les déchanges p. 55 Le traçage des déchanges et la largeur des ardoises p. 56 Les déchanges variés p. 57 La hauteur de l épi p. 58 Le calcul de la quantité d ardoises p. 59 Le support p. 60 Traçage avec coyalure p. 61 Traçage avec belvédère ou campanile p. 62 Les absides Abside régulière et irrégulière p. 63 Les dômes Le traçage sur plan ou sur épure p. 64 Le calcul de la quantité d ardoises p. 65 La couverture brouillée Détail d exécution p. 66 L essentiel de la gamme Angers-Trélazé p Pour nous contacter p

5 Principe de mise en œuvre Recherche du recouvrement Le recouvrement est déterminé en fonction du mode de pose : crochet ou clou. La valeur du recouvrement doit être suffisamment importante pour que l eau de pluie ne remonte pas jusqu au bord supérieur de l ardoise par capillarité ou sous l action du vent. H L P FP R Il est variable suivant trois facteurs : 1 - La région climatique du lieu de construction. Il convient de tenir compte également du site (voir carte page 10). 2 - L inclinaison des versants : en cm par mètre (%) ou en degrés. 3 - La longueur du rampant en projection horizontale. Principe de pose classique La pose classique des ardoises est formée par l assemblage d éléments plats indépendants les uns des autres qui se recouvrent partiellement suivant des règles variables mais précises. Les ardoises sont posées par rangs horizontaux à joints alternés. Une ardoise forme couvre-joint pour les deux ardoises placées en dessous d elle. Nota : Les tableaux (pages 13 et 14) donnent les recouvrements minima pour un site normal de la région considérée. Ils doivent être augmentés pour un site exposé. Ces valeurs de recouvrement tiennent compte des conditions d exécution de la norme NF P (D.T.U. n 40.11). Dans le cas de couverture à pureaux découpés, les recouvrements doivent être majorés de 10 à 15 mm suivant l importance du découpage. Chaque ardoise sur le toit peut être divisée en trois parties : 1 - Le Recouvrement (R), partie supérieure qui ne reçoit jamais d eau directement; 2 - Le Pureau (P), partie visible sur le toit entièrement mouillée; 3 - Le Faux-Pureau (FP), partie cachée par le pureau du rang supérieur. Du recouvrement découlent les deux autres données, il est donc le premier à être déterminé. 8 9

6 Carte des régions climatiques A l intérieur de chacune des régions ci-contre, il convient de tenir compte des trois types de sites suivants : Site protégé Exemple : Fond de cuvette bordé de collines sur tout son pourtour et protégé ainsi de toutes les directions du vent. Site normal Exemple : Plaine ou plateau de grande étendue avec quelques faibles vallonnements ou ondulations. Région I Intérieur du pays. Altitude inférieure à 200 m. Site exposé Exemple : Tout le littoral sur une profondeur de 6 km environ ; le sommet des falaises ; les îles ou presqu îles ; les vallées étroites ; les montagnes isolées ou élevées et certains cols. Les couvertures d immeubles élevés doivent être également classées en site exposé. Suivant règles NV Région II Côte Atlantique sur 20 km de profondeur, de Lorient à la frontière espagnole. Altitudes comprises entre 200 et 500 m. Transition sur 20 km entre la région I et la région III pour les côtes de la Manche et de Bretagne. Région III Côtes de la Mer du Nord, de la Manche et de l Atlantique jusqu à Lorient sur une profondeur de 20 km. Vallée du Rhône - Provence - Languedoc - Roussillon. Altitudes au- dessus de 500 m. Format minimum des ardoises : hauteur = 3 recouvrements largeur = 2 recouvrements Nota : la largeur de l ardoise pourra être inférieure de 6 cm dans le cas d une pose au crochet ou à 1 clou de tête. Cette réduction est due à la marge de 3 cm incluse dans la valeur du recouvrement et nécessitée par le positionnement des clous de milieu

7 La projection horizontale A Dans ce cas choisir la P.H. de B pour un modèle unique sur les 2 versants. A B B Dans ce cas les modèles pourront être différents, mais la P.H. de A sera l addition de A + B puisque A reçoit les eaux de B. Dans ce cas la P.H. à prendre en compte pour B est le cumul de A + B. Exemple de calcul d un recouvrement : Une couverture à réaliser à Angers (49) : - Angers se trouve en région I, site normal. - la pente de la toiture est de 42 soit 90 %. - la projection horizontale du rampant est de 5,70 mètres. Ces trois éléments permettent de déterminer la valeur minimale du recouvrement qui, d après notre tableau page 13, dans le cas d une pose au crochet, doit être de 85 mm. Cette valeur permet, à partir du tableau de la page 16, d obtenir les formats d ardoises utilisables. B A Recouvrement pose au crochet Couverture classique Pente du comble Longueur du rampant En cm En pour un par m. degrés mètre sur (%) l horizontale 0 à 5,50 Valeurs de recouvrement en pose au crochet Projection horizontale du rampant Région IRégion IIRégion III 5,51 à 11,00 11,01 à 16,50 0 à 5,50 5,51 à 11,00 11,01 à 16,50 0 à 5,50 5,51 à 11,00 11,01 à 16, /3 1, ,5 12 2/3 1, , ,5 15 1/3 1, /3 1, ,5 18 1, /3 1, ,5 20 1/2 1, /3 1, , /2 1, , , , /3 1, , , , /2 1, /2 1, /2 2, , /2 3, , De 75 à

8 Recouvrement pose au clou Choix et quantitatifs 14 Couverture classique Pente du comble Longueur du rampant En cm En pour un par m. degrés mètre sur (%) l horizontale 0 à 5,50 Valeurs de recouvrement en pose au clou Projection horizontale du rampant Région IRégion IIRégion III 5,51 à 11,00 11,01 à 16,50 0 à 5,50 5,51 à 11,00 11,01 à 16,50 0 à 5,50 5,51 à 11,00 11,01 à 16, /3 1, ,5 12 2/3 1, , ,5 15 1/3 1, /3 1, ,5 18 1, /3 1, ,5 20 1/2 1, /3 1, , /2 1, , , , /3 1, , , , /2 1, /2 1, /2 2, , /2 3, , De 75 à Dimensions des ardoises H x L Recouvrement Pureau Nombre d ardoises au m 2 Systèmes de fixation Crochet Longueur Liteau Nombre du Longueur d ardoises crochet au m 2 au m 2 en cm en ml Clou Mode de pose 510 x ,0 16 5, x ,4 16 6, x ,6 16 6, x ,9 16 5, x ,2 16 6,45 21, x ,4 16 6, x ,6 15 5, x ,0 15 6,37 21, x ,0 15 6, x ,3 15 5, x ,5 15 6,25 20, x ,6 15 6, x ,2 14 6,15 20, x ,2 14 6, x ,1 14 7, x ,1 14 7, x ,9 14 6,06 20, x ,9 14 6, x ,6 14 7, x ,5 14 7, x ,8 14 7, x ,1 13 7,14 28, x ,9 13 7, x ,0 13 7, x ,7 13 7,02 28, x ,3 13 7, x ,5 13 7, x ,6 13 8, x ,2 13 8, x ,1 12 6,90 27, x ,8 12 6, x ,8 12 6, x ,9 12 8, x ,4 12 8, x ,8 12 8,33 33, x ,8 12 8, x ,8 12 8, x ,7 12 6,78 27, x ,3 12 6,78 30, x ,3 12 6, x ,2 12 8,00 34, x ,7 12 8,00 36, x ,1 12 8,16 32,7 3 15

9 16 Dimensions des ardoises H x L Recouvrement Pureau Nombre d ardoises au m 2 Systèmes de fixation Crochet Longueur Liteau Nombre du Longueur d ardoises crochet au m 2 au m 2 en cm en ml Clou Mode de pose 355 x ,0 12 8, x ,2 12 8,55 38, x ,8 12 9,09 39, x ,3 11 6,66 26, x ,8 11 6,66 30, x ,8 11 6, x ,7 11 7,84 34, x ,2 11 7,84 35, x ,6 11 8,00 32, x ,4 11 8, x ,4 11 8,33 37, x ,3 11 8,93 38, x ,7 11 9,09 41, x ,0 11 7,69 33, x ,5 11 7,69 35, x ,0 11 7,84 31, x ,6 11 7,84 39, x ,7 11 8,20 37, x ,3 11 8,69 37, x ,8 11 8,89 40, x , ,00 45, x , ,00 50, x , ,00 55, x , ,00 62, x ,5 10 7, x ,8 10 7, x ,4 10 7, x ,9 10 7,70 38, x ,9 10 8,00 36, x ,7 10 8,55 37, x ,0 10 8,70 39, x ,7 10 9,76 44, x ,0 10 9,76 48, x ,3 10 9,76 54, x ,8 10 9,76 61, x ,8 10 7, x ,2 10 7, x ,8 10 7, x ,2 10 7,55 37, x ,3 10 7,87 35, x ,7 10 8,33 36, x ,2 10 8,51 38, x ,7 10 9,52 43, x ,9 10 9,52 47, x ,0 10 9,52 52, x ,4 10 9, x , ,11 61,7 1-3 Dimensions des ardoises H x L Recouvrement Pureau Nombre d ardoises au m 2 Systèmes de fixation Crochet Longueur Liteau Nombre du Longueur d ardoises crochet au m 2 au m 2 en cm en ml Clou Mode de pose 270 x , ,11 69, x , ,11 74, x ,3 9 7, x ,6 9 7, x ,3 9 7, x ,5 9 7, x ,5 9 7, x ,0 9 8, x ,4 9 8,33 37, x ,7 9 9,30 42, x ,8 9 9,30 46, x ,8 9 9,30 51, x ,1 9 9, x ,1 9 10,81 60, x ,3 9 10,81 67, x ,6 9 10,81 72, x ,6 9 7, x ,0 9 7, x ,7 9 7, x ,8 9 7, x ,0 9 7, x ,3 9 8, x ,6 9 8,16 37, x ,8 9 9,09 41, x ,8 9 9,09 45, x ,7 9 9,09 50, x ,8 9 9,09 56, x ,5 9 10,53 58, x ,6 9 10,53 65, x ,8 9 10, x ,3 9 11,76 65, x ,9 9 11,76 78, x ,1 8 7, x ,5 8 7, x ,2 8 7, x ,2 8 7, x ,2 8 7, x ,8 8 7, x ,9 8 8, x ,9 8 8, x ,8 8 8,88 44, x ,6 8 8,88 49, x ,5 8 8,88 55, x ,0 8 10,26 57, x ,9 8 10,26 64, x ,0 8 10,26 68, x ,4 8 11,43 63, x ,7 8 11,43 76,2 2 17

10 18 Dimensions des ardoises H x L Recouvrement Pureau Nombre d ardoises au m 2 Systèmes de fixation Crochet Longueur Liteau Nombre du Longueur d ardoises crochet au m 2 au m 2 en cm en ml Clou Mode de pose 345 x ,7 8 7, x ,0 8 7, x ,2 8 7, x ,0 8 8, x ,8 8 8,70 43, x ,5 8 8,70 48, x ,3 8 8,70 54, x ,6 8 10,00 55, x ,3 8 10,00 62, x ,4 8 10,00 66, x ,7 8 11,11 61, x ,6 8 11,11 74, x ,8 8 13,33 83, x ,5 7 7, x ,2 7 8, x ,9 7 8,51 42, x ,5 7 8,51 47, x ,2 7 8,51 53, x ,3 7 9,76 54, x ,9 7 9,76 61, x ,8 7 9,76 65, x ,1 7 10,81 60, x ,7 7 10,81 72, x ,2 7 12,90 80, x ,8 7 7, x ,4 7 8, x ,1 7 8,33 41, x ,5 7 8,33 46, x ,1 7 8,33 52, x ,0 7 9,52 52, x ,4 7 9,52 59, x ,2 7 9,52 63, x ,5 7 10,53 58, x ,8 7 10,53 70, x ,7 7 12,50 78,1 2 Mode de pose au clou : 1 1 er et 2 ème rang, 1 clou de tête, 3 ème rang, 2 clous de milieu et ainsi de suite (e. = 3,0 mm). 2 1 er rang, 1 clou de tête, 2 ème rang, 2 clous de milieu et ainsi de suite (e. = 3,0 mm). 3 2 clous de milieu (e. 4,5 mm). 4 1 clou de tête (e. 3 mm). e. = épaisseur nominale des ardoises. Conseils techniques Recouvrement Crochet Zone mouillée Fixation au crochet Support : pose au crochet agrafe = liteau, pose au crochet pointe = volige. On utilisera des crochets crosinus à partir de 12 cm afin de limiter la capillarité. Le jeu en tête d ardoise s obtient automatiquement par la différence entre la valeur du recouvrement et la longueur du crochet. Longueur du crochet = valeur du recouvrement arrondie à l unité supérieure. Exemple : recouvrement = 90 mm soit un crochet de 10 cm Jeu en tête = 10 mm Fixation au clou Support : volige. Système de pose : 1 clou de tête ou 2 clous de milieu. Les clous sont situés à 3 cm minimum des bords de l ardoise. Les ardoises sont toujours posées à l endroit, c est-à-dire côté épaufrure apparent. La retaille d une ardoise se pratique sur l envers afin de reproduire l épaufrure. Le perçage s effectue également sur l envers afin d obtenir sur l endroit un évasement permettant de loger la tête du clou. 19

11 Le tri des ardoises Les supports liteaux et voliges Conseils de mise en œuvre Les ardoises Angers-Trélazé subissent un contrôle qualité rigoureux à chaque stade de leur transformation. Les tolérances dimensionnelles, inhérentes à un produit naturel, nécessitent de la part du couvreur un triage préalable qui facilitera la mise en place des ardoises les plus épaisses en bas de versant et les plus minces en partie haute. Cette manipulation, qui consiste à classer les ardoises par épaisseur en 3 catégories, fait gagner un temps précieux à la pose et permet de réserver certaines ardoises pour les ouvrages de coupe. De ce tri indispensable, imposé par les règles de l art, dépendra l aspect esthétique final de la couverture. Les supports sont généralement en sapin ; c est un bois souple, facile à travailler et se déformant peu en séchant. Les liteaux sont posés perpendiculairement à la pente du versant, prenant appui sur un minimum de 3 chevrons ; ils sont espacés de tête à tête de la valeur du pureau. Un espace voligé aux emplacements des ouvrages de coupe facilite le clouage des ardoises de raccord. Il faut éviter d effectuer toutes les jonctions sur un même chevron. Sur fermettes il est préférable de faire des coupes biaises pour obtenir un meilleur appui. Les coupes doivent s effectuer à la scie afin d éviter la fente du bois. Sur voligeage, la différence d épaisseur des voliges sera de 2 mm maxi, elles seront fixées à 3 pointes par chevron afin d éviter toute déformation

12 Recherche de la section des liteaux et voliges Surcharge climatique normale en dan/m 2 * (suivant règles NV 65) Région 1 Région 2 Région 3 Neige Vent La section des liteaux et des voliges est en rapport : - Avec l écartement des chevrons. - Avec le poids des matériaux utilisés au m 2. - Avec la surcharge climatique (neige, vent). * Le décanewton (dan) est égal à 1,02 kgp. Nota : ces charges sont vala bles jusqu à 200 m d altitude pour la neige dans les régions considérées et s entendent uniquement réparties en projection horizontale. Un calcul approprié permet de tenir compte de l inclinaison des versants et d une altitude supérieure. Pour le vent, les valeurs indiquées s entendent pour des faces exposées et à une hauteur de 10 m au-dessus du sol. Un calcul approprié permet de déterminer la charge réelle en fonction de la hauteur de la couverture et de l inclinaison des versants. Les présents renseignements, donnés à titre indicatif, ne dispensent pas de calculer les conditions réelles de l ouvrage en fonction des règles en vigueur. Ecartement entre les chevrons exprimé en mètres SupportCharge en dan/m 2 * (ardoise + surcharge climatique) Liteaux 14 x 40 0,35 0,35 0,35 0,35 14 x 50 0,40 0,40 0,40 0,40 18 x 50 0,66 0,66 0,66 0,66 18 x 75 0,99 0,99 0,92 0,84 25 x 50 1,20 1,20 1,12 1,02 Section (H x L) Voliges 12 x x x 100 0,59 0,91 1,20 0,59 0, ,59 0,85 1,02 0,59 0,77 0,92 Exemple : Modèle : 325 x 220 Grand modèle surchoix = 22 kg/m 2 + crochet inox de 9 cm = 0,300 kg/m 2 (soit 22 dan) Région 3 - neige et vent. Surcharge = 145 dan Total 167 dan. Pour un écart de 0,40 entre chevron, la section de liteau sera de 14 x 50. Le traçage Les différents départs en pose au crochet 1 er cas : L égout est biais, le traçage s effectuera à partir du faîtage. 1 ère Marque = longueur de l ardoise moins le crochet. 2 e cas : Le faîtage est biais, le départ s effectuera depuis l égout. 1 ère Marque = longueur du crochet moins la saillie de 5 cm. 3 e cas : Le faîtage est en débordement (lignolet), le départ s effectuera en dessous de la ligne de faîtage. 1 ère Marque = longueur de l ardoise moins (le crochet + la saillie) Nota : si égout biais et faîtage biais, départ de niveau

13 Traçage des ournes Les rives Rive d égout droite ou biaise Le trait carré Tracé vertical servant de base pour obtenir des liaisons perpendiculaires aux liteaux ou aux lignes de pureaux sur voligeage. Traçage des liaisons De part et d autre du trait carré, la pige se déplacera à l égout et au faîtage afin de reporter les repères des liaisons qui seront joints à l aide du cordeau. La pige Utiliser un liteau sur lequel sera tracé la largeur de l ourne, ainsi que les repères des liaisons, soit la valeur de 3 ou 4 ardoises + l épaisseur de 3 ou 4 crochets. Egout droit Doublis : fixation à 2 clous, pas de crochet. La hauteur du doublis est égale à une ardoise moins le pureau. 1 er rang : ardoise entière fixée au crochet. Egout biais La hauteur de la plus petite ardoise ne sera pas inférieure au recouvrement. Fixation à 2 clous. - les épaulements facilitent le plaquage des ardoises. - Dans le cas d une ligne d égout apparente, les ardoises de doublis pourront être placées à l envers pour l esthétique (épaufrure en dessous)

14 Rive latérale droite ou biaise Rive de faîtage Rive droite Fixation : 1 clou de tête et 1 clou de milieu pour la demie. 1 clou de tête et 1 crochet pour l entière. Les épaulements, à la base et en haut côté rive, assurent le renvoi de la goutte d eau. Vent dominant Faîtage en lignolet Uniquement réalisé avec l ardoise, sans métal ni mortier, en débordement sur l autre versant. Peut être réalisé en site normal ou protégé. Faîtage terre cuite Généralement utilisé pour la couverture en tuile, il a été adapté sur l ardoise. Les faîtières sont scellées ou vissées. Rive biaise Il est vivement conseillé de réduire l entière afin d éviter les ardoises en aiguilles. Les ardoises formant le tranchis biais sont épaulées en tête et fixées à deux clous. Faîtage métallique S adapte sur certain style de bâtiment. Il est posé en longueur d 1 m pour une question de résistance à l arrachement

15 Rive contre maçonnerie (latérale droite) Dimensions du noquet métallique (zinc, cuivre, plomb, inox, alu). Largeur : demie ardoise. Longueur : égale à celle du modèle d ardoise utilisé. Hauteur du relief : minimum 5 cm. - Le noquet se place généralement tous les 2 rangs sous la demie ardoise. L étanchéité est assurée par le noquet qui recueille et déverse l eau sur l entière. - Dans le cas de pente inférieure à 30, prévoir 1 noquet tous les rangs. - La demie est fixée à 1 clou. - Les ardoises de tranchis doivent être épaulées en tête côté rive. - Le relevé des noquets contre le mur sera recouvert par une bande de solin métallique. Ne jamais faire un solin au mortier directement sur l ardoise. Les tranchis circulaires Traçage de queues d aronde C est un tranchis circulaire permettant d obtenir un raccord esthétique aux extrémités d une brisure créée par la rencontre de 2 versants de pente différente. Outeau plat, lucarne rampante, préau, avancée, etc. L obligation de respecter les valeurs de recouvrement propres à chaque versant peut nécessiter un modèle d ardoise plus long sur la pente la plus faible. Dans la mesure du possible, la largeur des ardoises sera identique sur l ensemble de la couverture, de manière à conserver l alignement des liaisons. Dans le cas contraire, prévoir un déssautage avec doublis. Traçage 1 - Les pureaux sur le versant principal. 2 - Les pureaux sur la lucarne à partir de la ligne la plus proche de la brisure. 3 - Les ournes sur le versant principal. 4 - Les ournes sur la lucarne dans l alignement de celle du versant. 5 - Effectuer un décompassage pour déterminer l emplacement des doublis

16 Le rayon de courbure Présenter les ardoises les unes audessus des autres dans la brisure, à partir de la dernière ardoise qui plaque sur la lucarne, jusqu à la première qui plaque sur le versant. Multiplier ce nombre d ardoises par la hauteur du pureau du versant principal et ajouter 3 cm pour une meilleure finition. Ce point sera situé sur la ligne de pureau correspondant à la base du rang de départ de la queue d aronde déterminé ci-dessus. L étanchéité sera obtenue par superposition des 2 tranchis circulaires dont le recouvrement minimum sera de 6 cm. Déterminer le rayon de courbure Position du centre du rayon Les arêtiers Conseils de pose L étanchéité de la jonction des deux rives en arêtier, non recouvertes de métal, s effectue simplement par le croisement du chant de l ardoise. Cette disposition permet à l arêtière la plus haute de recouvrir le chant de l arêtière la plus basse. On obtient ainsi une arête parfaite. Le modèle d ardoise et l inclinaison peuvent être différents sur chaque versant. Ceci implique la réalisation de rives en arêtier différentes sur chacun des versants. Les pureaux étant décalés d un versant à l autre, la couverture est dite à rangs non consécutifs

17 Recherche du type d arêtier La fixation Le type d arêtier est fonction de l angle d inclinaison de la rive qui ne doit pas être confondue avec la pente du versant. Angle de la rive en arêtier Pose au crochet Arêtière = 2 clous + crochet Approche = crochet Pose au clou Arêtière = 2 clous Approche = 1 ou 2 clous On pourra à l aide de l abaque en croisant les pentes des versants, déterminer l angle d inclinaison de la rive et ainsi le type d arêtier. L abaque ci-contre est utilisable dans le cas où les lignes d égout se retournent à 90 en plan, sinon l angle est mesuré sur place au rapporteur ou sur plan avec la vraie grandeur de la rive en arêtier. Types d arêtiers suivant l inclinaison de la rive La fixation des arêtières est très importante compte tenu de leur exposition. Nous voyons trop souvent, au fil des années, l arêtier s ouvrir. Les clous sur l arêtière seront placés en quinconce, c est-à-dire plus bas du côté de l arêtier afin de bien serrer la pointe de l ardoise. Il n est pas négligeable d effectuer un petit épaulement sur l arêtière. En ce qui concerne le doublis, c est une ardoise à laquelle on a enlevé un pureau à la base et non à la tête

18 Les règles à respecter dans les raccords Traçage des arêtiers en ardoises biaises Le remplissage C est la liaison entre les ardoises biaises et le plan carré, il comporte quelques règles à respecter. - Les ardoises taillées de petite largeur ne doivent pas être épaulées. - La fixation des ardoises étroites est assurée par un clou de tête. - La largeur des ardoises de remplissage n est pas inférieure à 6 cm au clou, à 7 cm au crochet. - La répartition homogène des ardoises de remplissage exige une grande attention de la part du couvreur. - Dans la mesure du possible, les ardoises retaillées sont de largeur identique. Sautons 3 cm minimum Partant de la rive biaise, l objectif consiste à rattraper progressivement la verticalité des liaisons du plan carré. Le nombre d ardoises biaises est fonction de l angle d inclinaison de la rive. Le 3 biaises : inclinaison entre 45 et 59 Le traçage consiste à faire basculer l angle de coupe afin d obtenir une tête à cette arêtière qui sans cela serait impossible à poser. Parties à éliminer. Sauton : ardoise qui ne couvre ni ne supporte aucune liaison. Il est préférable de l éviter pour des raisons d esthétique et de solidité. Effectuer les gabarits à l aide du compas pour pouvoir ensuite les tailler en série à la machine. Bien respecter le type d arêtier en fonction de l angle afin d éviter les problèmes d esthétique et d étanchéité

19 Traçage des arêtiers en ardoises biaises (suite) Le demi biais : inclinaison entre 60 et 74 Arêtière avec contre-approche et demie arêtière avec contre-approche. Cet arêtier a remplacé celui appelé 2 biaises qui était inesthétique et posait quelques problèmes d étanchéité latérale. Effectuer les gabarits à l aide du compas. Le demi droit : inclinaison entre 75 et 90 Le traçage des gabarits s effectue directement sur l angle d inclinaison de la rive en arêtier. Il existe 2 solutions pour la taille de la demie : 1 ère Solution Parties à éliminer. 1 er rang 2 ème rang Si la largeur en tête de la demie est inférieure à 6 cm, adopter la 2 ème solution. 2 ème Solution Parties à éliminer. Parties à éliminer. La demie est égale à la moitié de la base et de la tête de l arêtière + 1 cm afin d augmenter la marge latérale sur la contre-approche. Nota : il est conseillé pour les sites exposés d utiliser un modèle plus long pour l arêtière afin de respecter le recouvrement. Tous les angles sont identiques

20 Traçage des arêtiers en ardoises biaises (suite) Les arêtiers économiques Moins esthétique que les arêtiers avec ardoises biaises ; l avantage réside dans le gain de matériaux et la rapidité d exécution. Arêtier à rang de doublage : de 11 1/3 à 45 Dans les cas de très grandes différences de pente entre 2 versants, on posera un rang de doublage sur le versant le plus rapide. Ces ardoises seront clouées de façon à toucher le dessous des arêtières de l autre versant, en débordement de 5 cm comme toute rive saillante. Arêtier en bardeli : de 45 à 90 Il s effectue sans remplissage, les ardoises sont taillées en tranchis biais suivant le liteau préalablement posé en surépaisseur le long de l arête. Le rang d ardoises posées en bardeli est cloué sur le liteau de rive. Les ardoises peuvent être découpées afin de créer un aspect décoratif. Il est possible d effectuer 2 arêtières dans une seule ardoise. Cette rive peut être réalisée sans contreapproche ; dans ce cas l arêtière est suivie d une ardoise entière

21 Arêtier en travers : de 35 à 65 Placer l ardoise horizontalement sur la rive et faire passer l angle d inclinaison au milieu, de façon à obtenir 2 pièces égales soit 2 arêtières. Arêtier en travers de biais Il apporte un peu plus d esthétique et on peut l assimiler à un arêtier en ardoise biaise. Le but étant d incliner légèrement l arrière de l arêtière et obtenir une vraie contre-approche biaise. Nota : Comme pour tous les arêtiers, les ardoises biaises se posent en premier et le remplissage s effectue à l approche du plan carré. La hauteur de l arêtière doit être égale au minimum à 1 pureau + 1 recouvrement. Les arêtiers fermés Arêtier métallique recouvert : de 11 à 90 S utilise dans certaines régions et lorsque les angles de taille des rives en arêtier sont inférieurs à 35. Il peut être constitué d une ou plusieurs bandes de métal ou d éléments moulurés d un bel effet décoratif, mettant en valeur les couvertures de bon nombre de bâtiments classés. Arêtier fermé à noquets : de 45 à 90 Complément d étanchéité dans le cas de sites exposés (bordure de mer ou région de neige) et chaque fois que le couvreur a des doutes sur l étanchéité de son ouvrage. Un noquet non apparent disposé tous les pureaux ou tous les 2 pureaux sur les arêtiers de plus de 60. Ce dispositif implique d avoir des rangs consécutifs

22 Les arêtiers gironnés Ce type d arêtier est très esthétique, mais nécessite un temps de pose important. La rive s exécute avec une entière et une demie. La pose des ardoises est réalisée suivant le principe de la couverture dite à la suite, c est-à-dire que toutes les liaisons convergent en direction du faîtage, vers un point de fuite imaginaire situé en dehors de la couverture. Rive en arêtier gironnée : de 60 à 90 Cette mise en œuvre évite le remplissage et permet de rattraper progressivement la verticalité des liaisons. Le nombre d ardoises défini à l égout est reporté au faîtage. La largeur des ardoises du dernier rang ne doit pas être inférieure à 6 cm. Croupe gironnée La convergence des liaisons vers le poinçon entraîne une diminution de la largeur des ardoises, ce qui nécessite un dessautage vers la mi-hauteur. Diviser la base de la croupe par la largeur du modèle pour obtenir le nombre d ardoises par rang. Chaque ardoise ayant sa forme propre, la taille s effectue symétriquement de part et d autre de l axe de la croupe. Nota : compte tenu de la forme trapézoïdale des arêtières, leur confection peut nécessiter des modèles plus grands

23 Les noues Les choix esthétiques La noue est un angle rentrant, formé par l intersection latérale de deux pans de couverture. Elle doit être traitée avec une attention particulière car elle reçoit et canalise une quantité d eau importante affluant des deux versants contigus. Il en existe 3 genres : La noue métallique Sa simplicité de mise en œuvre permet son adaptation à tous les cas de figures, quelles que soient les pentes des versants. Il est préférable d effectuer un voligeage pour son support, car sur liteau chaque intervalle est un risque d affaissement du métal. Il est fortement conseillé d éviter les jonctions en façonnant un élément d une seule longueur. Les ardoises de tranchis sont épaulées en tête côté noue et fixées à deux clous. Le débordement du tranchis biais sur le métal est de 6 cm minimum. L espace libre entre les tranchis sera de 20 cm. Chaque côté de la noue comporte une pince au dessus. Il est possible d améliorer l aspect esthétique de la noue en réduisant la surface apparente du métal. Dans ce cas, le niveau des tranchis est relevé par des chanlattes, le métal comporte des reliefs avec pinces. Noue métallique C est un couloir qui laisse apparaître le métal. Peu esthétique, elle est économique car simple de mise en œuvre. Noue fermée à noquets Réalisée en ardoise, son étanchéité est assurée par l apport d éléments métalliques non apparents. Noue en ardoise Entièrement réalisée en ardoise, sans apport de métal, elle est souvent réservée aux couvertures très soignées

24 La noue fermée à noquets L étanchéité est assurée par des noquets métalliques non apparents disposés sous les ardoises. - 1 noquet tous les pureaux pour une pente des versants inférieure à noquet tous les 2 pureaux pour une pente des versants supérieure à 30. Hauteur de l ardoise Largeur variable Demie ardoise Les noues en ardoises à fendis Le support et le choix du type de noue Réalisée entièrement en ardoises, la forme arrondie du fond de la noue assure une liaison harmonieuse entre les versants et satisfait l esthétique. Support : voligeage avec mise en place d une fourrure constituant le fond de noue. Quelques règles à respecter : - La pente minimale des versants ne doit pas être inférieure à 40 %, - La différence de pente entre les versants sera inférieure à 15, - Les rangs devront être consécutifs. Nota : une bande continue cachée en dessous est à proscrire. Noquet Support : voligeage jointif. La noue est réalisée avec des ardoises étroites appelées fendis. Dimensions des fendis : - Largeur : 6 ou 8 cm suivant l importance de la noue. - Longueur : 3,5 fois la valeur de pureau du versant le moins incliné, 2,5 pureaux pour le doublis, 1,5 pureau pour le sous doublis. Des approches et requêtes assurent le raccord avec le plan carré. Il existe trois types de noue en ardoise dont le choix dépend de l inclinaison des versants : Pente des versants Différence entre les versants Noue à 2 tranchis 30 à 90 égaux ou moins de 15 Noue à 1 tranchis 30 à 90 plus de 15 Noue ronde 60 à 90 égaux ou moins de 15 avec rangs consécutifs 46 47

25 La noue à deux tranchis La noue à un tranchis p.r p.r g.a C est la noue à fendis la plus rapide d exécution puisque la base des fendis n est pas taillée. Après la pose des fendis en fond de noue, les tranchis biais des versants recouvrent chacun des côtés de la valeur d un 1/2 fendis. Il existe 4 types de départ : - Le pied en fer à cheval (les égouts des 2 versants sont au même niveau). - Le pied écharpé rond (les égouts ne sont pas à la même hauteur). - Le pied en départ de rive rond (l égout à la rencontre d une rive). - Le pied en langue de pic-vert (départ sur deux rives). Noue à tranchis : si le pied est écharpé, il est indispensable d ajouter à l extrémité de l écharpe une ardoise appelée mouchoir. p.a Pied écharpé rond. g.r p.a. = petite approche g.r. = grande requête, largeur 1,5 fendis p.r. = petite requête, largeur 1 fendis Cette noue s exécute en taillant la base des fendis, après les avoir présentés et tracés avec une règle souple placée dans le prolongement des rangs du versant à pente faible. La liaison avec le plan carré est assurée par des approches. Côté versant le plus rapide, un tranchis biais recouvre la noue de la valeur d un 1/2 fendis. Il existe quatre types de départ : - Le pied écharpé droit (projection de l égout sur l autre versant). - Le pied écharpé rond à faux rang (c est une saillie plus importante à l égout). - Le pied en départ de rive rond (1 égout à la rencontre d une rive). - Le pied en langue de pic-vert (départ sur deux rives). Nota : La longueur des fendis se détermine ainsi : prendre le pureau du versant le moins incliné, le projeter dans la noue, mesurer celui-ci et multiplier par 3,5. p.a Pied écharpé droit. p.a. = petite approche g.a. = grande approche g.r 48 49

26 La noue ronde Les renvers g.a p.a Le renvers est la ligne d intersection d un versant incliné avec un pan vertical. Choix du type de renvers Versant incliné de Renvers fermé à noquets toutes pentes Renvers à 1 tranchis en ardoise 30 à 65 Renvers rond en ardoise 65 à 90 Chaque pied de fendis sera taillé après traçage à l aide d un gabarit placé de niveau à la base des rangs. La continuité de la couverture s effectue sans tranchis mais se raccorde avec des approches et des ardoises de remplissage. Il existe quatre types de départ : - Le pied en fer à cheval (les égouts sont à la même hauteur). - Le pied écharpé rond (les égouts ne sont pas au même niveau). - Le pied en départ de rive rond (un égout à la rencontre d une rive). - Le pied en langue de pic-vert (départ sur deux rives). Nota : La longueur des fendis se détermine en multipliant par 3,5 le pureau projeté dans la noue. Il faut se baser sur le versant le moins incliné lorsqu il y a une différence de pente. Pied écharpé rond. p.a. = petite approche g.a. = grande approche Le renvers fermé Renvers à 1 tranchis. Nota : Etre précis dans la coupe des épaulements afin de positionner correctement les fendis. Il est préférable de désaxer légèrement la base des fendis afin de limiter le biais sur le raccord. Dans un renvers fermé, l étanchéité est assurée par des noquets métalliques non apparents : un noquet tous les deux pureaux sur forte pente et tous les pureaux sur pente inférieure à 30. Le relevé de 50 mm des noquets passe sous le tranchis biais du plan vertical (noquet : voir page 28)

27 Les renvers en ardoise Le renvers rond Ils sont réalisés avec des fendis en ardoise de 60 mm de largeur et de longueur égale à 3,5 fois le pureau du versant incliné. Le renvers à un tranchis g.a p.a Les fendis sont posés dans le prolongement des rangs du versant incliné ; la jonction est assurée par des ardoises de remplissage. L extrémité des rangs de fendis, côté vertical, se termine par des requêtes que recouvre le tranchis biais du pan vertical. Types de départ : - le pied écharpé (projection de l égout sur l autre versant). - le pied écharpé rond à faux rang (pour obtenir une saillie plus importante). - le pied en départ de rive rond (un égout à la rencontre d une rive). Petites requêtes = largeur d un fendis (60 mm). Grandes requêtes = largeur d un fendis et demi (90 mm). Pied en départ de rive rond. Les fendis sont taillés à leur base, après traçage, à l aide d un gabarit placé de niveau, afin d assurer la liaison entre les deux versants, sous forme de rangs consécutifs. Types de départ : - le pied écharpé rond (les égouts ne sont pas à la même hauteur). - le pied en fer à cheval (les égouts sont au même niveau). - le pied en départ de rive rond (un égout à la rencontre d une rive). Les raccords entre fendis et plans carrés sont traités avec des ardoises de remplissage sur le versant incliné et des approches sur le plan vertical. Pied en fer à cheval. p.a. = petite approche g.a. = grande approche 52 53

28 Les combles coniques Il existe trois types de déchanges : Le 3 à 2 Il se prête mieux sur les tourelles de pente supérieure à 50 pour éviter le bâillement des ardoises. Les tourelles Couverture en forme de cône droit, le traçage s effectue à l aide d un cimblot, après un calcul qui permet de déterminer la largeur des ardoises, la hauteur de l épi, la hauteur des travées où se situeront les déchanges. Ce sont eux qui permettent de poursuivre la couverture le plus haut possible avec une largeur d ardoise suffisante. Les calculs de base s effectuent avec des largeurs d ardoises de ou 20 cm maxi (exception faite des très grandes tourelles). Les tourelles ayant une circonférence de base inférieure à 8 m se réalisent sans déchange. Le recouvrement est déterminé comme pour le plan carré. Le 2 à 1 Souvent utilisé pour la 1ère travée, la suite s effectuant en 3 à 2. Le dessautage toute travée qui est un 2 à 1 décalé Les déchanges Calcul des déchanges : La hauteur des travées est conditionnée par la quantité d ardoises à la base, déterminée à l aide de tableaux pour le 3 à 2 : 3 à 2 2 à Diviser chaque fois le nombre trouvé par 2, de façon à déterminer la dernière travée avec 30 ou 40 ardoises par rang Exemple : Circonférence de base = 13,40 m saillie comprise Déchange 3 à 2 Déchange 2 à 1 Ardoises à l égout : 13,40 / 0,20 = 67 soit, suivant le tableau (prendre le chiffre plus grand dans l un ou l autre des tableaux) : = 3 travées, 2 déchanges. Largeur réelle des ardoises (1) : 13,40 / 72 = 0,186 (1) largeur des ardoises du 1 er rang. Ardoises à l égout : 13,40 / 0,20 = 67 soit = 2 travées, 1 déchange. Largeur réelle des ardoises (1) : 13,40 / 70 = 0,

29 Le traçage des déchanges et la largeur des ardoises Les déchanges variés Dans notre exemple 3 à 2, nous avons deux lignes de déchange à tracer. La hauteur suivant rampant se situe à chaque fois au tiers restant. Exemple : 1 ère travée : 9,40 / 3 = 3,13. 2 e travée : 9,40-3,13 / 3 = 2,09. 3 e travée : soit le reste : 9,40 - (3,13 + 2,09) = 4,18. Il suffit ensuite de reporter la largeur des ardoises sur ces lignes soit 0,186 à la base de chaque travée, la tête est égale au 2 tiers de la base soit 0,186 x 2 / 3 = 0,124. Sachant que dans la dernière travée les ardoises se terminent avec une largeur de 4 cm à la base de l épi. Dans notre exemple 2 à 1, nous avons 1 ligne de déchange à tracer. La hauteur suivant rampant se situe à chaque fois à la moitié de la partie restante. Exemple : 1 ère travée : 9,40 / 2 = 4,70. 2 e travée : le reste soit 4,70 m. La largeur des ardoises : 0,191 à la base de chaque travée, la tête est égale à la moitié de la base soit : 0,191 / 2 = 0,095 m. Sachant que dans la dernière travée, les ardoises se terminent avec une largeur de 4 cm à la base de l épi. 9,40 m Il est possible d effectuer la 1 ère travée d une tourelle en déchange 2 à 1 et poursuivre en 3 à 2, ce qui permet de diminuer le nombre de travées et de pouvoir poursuivre avec des ardoises moins larges. Hauteur 3 e = 9,40 - (4,70 +1,56) = 3,14 m. Hauteur 2 e = 4,70 / 3 = 1,56 m. Hauteur 1 ère = 9,40 / 2 = 4,70 m. Ardoises à l égout : 23,50 / 0,20 = 117,50 soit 120 dans la 1 ère travée 2 e travée ligne 2 à 1 = 120 / 2 = 60 3 e travée ligne 3 à 2 = 60 x 2 / 3 = 40 Total 3 travées = 2 déchanges 1 ère travée : largeur des ardoises = 23,50 / 120 = 0,195 0,195 / 2 = 0,0975 à la tête 2 e travée : largeur à la base = 0,195 Largeur à la tête = 0, e travée : largeur à la base = 200 x 2 / 3 = 150 Largeur finale = 0,04 Circonférence 23,50 9,40 m 56 57

30 La hauteur de l épi Le calcul de la quantité d ardoises Hauteur de l épi suivant le rampant Epi 3,13 m L épi c est la hauteur de l embase qui vient coiffer la tête de la flèche conique puisque les ardoises ne pourront pas assurer l étanchéité jusqu à la pointe. Il pourra ensuite recevoir une girouette ou une croix ou un coq La hauteur de l épi doit être proportionnée aux dimensions de la tourelle. Le calcul de cette proportion est le suivant : circonférence de base de l épi X longueur du rampant circonférence de base de tourelle La circonférence de base de l épi est égale au nombre d ardoises par rang de la dernière travée x par leur largeur finale soit 4 cm Notre exemple avec le 3 à 2 : circonférence de base = 0,04 x 32 x 9,40 / 13,40 = 0,89 m. Le calcul s effectue par travée entre chaque déchange. La hauteur de travée divisée par la hauteur du pureau donnera le nombre de rangs (arrondir au chiffre supérieur), puis ajouter 1 rang supplémentaire pour prévoir le doublis à chaque déchange. La quantité d ardoises s obtient en multipliant le nombre de rangs par le nombre d ardoises contenu dans chacun d eux. Notre exemple 3 à 2, rampant 9,40 m. 1 ère travée : 3,13 m au pureau de 10 cm. Nombre de rangs : 3,13 / 0,10 = 31,30 soit Quantité d ardoises : 33 x 72 = 2376 unités

31 Le support Généralement constitué d un voligeage jointif, il est réalisé, notamment pour les cônes de faible diamètre, à l aide de volige en peuplier de 7 à 10 mm d épaisseur. Les voliges, inclinées à environ 45, sont posées en deux couches croisées épousant parfaitement le galbe de la charpente. Support en spirale Adopté sur des combles de pente inférieure à 45, permet d utiliser la volige dans sa largeur. Support en colimaçon Cette méthode, compatible avec toutes les pentes, donne d excellents résultats. Elle nécessite un travail important, chaque volige étant débitée longitudinalement pour lui donner la forme trapézoïdale souhaitée. Traçage avec coyalure La coyalure est une partie rapportée, elle sera donc traitée à part. Baser tous les calculs sur le cône principal. Deux solutions pour traiter cette coyalure : 1 - Passer en portion de travée supplémentaire suivant le tableau des déchanges, soit 72 à 108 ardoises par rang. Largeur à l égout = 15,60 / 108 = 0,14. Largeur à la tête = 0,124 (idem à celle des autres travées). 2 - Garder le même nombre d ardoises que la 1 ère travée soit 72, en prolongeant les liaisons ce qui amènera à travailler avec un modèle plus large : 15,60 / 72 = 0,21 m à la base. 13,40 / 72 = 0,186 à la tête. Circonférence 13,40 Support par travées Méthode simplifiée permettant d utiliser la volige dans sa largeur, sur des pentes inférieures à 45. Près du sommet, les voliges sont posées dans le sens du rampant. 15,60 de circonférence au bas de la coyalure 60 61

32 Traçage avec belvédère ou campanile Circonférence de base du belvédère 5,2 m. La partie rapportée se situe au faîte du comble principal. Il faut traiter d abord la partie principale sans tenir compte de la pénétration. Exemple 2 à 1, circonférence de base de tourelle 25,60 m. Quantité de travées : 25,60 / 0,20 = (1 er ) 128 (2 e ) 64 (3 e ) 32. Hauteur de la 1 ère travée : 9,40 / 2 = 4,70 m. Hauteur de la 2 e travée : 5,90-4,7 = 1,2 m. La troisième travée n existe plus. Largeur des ardoises : - A l égout : 25,60 / 128 = 0,20 m. - En tête de travée : 0,20 / 2 = 0,10. Largeur des ardoises à la base du belvédère, celui-ci empiétant dans la 2 e travée à 64 ardoises : 5,20 / 64 = 0,081. Les absides Abside régulière L abside est une portion de tourelle ; elle est régulière lorsque ses pentes sont égales à celle des versants principaux. Son calcul et son traçage s effectuent exactement comme ceux d une tourelle en partant sur la base d une flèche conique complète. Un raccord sera nécessaire entre l abside et le plan carré. Abside irrégulière Il existe trois types d abside irrégulière. Elles seront traitées d une façon identique à celle des tourelles, les raccords avec le plan carré pouvant être un arêtier, un arêtier gironné ou un raccord normal. 1 er cas : abside à pente plus faible que celle des versants principaux. 2 e cas : abside à pente plus rapide que celle des versants principaux. 3 e cas : abside à pente irrégulière lorsque les 2 versants ont des inclinaisons différentes. Dans ce cas, il est impossible de se servir du cimblot, le traçage s effectuera par des génératrices. Chacune sera divisée par le nombre de rangs, chaque point sera relié à main levée. Les pureaux sont donc irréguliers

33 Les dômes (Ogival - Impérial - Hémisphérique à base circulaire) Le calcul de la quantité d ardoises Pour cela il faut obtenir la vraie hauteur de chaque travée Le procédé du traçage reprend en partie celui des tourelles. La différence se trouve dans le calcul des déchanges qui s effectue sur le rayon de base du dôme et non sur le rampant. A la base de l épi la couverture se terminera avec des ardoises de 4 cm de largeur. 2 e déchange 1 er déchange 64 Le traçage sur plan ou sur épure 2 e déchange 2,54 1 er déchange Nombre de travées : diviser la longueur de l égout (sans coyalure) par la largeur du modèle utilisé, adopter le même principe que pour les tourelles pour le nombre de déchanges et la largeur des ardoises. La différence : longueur des travées reportée sur le rayon de base, puis plombées sur le rampant. Il suffit de reporter les largeurs d ardoises sur ces lignes pour chaque déchange. Exemple : Ardoise 30 x 20, circonférence de l égout 16 m, déchange 3 à 2, pureau de 10 cm. Quantité d ardoises dans les travées : 16 / 0,20 = 80 soit au tableau Résultat : 3 travées 2 déchanges Largeur des ardoises : - A la base : 16 / 90 = 0,17 m - A la tête : 0,17 x 2 / 3 = 0,11 m R = 6,00 m 50 d angle formé par la 1 ère travée. 5,23 m Après avoir trouvé le rayon du dôme, le calcul est le suivant : Hauteur travée = R x 2 x π x 50 = 5,23 m 360 Quantité de rangs = 5,23 = 52,3 soit pureau 0,10 Quantité d ardoises = 54 x quantité d ardoises contenue dans chaque rang soit : 90 = 4860 pour la 1 ère travée. 65

Cours de tracés de Charpente, Le TRAIT

Cours de tracés de Charpente, Le TRAIT Page 1/5 Cours de tracés de Charpente, Le TRAIT Recherches de vraies grandeurs, angles de coupes, surfaces. Les Méthodes : Le tracé et les calculs Chaque chapitre ou fichier comportent une explication

Plus en détail

Tuile à emboîtement grand moule fortement galbée AA OMEGA 13. S te Foy. IMERYS Toiture

Tuile à emboîtement grand moule fortement galbée AA OMEGA 13. S te Foy. IMERYS Toiture Tuile à emboîtement grand moule fortement galbée 1 AA IMERYS Toiture L est une tuile fortement galbée produite sur le site de l Argentière. Comme l'omega 10 S te Foy, elle offre une esthétique canal, grâce

Plus en détail

Documentation technique Romane

Documentation technique Romane Documentation technique Romane Août 2007 Romane. Ses caractéristiques exceptionnelles en font une tuile de haute technicité particulièrement adaptée aux toitures à faible pente. Son double emboîtement

Plus en détail

LA CHARPENTE. Les principales pièces des charpentes traditionnelles

LA CHARPENTE. Les principales pièces des charpentes traditionnelles Les principales pièces des charpentes traditionnelles La charpente (fig. 5.1 et 5.2) : ensemble de pièces en bois qui portent la couverture. Les charpentes présentent diverses formes et différentes pentes

Plus en détail

CHARPENTE - COUVERTURE

CHARPENTE - COUVERTURE CHARPENTE - COUVERTURE TERMINOLOGIE GÉNÉRALE TERMINOLOGIE GÉNÉRALE CHARPENTE COUVERTURE CHARPENTE - COUVERTURE TERMINOLOGIE : LES TOITURES... 1.Rampant (ou versant, ou long pan) 2.Longueur ou rampant 3.Projection

Plus en détail

La chaleur et le charme de notre tuile la plus méditerranéenne

La chaleur et le charme de notre tuile la plus méditerranéenne GRAND SUD Tuile mécanique à double courbe alliant design et fonctionnalité pour obtenir une couverture facile à monter, dégageant la beauté originale de la tuile canal Une tuile avec une grande variété

Plus en détail

TB-12. Caractéristiques* TAMIZADOS ÉMAILLÉES CRISTAL MÉTALLISÉES. Type : Double emboîtement latéral et double emboîtement longitudinal discontinu.

TB-12. Caractéristiques* TAMIZADOS ÉMAILLÉES CRISTAL MÉTALLISÉES. Type : Double emboîtement latéral et double emboîtement longitudinal discontinu. TB- Caractéristiques* Longueur : 43,9 cm. Largeur : 6 cm. Poids : 3,5 kg. Unités/m :,5 uds. Pureau utile : 37 cm. Type : Double emboîtement latéral et double emboîtement longitudinal discontinu. *Valeurs

Plus en détail

La Couverture en laves

La Couverture en laves La Couverture en laves Accorder une place aux matériaux et techniques d autrefois peut paraître un pur archaïsme ou simplement la volonté de sauver de l oubli des pratiques aujourd hui révolues. Pourtant,

Plus en détail

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre

SANDWICH CHEVRONNÉ Détails de mise en œuvre SANDWICH CHEVRONNÉ Un système de toiture Détail de toiture avec ferme Poinçon Entrait retroussé Échantignolle Panne faîtière Semelle Panne intermédiaire Arbalétrier 2 Détail de toiture avec mur de refend

Plus en détail

D CO C U O VE U R VE TU R R TU E

D CO C U O VE U R VE TU R R TU E Ardoises Août 2011 OUVRAGES DE COUVERTURE Fascicule technique Cahier des clauses techniques particulières Bordereau de prix unitaire Mode de métré Avant-propos Après vingt ans de bons et loyaux services,

Plus en détail

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable

Retrouvez l ensemble des productions et services Gipen sur www.gipen.fr. Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme comble habitable Echelle de pignon Chevêtre Ferme comble habitable (A entrait porteur (AEP)) Ferme comble perdu (EV : avec débord queue de vache) Ferme pignon Ferme comble perdu (W : avec débord entrait long) Pénétration

Plus en détail

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE

ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ENCASTREZ UN EVIER ET POSEZ UN MITIGEUR A DOUCHETTE ETAPE 1 LE PLAN DE TRAVAIL 1.a Repères Repères Mettez en place provisoirement le plan de travail et tracez au crayon effaçable deux repères qui correspondent

Plus en détail

Soutuile FR. M a n u e l d e p o s e

Soutuile FR. M a n u e l d e p o s e Soutuile FR M a n u e l d e p o s e Sommaire Caractéristiques des produits La gamme Soutuile FR............................................................................................... 4 Pose Soutuile

Plus en détail

16 cm. 31,5 cm. Rully. 20 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera

16 cm. 31,5 cm. Rully. 20 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera 3,5 cm cm Tuile petit moule 20 tuiles au m 2 Lambert Guiraud TBF Lahera Tu i l e P e t i t M o u l e Faible Impact tuile Environnemental Coloris : Ardoisé Caractéristiques techniques Type Double emboîtement

Plus en détail

C0nstruire une mais0n. Sommaire

C0nstruire une mais0n. Sommaire Sommaire Page 2 : Le terrain Page 3 : Les raccordements Page 4 : Les fondations Page 5 : La chape Page 6 : Les murs Page 8 : Les planchers Page 9 : Le toit Page 10 : La charpente Page 12 : Les tuiles C0nstruire

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier

LES ESCALIERS. Les mots de l escalier Les mots de l escalier L escalier :ouvrage constitué d une suite régulière de plans horizontaux (marches et paliers) permettant, dans une construction, de passer à pied d un étage à un autre. L emmarchement

Plus en détail

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort

MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort MONIER CLIMA COMFORT PLUS L isolation de toiture la plus mince. Des performances thermiques maximales et plus de confort www.monier.be MONIER systèmes d isolation de toiture à l extérieur Savez-vous que

Plus en détail

infos Couvreur Métier Le couvreur, professionnel de l enveloppe

infos Couvreur Métier Le couvreur, professionnel de l enveloppe Couvreur Métier Le couvreur, professionnel de l enveloppe extérieure, assure l étanchéité et la mise hors d eau des bâtiments. Il peut se charger de la réalisation, de l entretien et de la réparation de

Plus en détail

27 cm. 17 cm. Grand Cru. Tuile Grand Moule du Nord 14 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera

27 cm. 17 cm. Grand Cru. Tuile Grand Moule du Nord 14 tuiles au m 2. Lambert Guiraud. TBF Lahera cm 7 cm Tuile Grand Moule du Nord 4 tuiles au m 2 Lambert Guiraud TBF Lahera T u i l e G r a n d M o u l e d u N o r d Coloris : Sablé Bourgogne Vraie richesse des couleurs Proposée en 4 teintes nuancées,

Plus en détail

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale.

26/02/2011. Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire. Charpente traditionnelle. Structure principale. Structure principale. Pièces constitutives d une charpente Charpente traditionnelle Structure principale Structure principale sur mur porteur et ferme intermédiaire 2 1 5 4 3 1 - Panne 2 - Panne faitière 3 - Sablière 4 - Chevron

Plus en détail

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment :

Ce guide se divise en six chapitres, dont quatre sont dédiés à une catégorie de bâtiment : INTRODUCTION Constructions de pointe et d usage courant, les escaliers métalliques doivent répondre à d autres exigences, que celle de pouvoir passer d un niveau à un autre. L un des principaux points

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES

GUIDE D INSTALLATION. La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES GUIDE D INSTALLATION La première enveloppe pare air et perméable à la vapeur d eau AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Réduit la circulation d air à travers les murs Évite la formation d

Plus en détail

Linstallation d un escalier dans la. un escalier de béton à double quart tournant en kit. Construire soi-même LABEL. Label. Label D E I S O N L A

Linstallation d un escalier dans la. un escalier de béton à double quart tournant en kit. Construire soi-même LABEL. Label. Label D E I S O N L A maçonnerie Construire soi-même un escalier de béton à double quart tournant en kit Bricoler du Côté d e la M ais o n Label BRICOLER DU CÔTÉ DQUALITÉ E LA MAISON LABEL BRICOLER DU CÔTÉ DE LA MAISON Label

Plus en détail

Guide d installation

Guide d installation PANNEAUX POLYVALENTS EN FIBROCIMENT Guide d installation Finex : solide par nature Finex inc. est un chef de file dans le domaine de la construction en fibrociment. Finex fabrique et offre une ligne de

Plus en détail

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97)

Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Préliminaires Les dimensions mentionnées sont pour la plupart reprises dans la réglementation (STS54, NBN EN 3509), RGPT, arrêté royal du 07/07/97) Ces obligations assurent la sécurité dans les escaliers

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES SOMMAIRE PROTECTIONS COLLECTIVES DE RIVES ET TOITURES presse rapide et ses consoles, protections avec poteaux, protection de rive par traversée de mur 3 CONSOLES POUR PLANCHERS

Plus en détail

Double Canal 12 & DC12 aspect Vieux Pays

Double Canal 12 & DC12 aspect Vieux Pays 44,5 cm 28,1 cm Tuile Grand Moule du Sud 12 tuiles au m 2 Double Canal 12 & DC12 aspect Vieux Pays Lambert Guiraud TBF Lahera Tu i l e G r a n d M o u l e d u S u d Double Canal 12 (DC12) Coloris : Pays

Plus en détail

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F)

PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) PROGRAMME D HABILETÉS EN FAUTEUIL ROULANT (WSP-F) LIGNES DIRECTRICES POUR LE PARCOURS À OBSTACLES VERSION 4.1 CANADIENNE-FRANÇAISE Les activités d entraînement et d évaluation du WSP-F 4.1 peuvent se dérouler

Plus en détail

Fabriquées à base d argile, les tuiles en terre cuite peuvent avoir différentes formes.

Fabriquées à base d argile, les tuiles en terre cuite peuvent avoir différentes formes. COUVREUR COUVREUR MÉTIER Le couvreur, professionnel de l enveloppe extérieure, assure l étanchéité et la mise hors d eau des bâtiments. Il peut se charger de la réalisation, de l entretien et de la réparation

Plus en détail

MONTREAL NOTICE DE MONTAGE. Réf. 47370. Carport une place à toit plat 298 x 500 cm. Charge tolérée (neige) : 100 kg/m2 Hauteur utile : 235 cm

MONTREAL NOTICE DE MONTAGE. Réf. 47370. Carport une place à toit plat 298 x 500 cm. Charge tolérée (neige) : 100 kg/m2 Hauteur utile : 235 cm MONTREAL Carport une place à toit plat 298 x 500 cm NOTICE DE MONTAGE Réf. 47370 Universo Bois S.A.S. Siège et Plate-Forme Logistique ZI Grand Bois - BP 40006-8, rue Frédéric Niemann 57211 SARREGUEMINES

Plus en détail

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER Laure Delaporte ConstruirAcier Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc SCHAFFNER des Ateliers SCHAFFNER chef de file du GT4 Jérémy TROUART de l Union des Métalliers

Plus en détail

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ;

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ; Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones. (B.O. n 2739 du 28-4-1965,

Plus en détail

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie Guide d installation d un escalier pour bricoleurs L escalier représente souvent

Plus en détail

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Commune X Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Les cheminements

Plus en détail

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6

C O N S E I L. C a s t o r a m a. La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose. La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 40.03 POSER UNE MOQUETTE C O N S E I L C a s t o r a m a La moquette page 2 La préparation page 2&3 La pose pages 3&4&5 La pose «spécial escalier» page 6 La finition page 6 page 1/6 - Fiche Conseil n 40.03

Plus en détail

Instructions pour l installation

Instructions pour l installation InterSole SE Instructions pour l installation INTRODUCTION Information sur le produit L InterSole SE est un système de fixation complet pour l intégration de modules PV (conformément à IEC 61215 et IEC

Plus en détail

Réussir l assemblage des meubles

Réussir l assemblage des meubles Réussir l assemblage des meubles Assemblages en ligne Systèmes d accrochage de meuble LES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Les différents types d assemblage Les assemblages en angle ou en croix permettent

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles [email protected] - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter 1 SOMMAIRE Vues générales des toits 3 Type de charpentes, de la plus simple à la plus sophistiquée quelques coupes transversales

Plus en détail

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE,

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE, DECRET N 2-64-445 DU 21 CHAABANE 1384 (26 DECEMBRE 1964) DEFINISSANT LES ZONES D HABITAT ECONOMIQUE ET APPROUVANT LE REGLEMENT GENERAL DE CONSTRUCTION APPLIABLE A CES ZONES (B.O. n 2739 du 28-4-1965, page

Plus en détail

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs.

Le plombier chauffagiste a aussi besoin de cette représentation pour savoir ce qu il y a à l intérieur de la maison au niveau des hauteurs. Les informations du plan Vous connaissez trois types de représentation d un pavillon : 1 : La perspective 2 : Les façades (page 2 ) 3 : La vue en plan (page 3) Observer attentivement la vue de la page

Plus en détail

Postel 20 Documentation technique

Postel 20 Documentation technique Postel 20 Documentation technique www.monier.be Données techniques Description Le modèle de tuile POSTEL 20 est une tuile céramique, type tuile tempête, fabriquée par MONIER à Signy l Abbaye (France) à

Plus en détail

Habillages des combles

Habillages des combles A01 Plafonds sur ossature métallique Placostil Travaux préparatoires et dispositions générales Les travaux ne doivent être entrepris que dans les constructions dont l état d avancement met les ouvrages

Plus en détail

INTRO. Comment poser des meubles de cuisine? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS

INTRO. Comment poser des meubles de cuisine? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS Comment poser des meubles de cuisine? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Un niveau à bulle Un maillet en caoutchouc Une visseuse Un tournevis Une perceuse

Plus en détail

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat

Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat. 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Détails 1. Mur double - appui plancher béton sur linteau Cellumat 1/Détail: mur double appui hourdis béton sur linteau Cellumat Crochet type mur sec Mortier Membrane d'étanchéite Chaînage béton Brique

Plus en détail

ESCALIERS. passer des dénivellations supérieures à 7%

ESCALIERS. passer des dénivellations supérieures à 7% ESCALIERS passer des dénivellations supérieures à 7% 2 définitions essentielles : Contremarche et giron Le rapport H/G donne la pente d une volée de marches ex : 16 cm / 32 cm = 50% Emmarchement, emprise,

Plus en détail

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE 1 La mairie de Ressons-le-Long souhaite restaurer le lavoir de la Montagne. L opération fait l objet d une souscription «Fondation

Plus en détail

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie?

Nom : Groupe : Date : 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Nom : Groupe : Date : Verdict Chapitre 11 1 La communication graphique Pages 336 et 337 1. Quels sont les deux types de dessins les plus utilisés en technologie? Les dessins de fabrication. Les schémas.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1

TABLE DES MATIÈRES. 1- Historique... 1. 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 LA VENTILATION DES COUVERTURES 01-01-1998 TABLE DES MATIÈRES Page 1- Historique... 1 2- Types de ventilateurs et leurs différents usages... 1 3- Recommandations et investigations avant réfection... 3 4-

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

accessibilité des maisons individuelles neuves

accessibilité des maisons individuelles neuves accessibilité des maisons individuelles neuves Conseil d Architecture, d urbanisme et de l environnement du Gard 2012 Depuis la loi de Février 2005, toutes les constructions neuves de type logement individuel

Plus en détail

Document Technique d Application 5/12-2318. Unilin Open Pur «Trilatte»

Document Technique d Application 5/12-2318. Unilin Open Pur «Trilatte» Document Technique d Application 5/12-2318 Annule et remplace l Avis Technique 2/05-1136 Caisson chevronné Système isolant support de couverture System insulation roofing support Verbunddämmstoff als Unterdeckung

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

DÉPARTEMENT SERVICE-TOITURES COORDONNÉES DISTRIBUTEURS MAISONS MODÈLES OFFRE DE PRIX REMARQUE. 2 www.monier.be

DÉPARTEMENT SERVICE-TOITURES COORDONNÉES DISTRIBUTEURS MAISONS MODÈLES OFFRE DE PRIX REMARQUE. 2 www.monier.be TUILES GRAND MOULE COORDONNÉES MONIER ROOF PRODUCTS Belgium s.a. Lokerenveldstraat 57, 9300 Alost T. 053 72 96 72 F. 053 72 96 69 [email protected] www.monier.be BE 0447 085 965 RPR DENDERMONDE DÉPARTEMENT

Plus en détail

PROTECTIONS COLLECTIVES

PROTECTIONS COLLECTIVES PROTECTIONS COLLECTIVES LA SOCIÉTÉ La société REMY voit le jour en 1964 à Dannemariesur-Crête dans le département du Doubs. Hervé REMY prend la succession de son père, Marcel, en 1987. Il développe l entreprise

Plus en détail

INSTRUCTIONS COMPLÉTES

INSTRUCTIONS COMPLÉTES INSTRUCTIONS COMPLÉTES Le Service de plans du Canada, un organisme fédéral-provincial, favorise le transfert de technologie au moyen de feuillets, de croquis et de plans de construction qui montrent comment

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles [email protected] RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120047 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE: TYPE

Plus en détail

ESCALIERS ESCAMOTABLES. Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE

ESCALIERS ESCAMOTABLES. Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE ESCALIERS ESCAMOTABLES Catalogue - Tarif TOUT LE SAVOIR FAIRE DE L INVENTEUR DE L ESCALIER ESCAMOTABLE 2005 2 LA GAMME D ESCALIERS ESCAMOTABLES se décline en bois et en aluminium. Des matériaux nobles

Plus en détail

Muret Laurentien MC. Classique et Versatile

Muret Laurentien MC. Classique et Versatile Muret Laurentien MC Classique et Versatile Le muret Laurentien par son look classique s agence à toutes nos gammes de pavé. Qualités et caractéristiques Intégration particulièrement harmonieuse du muret

Plus en détail

Combles et couvertures

Combles et couvertures FICHE TECHNIQUE Combles et couvertures 2 5 6 8 CONNAÎTRE > Protection et esthétique > Couverture > Charpente REGARDER > Couverture > Charpente ENTRETENIR AMÉLIORER > Changer le matériau de couverture >

Plus en détail

Les escaliers nécessitent quelques particularités pour assurer la sécurité de tous.

Les escaliers nécessitent quelques particularités pour assurer la sécurité de tous. SUJETS DE LA FICHE-CONSEILS 1. Marches et contremarches 2. Mains-courantes 3. Dégagement sous une volée d escaliers 4. Surfaces repères et sécurité fonctionnelle Les escaliers nécessitent quelques particularités

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

Édition 2012 ISOLANTS MINCES MULTI-RÉFLECTEURS ACTIS. régionalisé. Techniques de mise en œuvre TOITURES COMBLES MURS SOLS

Édition 2012 ISOLANTS MINCES MULTI-RÉFLECTEURS ACTIS. régionalisé. Techniques de mise en œuvre TOITURES COMBLES MURS SOLS Édition 2012 ISOLANTS MINCES MULTI-RÉFLECTEURS ACTIS Guide de pose régionalisé Techniques de mise en œuvre TOITURES COMBLES MURS SOLS 2 Sommaire Conseils - recommandations 4 Actis et l étanchéité 6 Sommaire

Plus en détail

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables

Construction. Catalogue de détails. L habitat sain, naturellement. Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Catalogue de détails Produits pour la construction saine issus de matériaux naturels renouvelables Construction CONTENU Détails de raccords Maison très basse consommation Systèmes bois massif Support maçonné

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

LES CIRCULATIONS VERTICALES

LES CIRCULATIONS VERTICALES 5 5.1 LES ESCALIERS FOCUS 1 : LA SIGNALÉTIQUE PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Les escaliers constituent un obstacle pour certains usagers ne pouvant pas ou ayant du mal à se déplacer en marchant.

Plus en détail

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 -

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 - Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470-1 N O T I C E D E M O N T A G E du Carport Evolution 1 Voiture Adossant Après l ouverture du colis de votre Carport, n exposez pas les panneaux au rayonnement

Plus en détail

COMMENT FAIRE DES ESCALIERS?

COMMENT FAIRE DES ESCALIERS? COMMENT FAIRE DES ESCALIERS? Conception et mise en œuvre GUIDE TECHNIQUE 2012 Union des Métalliers C O L L E CT I O N R E C H E R C H E D É V E LO P P E M E N T M É T I E R 4 INTRODUCTION 13 PARTIE I GÉNÉR

Plus en détail

RESTAURER UN TOIT COUVERT EN TUILE CANAL DANS LES LANDES

RESTAURER UN TOIT COUVERT EN TUILE CANAL DANS LES LANDES RESTAURER UN TOIT COUVERT EN TUILE CANAL DANS LES LANDES Toit : couverture d un bâtiment, présentant des versants et formée d un matériau reposant généralement sur une charpente. Sommaire AVANT-PROPOS...1

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS

MANUEL D INSTALLATION POUR EU-RAMPS Avertissement : Dans ce manuel d installation, le mot rampe est utilisé pour les modules inclinés et le mot plateforme pour les modules horizontaux. Généralités Commencer l installation par le point culminant

Plus en détail

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti

Fiche Technique d Évaluation sismique : Construction basse en Maçonnerie Non-armée, Chaînée, ou de Remplissage en Haïti .0 RISQUES GEOLOGIQUES DU SITE NOTES. LIQUÉFACTION : On ne doit pas trouver de sols granulaires liquéfiables, lâches, saturés, ou qui pourraient compromettre la performance sismique du bâtiment, dans des

Plus en détail

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7.

PLAQUES. plaques gyptone SP. plaques pour plafond non démontable. 4 bords amincis - Spécial plafond. Bord 1-2 bords amincis Gyptone Line 7. PLAQUES plaques pour plafond non démontable plaques gyptone SP plaque gyptone A CINTRER Bord 1-4 bords amincis - Spécial plafond Quattro 46 SP 1200 x 2400 x mm Taux de perforation 10 % Poids 8 kg/m 2 Bord

Plus en détail

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise

Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise Les étapes d un dossier MOB dans l entreprise 1 Les étapes d un dossier MOB au bureau d études: 1. La réalisation du devis 2. Passage en commande du dossier 3. La demande d éléments 4. Le plan d implantation

Plus en détail

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager

communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager Schéma de restaurationvalorisation du petit patrimoine des communes du pays de brouilly. Four du hameau de Chardignon Saint-Lager SOMMAIRE 1) ÉDIFICE PRÉSENTE... 3 A) DÉNOMINATION ET POSITION GÉOGRAPHIQUE...

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

Guide Technique Pour la Charpente de Mur. LSL et LVL SolidStart LP

Guide Technique Pour la Charpente de Mur. LSL et LVL SolidStart LP Conception aux états limites LSL et LVL SolidStart LP Guide Technique Pour la Charpente de Mur 1730F b -1.35E, 2360F b -1.55E and 2500F b -1.75E LSL 2250F b -1.5E and 2900F b -2.0E LVL Veuillez vérifier

Plus en détail

MONTEZ UN ESCALIER EN SPIRALE

MONTEZ UN ESCALIER EN SPIRALE MONTEZ UN ESCALIER EN SPIRALE ETAPE 1 L'AXE CENTRAL 1.a Tracé Tracé Selon les mesures indiquées par le fabricant et en fonction de la position de la trémie (ou chevêtre) au plafond, tracez l emprise de

Plus en détail

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE PAVÉS EN BETON CONCEPTION APPROPRIÉE + MISE EN OEUVRE PROFESSIONNELLE = RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE 10 règles de base pour une mise en œuvre correcte de revêtements de pavés en béton 1 2 3 4 5 6 7 8

Plus en détail

WILLCO Aventi - Directives d application

WILLCO Aventi - Directives d application WILLCO Aventi - Directives d application Plaque d appui pour crépi 1 Généralités Les présentes directives d application sont spécifiquement destinées à la fixation dlaques de construction Aventi WILLCO

Plus en détail

Conseils de Zinc. Cahier technique

Conseils de Zinc. Cahier technique Conseils de Zinc Cahier technique 2 Table des matières Chapitre 1 - NedZink 2 Chapitre 2 - Produits 4 Chapitre 3 - Montage de gouttières et des tuyaux d évacuation des eaux pluviales 6 Chapitre 4 - Notions

Plus en détail

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier :

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier : Composants de menuiserie Escaliers Definition Caractéristiques Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition : Escalier : Ouvrage de menuiserie constitué de gradins

Plus en détail

Evacuations des eaux pluviales en VM ZINC

Evacuations des eaux pluviales en VM ZINC Evacuations des eau pluviales en VM ZINC Guide de prescription et de pose Gouttières PLULINE Chéneau en VM ZINC Noues en VM ZINC Tuyau de descente PLULINE Le contenu de ce document est limité à la prescription

Plus en détail

LES MENUISERIES INTÉRIEURES

LES MENUISERIES INTÉRIEURES Les portes intérieures Seuls les ouvrages relatifs aux portes intérieures sont décrits ci-après. Pour la description des pièces de bois (montant, traverse ) et des accessoires de quincaillerie (paumelle,

Plus en détail

Histoire de charpente

Histoire de charpente Histoire de charpente Le 15 juin 2012 la restauration de la toiture de l église de Murtin a débuté. Malgré sa hauteur honorable, la grue installée sur la place s est retrouvée bloquée par le coq dominant

Plus en détail

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre

Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre D01 Protection au feu des structures Protection des structures et constructions à ossature bois par plaques de plâtre Généralités et principes La stabilité au feu des structures évite, en cas d incendie,

Plus en détail

Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Renforcer la compétitivité des entreprises françaises des secteurs forêt, bois, pâte à papier, bois construction, ameublement face à la mondialisation et à la concurrence inter-matériaux Institut technologique

Plus en détail

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013

INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 INSTRUCTIONS POSE ET FINITION DES PANNEAUX DE GYPSE GA-216-2013 Ce document est susceptible d être révisé ou retiré de la circulation en tout temps. L état du document devra être vérifié par l utilisateur

Plus en détail

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Voyez la réponse à cette question dans ce chapitre. www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof Une échelle est appuyée sur un mur. S il n y a que la friction statique avec le sol, quel est l angle minimum possible entre le sol et l échelle pour que l échelle ne glisse pas et tombe au sol? www.hometownroofingcontractors.com/blog/9-reasons-diy-rednecks-should-never-fix-their-own-roof

Plus en détail

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public Guide de l Accessibilité des Etablissements Recevant du Public Direction du Développement Commerce Tourisme Réaliser un projet qui garantit l égalité d accès : S assurer que les entrées principales soient

Plus en détail

FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE.

FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE. STILE FONTANOT CREE UNE LIGNE D ESCALIERS IMAGINÉE POUR CEUX QUI AIMENT LE BRICOLAGE. 2 3 Magia. Une gamme de produits qui facilitera le choix de votre escalier idéal. 4 06 Guide pour la sélection. 16

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur

Aide à la mise en œuvre. Isolation des murs. par l extérieur Aide à la mise en œuvre Isolation des murs par l extérieur Protecteur Sain Ecologique 3 lettres synonymes de bien-être Telle pourrait être la définition du sigle PSE, mais ses atouts sont loin de se limiter

Plus en détail

Top. La vis adéquate pour chaque montage

Top. La vis adéquate pour chaque montage Top La vis adéquate pour chaque montage Vue d ensemble: De cette manière vous trouvez la vis qu il vous faut. Applications Vis Toproc vis à distance Toproc-Baby vis à distance Toproc-S autoperceuse vis

Plus en détail

II.1 Usage 4 II.2 Avantages 4 II.3 Disponibilité 4. II.3.1 Caractéristiques dimensionnelles des panneaux tuiles 4 II.3.2. Les teintes 5. II.

II.1 Usage 4 II.2 Avantages 4 II.3 Disponibilité 4. II.3.1 Caractéristiques dimensionnelles des panneaux tuiles 4 II.3.2. Les teintes 5. II. ROBS Sommaire I. TARIFS I.1 Panneaux tuiles - EconoRobs - BigRobs I.2 Bricotuil I.3 Bricoprofile Les panneaux tuiles ROBS 3 II. CARACTERISTIQUES PRODUITS 4 II.1 Usage 4 II.2 Avantages 4 II.3 Disponibilité

Plus en détail

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds

Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds Principe d assemblage Structure modulaire CAPENA bassin rectangulaire avec escalier Hauteur panneaux 1,2 ou 1,5 mètres Montage sur pieds CAPENA GmbH - PISCINES - Gruber Strasse 6-85551 KIRCHHEIM Allemagne

Plus en détail

Table basse avec tablette encastrée

Table basse avec tablette encastrée Table basse avec tablette encastrée A table! Table basse avec tablette encastrée Cette table-basse à tablette encastrée permet d offrir à vos invités plein de friandises. 1 Introduction Offrez à vos invités

Plus en détail